Récit de la course : Les Carrières by Night 2009, par colibri

L'auteur : colibri

La course : Les Carrières by Night

Date : 7/11/2009

Lieu : Mondeville (Essonne)

Affichage : 613 vues

Distance : 21km

Objectif : Pas d'objectif

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

28 autres récits :

ça y est je l'ai fait mon premier trail...

Le matin de la course j'avais une drole de sensation,c'est comme si j'allais jouer dans" la cour des grands".Et bien oui je dois avouer que je suis une petite coureuse timide qui commence ses premières courses.Donc inscrite pour la by night et pour mon premier trail j'ai simplement pour objectif de terminer la course et de découvrir par la meme occasion une nocturne.Armée d'une frontale très médiocre (je m'en rendrais compte sur le terrain)heureusement pourvue d'une bonne vision nocturne(cela compensera la frontale)et chaussée de simple running me voilà sur la ligne de départ accompagnée de mon chéri et quelques amis orienteurs,traileurs et marathoniens ,enfin en belle compagnie.Je suis dans le lot la novice qui va faire ses premiers pas dans la boue,et la boue il va y en avoir,je crois que je n'en ai jamais autant vu...

Je regarde un peu tout le monde vu que je ne connais aucun kikoureur et voilà le départ est donné mais on ne bouge pas d'un poil..? Ah  non c'est le départ des dunes de l'espoir..!

Bon voilà après quelques minutes notre départ mais ça ne bouge pas beaucoup non plus, je réalise qu'on est dans les derniers  et que l'on piétine.J'avais meme pas pensé au placement dans cette foule.Les premieres centaines de mètres sont plutot cool sur le bitume et dès le premier virage nous voilà dans le vif du sujet :la gadoue...

Alors là il s'agit de ne pas perdre Eric et Cyril ,de remonter doucement ou ne pas se laisser distancer, tout en essayant de ne pas se vautrer dans la boue avec des chaussures qui n'accrochent pas vraiment.Là tu as deux choix : tu peux suivre le chemin en te frayant un passage en slalomant entre les coureurs au risque de dérapper dans l'ornière et prendre un bain de boue ou, deuxième choix : tu prends les extérieurs et là tu traines vite un boulet à chaque pied de 1kg de terre bien grasse accrochée à ta pompe.J'ai essayé les deux et j'ai choisi les glissades et dérapages controlés...Enfin ils n'ont pas été tous controlés, ça plus un vol plané alors que j'essayais encore les extérieurs après les 100 marches dans le bois ,une maudite racine ou branche cachée sous les feuilles m'a attrapé la jambe ,et vous imaginez la suite...et là très gentillement des voix m'ont demandé si ça allait...tout va bien

Au passage" chapeau "aux coureurs des dunes de l'espoir  meme si je leur dois un peu mon vol plané .

Bon je savais que j'allais en baver mais 2 semaines avant j'avais fait les 25 bosses dans les Trois pignons,une sorte de test pour savoir si je pouvais courir aussi longtemps, et le test s'était avéré positif donc l'aventure pouvait commencer.J'avoue que cette course n'est pas de tout repos ,tu ne peux à presque aucun moment relacher ton attention par rapport à ton placement de pieds ,je ne sais pas si c'est à cause de cela mais à 1h30 de course grosso modo j'ai commencé à avoir des douleurs dans le haut des fesses qui m'irradiaient dans les ishios jambiers ,une horreur...et j'ai fini la course avec ça et ma foulée s'est rabougri ,j'avais du mal à relancer après chaque cote...Et le pire ce fut la longue plaine ou mon corps était partagé en deux :le bas qui me cuisait et le haut les bras et les mains que je ne sentais plus tellement c'était congelé. Bref à 1km 500 de l'arrivée (mais ça je ne le savais pas car on ne voyait aucune lumière et ne connaissant pas les lieux...) j'ai du tant bien que mal me rhabiller car je courais en T shirt,j'ai du perdre 2 ou 3 minutes à défaire mon camel bag ,ma frontale ect ...avec mes doigts surgelés.Si j'avais su que l'arrivée était si proche je crois que j'aurais continuée meme congelée car j'ai perdu du temps .

Et me voilà toute contente sur la ligne d'arrivée ,et tellement couverte que j'ai recouvert mon dossard ,je l'avais complètement oublié celui là. Et voilà ça recommence il faut que je fasse un streap tease pour retrouver le dossard pendant ce temps là je ne suis toujours pas enregistrée .Et voilà le dossard ! Ah ben zut le code barre magnétique a disparu ,bon vous n'avez qu'a prendre mon numéro.Merci , je ferai mieux la prochaine fois.

Résultat enregistrée à 02:22:23 Je suis super contente d'avoir terminée et malgré les douleurs hyper contente de l'avoir fait ce trail, ma  première longue distance.

Je reviendrais l'été prochain pour la faire en plein jour et voir le paysage parce que là j'ai surtout vu mes pieds...

8 commentaires

Commentaire de Le Loup posté le 10-11-2009 à 06:42:00

Bravo pour ce CR et cette première course nature ; il fallait aller jusqu'au bout et tu l'as fait ! Pas facile non plus d'attaquer le trail par la nuit, la gadoue et le froid... Les prochaines courses te paraîtront plus faciles après cela ! Bonne récupération.

Commentaire de francois 91410 posté le 10-11-2009 à 08:40:00

J'ai adoré ton état d'esprit, humble et guerrier à la fois

Bravo pour ta course et ton récit.

Au plaisir de croiser ta foulée dans la région un de ces quatre !

Commentaire de caro.s91 posté le 10-11-2009 à 08:56:00

Bonjour Colibri,

Bravo à toi. Commencer ainsi par un trail automnal de nuit et le terminer de façon plus qu'honorable cela mérite un coup de chapeau. Si tu reviens à Mondeville de jour, tu verras qu'il y a parfois moins de boue, mais dans les Carrières de jour encore plus de côtes, et de la chaleur et que ce n'est pas évident non plus.
Peut être ferons nous connaissance sur une autre course !!! :-)

Caro

Commentaire de gdraid posté le 10-11-2009 à 09:26:00

Merci pour ton récit Marie-Christine, notre voisine de Mondeville ...
Tu connais très bien les 3 Pignons, tu étais donc comme chez toi dans les Carrières !
Seulement la nuit, c'est une autre grande aventure, dont tu nous as régalé.
A + peut-être, dans le massif des 3 Pignons, où nous courons, comme Papillon(championne des 25 bosses), et tant d'autres, la plupart du temps.
JC

Commentaire de Tamiou posté le 10-11-2009 à 10:14:00

Bravo pour ta première, fallait osé la nuit, la pluie, la boue ... et tout ça en running.

Pour tes douleurs, ça doit être une forme de crispation liée au mauvais appuis.

A+

Commentaire de seapen posté le 10-11-2009 à 11:37:00

Bonjour Colibri. Mes prédecesseurs commentateurs ont tout dit de ce que m'avait inspiré ton récit, bernique. Je te félicite quand même et te salue bien.

Commentaire de Land Kikour posté le 10-11-2009 à 19:29:00

Salut Colibri,
Merci pour ce récit bien sympathique et bravo pour ton chrono surtout sur une premiere de nuit.
Olivier

Commentaire de shunga posté le 11-11-2009 à 21:36:00

hello
t'as pas choisi le plus simple pour commencer
Bravo !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.29 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !