Récit de la course : Cross des Papillotes 2008, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : Cross des Papillotes

Date : 20/12/2008

Lieu : St Maurice De Beynost (Ain)

Affichage : 714 vues

Distance : 4.5km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

9 autres récits :

Au Cross Papy, Au Cross Papy, Au Cross Papillotes

 

Au Cross Papy, Au Cross Papy, Au Cross Papillotes 

Le cross des papillotes se situe à St Maurice de Beynost. Il fait parti d’un challenge de cross du Lyonnais avec entre autres, les Myriades de St Priest, le Mamelon de Décines. 

 

 

 

Il est très court avec ses 4,5 kms et possède 4 boucles. Il va falloir donc s’accrocher pour pleins de relances et des p’tites bosses. 

Je rencontre les mêmes crossmen qu’au mamelon, les gars de Balan, ceux de Bourg.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je trace sur le parcours pour reconnaître la boucle. Elle est ma fois technique et tournicote beaucoup. Je retourne à la voiture chausser mes pointes et après quelques traditionnelles lignes droites, je me range derrière la ligne prêt à en découdre malgré mon esprit ailleurs.

Le Chamois est là. Il y a aussi Thunder qui a enfin retrouvé son coach pour ses pompes. Romuald de mon club est bien placé devant. Je me mets sur la gauche car dans la ligne droite du départ, il y a des branches.

Le départ est donné pour les cadets à vétérans hommes. Un gars de Balan fait un roulé boulé devant, on l’évite tant bien que mal mais il prend quelques coups de pointes, aie aie. Il abandonnera. Le virage au bout est pris au taquet. Nous remontons le long du mur puis redescendons sur la petite butte sous le sapin.

Nous tournons en demi tour pour remonter vers le haut du parcours. Flo me double. Bernard aussi avec son bonnet de Noël. Un petit u me fait voir Romu qui est très bien parti et s’accroche à sa place.

Nous redescendons et le demi tour en bas et dangereux car cela glisse un peu. Ca remonte un peu puis redescend vers le final, c’est a dire un carré délimité par des arbres qu’il faut prendre à fond à raz en se tenant presque dessus pour se relancer. Petite ligne droite et c’est fini pour la 1° boucle. 

Mathieu, Thunder, m’a doublé mais je n’arrive pas à l’accrocher. Je suis avec Nestor de Balan et Gérard de Bourg et le beat est bon. Manu est loin devant. 

La deuxième boucle est connue et j’accélère sur le haut de la côte du mur pour doubler des gars partis trop vite. Dans la descente je me paye Nestor qui craque un peu. 

Je suis à la lutte avec des gars de Feyzin. Je me double, tu me double, il se double. Y a pas de doublon, on n’est bien seul et c’est la bagarre du cross, que de l’intox, du poker. 

La dernière boucle arrive déjà, eh oui 4,5 kilomètres ça défile. Je suis derrière les 2 gars de Feyzin et Gérard. Vu son état je pense qu’il va les attaquer mais il ne bronche pas, il reste derrière et je recolle à ce trio dans la montée.

Le u arrive avant la descente. Là c’est sûr Gérard va allumé. Mais non, il reste encore sans réaction. On fait le demi tour et j’allume grave. Je double à la fois un des gars du lyonnais et Gérard en même temps. Ce dernier peste et me voyant partir sans m’avoir vu démarrer. Je fini le petit faux plat en passant sur les racines de l’arbre et redescend chercher le 3° larron. Il ne m’a pas entendu arriver et je le dépasse à donf. Maintenant que cela est réglé il faut tenir jusqu’au bout. Je me dis que tant pis si ils reviennent, j’aurai tenté mon coup. 2 virages à la corde des arbres puis à gauche et c’est la ligne droite finale. Je rattrape un autre gars qui démarre en sprint. Je tiens le coup mais je fais le fanfaron depuis trop longtemps et ne tient pas. Il me bat d’une courte pointe. 

On n’est tous appuyé sur les barrières reprenant notre souffle. J’ai fait du 4’19 au mille, dingue, au taquet et cette moyenne minable. Mais que ce cross est dur avec ses relances sans arrêt. Il n’y a que la ligne droite du départ qui est plate et rectiligne. 

On nous distribue des papillotes et un sapin est offert aux trois premiers. Romuald a le sien car il termine 3° cadet. Il fini 11 places devant moi à 12 secondes : tout le monde s’éclate, à la queue leu leu.

 

                      

 

                        

 

La course des filles va terminer cet après midi de cross.

On refait le match autour d’un vin chaud et se donne rdv au départemental, commun entre l’Ain et le Rhône en janvier.

 

2 commentaires

Commentaire de agnès78 posté le 31-12-2008 à 14:13:00

toujours très sympa cette ambiance des cross! Merci gilbert pour le récit de ce cross super exigeant!!!
Au plaisir de te lire après les départementaux
Bonnes fêtes!
bises
agnès

Commentaire de CROCS-MAN posté le 01-01-2009 à 09:07:00

Bravo pour ce dernier cross technique et merci de nous faire partager ces notions de stratégie, c'est vraiment à part le cross.
Excellente année 2009.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !