Récit de la course : La Sange Run - 11 km 2012, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : La Sange Run - 11 km

Date : 25/11/2012

Lieu : St Jean D'Arvey (Savoie)

Affichage : 1124 vues

Distance : 11km

Objectif : Pas d'objectif

14 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

8 autres récits :

la Sange'Run du Bouk !


La Sange'Run du Bouk !

 

 

Mois d’automne… On ne va pas tarder à aller rider, mais pour l’instant savourons la fin d’année sportive 2012 !

 

Aujourd’hui ce sera course « locale » à Saint-Jean-d’Arvey, à 15 minutes de chez moi. Le « grand » parcours annonce 1 300m de D+, c’est clairement trop pour zizi-coin-coin donc je m’alignerai sur le 11 kms et 550m de D+. Un genre de distance que j’affectionne sur le plan sportif, me voici donc partagé entre aller chercher le classement ou le faire en mode tranquillou, était tout seul aujourd’hui (:-()

 

Un mal incroyable à émerger, je me traîne hors du lit, mince il ne pleut pas, allez on se motive !

 

Un peu de monde sur place, ça sent la revanche de Montagnole car beaucoup de gens en parle ! Et une allure bizarre, entre les touristes en jogging et t-shirt coton (hommage au kéké ce T-shirt ?), et les traileurs de trail-magazine tout en fluo compressport – bandana – camelbag de 3.5 litres !!!

 

Je mate le départ du « long », étrangement ça part vraiment doucement ! Peu de nana par contre, tant mieux elles sont légions sur le petit parcours !

 

Briefing sympa, j’ai jeté un coup d’œil à la carte et au profil, ça devrait le faire. Et puis, surtout, il ne fait pas froid ! Je me place quand même dans les poles positions et c’est parti !!

 

50m, virage à droite, re-50m, je me fais serrer par une pink girl, re-virage à droite, ok : il y a déjà une cassure !!! Une quinzaine de mecs en peloton ont déjà 10m d'avance, un petit groupe de 5 dont je fais partie les suit derrière, et ça attaque direct ! Montée, enfin coup de cul plutôt, sur bitume.

 

Traversée de Saint-Jean, et nous voici dans les champs. On nous avait dit que les chevaux auraient déserté du fait des premiers passages, ben non on en a un gros en plein sur le single ! Un jeune me dépasse, mais quel âge a-t-il ?? Avec marqué « Kino » sur son t-shirt, et des Nike sans crampons ? Bon… Fais gaffe, la course fait 11 kil !

 

Les positions se figent un tant soit peu, un mec croisé à la Chatvoyarde bombarde je ne l’accroche même pas. Et ça s’équilibre, enfin plutôt ça remonte, et ça dépasse !! Etant généralement à froid au démarrage je laisse tranquillement le passage, la course est longue.

 

Et nous dans une première descente, je profite pour remonter vite fait les rascals (dont Kino), et voilà la descente technique vers la Cascade décrite dans le briefing ! Feuilles, pierres, racines, et virages virages virages serrés ! Je trébuche deux fois sans tomber... A nouveau un groupe de cinq, je suis en position 2 et laisse le premier en rouge nous ouvrir le chemin !


Nous arrivons à la passerelle, c’est bucolique ! Et ça remonte dru derrière, ouch. Et là pour le coup c’est moi qui lâche, les 3 de derrière moi partent s’expliquer… Quant à moi je gère et commence à marcher, de toutes façons il n'y a pas grand monde derrière…

 

En tout cas la vue est vraiment chouette, on est en face du massif de l’Epine notre terrain de jeu !! L’agglomération est en bas, mmmm. Comme quoi il faut se forcer à se bouger, c’est ça qu’est bon !!

 

Kino m’a repassé (espère ce chamois !), descente à nouveau technique mais je ne le repasse pas et ça re-démarre en montée… Grrrr… Derrière ils sont là et commencent à me presser... Mais surtout… UNE FEMME !!! Nous l’appellerons Anne… La fierté mal placée du Bouk se met en place…

 

Un Traileur la passe en lui proposant de la tirer dans cette montée, puis il me passe, « tire-moi aussi stp » !! Il rigole... Mais il s’éloigne inexorablement. On me passe à nouveau, cette fois c’est un orange en Hoka. mais que j’accroche. Et nous voici à 3, Mister Orange, Anne et moi, à faire notre course… A faire le yoyo entre nous trois…

 

Anne commence à demander « mais il n’y a pas de ravito à mi-course », coup d’œil à ma montre, ah oui ça fait 6 kms déjà ! Et je suis un peu paumé en orientation, je pensais qu’on prendrait le chemin de rando habituel pour la Croix du Nivolet et ai l’impression d’avoir dépassé Lovettaz qui serait en-dessous ? Pourtant le balisage est nickel !

 

Mais rapidement une descente arrive, vite je repasse Mr Orange et déroule, hélas ça ne dure pas longtemps et nous voici sur bitume à l’entrée de Lovettaz ! Je déroule certes, mais surtout je les tire ! Ca sert à rien, je relâche… et nous arrivons à 3 au ravito. Une gorgée de coca et je repars, cool ils se sont arrêtés plus longtemps !!! 50m d'avance qui vont bien !

 

Nous partons en direction de la cascade, et là... Je suis en terrain connu ! Surtout je comprends qu’il ne reste plus tant de dénivelée que ça !!! Bon pour le moral, très bon. Et nous doublons les derniers du grand parcours, partis 30 minutes devant nous. Ben ils ont du courage, parce que monter à la Doria qui nous fait face, moi je dis brrrrrrr

 

Cette cascade se mérite… Et Dieu que ça monte encore… Et j’entends Anne encourager les autres, elle est déjà sur mes talons !!! Et là… LE MOMENT DE LA COURSE : LE BOUK S'INCLINE, je m’écarte pour la laisser passer (normal je marche), elle se fend d’un « non, j’ai pas envie, ça saoule » !!! Ubuesque vous dis-je !!! Je suis tombé sur un fort caractère !

 

Et la voici cette cascade, un coup de cul et on descend !!! Coup d’œil derrière, Mr Orange et Anne sont bien là... Mais intérieurement je me dis "Ciao les Bambinos" !!!

 

Je file dans cette descente en single, chemins typiques d’automne avec glisse, racines, pierres, boue… Je m’imagine déjà à l’arrivée, la course est dans la poche…!

 

Puis le chemin s’élargit… Faux-plat profil descendant… Mmmm… Sympa ces couleurs... Mais ? J’entends des pas dans les feuilles ? Je me retourne, une vision d'horreur : ils sont CINQ qui déroulent !!!!!!!!!!

 

C’est pas possible !!! Bordel !!! Mais je lâche pas et dans ce faux-plat descendant je remets les watts, mais sérieux cette fois, grandes foulées bruyantes, GOOOOOOOOOO

 

Et pourtant il en est un qui a suivi... ANNE ! Incredible ! Petit coup de c**, elle me demande si c’est le bon chemin « oui, oui », mais là j’ai pas trop envie de taper la discut’ si tu veux ! Hi hi

 

Km 9.5, on rejoint le début du parcours… Ok, il reste les champs du début et ce sera descente until l’arrivée. Qui aperçois-je devant, le petit Kino ! Aucune pitié je le passe et fonce, fonce, fonce. J’ai 25m d’avance sur Anne et (je remercie le Ciel) je les conserverai jusqu’à la fin…

 

OUF ! 1h11mn10sec, et un déroulement de course que je n’imaginais pas ! A savoir des chemins inconnus et surprenant, et un combat digne des plus grandes courses à saucissons !!! Je décerne à Anne le trophée « Kéké combatif ».

 

Semaine prochaine, SaintéLyon !

 

 

14 commentaires

Commentaire de Corne de chamois posté le 26-11-2012 à 09:58:40

Le bouk au top de sa forme !!!

Fin novembre, n'est-ce pas trop tard ???

Ou serait-ce les prémices d'une saison à venir qui s'annonce fraticide ???

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 26-11-2012 à 14:15:24

Tu veux parler de 2014 ? Mdr... (enfin pas tant mdr que ça...)

Commentaire de the dude posté le 26-11-2012 à 11:20:46

chabadabada, si ça ressemble pas au début d'une grande et belle histoire d'amooouuuuur!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 26-11-2012 à 14:14:55

Qu'est-ce que tu peux être fleur bleue mon Dude !

Commentaire de Kinou posté le 26-11-2012 à 23:30:08

Et si Kinou (ben oui, faut ouvrir ses yeux) racontait son premier trail? Il te dirait qu'il s'est bien marré en voyant toute cette débauche de matos pour une simple trotte de 11Km. Il te dirait aussi que pour mettre un pied devant l'autre, pas forcement besoin de Salomon SLab... Quant au TShirt en coton, il suffit à tromper "l'ennemi" sur le véritable pedigree sportif du client. En conclusion, Kinou a fini en 1H12min, 2éme feminine au scratch. Ben oui, Kinou est une jeune fille de 24ans. Sans rancune vieux bouk!!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 26-11-2012 à 23:38:05

Oh punaise quelle leçon !!!
Tout est dit, bravo KINOU !!!

Commentaire de l ignoble posté le 27-11-2012 à 12:50:09

mysogine et savoyard...ça craind.....

Commentaire de le_kéké posté le 28-11-2012 à 10:05:09

Bravo le bouk, encore une belle tranche de course au saucisson avec les rires et les larmes où se rencontrent le coton et le teknik, le compressmoi et le survet' c'est beau j'en ai les larmes aux yeux. Bravo aussi à KINOU qui rétablit la vérité face à ce vieux bouk miso et mytho (KINOU si tu nous entend n’hésite pas à faire un compte-rendu complet de cette première)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 28-11-2012 à 14:22:27

A quand le Trail ringardos avec coton, reebok et jogging ? Moi je dis ça peut être un concept rigolo !
KINOU n'a pas de temps à perdre avec cet enfoiré de Vieux Bouk Gay !!!

Commentaire de le_kéké posté le 28-11-2012 à 14:27:11

Pas sur que Kinou soit candidate pour le fameux harem du Bouk (qui rend Ross si jalous)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 28-11-2012 à 14:29:48

Surtout que la fédé m'a écrit, je ne dois pas dépasser 17 membres (rien que l'idée de de voir choisir...).

Commentaire de richard192 posté le 28-11-2012 à 15:14:50

Sans oublier les moustaches!

Commentaire de Jean-Phi posté le 30-11-2012 à 13:39:22

Merde, le bouk va tous nous pourrir à la STL !!! Aïe !!!!!!
A demain ?

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 01-12-2012 à 12:56:20

A cette nuit !!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.26 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !