Récit de la course : Marathon Relais Paris Val de Marne 2007, par Karllieb

L'auteur : Karllieb

La course : Marathon Relais Paris Val de Marne

Date : 24/6/2007

Lieu : Creteil (Val-de-Marne)

Affichage : 1163 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Faire un temps

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

5 autres récits :

Un pour tous, tous pour le marathon !

Je sais… à côté des TGV, Grand Raid du Morbihan et autres Raid du Mercantour, le Marathon en relais du Val-de-Marne, qui se courait le 24 juin à Choisy-le-Roi, ne joue pas vraiment dans la même catégorie. Mais on s’est bien dépensé quand même et surtout on s’est bien marré ! Et c’est évidemment là l’essentiel.

4 équipiers 

Le marathon relais se court dans le parc interdépartemental de Choisy, sur une boucle quasi plate de 4,4 KM qui fait le tour d’un bassin utilisé pour l’aviron et la voile. Avec, en plus, une petite boucle pour rejoindre le lieu de passage des relais et l’arrivée. Il y a quatre équipiers. Le premier enchaîne 3 tours (12,3 KM), les 2ème et 3ème 2 tours chacun (8,5KM), le dernier pareil avant d’enchaîner avec les trois autres équipiers un dernier tour de 4,4 KM.

Soit 42,195 Km au total. Il y avait cette année plus de 350 équipes sur cette course organisée de main de maître par le club Asphalte 94. Inscription, retrait des dossards, organisation des ravito et des relais… tout était parfait.

3H30' ?

Notre équipe de vétérans chevronnés – Tony (57), Patrick (63), Pascal (58) et moi-même (62) était inscrite sous le doux nom de… Kikourou. RdV le dmianche matin à 8H devant le retrait des dossards. Miracle ! Il ne pleut pas. Et ça tiendra comme ça jusqu’à la fin de la matinée. Il y a deux ans, nous avions fini sous des trombes d’eaux. Comme je ne connaissait pas le potentiel exact de mes équipiers, j’avais fixé comme objectif de terminer entre 3H30 et 3H45. L’idée, au départ, consistait à mettre une pile à l’équipe de seniors montée par mon beau-frère. Petit joueurs, ils ont déclaré forfait deux jours avant la course sous le prétexte fallacieux de la petite forme de l’un des leurs ! La frousse oui… ;+))).

Le vent du large

Bref nous voilà au départ – enfin moi puisqu’il était convenu que je prendrais le premier relais. Mon ambition était de tourner à un peu plus de 14KM/H pour tenir les 12,3 KM en 50’. Un petit échauffement, la cohue habituelle des départs, le coup de feu, le chrono qui démarre… et c’est partis mon kikou ! Ce qui est sympa sur cette course, c’est qu’à chaque tour, tu repasses par le point de départ avec l’impression d’être sur le Tour de France. Il y a plein de monde, de l’ambiance, tes coéquipiers qui t’encouragent… De quoi te donner des ailes. Moins drôle, ce jour là, sur la ligne droite opposée, nous avions le vent dans le nez. Pas glop ! Rapidement, j’ai senti que pour les 50’, ce serait un peu juste. J’ai géré mes trois tours au mieux (en me planquant à un moment derrière un grand pour éviter le vent sur la ligne droite, lol). Et je termine à bloc sur la boucle d’arrivée en 55’10 (13,38 KM/H) en allant toper la main de Tony, relayeur suivant. Pas trop mal quand même.

Belle perf !

Passage au ravito avant d’aller retrouver les autres pour aller encourager Tony. Résultats : Tony impérial avec sa belle moustache en 43’32 » (11,73 KM/H) ; Patrick magnifique avec un temps canon : 36’56 (13,79 KM/H) ;  Pascal héroïque malgré une blessure sur le second tour : 1h05’16’’ (11,32 KM/H). Notre temps final : 3H20’54’’. Bien mieux que ce que nous avions prévu. Donc grosse satisfaction. Les premiers ? Des fusées qui ont bouclé le marathon en 2H12’. Ce qui laisse rêveur quand on pense que le record du monde est à 2H04’55’’… avec un seul coureur !!!

Pour finir, nous sommes allés casser une petite croûte tranquillement au soleil (ou presque) – sans Tony, qui était pressé, mais avec femmes et enfants – afin de profiter encore un peu de ce beau dimanche du début d’été. Merci à mes trois coéquipiers qui se sont bien pris au jeu sans toutefois se prendre le choux. On remet ça l’an prochain pour passer les 3H10’ ?

Quand à moi, il s'agit de passer maintenant à autre chose avec du long en perspective à la rentrée : Trail 91 puis, en 2008, les 100KM de Saint-Nazaire. D'autres aventures en perspective.

 

8 commentaires

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 04-07-2007 à 15:00:00

Moi, j'aime les marathons en relais, car c'est le seul moyen
pour moi d'en courir un !!! Merci Karlieb pour ce petit
récit et bravo pour la belle perf. Z'êtes quand même des fusées !
Au plaisir de te croiser...

L'escargot_du_Revermont

Commentaire de may posté le 04-07-2007 à 15:01:00

ben vous recherchiez pas une coéquipière???? :-(
zut alors!!! j'serai bien venue!!!
comme tu le dis si bien Jérôme, l'essentiel est de se faire plaisir et tu t'es fait plaisir!!!!
et puis je note: RDV est pris pour st-nazaire!
bizzz capitaine!
may_vivement_st_nazaire!!!!

Commentaire de Zeb posté le 04-07-2007 à 17:19:00

Et bé ! au moins tu garde un peu de vitesse !!!
Brabo à vous !

J'ai également bien noté le rendez-vous pour St Nazaire 2008...

A bientôt Cap'tain !

Commentaire de domdom g posté le 04-07-2007 à 17:22:00

bjr karllieb
bravo pour la course et ta perf et merci pour le recit, que ce soit une grande ou une petite course une course est une course.
a bientot
domdom g

Commentaire de rapace74 posté le 04-07-2007 à 18:36:00

bravo jerome pour ta course d'equipe, c'est vrai que cela n'a rien a voir avec le mercantour ou autre mais il faut qd meme tenir la distance et surtout la vitesse chose que je ne sais pas faire du tout....
au plaisir

manu

Commentaire de gdraid posté le 04-07-2007 à 20:33:00

Belle course d'équipe Karlieb, et très bien rendue par ton CR.
Bravo pour la perf, et pour l'amitié qui en découle.
A bientôt à Mondeville en septembre.
JC

Commentaire de Khanardô posté le 04-07-2007 à 21:54:00

J'enfonce une porte ouverte, mais bon... : y'a pas de petite course, quand on donne tout et qu'on se fait plaisir, l'essentiel est là.

Pour des projets plus longs, je vois sur ta fiche que tu projettes l'UTMB pour 2008. Projettonsle ensemble si cela te dit.

A peluche !

Commentaire de nicnic38 posté le 05-07-2007 à 22:03:00

Stop les complexes!

Sympa ce genre de course... je connaissais pas...
L'ambition devait être vraiment excellente!

C'est bien aussi la vitesse... Pour être performent sur du long, il faut en faire... Si si je l'ai lu quelque part...

Pour Saint Nazaire, il va falloir que je fasse contruire un 9ieme étage ;-)

A+

Nicnic_qui_adore_la_cap_en_equipe

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !