Récit de la course : Semi-Marathon de Hyères 2010, par pcm66

L'auteur : pcm66

La course : Semi-Marathon de Hyères

Date : 28/2/2010

Lieu : Hyeres (Var)

Affichage : 852 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

5 autres récits :

Le récit

Le Semi-Marathon d’Hyeres est mon premier gros objectif de l’année. La préparation s’est assez bien passée même si une grosse toux m’a bien gênée les deux dernières semaines. Elle a heureusement disparu quelques jours avant la course mais la qualité des entraînements n’a pas été optimale.

 

Ayant loué la semaine précédent le semi un mobil-home en bord de mer, j’ai pu reconnaître la majorité du parcours et le vent annoncé semble préfigurer une course difficile.

 

Le jour J, j’arrive 45 minutes avant le départ et je constate avec plaisir que le vent, même s’il est présent, est beaucoup moins fort que prévu. Je pars donc dans l’idée de battre mon record (1h 23min 12s en février 2008) en adoptant un rythme entre 15 et 16 à l’heure en fonction du parcours, des sensations et du vent.

 

Je me place assez tôt au départ pour ne pas être gêné : je suis 2-3 rangs derrière le sas préférentiel. Nous sommes 1500 (10 km et semi confondus), la température est idéale et la course s’annonce donc bien. Le départ est donné, je ne mets que quelques secondes pour franchir la ligne, je suis un peu gêné dans le premier kilo mais rien de bien grave.

 

Km1: 4’06. Une dizaine de secondes perdues sur les prévisions mais les sensations sont bonnes et je peux maintenant courir à mon rythme. Km2 : 7’58. On attaque alors 3 km d’une large route jusqu’au port d’Hyeres. Km3 : 11’44. Tout va bien : je commence à remonter des coureurs et je suis à l’aise. On croise les premiers coureurs du 10 qui ont déjà fait demi-tour, c’est sympa. Km4 : 15’37. Le peloton s’éclaircit nettement juste avant le km5 car les 2 courses se séparent.

 

Km5 : 19’35. Je suis sur les bases d’1h23 donc c’est nickel. Km6 : 23’33. On attaque alors 4 km de piste cyclable en bord de mer où on prend vent de face. Je décide de ne pas forcer est de garder un rythme de 15 à l’heure en trouvant si possibles des compagnons pour « tourner » face au vent. Km7 : 27’31. Je passe alors devant ma chérie et mon p’tit de 2 ans qui dit « allez papa » avant et après que je sois passé (mais ça progresse !...). Je remonte progressivement des coureurs en restant abrité quelques secondes à chaque fois. Km8 : 31’30. J’ai un groupe de 7 ou 8 coureurs 30 secondes devant moi et un autre 5 secondes derrière. Je temporise un peu pour les laisser rentrer mais ils ne veulent pas combler le trou à part un gars du SCO ste marguerite. Km9 : 35’29. Je suis à peine plus rapide que les groupes de devant et derrière mais je suis à l’aise et reste donc en « chasse-patate » avec le gars du SCO dans ma foulée qui semble ne pas pouvoir m’aider beaucoup.

 

Km10 : 39’27. Tout se passe comme prévu et les jambes sont toujours bonnes. De plus, on a tourné à gauche et on s’est débarrassé une bonne fois pour toutes du vent de face. Km11 : 43’23. On passe maintenant sur une petite route au revêtement inégal. J’ai toujours le même gars qui s’accroche à moi et je reviens progressivement sur le groupe de devant. Km12 : 47’18. Je suis toujours bien et je suis optimiste pour le record. Km13 : 51’14. On reprend un gars lâché du groupe de devant mais il saute tout de suite et on reprend une courte portion de bord de mer. Km14 : 55’08. J’avale mon unique gel prévu et refait coucou à la p’tite famille en faisant signe que tout est en ordre. Un avion nous passe à ce moment : je n’essaye même pas de suivre.

 

Km15 : 59’04. Le gars du SCO finit par lâcher (je lui ai quand même servi de lièvre pendant 8 bornes et j’espère que ça l’a aidé) et je reviens enfin sur le groupe de devant. Km16 : 1h 02’59. Le groupe explose rapidement et je suis les plus véloces sans forcer, en constatant que l’avion qui m’a passé au 14ème a temporisé et n’est pas parti seul. Km17 : 1h 06’57. Nous sommes 4 ou 5 et revenons sur un autre (le kikoureur Sachanono je pense). Je trouve que ça s’endort un peu sur ce kilomètre en faux plat montant alors je prends la tête sans mettre un gros à-coup. Km18 : 1h 10’59. En haut du faux plat, l’avion précédemment cité accélère franchement. Seul Sachanono et moi tentons de lui emboîter le pas. Km19 : 1h 14’46. L’avion nous a lâché et je plafonne un peu. Je sais que je battrai mon record et je manque un peu de hargne, ce qui fait que Sachanono me distance également. Km20 : 1h 18’48. Bon on va quand même se bouger pour finir à 16 à l’heure. Les deux autres ne faiblissent pas : ils resteront devant. Km21 : 1h 22’35. Un coureur qui a bien faibli est à portée de tir alors je me lance dans un sprint qui me permettra de le passer sur la ligne.

 

Je termine donc 33ème (20ème sénior) sur 816 en 1h 22min 53s. Je me ravitaille et vais voir les résultats. Je ne m’attarde pas car on doit rendre le mobil-home et rentrer dans les Pyrénées-Orientales l’après-midi.

 

Bilan de la course : Organisation impeccable. Parcours sympa et roulant. Idéal pour faire un temps sur semi.

 

Bilan personnel : L’année 2010 commence très bien avec un record sur semi malgré une préparation légèrement perturbée sur la fin. Le moral est au beau fixe.

 

Prochain objectif : la Corrida d’Heillecourt (54) le 25 avril. Il paraît que c’est une belle fête de la course à pied.

 

Prochaine course : la Ronde de la Fontaine des Buis à Arles-sur-Tech (66) le 21 mars.

 

5 commentaires

Commentaire de Berty09 posté le 01-03-2010 à 23:48:00

Une course rondement menée et un super chrono!
Bonne chance pour la suite.

Commentaire de moneg posté le 02-03-2010 à 09:34:00

bien des photos de cette course sur
www.monaco-athletisme.com

je les ai prises a la fin de mon 10 realise en 52'48 en derniere annee de v3
donc avant larrivee du semi
bravo pour ce record
ils sont faits pour etre battus

claude

Commentaire de RogerRunner13 posté le 02-03-2010 à 10:40:00

En effet parcours et temps idéal pour battre un record, bravo pour ta course, un sans faute....

Commentaire de FAB72 posté le 02-03-2010 à 20:31:00

BRAVO belle course en espèrant de se voir l'année prochaine à la cérétane

Commentaire de Pat'jambes posté le 06-03-2010 à 23:23:00

1h23... Quand des "Avions" doublent des avions... ;-)
Bravo et merci pour ce récit détaillé.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !