Récit de la course : Cross des Papillotes 2009, par vial

L'auteur : vial

La course : Cross des Papillotes

Date : 19/12/2009

Lieu : St Maurice De Beynost (Ain)

Affichage : 666 vues

Distance : 4.5km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

9 autres récits :

cross des papillotes 4,5 km dans la neige

Une Papillote dans un bel écrin de neige. Voilà ce qui nous attendait tous à Saint Maurice de Beynost au parc de la Sathonette. Ce qui aurait pu devenir le parc de la Savonnette, grâce aux pointes, restera quand même un beau circuit tout en relance, dans un parc aux pourtours légèrement pentus. Ce qui permet de bien user les gambettes, au fur et à mesure des 4 tours de 1,2 km. Et tout le monde masculin dans le même bain : junior sénior et vétéran, tous en famille, qui permettra à certains père et fils d’en découdre sportivement. Mais si la neige fait la fofolle dans les arbres du parc sans trop nous perturber, il faut faire attention au froid, et ne pas finir en papillote, enroulé dans la couverture de survie dorée !! Le temps court comme la neige dans l’air, les copains de Feyzin tardent à choisir les pointes, et nous voilà partis à l’échauffement tout juste une demi-heure avant le départ. Prudence sur la route extérieure qui entoure le parc pour ne pas glisser, le dégel à – 3 – 5 ° n’étant pas encore d’actualité. Dix minutes avant le départ, on chausse les pointes et quelques accélérations sur la ligne droite du départ. Les rangs ne se sont pas trop éclaircis, malgré quelques difficultés routières sur le haut du plateau côté nord, les lyonnais ont pu venir, mais un gros bataillon de « chasseurs  alpins de victoire » est là : l’entente Grenoble a quitté ses montagnes enneigés et sur un terrain neigeux, entend bien ne pas avoir fait le déplacement pour rien. Départ retardé de 4 minutes, encore quelques « cabrioles » dans la neige, pour ne pas se refroidir, à défaut de pouvoir se réchauffer. Tout le monde sur la ligne, encore un petit mètre à reculer pour être ok sur le départ. Ne pas partir trop vite car il y a les jeunes parmi nous.

Et c’est parti, première ligne droite rapide pour bien se placer, règle d’or en cross, mais sans toutefois se griller, premier virage un peu en glissade contre mon voisin de l’Asvel : pointé en 9 au pied et 12 sur l’avant mais pointé plus de 40 en places, j’eu préféré l’inverse pour mieux tenir : dans l’herbe recouverte les appuis sont bizarres, ça ne parait pas tenir, et pourtant tout au long de la course, je n’aurais pas de mauvaise surprise. Le circuit comporte beaucoup de relance, un départ sur zone plate, puis à gauche on grimpe légèrement à la limite du parc, à gauche , puis à droite avec une montée en peu plus marquée, puis ce sera une succession d’aller et retour dans la largeur du parc, descendant puis montant, dont une belle petite bosse courte mais raide entre deux sapins. On revient vers le bas du parc, au pied du centre aéré, puis petite grimpette, et puis encore un ou deux « virevoltons » pour revenir au point de départ. La boucle de 1,2 km en 5 :05 voir plus avec un chrono lancé en retard. La deuxième boucle me stabilise, plusieurs gars me passent, mais la route est encore longue, 2ième boucle en 10 :22, le rythme s’est ralenti, vraisemblablement un départ rapide, règle d’or en cross… troisième boucle, les places se stabilisent. Devant ça doit bagarrer sec, ayant aperçu au bénéfice d’une boucle du premier tour, un paquet de 4 de Grenoble qui mène le rythme !! Je suis au taquet avec deux gars de Caluire, encouragés régulièrement par les personnes de leur club. Un des deux, grand gaillard m’a passé au culot mais régulièrement dans une épingle en dévers. Maintenant il faut tenir, et déjà on passe quelques gars qui ont un coup dans l’aile. Nous on s’envole à tire d’aile vers la ligne d’arrivée. Je fais l’effort pour revenir sur le premier que je passe dans l’avant dernière ligne droite, un virage en épingle et je lance le sprint d’assez loin, au culot car le précédent n’est pas à portée de quelques foulées. Le gars relâche un peu avant la ligne. Sur ma lancée je me place à sa hauteur, il tente d’accélérer mais je pose le premier le pied sur la ligne !! Et voilà une place de gagner à l’arrachée. Le gars m’avoue m’avoir surveillé du mauvais côté, sans penser me voir surgir si près de la ligne. Me voilà de nouveau crachant toussant après la ligne, car le froid fait quand même du dégât en plein effort. Le classement affiché tardivement  (on n’a pas de puce, ce qui oblige à la saisie manuelle) me place 68ième, 4ième V2 selon mon ami François qui se place 2ième V2. Le chrono ? Comme Maya j’ai du oublié de l’arrêter : plus de 20 minutes pour sûr, mais moins de 21 mn (20'44 s  en résutat).  Devant les Rafletout grenoblois sont passés pas là : 16 places dans les trente premiers, selon un calcul approximatif, avec des paquets de 3 dans le top 5, autant dans le top 10, le top 15 : la razzia vous-di.-je. Les bleus de l’entente Grenoble ont laissé du bleu à l’âme des locaux.
Ensuite les filles s’élancent, bien seules sur le circuit, le froid ayant vite fait entré le troupeau masculins à l’écurie..
La récup est là, mais le bonhomme est las, plus exactement là à la buvette pour un petit vin chaud (excellent, bien meilleur que le coca pour l’apport en sucre !!). Je perds les copains, mais trouve Photogone, le temps de blablater, de prendre encore un verre de chocolat (le vin chaud a disparu, victime de son succès !). Encore des bons moments à rencontrer les coureurs masculins et féminins du coin, et ce sera le retour par les routes enneigées. Prudence j’ai pas pointé les pneus…..

4 commentaires

Commentaire de maya posté le 20-12-2009 à 21:57:00

super petit cross en tt cas!
j'ai failli ne pas y aller j'aipas regretté au final

Commentaire de vogoy' posté le 22-12-2009 à 09:34:00

Bravo pour cette jolie perf!
effectivement, on était nombreux, les grenoblois à découvrir ce chouette cross.

Commentaire de JIHEL posté le 22-12-2009 à 10:44:00

Salut

Alors,michel tu as enfin fini par mettre les pointes après 3 crossa;tu vas bientot etre un vrai crossman.Rendez vous le 10/01.
A+

Commentaire de arthurbaldur posté le 28-12-2009 à 13:51:00

C'est vrai que j'ai également bien craché mes boyaux à l'arrivée avec ce froid ! Même le vin chaud n'a pas réussi à me retenir sur place ... :))

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.27 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !