Récit de la course : Trail du Piémont Pyrénéen Audois - 26 km 2009, par mic31

L'auteur : mic31

La course : Trail du Piémont Pyrénéen Audois - 26 km

Date : 19/4/2009

Lieu : Quillan (Aude)

Affichage : 1288 vues

Distance : 26km

Matos : Des cuisses...

Objectif : Se défoncer

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

5 autres récits :

Le récit

 

Trail du Piémont Pyrénéen

 

Trail du Piémont Pyrénéen - Quillan le 19 Avril 2009
24 km - 1000mD
Je suis en forme, j'ai repris les fractionnés et la semaine de vacances consacrée aux Citadelles, avec sortie quotidienne de balisage, m'a permis d'engranger des kilomètres en perdant plus d'un kilo.
Discussion d'avant course avec Daniel que je croise souvent sur les trails ou sur les collines toulousaines. On étudie le profil simple, grande montée, grande descente.

J'étais venu pour un podium voire plus, mais la présence de Frezoul et Sarda me calme. J'embarque donc l'appareil photo.
Ça part fort, au bout de 50m on attaque un monotrace en lacets. D'entrée une forte pente.
Je suis Frezoul en jaune, pas longtemps...

 

Je reste 4ème puis 6ème, dépassé par l'homme en bleu et Jean François en rouge. Je le connais bien , on a bataillé tout 2007 sur le Challenge des Trails du Sud Ouest.




Les pentes sont rudes et je me donne bien pour rester collé à eux.
Un peu de méthode du cabri, un peu de marche rapide, je pense moins me fatiguer qu'eux qui trottinent tout le temps.




Le profil annoncé était vague, on parcourt ainsi un long chemin plus roulant en balcon. Toujours 6ème.
Les paysages et les sentiers sont beaux, mais je n'ai pas le temps de faire des photos. Juste des autoportraits en courant.



Les ravitos sont maigres, eau et bananes, heureusement j'ai tout sur moi. J'avale un gel, un bout de pâte de fruits.
La piste qui suit monte pendant longtemps, longtemps.
Derrière un homme en noir se rapproche petit à petit et finit par me dépasser. Me voici 7ème.


Ça continue sur la piste, il fait chaud, j'en chie...




On finit par quitter la piste pour attaquer un mur, un des pires (et donc des meilleurs) que j'ai connus.
Une espèce de sentier pour tirer du bois, étroit, en lacets, avec un pourcentage pas possible.
J'ai mal au dos tellement je suis courbé, les mains en appui sur les cuisses.
Mais je garde toujours JF en point de mire, avec un lacet d'avance.



C'est dur, très dur et il faut tout donner. Je vide mon second et dernier gel.
Je tiens le rythme.




Je le rattrape sur la fin de la côte et le double. On s'encourage mutuellement avant de basculer dans la descente.
C'est raisonnable au début, un peu boueux, j'évite la glissade et repense aux fous qui ont affronté les Citadelles une semaine plus tôt.
On attaque une immense descente sur une piste, un vrai billard. JF est dix mètres devant, on envoie comme des fous. Je vais chercher mes souvenirs de 10km route pour tracer et tenir.
Je le passe alors qu'il fait une mini pause au dernier ravito. Passage en devers dans un pré, puis sentier un peu chaotique. Je suis 6ème, au loin l'homme en noir...
J'envoie toujours, on arrive sur une partie plus technique, je n'ai rien d'un isard, mais plus à l'aise que lui je rattrape l'homme en noir et le passe. 5ème, faut tenir !
Sur une partie plus technique, mon pied gauche bute sur un rocher, je pars en avant et garde l'équilibre par miracle. Grosse chaleur et petite douleur dans le pied. Je cours toujours.




Descente plus roulante sur une sorte de gravier noir et puis arrivée aux abords de Quillan.
Des jardins, des petites routes, du plat et plus beaucoup d'énergie.
Il fait chaud, je remets le buff pour me protéger du soleil.
Je fais ce que je peux mais j'ai perdu l'allure 10km et je pense qu'ils vont me rattraper. Mais je ne vois personne, ils doivent être aussi cuits que moi.
Je bois, reprends de la pâte de fruits, à la recherche de carburant.
Dernier tournant et c'est l'ancienne voie ferrée. L'homme en noir est assez loin mais je ne veux pas ralentir. Je tiens, petite descente et enfin l'arrivée.
5ème, content et vidé.


Vite du coca et de la nourriture.
Derrière moi, l'homme en noir.




Daniel arrive 8ème, Wil un peu plus tard.
Je repars faire un footing de récup et quelques photos.





Gaëtan (Gae11) arrive à son tour, il a pris le temps de faire de nombreuses photos.
Sa galerie : http://www.kikourou.net/calendrier/galerie.php?galerie=1012




Je retrouve Wil et on attend Stéphanie qui termine première fille.





Ensuite c'est la remise des prix, une coupe de plus sur l'étagère.





A gauche et 9ème, un gars sympa qui a abandonné sur le long des Citadelles.
Une belle revanche.




Au tirage au sort je gagnerai encore 2 bouteilles avant d'apprécier l'apéro et le buffet froid offert à tous.
Un trail sympa, convivial, avec un joli parcours très costaud où l'on peut bien se défoncer.
Reste un final plat et moins beau, efficace pour travailler le mental.

3 commentaires

Commentaire de shunga posté le 28-04-2009 à 14:48:00

bravo !

Commentaire de marioune posté le 29-04-2009 à 13:48:00

Bravo Michel, super course. Bon, tu as bu un verre après avec "l'homme en noir"?
bisous à Sabine.

Commentaire de mic31 posté le 29-04-2009 à 15:42:00

Même pas, je n ai bu ni apéro, ni vin...Juste du coca avec quelques autres coureurs. Quel sérieux !
@ +, bises

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.25 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !