Récit de la course : Mini Champsaur - 35 km 2009, par HERVE GAP

L'auteur : HERVE GAP

La course : Mini Champsaur - 35 km

Date : 5/7/2009

Lieu : Ancelle (Hautes-Alpes)

Affichage : 1765 vues

Distance : 37.5km

Matos : EQUIPEMENT LAFUMA.CHALEUR

Objectif : Terminer

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

18 autres récits :

Trail du MiniChampsaur 37.5kms 2200+

Mini car il y a aussi l’Ultra. Cet Ultra m’aurait bien tenté mais à une semaine de la Merrel,  c’est pas raisonnable !! Donc je me suis contenté de ce 37,5 kms avec ces 2200 mètres positifs .Un mini bien costaud si on fait le rapport distance dénivelé ! Ca me tenait à cœur de faire  cette course car le parcours se situe chez moi, je veux dire dans mes alpes , de plus l’Ultra passe dans le hameau des Tourrengs ou se situent mes gîtes http://gite.orcieres.free.fr , j’en profite pour vous signaler que nous mettons en place avec Vincent Delebarre deux week-end  entraînements Trail ( 11 12 13 septembre et 18 19 20 septembre) , si vous étés intéressés n’hésitez pas à me contacter au 06 64 95 43 62 ou par mail. Cette parenthèse fermée j’en reviens à cette belle course avec un panorama exceptionnel , une organisation et un balisage sans faille , un ciel bleu, une ambiance chaleureuse.

Le départ est donné au pont Du Fossé à 1260 m et  on commence de suite par la monté sur le Mourre du Piurc à 2200m .Je me sens moyennement bien sur la première demie heure avec des sensations de jambes lourdes, je laisse donc filler quelques costauds avec  Jeremy Allemand qui fait partie de l’équipe de France de ski d’alpinisme , Nicolas Luxembourg, un excellent coureur sur moyenne distance, Serge Moro, qui a fait partie  il y a quelques années de l’équipe de France de course en montagne et vainqueur de nombreuses courses , Nicolas Mazetier , spécialiste de course de raquette et de triathlon. Sur la deuxième partie de cette montée les sensations commencent à revenir, les 300 derniers de dénivelé sont très raides mais je cours et je me sens bien mais devant l’avance est déjà faite !

 

Ensuite un passage de crêtes assez technique me permets d’arrivée au Cuchon à 2000m , lieu ou se situe un ravitaillement et un pointage électronique Internet ! Je commence alors la descente et la je déroule au maximum pour essayer de revenir en tête de course ! Lors de la petite remontée sur Chau Belle au km 14 je reviens sur Serge Moro, on s’encourage l’un l’autre et je continue ma poursuite , j’arrive  alors à rattraper les 3 hommes de tête. On arrive  tous les quatre à Rouane Haute au kms19, au pieds de l’ascension du Piolit. Les trois hommes ne s’arrêtent pas au ravito, ça m’a surpris, peu être ont-ils été ravitaillés, j’ai pas vu ! De mon coté je suis obligé de m’arrêter car plus d’eau, il est à ce moment la 11h et il fait très chaud ! Une minute 15 d’arrêt, ça parait peu mais devant je n’ai plus les trois hommes en visu !! Pas très bon psychologiquement.

 

Pas grave, le rythme  est pas facile à reprendre du à l’arrêt, à la chaleur et de passer du descente à une montée, je m’efforce à courir même si l’allure est faible. En milieu de montée j’aperçois à nouveau les hommes de devant mais ils ne sont plus ensemble, ce qui est une bonne nouvelle pour moi ! La chaleur se fait sentir, ça devient dur, j’arrive au pieds du mur du Piolit, encore 200m de dénivelé à franchir mais très raides,trail_du_champsaur_en_haut_du_piolit_004.jpg il faut lever la tête à se casser le cou pour apercevoir ce pic ou de nombreux spectateurs nous attendent pour nous encourager. Je vois dans cette dernière ascension les 3 coureurs, je regarde ma montre pour connaître mon retard au pic, j’ai 6 minutes sur le premier, 5 sur le deuxième et 3 sur le troisième. J’arrive au Piolit au km 26 à 2500m   avec une vue exceptionnelle sur le lac de Serre Ponçon d’altitude, une amie m’encourage et je m’engage dans la descente infernale. Je double Jéremy Allemand en milieu de descente , j’arrive aux pont des italiens, je prends juste un verre de coca à la volée , 2kms plus tard arrive la dernière difficulté qui est la remontée sur le col de Moissiere   par la route du Sapet , 1,5 km difficile. La dernière descente de 3.5 kms se présente, je conserve mon allure sans accélérer en me disant que le classement était fait, puis à 1kms de l’arrivée je vois Nicolas Mazetier 400 mètres devant moi, à ce moment la il se retourne et me vois, il est trop tard pour moi pour le rattraper. Je fini donc 3éme au scratch en 3h55 à 6 minutes de Nicolas Luxembourg et à 1 minute de Nicolas Mazetier.mini_champsaur_5_juillet_2009_013.jpg

Une superbe course ! Le reste de la journée était à l’image de la course avec l’arrivée des autres coureurs du mini et de l’ultra, un repas convivial, une belle remise des prix…..Merci à Fréderic RUA , l’organisateur.

3 commentaires

Commentaire de laurent05 posté le 07-07-2009 à 10:57:00

bravo pour ta course
c'est sur que la dernière bosse du piolit en a surpris plus d'un ...
bonne chance pour dimanche prochain
a+
laurent

Commentaire de jean-chris05 posté le 07-07-2009 à 13:58:00

Encore une belle course et un beau podium.
RDV dimanche de bonne heure et de bonne humeur...

Commentaire de HERVE GAP posté le 07-07-2009 à 15:10:00

Merci à vous et je rajouterais au message de JC surtout de bonne FORME!!
Hervé

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.21 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !