Récit de la course : Les Foulées des Méandres de la Rouvre 2009, par Mustang

L'auteur : Mustang

La course : Les Foulées des Méandres de la Rouvre

Date : 18/7/2009

Lieu : Menil Hubert Sur Orne (Orne)

Affichage : 1801 vues

Distance : 21km

Objectif : Pas d'objectif

10 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

3 autres récits :

rouvre-moi la porte

Le trail des méandres de  la Rouvre

 

Ce samedi,  les Ricounet s’arrêtent devant la maison, Le Lutin est assis  à la  place  passager avant sinon, il est un  p’tit  peu malaucœureux. Je  m’installe donc à l’arrière avec Ricounette et  nous prenons  la direction de  la Suisse. Le voyage se promet d’être  agréable et de  haute volée avec notre disert  Lutin.

on va  là:

 

 

enfin  ici:

 


 

Peu avant Putanges et ses accortes habitantes, nous  obliquons sur  la gauche et attaquons  proprement dit la route de  montagne qui va  nous conduire  à Mesnil-Hubert-sur-Orne. Nous traversons de charmants villages, Menil-Gondouin, Sainte-Honorine –la-Guillaume, Notre-Dame du Rocher, Taillebois, Ségrie-Fontaine. C’est  l’occasion  pour certains d’égrener des souvenirs ou pour  le Lutin de  nous gratifier de  jeux de  mots très spirituels à défaut de vomir ! Aux  abords de  notre destination, nous sommes  étonnés  par l’importance de  la circulation.  Ricounet  nous gare comme un chef  au  pied de  l’église toute hortensianée !

C'est ça  un hortensia:

 


 

Derechef, nous allons vers  le centre  névralgique de  l’animation. Nous sommes accueillis comme  il se doit par  le  maître de cérémonie, Jacques Nevoux  himself ! Monsieur Trail de  la Vallée de  la Vère (http://traildelavere.courseapied.net/ ) est sur ses terres, ici  en Suisse………….normande !!   Ils sont fortiches dans  le coin,  ils  organisent  trois trails dans  un rayon de 8km, un par cours d’eau ! Pour la Vère  en avril,  pour la Rouvre donc aujourd’hui et  pour  l’Orne en octobre !

 

Voici  le profil de  la course! si ce  n'est  pas des  montagnes, ça!

 


 

Retour à notre  base spirituelle  pour nous changer. D’innommables  personnages  en profitent également  pour vidanger  leur vessie  le  long des  murs consacrés ! Les édiles du coin seraient bien avisés de  poser ce genre de  panneau !

 


 

 Puis retour au  point de départ, qui est également  le  point d’arrivée ! Je propose  un tour de  manège, ou de traîner sur le vide-grenier !! Ce  n’est pas  l’enthousiasme ! Faut dire qu’il  pleut  bien ! Un  moment,  la  pluie donne du  mou,  j’en profite avec Ricounet pour faire  la tournée des voitures garées dans  le champ voisin pour distribuer les  prospectus des Galopades du Patrimoine  je suis un des  organisateurs, qui auront  le  lieu  le 18 septembre 2009,  à 20h à Alençon. http://galopades.wordpress.com/ dont

A 5mn du départ,  la  pluie s’arrête !! Tiens,  il y en a  peut-être qui  ont bien fait de  pisser  le long du  mur de l’église ! Les  coureurs se regroupent  de  part et d’autre de l’arche, non pas celle de  l’église  mais celle d’Atherunning. Un  moment d’hésitation, euh… de quel côté doit-on se placer ??? A c’est  par là !  Dans  la foule, Breizhman14 qui veut en découdre  pour le challenge bas-normand des trails, CO14  de retour ! Philippe, le  pompier d’Ecouché. Pascal venu en famille avec sa spacieuse voiture. D’ailleurs,  le Pascal est  une fine  mouche ! Au  moment du départ,  je l’ai surpris en  plein dopage ! Scandaleux !! Et  ici, je  le dénonce  bien haut ! Ce soi-disant sportif s’est fait faire  une  injection –je  n’ai pas  identifié  le  produit  en question- dans  le bras au su et au vu de  tout le  monde ! Enfin  j’ai  la  preuve !

 


 

C’est  le départ, ça part vite ! Et  pourtant  ça  monte !!!  Certes du faut plat, mais montant ! Le Pascal dopé s’envole !  Le  parcours est tantôt en chemin bocagé, tantôt  en sous-bois.  Un  moment, je suis avec Ricounet et sa Ricounette. Dans  la descente  au 4e km, je tente  un coup de bluff pour  les  passer ! C’est vrai qu’en descendant, ce n’est pas  mal !  Même sans ça, je me sens  bien ! Mais  les Ricounet me repassent telle  la  blanchisseuse avec sa  pattemouille! Je  ne  les reverrai plus ! Snif !!! Et  puis qui voilà, au  bout de 32 mn de course, le Lutin qui passe en trombe dans  le chemin. Pfuittt ! Pet de  lapin !

 

Dans  une  montée, j’aperçois Pascal en  train de  pisser  le  long d’une  pauvre haie normande qui  ne  lui a rien demandé ! Il ne se  lave  pas  les  mains ?? Oh !!  Moi  je  me  lave les  mains  même en course, là où ils  mettent des  bacs d’épongeage !

 

les Ricounet ( 197 et 195)

 

La balade est sympa ! Au 8e, on est en bas et  on longe  un des  méandres de  la Rouvre ! Je cours depuis déjà  un petit  moment avec Pascal hyménoptèrisé.  Oups, juste avant  le 10e, on franchit la Rouvre ! Là,  on voit que les  organisateurs du coin sont des  amateurs, ils  nous ont  bricolé une passerelle  minable fait de bastings posés sur des  pierres, et encore,  ils  ne  l’ont  même pas finie ! Il faut finir en sautant de  pierre en pierre plus  ou  moins émergées ou immergées, c’est selon! Le gars Philippe et ses  potes  pompiers, eux, nous font  un super  pont en bois sur l’Orne pour  leur trail d’Ecouché  (http://couriraecouche.free.fr/TRAIL/AcceuilTrail.htm) ! Je suis donc  le  gars Pascal sur ces  planches  instables. C’est aussi  l’occasion  pour moi de  le dénoncer une seconde fois. Non content de se doper  avec le venin d’une abeille,   voilà  ce sagouin au  prétexte de vouloir garder son équilibre, écarte  les  bras en  ouvrant  les  mains  et  lâche son paquet de  mouchoirs en  papier, marque repère  Carrefour, dans  l’eau ! Et la chartre écologique du traileur !  Il fait  à peine  une  petit ah d’étonnement, et continue sa route. J’ai  le  bras  trop court pour l’attraper et je suis trop occupé  à garder  l’équilibre, sinon  je  l’aurais  bien  jeter  à  l’eau pour  lui apprendre  les  bonnes  manières !

 

Mais  là, boudiou, ça grimpe dur, sur une corniche rocheuse. Belle vue ! Mais  ça redescend  déjà !! Mais que voit-on  non  loin devant, vers  le 12e, dans  un  hameau proche de Rouvrou? Un gnome rouge ! Ça sent le  Lutin ! Sauf que pour  lui ça sentait  plutôt  le sapin ! Décidément, le Pascal  n’ayant aucune retenue se met à  pousser  des cris horribles à son adresse, certains spectateurs auraient  même entendu « Arrêtez-le ! » Personnellement, je  ne me suis  pas prêté à cette  mascarade indigne d’un traileur d’abord  par respect  pour  mon ami Thierry, dit  le Lutin d’Ecouves. Quoiqu’il en soit,  la brute de Pascal  le  passe rapidement sans  égard  pour lui. J’arrive  à sa  hauteur et  je reste  à ses côtés. Mais  là,  ce  n’est  pas Ecouves, il  n’accroche  pas. Mince ! Je file rattraper  l’affreux Pascal.

 

                                   l'a  bien  une tête d'affreux jojo

 

Après  un méchant chemin mal empierré et raide à  l’entrée de Rouvrou, nous attaquons  une  longue  montée de 4 km ! Où là, le train va  faiblir !  J’essaie de semer Pascal  mais l’animal reste collé  à mes côtés comme  le  bernique  à son rocher ! Le venin d’abeille  a du  bon ? Vous avez des  statistiques sur les apiculteurs  traileurs ??? Non ? On traverse  une route, un fossé à sauter et  nous voilà dans  un bois. Une belle allée nous conduit  à une sorte de  gloriette.  Bon, depuis le temps qu’on  monte,  il va bien falloir descendre ! Hé hé !  La voilà ! Je  plonge dans  la descente, enfin façon de  parler ! Pascal  voulant préserver ses vieilles articulations  ne  me suit  pas ! Zou !  Une  petite dernière remontée et redescente vers  la  ligne d’arrivée. Des coureurs déjà arrivés viennent  à la rencontre d’amis qu’ils entraînent vers  l’arrivée. J’aperçois  l’arche,  un  p'tit coup de gaz  pour finir  avant les deux  heures !

Ensuite c’est  le débriefing avec les amis devant  une  mousse en attendant  le Lutin.

 

Le voici enfin! La vache, il a dégusté!

 

 

10 commentaires

Commentaire de JLW posté le 21-07-2009 à 22:06:00

Le Lutin à l'arrivée, il t'a donné son autorisation de publier son image ?
La vache, il en a .... je le reconnais pas.
Bravo à toi le Mustang pour cette escapade suisse de bon aloi.

Commentaire de riah50 posté le 21-07-2009 à 23:08:00

je vois que l'instit est en vacances,il a du temps pour écrire un cr,ça sent un peu le réglement de compte ou bien je n'ai pas tout compris,merci mustang pour ce récit et bisous à mon lutin,c'est le meilleur...

Commentaire de _azerty posté le 22-07-2009 à 09:34:00

sympa ce trail. Je connais un peu ce coin de Suisse, quand il n'y pleut pas c'est très joli :-)


Domi

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 22-07-2009 à 11:29:00

Note aux non Ornais : les habitants sont appelés les Putangeois.

Note au Mustang : Derechef veut dire à nouveau (et non aussitôt) et bernique est féminin (elle n'a pas de pattes, elle), espèce de sauvage !

Tu as consulté la charte de Kikouroù pour vérifier si tu avais le droit de publier des photos de cadavres ? Que vont penser mes admiratrices ?

Je me vengerai, un jour je me vengerai....


Ça va saigner dans la Drôme !!!

Commentaire de co14 posté le 22-07-2009 à 11:40:00

Tu sais que tu as la photo de notre Père Noël? eh oui !!!(cf:C.R des 10km de Falaise). Ceci dit lui il finit son trail super bien, enfin toi aussi pour une reprise, tu t'es bien éclaté. Merci pour ce C.R et à bientôt sur les routes....

Commentaire de RogerRunner13 posté le 22-07-2009 à 11:57:00

Encore un super coin de notre beau pays. Tout cela fleure bon le règlement de compte mais c'est tellement bien raconté et avec beaucoup d'humour, un régal, merci

Commentaire de Khanardô posté le 22-07-2009 à 12:56:00

Grâce à vous deux et à vos récits, les Foulées des Méandres de la Rouvre sont en passe de devenir une course majeure à laquelle tout Kikou aura à coeur de participer en 2010, afin de :
- voir ce que ça donne quand on dépotte un Lutin de sa forêt d'Ecouves
- entendre un Mustang faire hennir les chevaux dans les derniers kilomètres
- voir ce que c'est que la pluie, pour les gens du Sud comme moi qui ne savent pas ce que c'est.

Commentaire de CROCS-MAN posté le 22-07-2009 à 15:26:00

Une superbe ballade, merci Mustang.
Mince alors, c'est vrai qu'il a morflé le Lutin sur la dernière photo, certainement hors barrière horaire vue la taille de la barbe.

Commentaire de zakkarri posté le 24-07-2009 à 08:14:00

Un super cr avec de bonnes photos insolites, merci Mustang !

Commentaire de la mouette posté le 25-07-2009 à 15:58:00

Un gros bisous de Jeanine en cure thermale à Granville avec sa Mouette.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !