Récit de la course : Marathon de la Clarée 2010, par jean-chris05

L'auteur : jean-chris05

La course : Marathon de la Clarée

Date : 21/2/2010

Lieu : Val Des Pres (Hautes-Alpes)

Affichage : 1015 vues

Distance : 22.5km

Objectif : Se défoncer

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

3 autres récits :

Semi-Marathon de la Clarée 2010

 

 

Mon frère, sponsor officiel, m’offre un dossard pour la course. Impossible de refuser.

Je parviens à éviter le Marathon mais me retrouve inscrit au semi.

Je n’ai plus participé à une épreuve de ski de fond depuis une petite foulée blanche dans ma jeunesse des années 80.

 

 

J’ai débuté, laborieusement, le skating l’an dernier. Il va falloir sérieusement s’entraîner.

Une neige de qualité et abondante recouvre les Hautes-Alpes depuis début janvier. J’investis alors dans un forfait annuel et c’est parti.

170 kilomètres en janvier, plus de 200 en février. La technique est loin d’être parfaite, le cardio a tendance à s’affoler rapidement  mais le plaisir est là. L’objectif de 14km/h est envisageable.

 

Dimanche 21 février :

 

Réveil à 8h30 après une nuit à Névache. Il a fait -15°C dans la nuit. Le soleil est là, la neige est excellente, une belle journée s’annonce dans la vallée de la Clarée.

 

 

 

9h30 : Je gagne l’aire de départ en skis. Les sensations sont moyennes. Petites appréhensions avant le départ. Aurai-je le niveau ?  Les 150 autres concurrents ressemblent tous à Ole Einar Bjørndalen. Comment va se passer le départ avec tous ces bâtons et ces skis au milieu ?

 

300 bâtons + 300 skis = de bonnes chances de finir embroché.

 

10h20 : Je me place prudemment en fond de grille.

 

 

10h30 : Un coup de canon nous libère. Premier entonnoir après 200 mètres. Quelques coups de cannes de-ci de-là. Je parviens toutefois à rester sur les miennes et trouve peu à peu ma place dans le trafic. Magnifique traversée de Névache au son des sonnailles. Mes supporters sont là. Je me prendrais presque pour un champion.

     

La côte qui nous attend à la sortie du village me ramène à la réalité. Le cœur s’emballe, les cuisses chauffent…

La descente de la Clarée commence par une belle montée en forêt. Nicolas et son accordéon nous attendent au sommet.

 

11h05 : Belle et longue descente entre les arbres. Rester attentif dans les virages, je ne suis pas seul en piste. Border cross géant en skis de fond, un truc de ouf (c’est comme ça qu’il faut dire, je l’ai entendu aux JO de Vancouver…)

 

11h15 : Arrivée en fond de vallée au niveau du charmant village de Plampinet.  Rapide ravitaillement  et c’est parti pour 5 kilomètres le long de la Clarée. Je me retrouve seul et file à presque 20km/h pendant un quart d’heure de bonheur absolu.

 

11h30 : Brutal coup d’arrêt au 17ème kilomètre, parcouru en 7 longues minutes. Nous remontons dans la forêt pour contourner Val des Prés. L’idée de quitter mes skis pour monter en courant me traverse l’esprit. Je n’avance plus avec ses planches accrochées aux chaussures…

 

11h37 : Enfin une descente ! Belle frayeur en sortie de virage. Un concurrent remonte la pente à quatre pattes pour récupérer un bâton perdu. Juste le temps de fermer les yeux et de passer sur ses skis.

 

11h45 : Encore une petite côte, 50 mètres de dénivelée qui me  paraissent 5000. Cœur à 180.

 

11h50 : Ultime descente, pointe à 40 km/h…

 

12h00 : Sonnent les cloches quand j’arrive aux Alberts. Traversée du village dans une rue enneigée pour nous. Un orchestre nous attend au pied de l’église.

 

Dernier kilomètre, l’arche d’arrivée est au bout, le soleil brille…

 

 

22,5 km en 1h33 (14,5 km/h de moyenne). L’objectif est atteint.

83ème sur 153. Le chemin est encore long pour devenir un vrai skieur de fond.

L’an prochain je reviens sur le Marathon (peut-être…)

Et maintenant j’attends la fonte des neiges pour repartir sur une saison de trails…

 

 

 

Semi Marathon de la Clarée 2010 from CASANOVA Jean-Christophe on Vimeo.

4 commentaires

Commentaire de chorizo13 posté le 23-02-2010 à 10:19:00

bravo jc , ton récit donne vraiement envie de decouvrir ce sport, je croyais pouvoir le faire cette année, mais ça n'a pas été possible, l'an prochain je m'y mets
encore bravo pour ta course
yves

Commentaire de laurent05 posté le 23-02-2010 à 23:22:00

bravo pour ta course
je vois que le travail sur les pistes d'ancelle paye...
a+
laurent

Commentaire de knix05 posté le 26-02-2010 à 15:18:00

Il ne te manque plus que la carabine à air comprimé et tu peux intégrer l'équipe de France de biathlon pour Sotchi.

Commentaire de maï74 posté le 27-02-2010 à 10:39:00

Belle course et chouette récit, ça donne envie d'aller promener les spatules par là-bas !...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !