Récit de la course : Le Jogging St Antoine 2006, par guirlande

L'auteur : guirlande

La course : Le Jogging St Antoine

Date : 26/8/2006

Lieu : Tournai (Belgique)

Affichage : 714 vues

Distance : 12.16km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

4 autres récits :

Jogging St Antoine

Après avoir eu l'occasion, à l'invitation d'amis que je remercie, de constater de visu le travail des lièvres lors du Memorial Vandamme (quel spectacle!!!!!) je me prends à jouer le même rôle aujourd'hui.
Pour plusieurs raisons, j'avais décidé de ne pas faire St Antoine à fond. Deux bonnes courses surcompensées à Pipaix et Wodecq, un profil qui ne me convient pas, une promesse faite à Manu me fait jouer les lièvres aujourd'hui.
Je me suis un peu tâté cette semaine en me disant que, en forme comme je suis, j'aurais peut être pu faire qqch de bien aujourd'hui mais non il faut être raisonnable et ne pas reproduire certaines erreurs passées.
Manu avait signé 1h00'08" l'année passée et aujourd'hui elle me dit que 1h serait le minimum mais qu'elle aimerait approcher les 58'.
OK on va essayer de faire ce qu'on peut pour l'amener dans les meilleures conditions possibles et je me dis que ça devrait passer car Manu s'entraîne très fort depuis plusieurs mois et elle doit avoir progressé.
Plusieurs personnes semblent intéressées par le rythme qui devrait être pris, Miko, Gérard, Myriam, Spideral, Louis fine,...
Le départ est donné et de suite je prends les rênes du peloton composé des personnes précitées puis à différents moments de la course de Nico, PhilippeP, Eddy, Bernard, Stefan et Pascalito (certains de manière très furtive et ne manquant pas de me faire admirer leur dos au passage, coucou Eddy, ;o))))).
Le premier km, pas le plus simple de la course je trouve est passé en 4'47". Nickel tout ça. Dans le deuxième, je me dis qu'il faut peut être un peu prendre de l'avance car il n'y a pas bcp de place où accélérer sur ce circuit piégeux et malgré un dénouage de nacets (et pourtant il ne pleuvait pas) on passe en 4'25".
Commencent alors les choses sérieuses pour un 3e km passé en 4'58", un 4e en 5'03" et un 5e 4'57". Comme à tout le monde la côte du FLOC fait mal et malgré des temps réguliers toujours situés danstemps souhaités, je sens à ce moment que Manu n'est pas dans un grand jour. Gérard navigue autour de nous et jusque la fin de la course c'est en compagnie de Miko qu'on chemine dans le but d'aider Manu. Le 6e est pris en 4'53" où on passe en 29'06". Certes on est légérement au-dessus des meilleures prévisions mais ce qui m'ennuie le plus c'est que Manu coince dans la côte. Mes doutes commencent à se confirmer à la lecture des 5'17" du 7e km. Alors je prends la décision de monter sagement et de refaire le coup du premier tour à savoir relancer le train dans le 8e km. Malgré le fait que mes lacets resetent en place ce coup ci on ne court ce km qu'en 4'54" et là aussi au delà du temps c'est l'accordéon que Manu joue derrière nous qui m'inquiète le plus. On est toujours dans les temps mais...9e km passé en 5'23" et 10e en 5'24". Manu, ancienne spécialiste d'un moral en coton, dit qu'elle n'en peut plus et je la crois car elle est à la dérive. Tant Miko que moi-même essayons de l'amener au mieux de ses possibilités mais elle souffre. Allez Manu il faut s'accrocher. Au mental, ce dont je la félicite elle relance un peu pour un 11e km en 5'02" et dans le 12e on la pousse au maximum pour essayer de limiter la casse car déjà depuis un petit temps, je me suis rendu compte qu'on sera au dessus des 4'57" de l'année dernière.
Très belle relance dans le 12e où Miko et moi devons même nous accrocher et passage en 4'34". Le reste n'est qu'anecdotique pour un final pour Manu en 1h00'28".
Bon OK la déception est là mais....
Manu termine à l'agonie et en fertilisant quelque peu le gazon. A ce titre, un ENORME bravo pour son mental qui il y a peu encore était sa principale faiblesse.
Je pense toutefois, et elle ne me donne pas tort, qu'une période relative de repos serait la bienvenue car il me semble que là est bien la raison principale de cette moins bonne performance.
De mon côté, les sensations ressenties me font dire que je n'aurais pas été capable aujourd'hui de faire beaucoup mieux et dissipent mes doutes quant à l'impasse sur cette course.
Je terminerai en félicitant, dans l'ordre du classement, Diduv (qui allait faire la course à l'aise!!!!) ainsi que son frère, Stefan, premier Rho, Louis fine pour son retour aux affaires. RDV pour moi maintenant à Hérinnes pour la prochaine challenge et en attendant à Lesdain samedi et Templeuve dimanche où j'espère devenir le champion du km départ arrêté....

1 commentaire

Commentaire de nicou2000 posté le 28-08-2006 à 13:04:00

belle preuve d'altruisme! dommage pour le chrono mais c'est déjà bien et ça aurait été pire sans ton travail de "lièvre"...
bonne chance pour les prochaines courses!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !