Récit de la course : Trail kalenji de la Source Malonde 2010, par tidgi

L'auteur : tidgi

La course : Trail kalenji de la Source Malonde

Date : 4/4/2010

Lieu : Bouilland (Côte-d'Or)

Affichage : 754 vues

Distance : 15km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

3 autres récits :

Pas trouvé d'oeufs par ici... Ca allait trop vite...

Lyon rencontre Dijon 

Le WE de Pâques avait prévu d’être passé en famille, du côté de Dijon, région de mon enfance.

Je souhaitais donc profiter de ce temps pour rencontrer quelques kikous du 21...

 

 

Fulgurex, rencontré lors du trail des Cabornis il y a 3 semaines, m’avait informé d’une sortie sur un trail nature à Bouilland, au dessus des Hautes Côtes de Beaune.

 

Au départ j’étais surtout partant pour une petite sortie entre kikous, histoire de récupérer tranquillement de mes 40 kms du LUT...

Ce sera finalement un « petit » trail de 15km dans les bois, plutôt très « familial » avec l’an dernier environ 70 participants : petite sortie entre amis quoi... (Ah çà change du Lyon Urban Trail  et c'est bien).

 

 

Allez hop, ni une ni deux, et une inscription faite le samedi, sous la pluie, en remontant de Lyon. Là, plus d’excuse météo, un peu de boue sera toujours moins traumatisant que des montées et descentes d’escaliers…

 

Il est prévu de se retrouver entre kikous du 21 : fulgurex, patcap21, mame. Et intuitiv qui sera mon co-pilote pour se rendre sur place depuis mon camp de base.

Une bonne occasion de faire connaissance avec des kikoureurs d’une région que je connais bien, mais pas pour la course à pied.

 

 

La course

On se retrouve donc tous vers 9h15. En effet, il n’y a pas grand monde et le départ est bien en pleine campagne (on a d’ailleurs pas trouvé le lieu du 1° coup, pas suffisamment attentif aux panneaux d’indication).

 

Retrait du dossard (pas de souci d’attente !) et nous voilà parti pour un petit tour d’échauffement. Ben, il ne fait pas chaud par ici, et en plus il pleut par intermittence… Mais qu’est-ce qu’on fait là au lieu de chercher des oeufs ?

 

L’organisateur annonce un terrain bien gras et boueux (il avait bien plu la veille encore) : pas terrible pour les appuis, tout ce que je n’aime pas !!

 

Fulgurex, en savant calculateur, annonce d’entrée son chrono (qu’il ratera pour … 1 seconde ! Il n’aurait pas fait exprès ?? ).

 

10h, le départ pour les 70 participants. Sympa ce côté « intimiste », on a l’impression d’une sortie privée ! Avec visiblement quelques « cadors » locaux, bien décidés à se faire respecter...

Tiens ben justement, ça part fort !  Et fulgurex est déjà devant...

Patcap21, Mame, Intuitiv et moi partons ensemble. Le terrain est un peu glissant et il faut faire attention sur les quelques pierres du départ.

 

Je commence à prendre mon rythme (et à rattraper le peu d’échauffement de tout à l’heure). Je laisse alors mes compagnons de départ, surement plus prudents que moi...

 

Le terrain annoncé gras est pour l’instant encore à ma portée. Je fais monter un peu le cardio (après tout on part pour 15, pas pour 40 !). Au bout de quelques kilomètres et quelques sentiers en sous-bois, me voilà à 100m derrière fulgurex, qui a fait tomber la veste (c’est çà de partir vite, on a chaud !! ).

 

Une descente puis une bonne remontée sur une mono-trace. On se suit tous, fulgu est toujours à 100m devant moi. Je maintiens mon rythme derrière un concurrent. Puis à la faveur d’une bonne descente, je le dépasse et arrive à la hauteur de fulgurex pour rester dans sa trace. Après une petite « déconnade » à propos du terrain, je lui propose de prendre le relais, à 2 on sera plus fort face au dénivelé...

 

 

Et nous voilà à descendre dans une combe (le lieu dit de la Source Melonde si j'ai bien compris), surfant sur les feuilles mortes et la terre grasse. Je me lâche un peu comme j’aime bien dans les descentes, sauf que là il faut éviter de s'enfoncer. Je suis obligé de jouer au cabri en bottes. Ben, il est où mon fulgu ??

Ah, il est un peu derrière. Je fais quoi ? Je l’attends un poil dans une montée, mais tenté aussi pour ne pas lâcher le gars devant. Je garde donc mon rythme, fulgurex va bien me rattraper à un moment, on finira ensemble.

 

Une nouvelle descente et le terrain aide à se lâcher. Je me retrouve seul à tourner… à droite. Le gars que j’ai doublé dans la descente repasse devant, en criant « à gauche » : je redresse et le remercie au passage. Nous faisons ensemble la 1° des 2 "grosses" montées de la course. Dans la terre et les feuilles, c’est pas çà pour les appuis (çà m’agace ! ). Mais je garde le rythme et ne me retourne pas.

 

On arrive en haut et au ravito de la mi-course : personne, juste du sucre et un cubi… d’eau. Fulgurex est à 100m derrière, çà va. Il m’a en point de mire. Je prends 2 sucres et reste au contact de mon compagnon de montée (il ne va pas me lâcher comme çà).

Nous ferons ainsi du « yoyo » jusqu’à ce qu’il produise son effort sur la fin de course (que je n’ai pas vu arriver... on verra plus loin).

 

Marquage au sol du 10°km (ma montre annonce 11 ? Mon GPS déconne ? ).

Je me retourne en haut d’une petite montée, à la faveur d’un virage mais ne voit plus fulgurex. Ben mince alors, un souci dans la montée ?

Un concurrent s’est tordu la cheville mais me dit que çà va. Finalement il repart... Et me rattrapera à la fin...

 

En arrivant en voiture avec Intuitiv, nous avions vu du balisage sur une partie de la route. Je suis donc persuadé que nous allons faire un peu de bitume avant la fin de course. Je pourrai alors me relancer sur une partie où je suis plus à l’aise.

Oui mais voilà, elle n’arrive pas cette portion...

  

Par contre, au sortir du bois, nous voilà en plein vent sur une route forestière bien dégagée. Et la pluie qui commence à tomber.

Fulgurex est à nouveau à 100m derrière. Ah ben on va finir ensemble alors. Lui doit connaître le terrain pour savoir où produire le dernier effort.

 

A nouveau une descente et un petit chemin dans le bois. La pluie redouble. J’ai envie de déconner avec mon compagnon de course pour lui demander qui a ouvert le robinet de douche… Mais il m’a l’air trop sérieux et concentré. Je garde çà pour moi (et pour le présent récit, désolé !)…

 

Arrive un chemin que j’ai déjà vu : on s’est échauffé là avant de partir !

Ah, ben, ben, c’est la fin de course ??? Rien compris !! Le gars devant accèlère et celui derrière me double. Je vois le barnum d’arrivée. Ben oui c’est bien la fin…

 

C’est bien la première fois que je suis surpris d’être déjà arrivé. En général, je l’attends plutôt avec impatience.

Sans aucun repère, et persuadé que le balisage vu plus tôt était pour cette course, je n’ai pas du tout géré la fin de course…

 

En discutant avec les 2 gars qui m’ont précédé sur la ligne, dont celui qui c’est fait mal à la cheville (bien remis du coup), je vois arriver Fulgurex, quasi pile dans son objectif (ouais, ouais, y se serait pas arrêté à l’entrée du dernier virage ??? ). Bravo.

 

Puis arrive Mame (avec un bon pour le lavage du cuissard, alors que nous sommes tous propres (j'déconne !)), Patcap21 (qui partait refaire un 2° tour ! Surpris sans doute comme moi) et Intuitiv (prudent car il a encore de la route avec moi !)...

Un peu de remontant, quelques échanges à propos de la course.

Et déjà il faut repartir, car attendu pour midi (déjà que je vais arriver en retard, les cloches vont sonner !).

 

 

 

En conclusion, j’étais parti pour faire une sortie entre kikous et faire connaissance.

Je suis parti pour faire une sortie entre kikous, faire connaissance, et me faire plaisir sur une 1° course en Côte d’Or (bon la terre grasse, c’est pas le top, mais c’aurait pu être pire au vu de la météo).

En plus ils sont polis les kikous du 21 , ils me laissent arriver avant eux sur leurs terres… Bah, on a bien fait çà pour fulgurex aux Cabornis... Allez, sans rancune...

 

 

 

Comme entre les Cabornis et le Lyon Urban Trail, j’ai l'impression d'avoir plutôt bien récupéré, donc un moral toujours OK en vue de l'UT des Coursières, l’objectif de ce semestre.

 

Bravo aux kikous présents  et à l’organisation sympathique et sans prise de tête.

Une petite course qui gagne à être plus connue (l'organisateur a d'ailleurs créé un challenge de plusieurs trails locaux).

             

3 commentaires

Commentaire de fulgurex posté le 06-04-2010 à 14:54:00

j'aurais du me méfier d'un gars qui a un objectif par semestre!
Ton CR bien sympathique montre qu'on va peut être te revoir sur un autre trail "vers nous"?
A bientôt et bonne fin de prépa.

Commentaire de intuitiv posté le 06-04-2010 à 15:00:00

bien mon Tidgi, le coté sympathique et familiale de la course a vu même trois vainqueurs eaxequo arrivé main dans la main. Je suis désolé pour ceux qui t'ont passé dans le final.... A bientot.
Au fait le 18/04 sur Beaune, pense y !

Commentaire de Mame posté le 12-04-2010 à 11:41:00

Après Fulgurex en mode récup à la transmontagne, voici Tidgi en mode récup à la source Melonde... Moi aussi, j'aimerai bien connaître les sensations du mode récup... A une prochaine

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !