Récit de la course : Championnat de Seine et Marne de Cross Long 2023, par DavidSMFC

L'auteur : DavidSMFC

La course : Championnat de Seine et Marne de Cross Long

Date : 22/1/2023

Lieu : Torcy (Seine-et-Marne)

Affichage : 214 vues

Distance : 8.4km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Partager :

9 autres récits :

Et de 4 Championnats 77 de Cross Long !

Récit disponible sur mon blog : http://www.mesexperiencessportives.com/2023/01/22/01/2023-championnats-departementaux-de-cross-long.html

 

 

 

Je ne suis pas un coureur de cross. En même temps, je suis un coureur de quoi ? J'adore les trails nocturnes, les courses en montagne mais je cours aussi tous types de courses nature, sur route, sur piste, des duathlons, des Run & Bike, de la C.O... Et finalement, depuis que je suis licencié au club (Vallée de la Marne Athlétisme 77, anciennement US Torcy Athlétisme), je n'ai manqué aucun Championnat Départemental de Cross Long !

Cette statistique me surprend moi-même mais en 2019, je n'étais pas licencié au moment des championnats donc mon premier était en 2020 (au lendemain d'un Trail nocturne...) où je ne me suis pas qualifié individuellement mais j'ai pu être repêché pour participer aux Régionaux Est à Créteil. En 2021, ils ont été reportés donc j'ai pu y prendre part (l'après-midi, le jour-même où j'ai couru les 30 kilomètres du Trail du Soldat de la Marne...). Cette fois, j'ai eu la qualif' car nous étions peu nombreux mais je ne pouvais pas participer aux Régionaux. En 2022, je les ai enfin abordés dans des conditions raisonnables en 2022 où j'ai obtenu la qualification pour les Régionaux Est. Egalement qualifié sur le cross court, je comptais y participer sur le court du coup mais je n'ai finalement pas pu.

Cette année, je suis disponible pour les Régionaux Est donc même si je sais que c'est la dernière étape à laquelle je peux prendre part (la qualification pour les IDF étant injouable pour moi vu le niveau), j'aimerais bien me qualifier ! Je n'ai pas pu participer aux Championnats de Cross Court cette année (mauvaise date !) donc ma seule chance est sur le long, à domicile en plus, sur la Base de Torcy. Sauf que le niveau sera très relevé et que mon week-end est très chargé...

Oui, j'assume, j'abuse ! Cette année, en plus de travailler le samedi matin, j'ai couru la veille de l'épreuve un trail semi-nocturne de 12 kilomètres où je me suis bien défoulé avant de rentrer tard après être allé voir jouer Romane en tournoi de Badminton. Couché vers 01h, réveillé vers 07h, j'ai ensuite passé 3 bonnes heures en plein courant d'air, dehors, à être signaleur bénévole et à encourager les concurrents des premières épreuves de la journée... avec un ressenti de -6 degrés. Beaucoup d'excuses si je rate ma course, hein ?

Mais après un repas au chaud, j'assiste encore à quelques courses puis je retrouve Jérôme et Alex avec qui je pars m'échauffer tranquillement sur le parcours. Je n'ai pas de très bonnes sensations mais ça pourrait être pire. On finit de se préparer. Pour la tenue, je porte évidemment le maillot du club par-dessus un tee-shirt à manches longues. Dossard 2442 épinglé ! Un short en bas, un buff sur la tête, des gants et mes vieilles pointes Kalenji. Mon prochain achat de matériel sportif pourrait bien être une nouvelle paire de chaussures de cross, quand même... Merci à Jérôme qui me file des pointes de 15mm, pas du luxe vu l'état du terrain.

On se dirige désormais vers la ligne de départ, dernières accélérations, une petite photo... Nous sommes 6 sur cette épreuve : Alex, Frédéric, Jérôme, Hichem, Steeven et moi. Ce matin, les Masters (qui étaient 10 du club) ont terminé Champions Départementaux par équipe avec la 2ème place au scratch de JC notamment. Nous n'avons clairement pas les mêmes ambitions de notre côté. Le départ est retardé d'une dizaine de minutes car la course des filles n'est pas encore terminée : 2 concurrentes du club y étaient engagées.

Le coup de sifflet rappelant tous les athlètes vers la ligne de départ finit par retentir, nous sommes une centaine à nous aligner, prêts à en découdre avec une grosse densité de concurrents et du très costaud pour les avant-postes !

La course

C'est parti ! Et ça part évidemment très très vite mais avec moins de bousculades qu'au Duathlon la semaine dernière. J'essaie de me placer sans me griller, c'est très difficile à doser. Je suis très satisfait de mon départ, plein centre, au milieu du paquet. Je constate que je suis aux côtés de Jérôme, je me faufile vers la droite pour me caler derrière lui.

Dans le premier virage, ça chahute un peu pour prendre à la corde, si bien que des athlètes font tomber une barrière, heureusement sans conséquence. On calme un peu le jeu avant la courte descente bien pentue et potentiellement glissante, ça passe convenablement. Je suis maintenant devant Jérôme. La partie basse est bien boueuse mais ça va, ça se court correctement en pointes. On retourne vers le départ en remontant la pente pour finir la petite boucle, ça, c'est fait.

On attaque désormais la moyenne boucle avant d'en faire deux grandes. C'est encore très dense autour de moi, je continue d'essayer de me repositionner en doublant certains athlètes partis un peu vite tandis que c'est l'inverse pour d'autres qui remontent après un départ prudent... ou enfermé. Je vais notamment voir passer Brice ou Geoffrey que je m'attendais à avoir devant moi dès le début de course.

Après une longue ligne droite, Youssef, notre coach qui est responsable du parcours, nous a concocté une petite descente sur la droite pour remonter de suite sur la gauche. Je ne vais pas me plaindre, j'aime bien. En revanche, un gars se rabat juste devant moi au moment de tourner vers la descente, je suis obligé de le pousser légèrement dans le dos pour éviter de nous gameller tous les deux !

C'est là qu'est positionnée Claire avec qui j'ai passé la matinée puisque c'est ici que j'étais bénévole. Allez, on remonte, je reste bien sur la droite pour éviter de trop aller dans les cailloux sur le petit bout de chemin qui suit avant un virage serré sur la droite pour revenir une nouvelle fois vers le départ. C'est à chaque fois dans ce sens que nous avons le vent de face, je le sentirai par moment mais ce n'est pas si gênant.

Je crois que c'est sur le retour de la moyenne boucle que Jérôme me repasse devant et ce, pour toute la suite de la course. C'est un bon point de repère pour moi, il est meilleur, je le savais, mais je ne suis pas très loin. Pour le moment, j'ignore complètement où se trouvent les autres athlètes du club mais ils sont derrière en tout cas. Le niveau est très relevé, nous finirons tous plutôt loin. Moi, je sais que je suis à la limite des places qualificatives pour les Régionaux Est en faisant la course entre la 50ème et la 65ème place tout du long, environ.

Nous finissons la moyenne boucle et partons à l'assaut de la grande boucle pour la première fois. Pas de soucis dans le passage concocté par Youssef ce coup-ci. Toujours pleins d'encouragements de la part de nos connaissances dans toute cette portion, entre spectateurs et signaleurs ! Ce coup-ci, on ne tourne pas vers la droite pour revenir vers le départ mais on poursuit vers le bois de l'autre côté du lac. Je me déporte progressivement vers la gauche pour imiter la trajectoire des autres concurrents.

On remonte de l'autre côté pour basculer côté Marne, là où c'était un véritable chantier en VTT la semaine dernière ! C'est encore bien boueux mais ça va aujourd'hui, ça se court franchement très bien avec les chaussures de cross. Je reste complètement sur la gauche avant de remonter en diagonale pour aller jusqu'au portail. Cela commence à être dur mais il reste de la distance à parcourir alors il faut serrer les dents. 

On descend sur la droite où Damien est signaleur en veillant à ne pas foncer tout droit dans le lac, ce serait dommage bien que sans doute une bonne douche froide. On longe un peu le lac avant de remonter à nouveau sur la droite là où Edwige nous encourage ! Hop hop hop comme elle dit, pas question de marcher en montée sur un cross, il faut maintenir la cadence !

En haut, une belle relance, toujours dans la gadoue avant une nouvelle descente à gauche, bien glissante aussi mais ça passe très bien avec un peu de prudence. On longe ensuite le lac en bas jusqu'au départ ! J'ai toujours Jérôme en ligne de mire mais un peu plus loin désormais et je fais ma course seul, en doublant par moment ou en me faisant doubler mais sans jamais rester dans la foulée d'un autre.

Le retour vers le début de la boucle est très long mais ça va quand même assez vite et la motivation est là malgré la difficulté. S'arrêter n'est pas une option malgré la souffrance. Allez, je tiens bon et c'est parti pour la dernière boucle, un peu moins de 3 kilomètres à parcourir pour en finir !

Je double un coureur de Melun dans la montée, celui qui s'est trompé en prenant deux chaussures oranges... sauf que l'une était bien sa chaussure de cross mais l'autre non... Le pauvre doit galérer quand même mais il court bien ! J'ai doublé un de ses coéquipiers peu de temps avant. Sur cette boucle, je vais d'ailleurs doubler encore deux ou trois autres coureurs mais ils me repasseront sur la longue partie plate qui mène vers l'arrivée.

En fait, quand c'est technique, je suis pas mal. Quand il faut s'employer pour ne pas s'endormir, je m'en sors correctement, je maintiens un bon rythme. Je commence quand même à subir un peu plus la course mais je relance dès que possible. Je profite des descentes pour reprendre de la vitesse, je gère les montées sans me mettre dans le rouge, je déroule sur le plat... Enfin, dérouler à ma manière avec ma foulée bien affreuse !

La dernière boucle est rythmée, ça passe vite, la fin de course approche vite. Quand ceux que j'ai dépassé précédemment me dépassent, je ne cherche pas à les accrocher, je n'ai pas une énergie débordante mais je garde un peu de force pour une accélération finale... tout du moins, pour ne pas trop ralentir sur la dernière portion de course qui est très longue !

Une fois tout le retour effectué, il reste un beau petit morceau puisque nous prenons sur la gauche après la remontée vers le départ, on descend un peu avant de remonter encore pour aller sauter par-dessus un fossé puis serpenter un peu sur le chemin bien gras que toutes les courses de la journée ont emprunté ! Allez, dernière relance, ça remonte encore un peu en face des tentes des clubs et il faut encore aller chercher un peu plus loin pour contourner un arbre et enfin filer vers l'arrivée ! Je double un coureur de Pontault dans la dernière ligne droite pour finir sur les talons d'un provinois !

Il y a 55 qualifiés pour les Régionaux Est, il fallait donc finir dans les 56 premiers puisque l'un des athlètes n'est pas licencié dans le 77. Je termine 59ème sur 107 arrivants à 7 secondes de Brice, dernier qualifié... Il me reste à espérer 3 désistements afin de pouvoir tenir ma place à Créteil dans deux semaines... ! Jérôme termine une trentaine de secondes devant moi, Alex une trentaine de secondes derrière. Suivent Frédéric et Hichem, pas très loin. 

31 minutes et 53 secondes pour 8,25 kilomètres d'un parcours pas très dur mais exigeant pour autant. Plus de 15km/h de moyenne, dans les temps du top 10 chez les Masters sur le même parcours (sur 170 athlètes !). Plutôt satisfait du coup même si la qualification individuelle directe n'est pas dans la poche ! En équipe, nous sommes loin, 8èmes ! Mais c'est vraiment très fort devant ! Cette course ne rassemble que les espoirs, seniors et Masters 0 donc la densité est très forte vu le niveau en Seine-et-Marne.

Affaire à suivre....

2 commentaires

Commentaire de Trixou posté le 24-01-2023 à 19:43:37

"C'est parti ! Et ça part évidemment très très vite" :o))

Commentaire de DavidSMFC posté le 24-01-2023 à 19:47:36

Un peu répétitif hein... mais quelle folie !^^

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !