Récit de la course : Trail de la Pérouse - 25 km 2010, par MC 21

L'auteur : MC 21

La course : Trail de la Pérouse - 25 km

Date : 7/3/2010

Lieu : Plombieres Les Dijon (Côte-d'Or)

Affichage : 915 vues

Distance : 25km

Objectif : Terminer

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

8 autres récits :

Le récit

 

TRAIL DE LA PEROUSE 8/03/10

Premiere course de la saison 2010

Premier trail sur une distance de 25 km

C'est le jour des premières...

Me voici donc au départ de ce trail de la Pérouse à Plombières les Dijon.

Ma dernière sortie en course remonte au mois de novembre avec le semi-marathon de Beaune sur lequel j'ai fini un peu déçu de ma performance.

J'ai donc repris, sous la haute autorité de Riri 51, le coach, un  entrainement sur 3 séances hebdomadaires pendant tout l'hiver.

Il me tarde de retrouver l'ambiance d'un trail.

Je me lance sur une distance nouvelle pour moi et sur un parcours que je ne connais pas (enfin c'est ce que je crois au départ).

 trail_perouse_trace_25km.jpg

 

Bulletin météo: -3° C au départ ( -10°C ressenti avec le vent). Les chutes de neiges de la veille nous promettent quelques chemins enneigés sur les hauteurs.

Les kikous du coin sont au rendez-vous : Fulgurex à deux pattes et Patcap à deux roues vont assurer le reportage photos du 12 km et du 25 km en coupant à travers bois et combes. Mame s'aligne comme moi sur le 25 km. Jupette et Nikita partent sur le 12 km. Il parait même qu'Intuitiv est là, pas vu.

Je passe les traditionnels préparatifs d' avant course ainsi que les discussions sur la ligne. Ah non ! celle là je peux pas : « serons-nous rentrés pour l'heure de l'apéro ». retentissement du coup de feu (tiens des chasseurs dans le coin) annonçant le départ.

Mame qui se tenait à côté de moi sur la ligne prend rapidement la poudre d'escampette. Je ne le reverrais plus. N'ayant point de repères sur cette course, j'opte pour un départ tranquille car le profil devient vite plus vertical et cela va durer 5 km. L'objectif pour moi est clair : FINIR et si possible sous les 3 heures. Je marche dans les côtes pour repartir sur le plat et les descentes.

Nous alternons entre single et chemins et il en sera ainsi tout au long du parcours. Les premiers échanges avec d'autres coureurs commencent. Les kms se suivent et j'arrive sans problèmes au ravit' eau au km 9. Je fais l'impasse. Mon bidon est encore à moitié plein. Le profil est désormais beaucoup plus plat, ce qui permet de passer à une moyenne plus sérieuse (enfin pour moi !). Tiens déjà le ravitaillement 1 en vue, un bénévole lance en ma direction, vous êtes la 11ème féminine. C'est l'effet buff kikous !Non, en fait elle arrive juste derrière moi.

 

trail_perouse_profil_25km.gif

 

 D'ailleurs nous allons poursuivre notre balade en forêt combes et surplomb ( là, je reconnais souvenir de balade en VTT) pendant quelques kms ensemble. J'apprends, qu'elle est descendue spécialement de Paris pour ce trail et qu'elle ne regrette pas le voyage vu le paysage offert. C'est vrai que c'est beau !

Nous sommes sur un rythme tranquille et je sens que j'en ai encore dans les chaussettes. Je fausse donc compagnie, oui je sais ce n'est pas galant, à cette concurrente pour partir vers l'avant. PREMIERE ERREUR.

Je ne cours pas, je vole. Je me sens léger. Jamais eu cette sensation. Je suis en état de grâce. Les kms s'enchainent de façon impressionnante et je reviens sur un autre traileurs avec qui j'ai déjà couru sur le début de parcours. Nous reprenons notre discussion là où nous l'avions laissé quelques kms plus tôt, comme si le temps ne s'était pas écoulé. Rigolo !

Passage au ravito 2 où je laisse mon camarade de course en grande discussion pour poursuivre vers l'avant. Nous attaquons rapidement une descente dans une combe par un chemin bien sympathique.

Et toujours j'accélère. DEUXIEME ERREUR.

En bas de combe j'ai déjà réduit ma vitesse car je sens un coup de moins bien et soudain, il fallait s'y attendre, virage à droite pour remonter sur le plateau. J'adopte rapidement la vitesse marche. Mais ça ne s'arrange pas. Pire même. Alertes crampes aux deux mollets au km 19. Jamais connu ça. Je suis maintenant sur le plateau et j'avance péniblement à 5 km/h de moyenne en alternant marche-trot. Mon camarade de tout à l'heure me rattrape et me laisse sur place.

Ravito 3.  Patcap est passé par là et mon buff fait le reste pour un accueil kikous qui remonte le moral à cet instant du tracé. Une féminine ma rejoint et file rapidement devant moi.

Bientôt j'entends dans mon dos : « c'est sympa de m'avoir attendue »

Cette fois- ci  c'est ma féminine de tout à l'heure qui m'a rejoint et qui va rapidement me laisser sur place après avoir pris des nouvelles. J'arriverai donc après la 12ème féminine.

Peu importe. Le plus important pour le moment, est de finir. Je fais donc un arrêt étirement  au niveau de la ferme de la Pérouse qui va s'avérer payant.

Maintenant, j'attaque la descente sur Plombières et je retrouve une allure plus soutenue. Les crampes semblent vouloir me laisser tranquille mais pas d'excès.

Finalement, je franchis la ligne en 2h50. Les kikous ne sont plus là. Mais je les comprends.

 

Merci à fulgurex

les photos des kikous sont là!

Et Patcap pour les photos

est

Prochaine sortie l'incontournable trail de la montagne

c'est ici

Un super trail dans de magnifiques paysages alors les kikous n'hésitez pas

 

 

6 commentaires

Commentaire de fulgurex posté le 08-03-2010 à 23:58:00

Ah! voilà donc pourquoi on ne t'a pas beaucoup vu cet hiver: tu t'entrainais en cachette.
Bravo au coach et à l'éléve: voilà une première qui s'est plutôt pas mal passé. Belle saison en perspective.
leçon N°1: se méfier de ses sensations: quand on est bien, ne pas accélérer, sinon on va être mal.

15 jours pour s'en remettre et c'est la transmontagne (ça vous gagne!)

Commentaire de intuitiv posté le 09-03-2010 à 06:29:00

parfait ce trail , bien maitrisé, bravo a toi .
a bientot

Commentaire de intuitiv posté le 09-03-2010 à 07:32:00

au fait j'étais bien la
les deuxiemes et troisiemes photos de la page.

http://www.plombieres-as.fr/plugins/diaporama/diaporama.php?lng=fr&diapo_id=13&diapo_page=3

Commentaire de riri51 posté le 09-03-2010 à 08:31:00

Félicitations frangin, ce genre de course forge l'exprérience... leçon 2, boire son bidon en totalité entre chaque ravito ...et leçon 3, un sporténine avant le départ, puis 1 par heure!

encore félicitations, vivement la suite de tes aventures!

Commentaire de Mame posté le 09-03-2010 à 09:31:00

Bizarre, à l'endroit où tu t'es senti en état de grace, moi, je subissai une grosse désillusion, un gros coup de frein: d'ailleurs, j'ai alors songé que des rétroviseurs intégrés sur le buff kikourou m'auraient été utiles, car j'ai été doublé un bon nombre de fois...Peut être parti un peu trop vite

Commentaire de le Styx posté le 13-03-2010 à 18:47:00

Ohoh... 2010, l'année de MC21 ? Commence fort : une première course de 25 bornes... ca promet ! Belle course, beau récit... vivement la suite...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !