Récit de la course : 6666 Occitane 2011, par jymm

L'auteur : jymm

La course : 6666 Occitane

Date : 22/4/2011

Lieu : Vailhan (Hérault)

Affichage : 884 vues

Distance : 118km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

6666 l'occitane

L’Occitane… c’est un nom qui chante soleil …
la 6666 cela ressemble aux chiffre du diable …affraid 
et la 6666 Occitane fait envie et fait peur …Cool pale 
le massif du Carou … c’est de la montagnette !! me direz vous. Razz …
quand je vous dirai que c’est le terrain d’entrainement d’Antoine Guillon peut être commencerez vous à réfléchir ….affichée pour 31h maxi et un dénivelé positif de 6666 m …là je crois que vous commencez à vous faire une idée un peu plus juste.
Pointé à 4 points pour l’inscription de l’Utmb , Michel Poletti est venu s’y frotter ainsi que Hugues Jardat, co- organisateur du GRP….voilà pour planter le décor… on ajoutera Dawa Sherpa et guillaume Millet dans la figuration … reste pour les acteurs principaux …Karbone le Troll et Jymm le dino .Mr.Red

Je fais le malin aujourd’hui, mais j’étais moins fier avant le départ …l’Occitane bien que charmante m’a pris la tête toute la semaine précédente, une véritable obsession ….avec une grosse montée de stress…j’ai beau essayer de relativiser … »c’est qu’une course, pour le plaisir, pas de pression …. »Rien n’y fait, je suis tendu comme une arbalète bounce
Il me faudra attendre, une fois toutes mes petites affaires préparées, enregistrées, triées, redéballées, revérifiées que je monte en voiture pour commencer à me détendre, à positiver. 
J’ai déjà tenté l’aventure l’an passé et y ai accumulé toute les bourdes possible … la liste est longue et tout a été ausculté depuis... De ce coté là çà devrait le faire … pour ce qui est de la forme, j’ai misé sur la fraicheur, pas d’entrainement. Une continuité simplement derrière la Romeufontaine , le Phoebus trail et les terrasse du Lodévois …des petites sorties dans ma montagnette pour le plaisir et contrôler les sensations.

Les sacs étant prêts pour la course, le dépôt de mi-course et l’arrivée je peux m’adonner à mon loisir préféré …la table a table … il est 13h30 je vais chez OUI-OUI petite pizzéria de Roquebrun … ou je me déguste la plus grosse des pizzas et une petite bière … j’ai le droit …c’est yoyo qui me l’a dit !!Mr. Green
Reste plus qu’à fainéanter avant l’arrivée de la navette… au fur et à mesure quelques concurrents arrivent, j’en connais quelques uns …le temps passera vite …Francis De stéphani me fait la surprise d’être là …çà c’est la cerise sur le gâteau …Francis est une assurance tout risque pour arriver …delà tout mes doutes s’envolent … sauf risques de blessures j’irai au bout de cette belle aventure !!! 
youpi youpi youpi youpi 


Un long trajet en bus pour rejoindre le départ situé à Veilhian par de petites route, je m’installerai avec Cristophe , nouveau compagnon de route croise au trail de pignan puis à gruissan et au lodevois .. je fait connaissance d’un groupe de marseillais dont je connais une des figures et échangerai quelques mots avec celle qui sera ma compagne de course … mais çà je ne le savait pas encore ..
On débarque sur la place de départ, dépôt des sacs, enregistrement dossard…. j’aperçois Dawa, m’approche….et un grand sourire et une main tendue m’invite à entreprendre une belle conversation …rappelle de la course avortée du beaufortain ou nous avions partagé toute une après midi en compagnie de guillaume Millet et Francis mon mentor …quelques réflexions sur l’ultra , l’envie et la santé …Dawa ne fera plus de très long … il limitera à 80kms …mais rassurez vous au vu de son emploi du temps vous pourrez le voir tout les week end ….
Je le laisse à regret, retrouve Pascal et Antoine, petit salut , ils sont aux taqués !!!
Petit tour à la salle de la pasta mais me contente de mon ravito perso …et enfin le Karbonne est là il doit être 20h …sa charmante compagne à ses cotés, on papotera un peu et vient l’heure du départ …

Première partie : Vailhian- Faugère 19kms

C’est le moment des réglages, pas partir trop vite , respirer ,faire tomber la tension …un petit moment avec Karbone .. Puis il file !!! Merci pour ce petit bout de chemin !!!
Allez ralentir, ne pas se laisser embarquer , ce début de parcours est , dirons nous, assez facile… sentiers praticables et assez courant , beaucoup se lance ,se laisse entrainer … pour ma part je vise un 7km/h sur cette partie …je reste seul , même si de groupes en groupes ,je papote avec quelques connaissances …il est 23h42 je rentre dans la salle du ravitaillement.. contrat rempli …je fait un demi plein en eau… un post est prévu dans 9kms .. je mange un peu .tucs, noix de cajou, soupe, gruyère et un grand coca… Pour le moment le temps a été clément, j’ai même eu chaud dans la montée en mono trace… pourtant j’étais en débardeur plus teeshirt manche longue…. 
Deuxième partie vers Lamalou 46iè kilomètre

5/6mn à ce ravito et nous voilà reparti vers Lamalou petite cote pour démarrée et réchauffer les muscles rien de bien méchant cette partie restera encore facile ,montée au Tantajo où là le temps commencera à se dégrader ,bruine et surtout vent sur les hauts ,c’est là que je commence à trottiner en compagnie de jacqueline quelques mots sur nos sensations respectives...belle descente facile , ne pas trop en lacher cependant …le prochain sommet la Coquillade ,est un peu plus long à grimper ,le froid de la nuit s’installe , des concurrents s’arrètent pour enfiler les coupes vents ou gortex….je reste en teeshirt long , pas le courage de m’arrèter sortir le barda du sac Mad..une belle vue sur Lamalou et belle descente…par contre la traversée des Aires puis de Lamalou pour atteindre le ravito est triste et longue ,5kms de bitume… la salle de Lamalou est trop petite pour accueillir tous les concurrents pas encore dispersés … bref pas accueillant l’endroit si ce n’est les bénévoles toujours formidable !!!!
Arrivé après 7h21 de course , mes prévisions de 6km/h sont bonnes …à aucun moment j’ai forcé et tout va bien !!
Je pioche un peu sur la table, toujours du salé, de la soupe et qu’un verre de coca comme sucre …

De lamalou à Colombières 59ièm kilomètre

Je quitte le manche longue pour un polaire….mais dehors le contraste est fort ,et la pluie s’installe ..je retrouve jacky qui m’attend sous un porche et comme elle, j’enfile mon gortex ….même si j’ai trop chaud dans le début de l’ascension vers Madale cela se révélera fort confortable par la suite. cool-blue …cette montée nous amène dans le vif du sujet, les pentes s’accentuent mais ce n’est que l’apéritif, le terrain est toujours agréable …cette portion se passera très bien , à papoter avec ma petite jacky
Descente sur Colombières toujours facile …c’est la mi-course , et j’ai un sac en dépôt d’affaire seches ..mais pas envie de me changer, Jacky non plus , on préfère passer du temps à papoter avec les concurrents ,j’ai des nouvelles de Francis qui fait son petit bonhomme de chemin…nous apprenons aussi que le parcours est amputé pour raison de sécurité .. une partie de la montée du Caroux et surtout la suppression du Montahut… donc 12kms de moins et 1200 de dénivelé en moins Shit … Antoine nous avait prévenu au briefinghein… on passera une demi heure à profiter de la belle ambiance du lieu..on a le temps maintenant …Razz .
Arrivé en 10h56 de course, Cette portion c’est faite en 4.7kms/h on est passé de la 153ièm place à la 149
Lamalou –Mons 74ièm kilomètre 

Voila donc la partie la plus dure du parcours avec la montée au Caroux rambo … bien ravitaillé , on repart bras dessus bras dessous heureux de notre promenade …2heures de grimpette nous attend, nous sommes avec Hugues ,organisateur du GRP… il dira que cette portion vaut bien les Pyrénées … en effet ce sont des marches … des marches de géants !!!....jacky, pour qui on ne va pas assez vite passe devant… me connaissant assez faible dans ce style de terrain, je n’essaie pas de la suivre, un coup de fil de ma petite femme et je perds aussi Hugues ….ok, je monterai seul …. Tranquille, en attendant patiemment que le temps passe …et enfin la descente se profile …..mais pas une descente style à dévaler ..cailloux.. que du cailloux !!!rochers rendus glissants par la pluie … mais c’est plus fort que moi, je me lance petit à petit, reprend 4,5 concurrents , puis hugues à la peine avec ses batons et enfin je rejoins ma petite jacky pratiquement en bas de la pente …super me dit elle on a gagné du temps en faisant comme çà … vi …je me suis fait quand même une petite frayeur ….
Il est 10h 38 on passe de la 149 à la 132ièm place 

Mons –Olargues 89ièm kilomètre

La petite est pressée , on repart rapidement ravito baclé … cette portion se passera en majorité sur bitume et terrain plat ….ce sera une sorte de récré… sous la pluie … on l’a vraiment pris cool tongue fumeur 

Olargues- Vieussan103iém kilo et vieussan-Rquebrun 118ièm kilo 

Et c’est là que les affaires se compliquent:roll: Confused ..
jacky a commis une petit erreur ..son euphorie dans la montée du Caroux et le ravito tronqué de Mons.. 
même avec la portion plate précédente , elle accuse le coup dans la portion vers Vieussan et ce n’est pas là qu’il faut lâcher... la montée du Naudech sans être terrible arrive après 80kms de course que ce soit en côte où en montée je serai devant à essayer de donner un rythme , à l’encourager simplement à marcher vite dans les descentes.. ainsi on aborde les montées suivantes plus facilement … 
à Vieussan , on passera une bonne demi heure au ravito …jacky s’est un peu refaite et redémarre devant vers l’ascension de la tour du Pin.. mais bientôt la fatigue reprend le dessus .. courageuse la petite , elle ne parle plus trop mais s’accroche …cette portion est un piège . montée régulière entrecoupé de descente .. la fin est proche et on aurrai tendance à se lacher mais il reste un petit ressaut ..pas bien méchant me dirrez vous 130m de dénivelé mais vous ête à 100 bornes de course sous la pluie à avoir pas mal patiné..
Enfin la descente sur Roquebrun ..on rentrera en marchant sourire aux lèvres , fatiguée ma petite jacky ……queen 

Après être passé à la 128 iem place à Vieussan on sera à la 137iem à l’arrivée..

Une , deux Leffe plus loin je récupère mes affaires ,vais me changer puis retour à la tente , on refait la course , prend des nouvelles , je connais plein de monde ici …j’embète encore les bénévoles, attaque une bouteille de rouge avec un viticulteur du coin .. promis je viens cet été avec mon épouse dans ses chambres d’hotes..j’applaudi encore quelques concurrents 
J’ai croisé Antoine et Pascal dans la dernière partie .. ils m’ont dit qu’il n’arrêteront personne… ils on rassemblé les derniers à vieussan et pour ceux qui le voulait les ont accompagné à l’arrivée …il était 2h 30.. je lui avait dit que peut être j’irai à leur rencontre … mais la fatigue et le rouge ont gagné …. J’ai rejoins ma voiture et mon cocon douillet ….on aimerai pourtant …encore …encore 
 

5 commentaires

Commentaire de BENIBENI posté le 28-04-2011 à 15:15:00

Bravo mon gars !

Commentaire de jymm posté le 28-04-2011 à 20:53:00

merci benos !!!

le prochain pour toi ??on se voit où ??

Commentaire de peky posté le 29-04-2011 à 11:30:00

merci pour les gants!

A+

Commentaire de BENIBENI posté le 29-04-2011 à 14:06:00

Le prochain sera l'Euskal puis le TOE et enfin Millau.

Commentaire de jymm posté le 29-04-2011 à 16:41:00

@ benos... bon ben ...on se croisera pas ...mais beau programme

@ peky .... mais je t'en prie... çà m'a fait 50g de mois dans mes poches ......

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !