Récit de la course : Enduro Trail Traking 2010, par carotte

L'auteur : carotte

La course : Enduro Trail Traking

Date : 14/5/2010

Lieu : Le Lioran (Cantal)

Affichage : 1328 vues

Distance : 24km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

15 autres récits :

Merrell O² Challenge Episode 1

Il est 20h vendredi soir.

Rare moment de solitude dans le télésiège qui me conduit au Buron du Baguet pour le cocktail officiel du Merrell O² Challenge, j'en profite pour faire un point sur les 2 jours qui viennent de s'écouler.

Le constat est plutôt amer. J'ai débuté le week-end sur les rotules physiquement autant que psychologiquement. (Sans doute un léger surmenage ?) Le prologue du jeudi en a été la flagrante confirmation... A peine élancée dans la pente ascensionnelle, les jambes refusent de répondre. J'atteins difficilement le seuil des 98m de D+ avec des pensées noires plein la tête.

balisage.jpg

Un jour comme les autres à J-2 de l'événement...  9h de balisage sans pause sur les crêtes avec 70km/h de vent et des grosses pancartes sur le dos. Sympa comme préparation !

J'ai envie de tout laisser tomber tellement la frustration est grande de ne pas pouvoir m'aligner à 100% lors de l'édition 2010. Heureusement, les copains sont là pour essuyer mon humeur maussade d'un coup de baguette magique et me remettre les pieds sur terre... Je suis tellement contente de les revoir et de partager ces quelques jours avec eux au coeur de la fête!

Photo0068.jpg

Ah les potes...

Après une soirée bières/pâtes régénératrice, Benoit et Seb me persuadent de les accompagner sur l'Enduro Trail Traking du vendredi, d'autant que la distance a été raccourcie du fait des mauvaises conditions climatiques. Au programme 17km comprenant 5 spéciales de 600 à 1500m chronométrées et des liaisons à allure libre. Je finis par acquiescer...

guillaume.jpg

Guillaume Millet dans le rôle de Danseuse Etoile à tutu pendant l'opération balisage

Le lendemain, nous voilà donc présents dans le sas de départ au milieu des élites ; Maud Giraud,  Seb Chaigneau, Cathy Dubois, Vincent Delebarre, Audrey Ehanno, Yoann Meudec, j'en passe et des meilleurs...

Nous partons tranquillement pour rallier la 1ère spéciale dont le format est le suivant : 900m à parcourir sur un large chemin montant et environ 200m D+. Tout ce que j'aime ...

Je m'élance à vive allure, mais rapidement les mêmes sensations que la veille apparaissent. J'ai le souffle court, l'impression d'étouffer, les jambes (et même les bras) coupés... Je tiens bon jusqu'au bout mais je manque de vomir au sommet de la butte... C'est ce qu'on appelle se mettre sur le toit...

img_7158_fbalty.jpg

Photo Endurance Mag  Dernière spéciale... Glissante...

Seb et Benoit sont restés en arrière au départ, je choisis donc de repartir tranquillement en marchant pour ne pas attraper froid. Le moral est dans les chaussettes pour la Carotte. Yohann Meudec (vainqueur du prologue de la veille) et 2 de ses potes me rejoignent rapidement. L'occasion de taper la causette jusqu'à la seconde spéciale située entre le Puy Griou et le col de Rombière, une section rapide et roulante de 600m environ. Encore quelques km dans la neige et la boue sur la crête puis nous atteignons la 3ème spéciale sous le Buron de Meije Coste. Cette fois il s'agit d'une longue descente d'environ 1,5km sur un large chemin. Ouf, enfin une section a ma portée! Le début est glissant mais je parviens quand même à me lâcher... Seul hic : mes yeux qui s'enbuent avec la vitesse, je suis obligée de les essuyer en permanence. Nous arrivons à 3 sur le Bip d'arrivée (Yoann et son pote m'ayant rattrapés...), ce qui me fait perdre quelques précieux centièmes de secondes, tanpis... au moins sur celle-là, je me suis fait à peu près plaisir!

Reste à rallier l'arrivée et la dernière spéciale. Même scénario que pour la première. Je pars aussi vite que je peux dans la montée mais je me mets tellement dans le rouge que j'ai des crampes d'estomacs et des spasmes avant l'arrivée. C'est donc une carotte pliée en 2 et pas très belle a voir qui franchit la ligne... La classe internationale quoi !

Seb et Benoit arrivent quelques minutes plus tard, apparemment contents de leur course, avec même un petit gout de trop peu !

A ma grande surprise, j'apprends un peu plus tard que je termine 2ème de cet enduro et me situe à la 4è place du classement provisoire des Series.

Dans mon esprit à ce moment là, tout est dit. La compétition s'arrête pour moi, une bonne douche et du repos pour quelques jours!

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.21 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !