Récit de la course : La Satho'verte - 15 km 2010, par Runner des Terres Froides

L'auteur : Runner des Terres Froides

La course : La Satho'verte - 15 km

Date : 1/5/2010

Lieu : Sathonay Camp (Rhône)

Affichage : 598 vues

Distance : 15km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

10 autres récits :

Le parcours des "combattants"

 

Mon pote m'avait dit "Viens, tu verras c'est un superbe parcours et en plus je suis l'animateur de la course, on va bien s'éclater"

Et bien pour s'éclater je me suis drôlement éclaté !!!

Arrivée 45' avant le départ à Sathonay avec toute la famille, la pluie tombe depuis notre départ de la maison...je me dit que ça va être gras ! J'entends mon pote qui braille déjà dans son micro et qui tente de réconforter tous les coureurs !

Récup du dossard, échauffement, les organisateurs nous préviennent que des portions du parcours sont très glisssantes et dangereures... Présent sur la ligne de départ (j'avais jamais vu un départ à angle droit comme ça !) et c'est parti !

Un tour dans la ville pour étirer le peloton, je me retrouve au sein du premier groupe de 10 coureurs que je suivrais jusqu'à la première rampe...Une succession de bosses, je suis désormais avec 2 autre coureurs en 5,6 et 7° position.

Nous gérons bien notre avance jusqu'au 8° kilo ou j'arrive un peu trop vite sur une courte descente mais hyper raide, je m'emballe, je glisse et tombe brutalement sur mon épaule gauche, mon bras ne peut éviter la chute et mon visage heurte également le sol !

Grosse douleur à l'épaule, mes 2 compagnons me doublent et me demandent si tout va bien, je me relève en leur disant de continuer, tout va bien (enfin presque, je bouge l'épaule rien de cassé mais des douleurs tout de même..), je recommence à courir et finis par les rattraper, pas trop de bobo, je peux poursuivre, ouf !!

Nous descendons le sentier, je peux récupérer, je me dit que cela aurait pu être pire...mais le pire va arriver : après plus d'un kilomètre de descente, on se retrouve sur la route, on continue et puis au fur et à mesure de la descente, plus de repère de la course, plus personne également...après quelques hésitations, on se dit qu'il y a un problème... 1/2 tour decidé, on a du rater une signalisation ! On remonte, retour sur nos pas, toujours pas de signalisation, je leur dit qu'il faut revenir à mon point de chute, il faut tout remonter le sentier : DEGOUTE !!!

Quand on arrive où je me suis "gamellé", il y a du monde...mais au lieu de descendre le sentier, ils le remontent !!! Nous avons le démon, il n'y avait personne ni aucun signe apparent qui indiquait cette direction si ce n'est le petit morceau de "ruban balise" qu'il fallait voir mais que mes compagnons d'échappée n'ont pas vu non plus, probablement à cause de cette dangereuse descente et de ma chute...

C'est foutu pour le classement, il faut se remotiver, nous doublons pas mal de coureurs qui ne sont pas au même rythme que nous, je pense que nous étions vers les 50° à ce moment là...Nous étions 3 puis nous nous retrouvons à 2 rapidement, notre collègue aura sans doute eu un coup au moral suite à cette erreur de parcours. La suite de la course fut une succession de montées et de descentes dans les bois avec des passages plus que boueux ! On se raccroche aux branches des arbres, tiens une corde, elle est la bienvenue mais il en aurait fallu un peu partout !!! Nous doublons encore et encore pas mal de coureurs qui se demandent bien d'ailleurs d'où on sort avec ce rythme de course... Je sens mon compagnon toujours derrière moi, il perdra un peu de temps pour doubler certains coureurs sur des endroits à risque et où il est quasiment impossible de  doubler.

Grande descente sur goudron puis remontée brutale à 800 m  de l'arrivée, ça y est j'arrive, je double encore un coureur à 200m de l'arrivée qui a cramé dans la montée, il n'avance plus !

Je passe la ligne d'arrivée, 1h12, je suis 27° scratch et j'ai bien les boules !!! Tout le monde me regarde bizarrement et on me dit d'aller voir les secours... c'est parce que j'ai le menton ouvert, je saigne et je ne m'en étais pas rendu compte ! Bref passage vers les secours, massage sur l'épaule très douloureuse, désinfection du menton et puis je retrouve ma pette famille qui s'inquiétait de ne pas me voir arriver... je leur raconte ma mésaventure, je discute aussi avec mes 2 compagnons d'échappée qui en finissent aussi, et tout aussi dégoutés que moi d'avoir fait 2,2 km en plus... Douche réparatrice, mon pote fait son show pour la remise des récompenses, j'aurais pu finir 2° V1 (le 1° V1 a fini 1° de la course !!) car celui qui a été récompensé en catégorie V1 (donc le 2° V1-pas de cumul) était largement derrière moi avant notre erreur de parcours...

Heureusement, la suite de la journée fut une bonne bouf chez mon pote et c'est bien là l'essentiel !!! Je lui ai promis de revenir une autre fois mais en souhaitant un temps plus clément pour que ce soit une partie de plaisir et non pas un parcours du combattant !

Mention spéciale aux organisateurs et bénévoles qui ont eu bien du mérite à organiser cette course dans ces conditions ! A noter le repas de midi offert aux coureurs.

 

Runner des TF

2 commentaires

Commentaire de CROCS-MAN posté le 07-05-2010 à 12:35:00

Merci pour ton récit et surtout bonne récup. BRAVO pour ta course.

Commentaire de yves_cool_runner posté le 07-05-2010 à 22:15:00

Je confirme. C'était vraiment comme ça !!! Bon, sur le coup c'est une grosse déception pour toi, mais dès que tu auras fait une bonne perf' sur une prochaine course, cette mésaventure deviendra une anecdote savoureuse de ta vie de coureur !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !