Récit de la course : La Sange Run - Le P'tit Sangerain - 11 km 2019, par le banni 73

L'auteur : le banni 73

La course : La Sange Run - Le P'tit Sangerain - 11 km

Date : 24/11/2019

Lieu : St Jean D'Arvey (Savoie)

Affichage : 315 vues

Distance : 11km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

8 autres récits :

Le petit sangerain by la corne bannie


Le petit sangerain by la corne bannie 

 



Dimanche 24/11, après 5 ans sans l’avoir couru, je suis de retour sur le petit format de la sangerun. Course qui fait partie du tryptique des courses automnales du bassin chambérien et oui :

-          Après la chambérienne, en mode  à fond dans le cadre de la dernière étape du dttn 2019

-          Après Montagnole, en mode orga, micro, vin chaud, diots…

Nous voici ce dimanche matin à une course amie du trail de montagnole où on retrouve d’ailleurs plusieurs bénévoles communs aux 2 courses

Je suis inscrit sur le 12 kil en compagnie de manak, sami et laurent, du coup j’arrive tout juste avant 9 h pile poil garé à côté du départ du 23 kil où près de 200 furieux partent comme des fusées, notamment steeve dobert qui après 200 mètres compte déjà 20 mètres sur les tanguy cattet, paul burette, pierre yves bourguenole et autres antoine janin. Au final il terminera rageux à la 4ème place derrière guillauteau, burette et cattet

9 h 02 tout le monde est parti, je salue thierry d’unautresport . com et retrouve le manak et sami qui m’ont pris mon dossard la veille, on rentre à l’intérieur de la salle des fêtes car mine de rien il ne fait pas chaud, on discute un petit moment avec gwen, qui nous parle de sa nouvelle course le 15/02 à la thuile dont le concept parait sympa un 13 kil et 600d+ en trio

 

 

 

9 h 25 on pose les vestes dans la voiture et on va se poser en 2nde ligne juste derrière ce bon vieux stephane avrillon  récent podium du 12 kil de montagnole, puis on assiste au briefing d’anthologie de gwen perché sur son pilier. Un briefing presque aussi bien que celui que gilbert doit être en train de donner du côté du haut bréda…promis l’an prochain j’essaye d’y être

 


Puis le départ est donné, cela part très très vite en même temps, le 12 kil de la sangerun fait office de finale des championnats universitaires de trail pour la région auvergne rhone alpes, donc devant y’a du jeune fougueux

 


Nous voici donc dans la remontée du village de st jean, manak n’est pas très loin devant, puis on rentre sur les prairies roulantes au-dessus du village, et là je me fais doubler par la 1ère fille, enfin cette 1ère section du parcours nous fait retomber dans le parc de la doriaz que l’on prend en sens inverse à la nivolet classic

La descente est bien joueuse, je reprends la 1ère fille et pas mal de jeunes universitaires, partis un peu fort et peu en jambes dans cette descente il faut dire un peu casse gueule 

On arrive à la passerelle bois de la doriaz qui fait état de point bas de la course et surtout d’un souvenir douloureux 2 mois plus tôt à la nivolet classic c’est à cet endroit précis où j’étais revenu sur la conserve en vain

 


Bon la suite, une longue montée bien raide, et par magie, les jambes tournent pas trop mal, et cela malgré mon hygiène de vie déplorable et l’absence depuis 1 mois de toute forme d’entrainement sérieux, je rattrape 1 groupe de 3 types, je me cale derrière eux, puis juste avant de basculer je les fume façon maillot à pois et là qui vois-je juste en contrebas : le manak, j’accélère alors dans ce bout de descente et tente de relancer dans la remontée vers lovetaz, je recolle assez rapidement sur cette portion bien raide où ce dernier a du mal à courir