Récit de la course : Trail de la Galinette - Drailles de la Galinette 2018, par Sylvtrail06

L'auteur : Sylvtrail06

La course : Trail de la Galinette - Drailles de la Galinette

Date : 28/1/2018

Lieu : Cadolive (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 417 vues

Distance : 46km

Matos : Ultra carrier t shirt WAA
brooks cascada 12

Objectif : Se défoncer

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

28 autres récits :

Chronique d’une course difficile !

La Galinette 46km / 2400m+

 

Chronique d’une course difficile !

(Ps : Désolé pour l'absence de photos, j'avais pas pris ma go pro....)

 

Difficile c’est peu dire, j’avais un large choix concernant le titre de ce compte rendu :

Poussin s’est brulé les ailes, Des jours avec et des jours sans ou encore, Le KOM du meilleur randonneur .

 

Mon grand père disait  « Rien de vaut une bonne claque en début de saison qu’une grosse baffe à la fin » bon ok celle la elle est de moi je l’avoue.

 

Bref il me tenait à coeur de faire un CR de cette course ou pour une fois tout ne se passe pas comme prévu… Marre de mes récits de courses où tout va bien dans le meilleur des mondes (quoi que).

 

Je vais éviter de tomber dans l’écueil d’énumérer un ensemble d’excuses qui justifierait ce résultat décevant...

Une nuit chaotique, une fin d’année orientée Trail court, bref chacun ses histoires. 

 

La course est lancée, je me place dans les 30 premiers, le rythme est rapide mais bon de nature joueur je me dis pourquoi pas essayer de s’accrocher du moins au début.

BIM première erreur ! Un premier km sur bitume rapide et une première bosse salvatrice qui entamera d’emblée mon souffle et mes jambes !

 

Mes potes du 06 Bertrand, Maryline et Christèle sont pour le moment derrière moi mais rapidement, je baisse le rythme (trop tardivement) Beber et Maryline me doublent.

Je ne me laisse pas abattre, la descente se rapproche, elle est assez technique cela me permet de raccrocher mes deux comparses. 

 

J’ai l’impression d’aller un peu mieux et me retrouve à descendre avec Maryline sur la première longue descente au Km10 sur les traces de Bertrand, je sais d’ores et déjà que la course sera longue mais je continue à jouer et file à tout allure … vers l’explosion. 

 

Au km 15 Maryline s’échappe vers une première place (incroyable), je garde en visu mon pote Bertrand, surpris de le voir juste devant moi au Km20 (après 2H25) de course, j’aurai même l’occasion de le doubler pendant une centaine de mètres …

Et là … c’est le drame ! Je dit rapidement adieux à mon pote qui à son tour s’échappe, s’en suit une période longue de 23km où je vais alterner marches et courses comme pour un ultra. J’ai la curieuse impression d’être un obèse s’essayant au Trail, et je n’ai rien contre les obèses car en l’absence de sport j’en serais surement un, vue comment je mange !

 

Je me fais doubler, comme une grand mère sur l’autoroute et je n’ai également rien contre les grands mères, ma mère conduit comme ça aussi ! Bref je me retourne, un ensemble de coureurs s’amasse derrière moi dont ma pote Christèle que j’encourage de vive voix ! Il lui faudra peu de temps pour me dépasser et encore moins pour me semer malgré ses encouragements !

 

Pour ma part la Randonnée continue, Km 25 sommet du Garlaban la vue est très belle et mon allure d’ultra me permet enfin de profiter du paysage sans être en hypoxie. 

Mon corps refuse toujours d’avancer, entre coup de chaud (oui oui en janvier c’est possible), mal de bide, crampes et le manque d’eau. Mon tableau est bien garni ! 

 

Se rajoute une série de chutes 5 au totales lol ! Merci mes brooks sur sol humide… Je me résigne et vois mes objectifs de finir sous les 5h30 s’éloigner, sous les 6h s’éloigner avant 6h30 également bref j’espère presque arriver avant la tombée de la nuit bientôt !

 

Cerise sur le gâteau, avant le dernier ravito (km38) je croise deux aiguilleurs qui m’encouragent et me disent que le ravito n’est pas loin, je les double puis quelques mètres plus loin j’entends d’une voix faible mais audible : «  En plus je crois qu’il en a bien besoin » bref j’en rigole encore… jaune !

 

Je ne peux même pas taper la discute avec des gars car ils me doublent trop rapidement, heureusement les ravitos sont là et les bénévoles aux petits soins sont disponibles fort heureusement, pour réconforter un grand garçon comme moi ! 

 

Je me goinfre comme jamais et profite de cette table dressée comme un tapis rouge ! Remplie de bonbons, fruits et autres mets qui me rempliront le ventre plus que de raison … 

Je repars tel le dernier champion de France de course en déambulateur…

 

La fin est proche et comme un clin d’oeil mon corps me permet de doubler (pour la première fois de la course) deux trailers en perdition également. A croire que le dieu du Trail m’envoie un message en me disant «  ok aujourd’hui tu es nul mais … n’arrête pas le trail pour autant ».

 

Dernière ligne droite je me remémore les quelques anecdotes que je suis en train d’accoucher à l’heure qu’il est sur papier.

 

Pour conclure car j’ai étais relativement long, décidément c’est le thème de la journée pour moi ! 

 

Je dirais que ce trail ma permis de recroiser Vincent Viet (rencontré à Cap Town l’an dernier et formidable vainqueur en 4h10… ouch) de partager un bout de course avec Maryline au km15, Bertrand au km20 et Christèle au km 25 (plutôt régulier sur ce coup).

 

Il m’a permis également de réviser mes allures d’ultra trailer et de commencer à me forger un mental de finisher, particulièrement utile pour les échéances d’aout et d’octobre !

 

Je finis la randonnée eehhhh la course en un 6h28 anecdotique et bizarrement avec la sensation de pouvoir continuer encore beaucoup de km à ce rythme !

La saison est longue et une bonne remise en question ne fait de mal à personne !

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !