Récit de la course : Merrell Oxygen Challenge - 70 km 2010, par goonif37

L'auteur : goonif37

La course : Merrell Oxygen Challenge - 70 km

Date : 15/5/2010

Lieu : Le Lioran (Cantal)

Affichage : 1146 vues

Distance : 70km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

15 autres récits :

Merrell Oxygen Series 2010

jour 1 - le prologue trail

Difficile de faire plus simple : vous vous présentez sur la ligne de départ et vous avez 4 minutes et 30 secondes pour monter le plus haut possible, droit dans une pente à plus de 20% de moyenne.

Alors forçément, c’est bien le truc à la con qui attirre sans vraiment savoir où on va… et c bien là le problème. Comment se préparer ? Faut-il faire monter le cardio au préalable pour commencer à conditionner la bouzine ou  alors à l’arrache et advienne que pourra. Après un très léger échauffement, c mon tour… les départs sont donnés toutes les minutes. Alors comment se motiver ? Ah yes, objectif doubler le précédent qui - en l’occurrence - est une précédente. J’allonge sur le premier plat, j’attaque la première montée (14%) jusqu’au 40D+, je rejoins la demoiselle sur le faux plat suivant toujours en courant puis arrivé au 80D+ le mur (27%)… et là je marche, les mains sur les genoux, je bave, je suffoque, je blémis, j’ai mal. Les nombreux bénévoles présents ne cessent de me supporter. Ma chérie mêle ses encouragements aux leurs, je continue à avancer dans l’intensité du moment… au final 113mD+. Pas mécontent, heureux de l’avoir fait mais que la récupération sera longue avec une douleur poignante au niveau de la cage thoracique.

moc_013.jpg

moc_016.jpg   

jour 2 – l’enduro

Un parcours initialement de 24 km réduit à 17 à causes des conditions météos comprenant 4 spéciales chronométrées. 
Sur la ligne de départ je retrouve Bertrand (fondateur du TTT) avec qui je décide de faire équipe. Les groupes sont constitués de 4 personnes et les départs espacés d’une minute. Dans la première spéciale – environ 900m en côtes – je ressens une gêne respiratoire, souffle court, bronches encombrées  (encore ces allergies ou plutôt l’effort violent de la veille ?), je n’arrête plus de tousser lors de la première liaison. La seconde spéciale de 600m sur les crêtes est très rapide. Le froid et la neige omniprésents nous accompagne jusqu’au ravitaillement… on ne s’attarde pas, vite redescendre dans la vallée avant d’attraper la maladie. L’avant dernière spéciale est en descente, il y en a vraiment pour tout les goûts… prudent sur les premiers mètres glissants, je finis par lâcher les chevaux dans le sous-bois qui permet une adhérence parfaite. La toute dernière mène à l’arrivée, pas de grande difficulté, au final 3h30 de spéciale soit un capital récup’ à exploiter au mieux pour le lendemain.

L’intérêt majeur de cet enduro est de taper la discute au fil des kilomètres. Dans ce contexte, j’ai fait la connaissance de Pascal Grégoire-Boutreau, grand reporter au journal l’Equipe qui tente de promouvoir notre sport en enchaînant les inscriptions sur des courses tel que le GRR ou l’UTMB et du jeune Corentin Tanné de Melgven qui a foutu la lose aux cadors sur l’ascensionnelle (138m) suivi d’une sixième place sur l’enduro et second au 10km du dimanche… à suivre donc, etc…

moc_044.jpg

moc_097.jpg

jour 3 – le trail long

Egalement un parcours de repli sur ce long auquel il reste tout de même 69km et 3100D+, vraiment pas à prendre à la légère koi !!! La dream team a décidé à l’unanimité de m’accompagner pour le départ (5h), merci à eux pour leur bonne humeur, oui même toi David, ça fait vraiment plaisir. Départ à la fraîche donc, un parcours très intéressant, des ravitaillements bien nourris, des paysages magnifiques - malgré le temps - avec notamment les gorges de la Jordanne, la cascade de faillitoux et, bien sûr, de gros coup de cul qui font bien mal aux jambes. Au final un peu moins de 9h et une réelle satisfaction sportive malgré un manque d’entraînement certain… de bonne augure pour la suite.

Remerciements :

moc_100.jpg

moc_021.jpg 

L’organisation qui a vraiment assuré en modifiant les parcours la veille des épreuves, pour éviter tous risques démesurés, sans pour autant les rendre plus digestes ou plus accessibles. Les bénévoles survoltées dans l’ascensionnelle. Et enfin la dream team…

Merci à nos 2 accompagnatrices de feu et de charme… pour leurs encouragements nourris, et félicitations à David pour son Merrell Oxygen Non Series VTT qui est passé « Expert » en rando familiale… 

2 commentaires

Commentaire de BENIBENI posté le 20-05-2010 à 16:54:00

Salut Arnaud,
Je vois que tu as la pêche !
Bravo et à un de ces 4 !

Commentaire de sonicronan posté le 20-05-2010 à 21:29:00

Bravo Grand !
De bonne Augure ... comme tu dis...
Vivement la suite. En tout cas, tu m'as donné envie de faire ce "truc" un peu bizarre.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !