Récit de la course : La Satho'verte - 15 km 2010, par yves_cool_runner

L'auteur : yves_cool_runner

La course : La Satho'verte - 15 km

Date : 1/5/2010

Lieu : Sathonay Camp (Rhône)

Affichage : 1450 vues

Distance : 15km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

10 autres récits :

Satho'verte 2010

 

Faudrait des bottes de caoutchouc
Pour patauger dans la gadoue
La gadoue, la gadoue, la gadoue
Hou la gadoue, la gadoue

 

Après une Satho'Verte dans d'excellentes conditions en 2009, c'est une édition très humide qui nous attendait cette année... L'an dernier, je m'étais dit que la fin du parcours (les 4 derniers km) devait être un enfer sous la pluie et dans une boue bien grasse, j'ai pu le vérifier !

Samedi matin, temps pluvieux, après une nuit pluvieuse et un vendredi pluvieux, rendez-vous à 7h45 avec Palio, dans le hall de l'immeuble... Pas difficile, il habite trois étages en-dessous. Nous ne verrons d'ailleurs pas d'autres Kikous cette année.

8h15, Sathonay, après avoir récupéré les dossards, nous sirotons tranquillement un p'tit café en commentant ce qui risque de nous attendre. Déjà, révision des chronos à la baisse, il paraît difficile d'envisager améliorer ses temps dans ces conditions, les organisateurs confirmant d'être très prudent dans les derniers km où se succèdent de multiples bosses courtes mais raides, certaines d'ailleurs équipées de cordes pour se hisser ou se retenir !

On se prépare tranquillement en taillant une petite bavette à droite à gauche. Après une petite boucle d'échauffement, direction le départ, donné à 9h30. J'ai opté pour mes Brooks Cascadia, excellentes sur les courses mixtes, avec leurs crampons largement espacés qui évacuent bien la boue. 430 inscrits sont annoncés, record battu.

Palio préfère se placer derrière et nous nous souhaitons bonne course et rendez vous à l'arrivée. Quelques minutes de retard et c'est enfin parti pour une première boucle d'1,5 km dans le village qui nous ramène au départ. Une variante destinée à « étaler » un peu le peloton avant d'entrer dans les bois.

Départ rapide, 4'18'' au kilo pour les 2 premiers, mais c'est la seule partie roulante et il y a 500 m de descente avant d'attaquer le premier chemin où il faut surtout faire attention aux multiples racines et petites souches en saillie, mais comme l'an dernier, l'organisation a fait un super travail de marquage de ces « pièges » à la peinture fluo jaune.

Sortie du bois et longue montée assez pentue et régulière vers le plateau entre le 3ème et le 4ème km. Le profil est ensuite plutôt descendant jusqu'au 6ème, puis remontant jusqu'au 8ème. Jusque là, le terrain gras ne se fait pas trop sentir, malgré quelques appuis « fuyants », avec des chemins plutôt en bon état. J'arrive au ravitaillement de la mi-parcours en 36'00'', soit seulement 45'' de plus qu'en 2009. Entre le ravitaillement et le 11ème km, le parcours est agréable, vallonné, et permet de récupérer avant le final. Mais le début des réjouissances approche...

11ème km, on court en bordure d'un champ, dans une boue hyper grasse qui permet de bien remplir les crampons avant d'attaquer les montagnes russes... Première bosse plongeante à la sortie du champ, première séance de luge... Les 3 km qui suivent sont une succession d'une dizaine de bosses, courtes et raides, sur un terrain gras, glissant, parfois en dévers... J'ai le souvenir de l'une d'entre elles où je poussais aux fesses le gars devant moi, qui essayait de progresser à 4 pattes dans la boue, tandis que le gars de derrière en faisait autant avec moi. Là, c'était sauve qui peut. Un peu plus loin, c'était la 2ème féminine que je poussais dans une bosse. Je ne parle pas d'un gars que nous voyons surgir d'un autre sentier : c'était le 5ème qui s'était perdu ! A ce moment là, je suis annoncé 67ème.

Koh-Lanta, c'est du pipi de chat à côté d'une Satho'Verte sous la pluie... Et on continue, je pars en glissade plus ou moins (in)contrôlée dans une descente et me raccroche au photographe qui se tenait en bas, dans le virage... Enfin, bon, ça passe, en se tenant aux branches, aux cordes et aux autres...

Finalement, tout ça n'est même pas trop fatiguant, parce que vu le terrain, on est loin d'être dans le rouge ! Par miracle, je m'en sors sans chute, et je remercie encore les Cascadia qui ont miraculeusement réussi à accrocher dans quelques situations limites.

Ouf, l'arrivée approche et les loups sortent du bois. Une descente en bordure de route, quelques escaliers pour se dégourdir les jambes, et la dernière bosse avant l'arrivée. J'ai perdu quelques places dans la « jungle », restant un routard peu familiarisé avec ce terrain, mais c'était ludique.

Au 11ème km, j'avais environ 1' de retard sur mon temps de passage 2009... Et à l'arrivée, + 6' par rapport à 2009 (1:21:05 vs 1:15:07) : tout est dit ! 5' perdues sur les 4 derniers km. Le vainqueur met lui 4' de plus qu'en 2009, et c'est à peu près pareil pour tout le monde. Je termine 75ème sur 396 et 11ème V2 pour mon premier classement dans la catégorie. J'attends Palio qui boucle en 1:47 avec seulement deux petite minute de plus qu'en 2009 et direction les douches avec une cohorte de damnés de la terre, couverts de boue !

En conclusion, une superbe course, très fun, où je me suis bien amusé. Je vais maintenant attaquer la reprise d'un entraînement sérieux pour les grands objectifs « V2 » de l'automne : 1:29 sur semi à Grenoble, 3:10 sur marathon à Toulouse et 7:30 à la Saintélyon.

 

6 commentaires

Commentaire de le_kéké posté le 02-05-2010 à 19:54:00

Bravo Yves pour cette course !!!
On apprend quand même que tu as la forme et que tu pousses les filles dans les montées (bizarre tu as pas précisé dans ton récit comment tu poussais la demoiselle)
En tout cas rien de mieux que de patauger dans la boue, c'est beau la course à pied tu restes un gamin même en étant V2.
Sinon je savais pas qu'il y avait un semi à Grenoble, du coup je viendrais peut être histoire de faire le 2ème semi de ma carrière ... et croiser le fameux Yves ...

Commentaire de Palio posté le 02-05-2010 à 21:49:00

Aujourd'hui j'ai la peau bien hydratée et très douce au toucher.
Merci aux organisateurs de la sathoverte d'avoir créer ce centre de thalasso à 2 pas de Lyon.

Commentaire de VB posté le 03-05-2010 à 11:03:00

bravo pour cette course j'ai également pu tester le bain de boue!!! un parcours bien amusant!!

Commentaire de Pat'jambes posté le 03-05-2010 à 23:28:00

Tu sembles t'être bien amusé Yves ;D
Semi à Grenoble à l'automne... peut être l'occasion de se voir ;-)

Commentaire de Runner des Terres Froides posté le 07-05-2010 à 10:16:00

Bravo pour ton récit Yves, j'y étais et je confirme que c'était vraiment "dantesque" pour ma première participation ...
Je suis un pote de l'animateur et il m'avait gentiment invité ! Malheureusement, ce fut l'enfer pour moi, grosse chute au 8° kilo, on s'est plantés de parcours (+2,2 km !) et à l'arrivée je rate le podium V1 alors que j'étais 5 ° scratch avant cette chute et l'erreur de parcours qui s'en est suivie.
Bonne récup ...

Commentaire de Gourou posté le 19-05-2010 à 08:32:00

C'est Gourou , mais tu m'as reconnu !!!

J'ai un copain qui habite Sathonay et qui est organisateur de la Satho ; ET bien il ne t'as pas vu ; pourtant il t'as cherché !!!!!
Tu n'aurais donc pas participé au sympathique apéro d'après course !!! ce n'est pas très convivial ; pourtant c'était comme tu dis " une course saucisson"

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !