Récit de la course : La Balade des Chênes d'Antan - 21.1 km 2010, par Tamiou

L'auteur : Tamiou

La course : La Balade des Chênes d'Antan - 21.1 km

Date : 18/4/2010

Lieu : Draveil (Essonne)

Affichage : 1206 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

6 autres récits :

La balade des chênes d'antan

Au retour des potos du MDS, le téléphone à beaucoup fonctionné cette semaine, récit des mésaventures des valeureux marathoniens des sables, encore plein de souvenirs d’une édition particulièrement difficile, même si la dernière est toujours la plus dure, phénomène de mémoire proche peut être. Il y en a aussi qui ajoute des difficultés volontaires ou pas, je pense à Didier Benguigui, mal voyant et qui en plus se fait une périostite lors de la longue étape, à Michel Bach qui ne prend pas les bonnes chaussures et qui va se détruire les pieds dès le départ et Mimi du ch’nord dont le sac de course arrivera 4 jours après le départ…

 

En ce beau dimanche d’avril, il est donc prévu de se retrouver en forêt de Sénart sur la balade des chênes d’antan, pour se raconter tout ça et faire une petite sortie à caser dans le plan Drôme. Un semi qu’il faudrait faire traîner un peu, si possible, d’autan que la sortie de 1h30 avec côtes de la veille est un peu dans les mollets.

 

Toute ma petite famille est sur le tarmac. Ma fifille fait le 10, elle se remets à la cap et finira en 54’ avec sa maman, pas mal pour quelqu’un qui ne s’entraîne pas.

Mon grand gars, qui prépare (enfin je crois) la Drôme, fait le semi avec son sac à dos chargé (quelle idée). Croyant que j’étais parti devant, il va essayer de me rattraper pendant toute la première boucle avant qu’on lui explique que je suis derrière. Je le reverrai sur la ligne d’arrivée, 1h34 pour lui.

 

Une bise à Caro lors du retrait des dossards où elle m’explique s’être faite agresser par un cheval qui lui a mis un coup de pédalier dans le mollet. Bref, elle fera un petit 1h30 sur une jambe, sacré phénomène …

 

A 9h01, départ du semi, je me mets en queue de peloton, je pars tout doucement, avant d’apercevoir Michel Bach toujours à la bourre. Comme nous arborons fièrement notre beau maillot du MEGA, je l’attend et nous faisons les sert file pendant 1 bon kilo en papotant a environ 7mn/km.

 

On entre en forêt et je laisse Michel pour prendre un rythme un peu plus soutenu. Je remonte forcément des groupes dont les potos, un petit bout avec Sylvie Cadierno, finisheuse MDS et je repars.

 

Première boucle en 47 mn, je reste 1 bonne minute au ravito, ma douce m’explique que le fiston n’est pas loin devant, mais pas question d’essayer de le rattraper, je suis bien pénard dans mon allure. Cette fois je ne double plus, j’ai trouvé les coureurs à mon allure, certains faiblissent d’autres non et les Kilos défilent. Ma tête voudrait aller plus vite (pas raisonnable le Tamiou) mais heureusement les jambes ne veulent pas.

 

Km 18, Daniel m’attends, le fiston va un peu vite pour lui et il va finir avec moi.

Km 20, Caro qui remonte le peloton en récup, elle va chercher sa copine.

 

Un peu de route pour finir, 1h40 sur la ligne, bon même avec l’échauffement la séance est un peu courte.

 

Un copieux pique-nique s’en suivra à 2 pas du parcours, nous sommes quand même 23 à se retrouver là, parler du MDS et des courses à venir.

Une bien belle journée en famille et entre amis, que du bohneur même si les Kikous étaient ailleurs, il parait qu’on fêtait l’aniv de Fabien Pelous.

 

7 commentaires

Commentaire de Jay posté le 20-04-2010 à 13:54:00

une grosse balade quoi :-D

j'halucine .. tu pars pepere à 7km/h pour passer le demi-semi en 47min... et tu finis en 1h40 en la jouant ... "ah ? fallait courir ? j'ai pas entendu le starter ! " GRrrrr :-))))
nan franchement, c'est à ni rien comprendre .
ou alors tu bosses encore moi que tu le dis ;-P

bon courage pour la suite ,
Jay

Commentaire de marioune posté le 20-04-2010 à 15:12:00

Ils sont ti pas mignons, toute la petite famille qui court!!
Les Tamious, une espèce aux moeurs curieuses, dotée d'une endurance peu égalée.
Les femelles dont nous ne connaissions que la génération F0, alias brigitte, font preuve de qualité sportives incroyables, en gardant un sourire éclatant. Le mâle le plus âgé de la tribu s'absente parfois une saison pour taper dans un ballon. Les raisons en sont mystérieuses et l'on pense à une perte temporaire de neurones , mais les recherches dans ce domaine se poursuivent. Après cet égarement du mâle, la tribu retourne très vite vers des activités plus saines: mettre un pied devant l'autre et recommencer///^^ gros bisous à vous...

Commentaire de caro.s91 posté le 20-04-2010 à 18:17:00

J'aime bien lire comment les autres ont vécu la course !
Bon, la prochaine fois tu me présenteras la famille Tamiou !!! ;-)

Caro

Commentaire de shunga posté le 20-04-2010 à 20:58:00

tranquillou. Bravo.

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 21-04-2010 à 22:55:00

Chouette la course en famile... J'en rêverais.

Commentaire de CROCS-MAN posté le 22-04-2010 à 14:02:00

Une sacrée famille, c'est cool ça.
Merci pour la ballade. Fallait dire a ton grand que tu le poutrais loin devant, il aurait tordu le chrono LOL

Commentaire de Mustang posté le 23-04-2010 à 15:03:00

une bien belle journée en famille à se dépenser!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.14 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !