Récit de la course : L'Ardéchois - 57 km 2007, par ptijean

L'auteur : ptijean

La course : L'Ardéchois - 57 km

Date : 29/4/2007

Lieu : Desaignes (Ardèche)

Affichage : 1945 vues

Distance : 57km

Objectif : Balade

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

79 autres récits :

superbe ardeche

 

Samedi midi arrivée de Xavier (xav04) et Emilie pour un petit repas à base de pates avant le départ pour l'Ardèche.

Arrivée dans l'après-midi , à Desaignes , (prononcé désagne par les autoctones),et tout de suite je retrouve mes repères,il faut dire que je deviens un fidèle de cette course .La seule que je fais tous les ans depuis 5 ans.

Avec nos petites femmes,on prend le temps de déguster les produits locaux (fromage,saucisson,jus de poire....)et de profiter de l'ambiance de ce petit village d'Ardèche qu'on apprecie beaucoup en buvant un coup à la terrasse de chez TOTO. En plus il y a une course pour les enfants qui est organisée ce samedi. C'est une premiere et c'est bien sympa.

Soirée tranquille dans la maison que nous louons chaque année,avec repas équilibré : cake au chorizo,salade de riz, en attendant les pates...

Reveil à 6 hrs, petit dej et préparation des bêtes de courses (94 et 95 kilos) non non on ne fait pas de la boxe en catégorie poids lourd, on fait du trail en catégorie tracteur (excuse-moi  XavierSourire) .

C'est fou le monde qu'il y a ce matin sur cette petite place ,qui n'arrive pas à contenir tout le monde (1100 au départ). Ca y est, on est partis, en fin de peloton pour pouvoir démarrer tranquille. J'ai de bonnes jambes ce matin, mais il faut durer toute la journée et finir tous les deux.

Très belle journée en perspective, avec une petite crainte en ce qui concerne la chaleur. Xavier essaye pour la première fois les batons, dans la perspective du Mercantour,et promis je ne rigole même pas Innocent, et en plus très rapidement il prend le coup. La bonne humeur est générale dans le peloton, comme si le soleil suffisait au bonheur de tous. Passage devant le premier point d'eau sauvage où on ne s'arrête pas tant il y a de monde (pour info si vous venez en Ardèche l'année prochaine ne comptez pas sur ce point d'eau si vous êtes pressé)

Arrivée au château, un des plus beaux coins du parcours, et la descente sur la cascade, c'est magnifique! La descente est technique mais sèche donc tout va bien. Direction le ravitaillement avec une belle bosse qu'on attaque à la marche et ensuite une petite descente pour rattaquer la grimpette ,qui nous amène au ravitaillement du 22ème kilomètre. Notre fan club composé de nos femmes et de la maman de Xavier nous accueille et nous encourage, c'est toujours agréable. On prend le temps de se ravitailler et de discuter un peu et on est reparti pour une longue bosse (avec les tucs dans la bouche c'est pas topEmbarrassé) avant une série de relances, de faux plats et de descentes qui me parraissent interminables, pour enfin arriver à la bifurcation avec 35 min d'avance sur la barrière horaire.

Dans la descente ,Xavier se fait mal à la cheville Horreur !;la montée arrive et la cheville vas mieux Sourire.Xavier commence à fatiguer et ne discute plus beaucoup mais on progresse toujours bien et je prends toujours autant de plaisir dans ce cadre idéal pour la balade du jour. On arrive au ravitaillement du 34ème kil avec 45 min d'avance sur la barrière horaire donc c'est tout bon Cool

Petite pause et discussion avec notre fan club toujours fidèle au poste et c'est le départ vers la partie du parcours que je ne connais pas (normal c'est tout neuf ). Deux bosses au programme .Tout de suite après le ravito je sens venir une hypoglycémie que je gère tres vite avec une pate de fruits et du cococake. Dommage pour Xavier qui se voyait déjà ralentirClin d'oeil. Dans la descente qui nous amène à la riviere vers le 42 eme kil , Xavier stoppe suite à une douleur vive à sa cheville, mais repart  en serrant les dents.

Surprise juste avant le ruisseau du 42 eme kilometre ,c'est son père qui nous encourage. Je lui propose de rester avec lui tant je redoute qu'il se fasse plus mal, mais "bourriquet"Sourire(nouveau pseudo que je lui donne en lieu et place de XAV04Clin d'oeil ) ne veut pas abandonner à cause d'une cheville!!! Mais je rêve, il me chambre??(abandon a la Saintelyon suite à une entorseSencuré)

Dans la montée qui nous amène au ravito du 46 eme kil je discute beaucoup avec Xavier qui voudrait que je parte devant pour faire un temps (pas question surtout que je ne suis pas venu pour ça ).

Bourriquet (xav04) ne veut toujours pas s'arrêter malgré sa maman qui le trouve tout pâle. C'est vrai qu'il est palot le petit bourriquet .Mort de rire; Allez va ,on est repartis pour l'ascension de la dernière bosse. montagne?falaise?muraille? on ne sait plus tant la pente prend l'aspect d'un mur en arrivant au deuxieme chateau. Pour moi tout vas toujours tres bien donc j'accélère dans ce raidillon et je peux admirer la vue à 360 ° sur ce splendide panorama. Tien voila bourriquet qu'en bave, mais qui avance toujours Moqueur

Remotivation de la troupe , et c'est reparti mon kiki pour un petit passage de descentes annoncées sur le profil, qui en fait montent et  redescendent, pour enfin arriver à la vraie dermiere descente. Je relance tout en douceur en incitant B... Xavier à me suivre en lui disant que ça ira plus vite et ça marche : il y arrive et me confie qu'il n'avait jamais couru à ce kilomètrage d'une course. Bravo quelles ressources!!

Aïe un petit faut plat , on marche ,mais ç'a y est on voit desaignes. Derniere descente technique ou xavier me dit d'y aller pour finir en moins de 9 hrs. Je me lache completement dans ce dernier tronçon de sentier technique .C'est fou la caisse que j'ai encore après  57 kil c'est une bonne journée vraiment ....le pont ou les coureurs déjà arrivés m'encouragent, ça fait du bien ,et en plus je cours toujours meme dans la derniere bosse, juste avant l'arrivée où tant de gens sont encore là pour nous encourager nous les trainards ...QUEL PIEDCool!!!

 Vite je repars pour finir et encourager B...Xavier qui lui aussi va finir en moins de 9 hrs Bravo .

Merci à vous tous que j'ai croisé sur cette course et avec qui au gré des kilometres j'ai un peu discuté ,à tous les benevoles qui malgré le nombre des coureurs de plus en plus élevé ,arrivent à nous faire ressentir qu'ils sont tous là rien que pour que chacun se sente bien .A l'année prochaine sans faute sur cette magnifique réunion de coureurs.

3 commentaires

Commentaire de gdraid posté le 02-05-2007 à 09:30:00

Excellent récit ptijean, beaucoup d'humour !
Bravo pour ta perf.
Déplacer près d'un quintal en moins de 9 heures, sur un tel parcours, faut le faire !
JC

Commentaire de titifb posté le 04-05-2007 à 21:18:00

Bravo ptitjean !
Super ton CR...Sympa d'être resté avec ton b...euh Xavier,qui va mieux j'espère ?
A bientôt Ptitjean !
Titifb _Traileuse_pour_de_faux !

Commentaire de xav04 posté le 05-05-2007 à 17:22:00

super récit ptijean!!Mais c'est qui ce bourriquet que t'as trainé?!!...Mince, je viens de comprendre, c'est de moi que tu parles..!!La suite de nos belles aventures au raid 73 et au mercantour!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !