Récit de la course : Trail de Guerledan - 52 km 2008, par breizhman14

L'auteur : breizhman14

La course : Trail de Guerledan - 52 km

Date : 11/5/2008

Lieu : St Gelven (Côtes-d'Armor)

Affichage : 2915 vues

Distance : 52km

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Guerlédan, un lac, un trail

Nous voilà rassemblés dès samedi pour un w-end kikouresque à Guerlédan.

                                                cr5.jpg

Nous sommes en pays de Rohan, mais point d'elfe ni de troll en vue. Le village de l'épreuve est installé sur le site de "Bon Repos". Ben voyons! Comme si on venait là pour une cure de sommeil!

 

Samedi c'est le départ du 20 kil à réaliser en 2 boucles, une première sur chemin de crêtes, et la 2ème dans les bois. Je me borne à faire le photographe, certains s'alignent sur le 20, Oly, Artveja et Benboulz sur le défi complet.

  1.jpg   Oly

     cr11.jpg   Vetchar

     cr9.jpg  Marioune

     

Ils sont environ 650 à s'élancer, les 2 premiers finissant les 500 derniers mètres dans un sprint époustouflant de vitesse et de puissance. Dire qu'ils remettent ça demain...

  cr17.jpg       Oly pas content de s'être perdu 

  cr19.jpg        Benboulz, déjà prêt pour demain

  cr20.jpg       Marioune

 

Après ces efforts physiques et photographiques, c'est soirée pasta 

               cr41.jpg 

et repos dans la yourte.

               aa.jpg

 

réveil compliqué...cr44.jpg

 

 

Retour de bon matin sur le site, les derniers kikous arrivent, Benos et Marco35.

 

Bon maintenant c'est parti pour le 52kil. La course s'élance à 9h, il fait déjà chaud. On emprunte la route qui longe les gorges du Daoulas et au bout d'une dizaine de min voilà les chemins des crêtes, même parcours qu'hier. C'est une monotrace étroite entre rochers et ajoncs donc ça bouchonne par endroits. Je suis plutôt content d'être parti assez vite, je vois bien que l'essentiel des bouchons se trouve derrière moi. On longe les crêtes un moment, ensuite c'est alternance de chemins tortueux et petites routes qui nous font redescendre au niveau du canal.

Donc maintenant il faut remonter. Ah bon? déjà? bon OK. C'est reparti pour remonter vers un 2ème chemin de crête au profil très varié, qui nous fera longer des mégalithes de + 4000 ans. Han han..., on n'est pas les premiers à passer par là alors? Qu'est ce qui pouvait pousser les hommes à édifier ces constructions dans des endroits pareils? En tout cas le point de vue est superbe ici.

Le passage des crêtes se termine en redescendant dans le sentier des carrières d'ardoise de Liscuis. Belle descente technique! Jusqu'à présent on n'avait pas vu grand monde sur le parcours mais là, y'a la foule des grands jours, qui crie, qui applaudit, Bravo papa! Vas-y machin! y'a même le gang des photographes kikoureuses en guise de fan-club! Sympa!

 

 cr28.jpg

 

Bon, voilà 12 kil de faits, le moral comme le soleil: beau fixe! Pourvu qu'il fasse pas trop chaud...

 

On poursuit par un ancien pont de chemin de fer, bizarre, l'écartement des rails est déconcertant... Ah oui! c'était un réseau à voie métrique qui était installé en centre-bretagne.

 

Chemin de liaison pendant 2 à 3 kil et on arrive sur le sentier au bord du lac, un panneau en guise de bienvenue:

Sentier escarpé interdit au VTT

Accès très risqué

 

Bon si certains avaient encore des doutes sur la difficulté du parcours c'est la fin de leurs illusions!

 

A partir de là, changement de décor. On longe la rive nord du lac sur un sentier étroit qui ne laisse aucun répit, gauche, droite, éviter les racines, enjamber les roches, descendre, à nouveau gauche-droite, remonter... vraiment aucun temps mort.

 

Le 1er ravito arrive, 18 kil et certains visages sont déjà marqués! La chaleur commence à faire des dégats. Je m'alimente, le plein du camel et repart. 1H58 de course, hum.. je suis allé un peu vite là...

 

Nouveau départ sur le sentier, on quitte progressivement les bords du lac pour grimper dans des passsages rocheux très escarpés, les mains sont aussi utiles que les pieds y compris pour redescendre!

 

Un peu avant midi on rejoint "l'hôtel Beaurivage"  (ça s'invente pas ça) et plein de monde à nouveau, ça applaudit de partout, pour eux c'est bientôt l'heure de l'apéro dominical donc tout va bien! Le gang des kikoureuses est là aussi qui mitraille à tout va!

 cr81.jpg

 

On reprend le long de la rive, sentier toujours aussi escarpé et tortueux, entrecoupé de vollées d'escaliers, escaliers en bois, en pierre, en ardoise, en terre... on a tout essayé en guise d'escaliers!...

A ce petit jeu de montées-descentes et de relances incessantes je commence à avoir mal aux cannes là!! On est juste à mi parcours et je vais me payer 1H de dur.

On finit de contourner la partie est du lac et le décor rechange. On passe dans des sentiers de promenade ou des champs à découvert... fait chaud... un concurrent s'est arrêté pour déguster un casse-dale format big, plus loin un autre se trempe la tête dans une petite cascade... ouais, fait vraiment chaud là...

 

Quand même, à force de mettre un pied devant l'autre on finit par atteindre le 2ème ravito. 34km, 4h de course tout juste. Un grand coup d'eau fraiche sur la tête, le plein de ravito et c'est reparti. Le coup de dur est derrière moi, la prochaine étape dans 8km. Allez, je me donne 1h pour l'atteindre, tout en espérant faire mieux! En fait, il me faudra 1h05 tellement on enquille d'ascensions interminables dans cette partie. J'ai parfois l'impression d'être en pleine montagne. J'avais déjà croisé quelques concurents pris de crampes, mais là ça devient de plus en plus fréquents. Rapide coup d'oeil au barrage, passage le long d'une plage ('tain tu peux pas t'arrêter piquer une tête là?), un bout de route et on passe une écluse, les kikoureuses sont à nouveau là, le doigt sur le déclancheur.

 

 cr29.jpg

 

On continue d'alterner montées, descentes, sentiers escarpés, fait chaud, fait chaud, mal aux cannes à nouveau...

Le 3ème ravito arrive, fait de + en + chaud, heureusement qu'on se remet à l'abri dans les bois.

 

Reste 10km. J'ai l'impression que sur cette portion ils ont mis un condensé de toutes les difficultés possibles, les jambes protestent à tout va. les crampus sont de plus en plus nombreux à s'égrenner le long du chemin. On se retrouve à nouveau plein soleil pour la traversée du domaine des forges, le bâtiment surprend par son architecture mais je reste pas le regarder plus longtemps, vite retrouver le couvert des arbres!

Depuis un bon moment je mate le chrono en me disant que je peux accrocher 6h30. Je continue obstinement de mettre 1 pied devant l'autre malgré les protestations de plus en plus violentes de mes muscles. Partout des crampus s'étirent contre les arbres, ou même allongé en plein chemin! hallucinant! Pourquoi on fait ça???

La dernière montée est fracassante, interminable, heureusement je suis au parfum et finis par en voir le bout. Maintenant la dernière descente, la paix les jambes! On se tait et on avance! Les clameurs de la foule commencent à se rapprocher. J'arrive au bas de cette descente en 6h29, reste 500m, c'est mort pour le clin d'oeil en 6h30, pas grave, je me redresse et fait bonne figure (en fin j'essaye). Y'a plein de monde! c'est l'Alpe d'Huez ici!! Je passe le dernier pont sans être géné par la foule de badauds

 cr30.jpg

(ce qui ne sera pas le cas de tous les arrivants), franchissement de la rivière

 

 c36.jpg

 

 et enfin, enfin, je peux respirer...

 

                               mes premières impressions... ah bon? ch'uis pas clair?   cr106.jpg

 

 

Le groupe des kikous se reforme progressivement au gré des arrivées, tout le monde content de son parcours, Obéron pour qui c'est le premier ultra , belle journée, belle ambiance, bon w-end! La banane quoi!

 

 

                        cr123.jpg

 avec benboulz une scéance thalasso dans la rivière.. le pieeeeeed!!!

Bravo à tous ceux (et celles!) qui ont fini ce parcours exigeant, de Ch Malardé en 4h10, à l'équipe de CHU de Caen en 9h20, aux relais handi. c'est forcemment une très belle expérience.

9 commentaires

Commentaire de la panthère posté le 12-05-2008 à 22:36:00

un récit qui donne vraiment envie de faire le défi en 2009....... tout ce que j'aime: des montées, des descentes, des cailloux, escaliers, le rêve, quoi....en tous cas, ce fut un week-end grandiosement kikouresquement génial!!!!encore!!!!

Commentaire de artveja posté le 12-05-2008 à 23:42:00

Chapeau pour ton chrono, c'est fou tout ce que tu as pu voir pendant la course, j'ai l'impression de ne pas en avoir vu le quart (remarque j'ai beaucoup regardé mes pieds).
bonne récup

Commentaire de Mustang posté le 12-05-2008 à 23:44:00

Ce n'est par Guerlédan mais serre les dents!!!

Un parcours très difficile sous un soleil accablant!! bravo. Phil

Commentaire de gdraid posté le 13-05-2008 à 17:33:00

Super récit ! très belles photos !
Pleins de Kikous, j'ai même vu Papillon dans la yourte... pas sur le circuit ...
Bravo pour ta perf, cela semble très difficile comme terrain, style raid28, O'rigole ou pire ?
JC

Commentaire de marioune posté le 13-05-2008 à 21:46:00

bravo!! merci pour ton CR qui me fait revivre de bons moments.
La rivière magique pour se tremper les jambes pendant et surtout y rester après la course, c'était grandiose.

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 14-05-2008 à 08:30:00

Ouarf! C'est pas facile Guerlédan !Dis-donc, c'est un peu accidenté comme pays de Rohan, non ? Belle course, breizhman. As-tu vu des Lutins bretons dans ta course ?

Commentaire de Obéron posté le 16-05-2008 à 10:19:00

Sympa ton Cr. En fait on finit à 1 ou 2 min d'intervalle, 1km de plus et tu me rattrapais. La prochaine fois on pourra partir ensemble, peut-être au Canigou, tu y seras je crois?
@+ Obéron

Commentaire de laurent-trail posté le 21-05-2008 à 08:18:00

Salut,
J'ai enfin mis la main à la pâte pour publier mon récit de Guerlédan, merci pour le tien et les photos
Amicalement (21/05/08)

Commentaire de co14 posté le 03-06-2008 à 17:06:00

tres beau récit, belles photos...encore un trail qui pourrait compléter la liste pour 2009!! bravo pour tout...BYE BYE

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.14 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !