Récit de la course : Saintélyon 2017, par van

L'auteur : van

La course : Saintélyon

Date : 2/12/2017

Lieu : St étienne (Loire)

Affichage : 291 vues

Distance : 72.7km

Objectif : Faire un temps

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

496 autres récits :

et pourquoi pas la saintélyon ??

Top départ pour moi, 1ère saintélyon.

Peu d'expérience sur le trail long à part la maxirace au mois de mai ( 83km 5300 D+ en 18h40) et un trail de 28km
une prépa plutôt route en faisait Mk6 fin oct en 1h28 et mon RP sur 10k mi novembre en 39minutes.
pas de marathon à mon actif ce sera pour 2018.
course des 3 derniers mois 73/150 et 140km avec au max 22km sur une sortie.
vélo 241/409 et 275 km avec au max 38km.
Je sais que ça va être difficile, très difficile, je n'ai pas assez de volume pour enquiller tout ça. Pas très bon en monté ni en descente mais si c'est assez roulant, ça devrait le faire.

objectif inavoué 7h
objectif éspéré 7h45
objectif envisagé 8h
la pré-course se passe très bien, je suis avec 2 amis qui feront les 72 km sans moi en 11h40 mais j'ai l'habitude de courir seul.
Arrivé la veille, dossard récupéré en fin de matinée, navette à 18h30, attente dans les gradins de sainté.
On rejoint la ligne de départ 45 min avant pour être dans la 1ère vague.
Finalement il y a déjà du monde et ils ont du dormir là, on partira dans la 2 ème vague. Ca me fera 1300 personnes à doubler ;)
Pour la tenue bien m'en a pris j'ai fais confiance à @greg on the run et j'ai donc :

Mes pompes de trail (slab sense 6) assez light pour supporter la route
cuissard + collant long et bas de compression en bas
un TS ML en haut + manchons (des blancs) et un coupe vent sans manche ultra light. Bien loin des 14 couches que j'ai pu voir.
on ajoute les gants running+ doublure coupe vent et cache cou/bonnet.
les gels et barres (erreur)
une ceinture pour la flask de 500ml+poudre + une 2ème prérempli de poudre iso (ca c'était une erreur) et le sac pour prendre des choses inutiles que je n'ai pas utilisées :

4 cartouches de poudre iso qui pèsent quand même 200/250gr, j'avais prévu de faire les recharges mais au final à partir de saint genou, je suis resté à l'eau.
Un maillot manche courte de cyclisme au cas où je me sois trompé sur les températures hivernale.
Des sous gants en soie pour les mêmes raisons
Un 2ème cache-cou
les chaufferrettes mains et pieds
et la couverture de survie bien sur.

Même comme ça j'ai du enlevé le bonnet jusqu'à sainte catherine où ça soufflait. Je l'ai d'ailleurs fait tombé à plusieures reprises vu que je le gardais à la main au lieu de le mettre dans le sac. Et bien sur on fini par lacher heuresement je m'en rend compte et les suiveurs me le repasse à chaque fois.
Au final 0 transpiration, un léger froid au bras sur les passages peu rapide mais rien de génant.

Bref je table sur 82% de moyenne soit 162 bpm c'est très haut mais je me dit pourquoi pas. (en fait ce sera vraiment haut)

0-16km 1h29:45 163.4 bpm
678ème 10.54km/h
c'est rapide, j'essai de pas monter trop haut mais c'est difficile de ne pas se faire emporter.
Je passe au ravito en coup de vent pour remplir la 2ème flask qui était prérempli de poudre et en fait vu qu'elle était humide à l'intérieur j'ai un gros carré de sucre gelé qui mettra un moment avant de se mélanger.
le but était de préremplir la 1ère flask pour le ravito suivant mais j'ai laissé tombé cette option et je resterait à l'eau.

16- 28km 1h23:31 161.5 bpm
628ème 8.94 km/h
tout roule, le chemin plein de neige est plus chiant qu'autre chose en courant dans les traces de roues à moins de courir sur une ligne comme les manequins
ravito éclair, je rempli et je reparts, j'ai mes gels et barres pour la route.
D'ailleurs les barres c'était pas judicieux, avec le froid c'est à la limite de se péter une dent. Alors je les chauffes avec les mains et je reste au gel que j'avais pris en surplus.

29 -41 km 1h41:01 147.8bpm
518 ème 7.86 km/h
j'accuse le coup de la distance et de ce départ rapide certainement, en plus mon estomac s'est remis en route ; il tiendra jusqu'au ravito, je ne suis pas trop un homme de la forêt ;)
ça à du limiter mes perfs d'avoir un peu mal au ventre aussi, je gagne surtout des places avec mes passages ravito très rapide comme il n'y a pas grand monde, il est déjà 04h15.

42-52 km 01:14:46 150.45 bpm
463ème 8.74km/h
je reprend du poil de la bête mais les chemins glacé m'enpecheront d'aller plus vite et me vaudra deux belles chutes sans trop de bobo.

53-62 km 01h11:59 137.6 bpm
471 ème 8.57 km/h
à partir du 55 ème km j'accuse le coup, je sents que je suis cuit je n'arrive plus à accélérer même si "la course commence à soucieux" j'ai pas arrêter de me le dire.
dès que ça monte, même en faux plat, je marche. Je comprend pourquoi les routard mettent des routes j'en rêve aussi pendant ces 10 km mais mes pompes tiennent le choc même si ça tape un peu et aucune douleurs en vue si ce n'est les quadri qui commencent à arriver au bout.
je' n'ai pas vu le panneau 15 et 10km mais je commence à compter les derniers.

62 -73 km 01h27:27 134.2 bpm
555 ème 7.51km/h
la FC parle d'elle même ...
mention spéciale au km 67.3 les chemins de montray et des balmes où j'ai laissé mes dernières forces dans cette montée interminable en se faisant doubler par des relayeurs qui passent comme des oufs c'est un peu déprimant et impossible d'aller plus vite.
plus que 4,4km...puis 3..puis 2...puis 1.. j'avais retrouver un peu de jus sur cette partie pour tenter 8h20 mais c'était sans espoir et ensuite il ya eu le panneau des 500 mètres.
Je ne sais pas qui les a mesurés mais y a largement plus du coup quand j'ai vu que j'avais 4min pour faire 8h25 et que j'ai vu la ligne droite sur le pont où on voyait même pas la Hal TG,
j'ai laissé tombé et j'ai fini en marchant histoire de finir dignement et de pas claquer devant la ligne. L'éidée de faire la bise au speaker en arrivant m'a motivé jusqu'au bout. Je crois qu'on se rattache un peu à n'importe quoi dans ces cas là.
08h28 au final, la bise au speaker et enfin terminé.
Bien content quand même pour cette 1ère édition compte tenu du terrain pas si facile que ça.
Bilan 555ème fc moyenne 150.4 (76%) un départ plus prudent aurait sans doute donné un meilleur finish

1 commentaire

Commentaire de Arclusaz posté le 09-12-2017 à 22:05:49

sacrée perf pour une première : avec tes qualités de vitesse, tu feras un malheur sur cette course si tu reviens !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !