Récit de la course : La Ronde des Sapins - 10 km 2016, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : La Ronde des Sapins - 10 km

Date : 28/8/2016

Lieu : La Feclaz (Savoie)

Affichage : 703 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

10 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

5 autres récits :

Une course à toute berzingue avec un néophyte en bermuda !!!!!!

 


Une course à toute berzingue avec

un néophyte en bermuda !!!!!!


 

 

 

Beaucoup de courses proposées par ici en ce 28 août 2016...

 

Le traditionnel Tour du Lac de Paladru, une classique toujours pas courue ! Seulement pas envie de me frotter à du monde, à souffrir le bitume en cette fin d'été.

 

 

Sinon il y aurait bien la Montée d'Orelle, il y a 2 ans j'avais dit que j'irai pour constater de mes propres yeux que la course valait son pesant de cacahuètes. Hélas ça fait quand même pas mal de route, et le prix du dossard me rebute.

 

 

Donc ça sera ma « petite » classique de fin d'été, la traditionnelle Ronde des Sapins à la Feclaz ! 16 €uros le 10 kms ouch mais en même temps 5 €uros de majo ben je dois assumer, et puis merde ça va dans les poches du club des jeunes fondeurs du plateau c'est un bon placement !

 

 

En 2015 je m'étais dit que la victoire était jouable sur le 5 kms (oui oui), mais le Jour J je vois que les SEH ne sont pas récompensés, allez, je vais pas polluer le classement du 5 kms.

Le 20 kms ? J'ai un peu la flemme !!!

Du coup, retour sur le 10 kms que j'avais couru en 2014 avec feu la chenille et la mouette.

 

 

Sur place, personne.

Je pensais faire une surprise à la Corne mais la surprise a tellement marché qu'il n'est pas monté.

Il y a l'ignoble aussi, qui affectionne cette course savoyarde, mais pas d'ignoble en vue.

Et en fait : personne !!! Je suis donc un anonyme parmi les anonymes, je vais faire ma coursette, puis me rentrer dare-dare...

 




 

Bon y'a quand même des choses sympas à voir, notamment la plus grosse poitrine du running jamais croisée, on ne se refait pas !!!

 

 

Départ du 20 kil, ah si je reconnais le Gwen qui part tranquille.

 

 

Puis c'est à nous : mais quelle motivation, je me le demande !! Je me place tout de même en 3ème ligne, mais peu importe puisque ça part comme des lapins, ouch, je mets bien le clignotant à droite, partez, partez donc les amis...

 

 

D'autant que je me remémore bien le parcours, casse-patte au possible, qui avait écoeuré l'amie héraultaise de Cocci l'an passé !

 

 

Et ça ne loupe pas !!! Dans ce premier kilomètre fait de bosses pour pratiquants de ski-roues, les poumons de beaucoup explosent, tandis que je trouve un petit rythme !

 


Seul souci : je teste un nouveau short, qui n'a qu'une pauvre poche qui ne peut même pas contenir mon BlackBerry ! Du coup je tente de le mettre dans mon slip intégré, quand soudain je le sens glissé et BIM !!

 

 

Je me retourne, le gars juste derrière s'est arrêté au risque de se faire piétiner, un grand merci, et je le pousse même pour le remettre dans le rythme, encore pardon, n'est pas la honte du sport qui veut !

 

 

Maintenant qu'on est au kilomètre 1,5, la partie peut démarrer !!! Et je tiens ce qui fera la spécificité de ce récit 2016 : un type en bleu, affublé d'un... bermuda, me dépasse, coup d'oeil il a des sortes de converses aux pieds, mais d'où sort-il !! Serait-ce un esprit maléfique envoyé par le Dieu du saucisson oui le kéké ??


 


 

Toi mon gars tu vas exploser, le saucisson, ça s'apprivoise pas comme ça !!

 

 

Sauf que !!!

 

 

Sauf que voici une sacrée poursuite, je m'arrache les poumons et remonte un par un les groupes, seul un coureur s'était accroché mais pas longtemps, mais à chaque « saut de puce » d'un groupe à l'autre, mon « challenger » saute au même rythme !!

 

 

A un moment je parviens presque à le recoller, l'occasion de voir qu'il n'a pas la puce sur ses converses, OOOOOOKKKKKKK je comprends j'ai affaire à un resquilleur, qui tente de rejoindre quelqu'un, à coup sûr !!

 

 

On court on court mais nous voici déjà au kilomètre 6, je lâche un géant et un junior juste avant le ravitaillement, je sais qu'il ne reste que 3 kms à partir de ce ravito justement, mon challenger s'est arrêté mais est reparti, tant pis je fais le sprint dans cette ligne droite (saucisson power si t'as pas le goût du sang dans la bouche t'es pas à fond) je DOIS lui parler à cet artiste, et enfin à sa hauteur !!

 

 

Je le regarde, il me fixe aussi, il doit se dire « qu'est-ce qu'il me veut » et il peut car lui aussi ne fait que remonter du coureur, je lui lance « il est où ton dossard » sur un ton de schtroumpf farceur, mais un schtroumpf farceur qui se sent bien con car ce saucissonneur a bien le dossard, et sa puce !!

 

 

Par contre pas de réponse, bon, pourtant pas d'écouteurs, il est peut-être étranger ?

Et peut-être 10 secondes après, ce coureur au bermuda tape la discut', « heureusement qu'il y avait ce ravito, j'ai cru que je tiendrai jamais », « bah ouais, tu fais que remonter !!! », « c'est ma première course, je suis au feeling, je verrai bien », oh l'artiste, oh que tu me fais aimer le saucisson du dimanche matin !!

 

 

Du coup il a remis un coup d'accélérateur mais alors que l'on remonte sur un trinôme dont une triathlète à moitié nue je dépasse tout ce beau monde tout en l'enjoignant « allez accroche-toi !!! » et il prend ma foulée et nous voici partis pour 1,5 kms de finish limite au sprint enfin plutôt fractionné high-high-level je suis comme un fou je vais faire un sacré chrono et classement enfin ça fait bien longtemps que je n'ai pas ressenti une telle sensation de bien-être et de vitesse, et cette fin en signle en sous-bois, je double miss busted qui est sur le 5 kil tout en l'encourageant vivement, puis mon souffle de cabri effraye la nana de devant cool elle se pousse et je bascule dans la descente, allez plus que 300m devant c'est loin je vais finir en apothéose devant Cocci que je crois à l'arrivée (en fait elle n'est pas montée mais je ne le sais pas), coup d'oeil derrière HORREUR mais HALETANT y'a Mister Bermuda qui a lancé un sprint non mais il est bac saucisson +5 ou bien on ne me l'a fait pas donc je réponds du tac au tac et bouffe même un dernier coureur OUF !!!!!!!!!!!!!

 

 

 

 

Bien entendu, derrière c'est débriefing et échange avec ce nouvel ami, au t-shirt Valloire-Valmeunier, ravi de ma course je dois avoir ce fameux sourire niais qu'on vilipende mais tant pis !!

 

  

 

 


10 commentaires

Commentaire de Noruas posté le 12-09-2016 à 08:59:30

Oui il va falloir se bouger !
Parce que nous on attend le 4ème récit de cette série de course avec IMPATIENCE !

Commentaire de l-ignoble posté le 12-09-2016 à 09:06:09

je peux pas me le sentir ce con de julien doré

Commentaire de Philippe8474 posté le 12-09-2016 à 09:57:05

Tiens j'suis d'accord avec l-ignoble

Commentaire de Benman posté le 12-09-2016 à 10:26:36

Le bouk est en train de se doré la pilule. et nous, on doit l'avaler...

Commentaire de l-ignoble posté le 12-09-2016 à 12:21:03

ouais ou bien la pilule ,il se l'ai mise dans le fion

Commentaire de Noruas posté le 12-09-2016 à 15:54:04

c'est vrai que c'est de la daube cette musique !!!
Cocci sort tout de suite du corps du Bouk !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 14-09-2016 à 09:15:52

C'est de la calomnie, cocci n'aime rien de sorti depuis 1974

Commentaire de Noruas posté le 12-09-2016 à 16:02:32

Quitte à nous mettre de la blonde à gros pare choc, tu devrais mettre cette vidéo là: https://youtu.be/d4LxPBk6WHY

Commentaire de L'Dingo posté le 14-09-2016 à 07:57:43

29 Aout 2016: L'UTRS ( Ultra Trail de la Ronde des Sapins) ça en jette aussi.
En tous cas, un CR bien saucissonesque qui s'étale pas sur 160km, lui.

Et puis le gars en bermuda, sa tenue n'est pas pire que des centaines affublés d'un pseudo sac poubelle siglé sur une "fameuse" course le meme jour :-))

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 14-09-2016 à 09:16:06

Pas d'ultra, pas d'ultra, pas d'ultra !!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !