Récit de la course : Marathon Vert de Rennes 2011, par vinch64

L'auteur : vinch64

La course : Marathon Vert de Rennes

Date : 26/6/2011

Lieu : Rennes (Ille-et-Vilaine)

Affichage : 780 vues

Distance : 42.195km

Matos : Brooks Glycerin 8

Objectif : Terminer

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

7 autres récits :

Baptême du feu à Rennes

Préambule : 

Pour ma préparation marathon, j’ai suivi un plan d’entraînement de Bruno HEUBI pour un  premier marathon. J’ai respecté le plan à la lettre et tout s’est bien passé. Mon objectif est de faire moins de 4h30 en partant sur une allure de 4h15.

4 jours avant le marathon, je commence à stresser en voyant la météo, tout le monde annonce une température de 31 à 32°c pour dimanche alors que durant mon entraînement, j’ai rarement dépassé les 20°c.

La veille je décide de m’acheter une casquette même si je déteste en porter. Avec le recul, je ne suis pas sur que j’aurais fini la course sans elle.

 26 juin 2011 – 8h :

J’ai une petite appréhension avant le départ. Il fait déjà 22°c et le soleil cogne déjà fort.

Je décide de partir un peu plus lentement sur les premiers kms pour voir comment ça se passe.

Aïe, dès le début ma FC est 15 pulsations au dessus de la normale à vitesse égale. Je pensais que c’était le stress du départ mais non, j’observerai un écart équivalent tout au long du marathon.Les10 premiers kms se passent bien même si je trouve le temps long. Je suis le meneur d’allure 4h15 à bonne distance.L’ambiance est bonne dans le peloton et tout le monde plaisante encore.Les ravitaillements sont bien organisés même si il est difficile de différencier les différentes boissons (uniquement eau ou eau + glucose fourni par le sponsor).

 

A partir du 10ème km, j’ai d’excellentes sensations et j’accélère un peu. A partir de ce moment là, j’ai assez peu de souvenirs jusqu’au 25ème km. Les kilomètres défilent vite, les ravitaillements et les épongeages s’enchaînent, tout va bien. Je double le meneur d’allure 4h15 après mon passage au semi en 2h05.

 

 

km25.jpg

 

Autour du 25ème km, je décide de ralentir un petit peu en préparation d’une longue montée entre le 28ème et le 32ème km. Peu de temps après, je discute avec un coureur dont c’est également le premier marathon et on court ensemble plusieurs kms. Du coup, je ne fais plus gaffe à mon allure et j’avance. On commence à entamer le début de la côte en courant, je m’apercevrai assez tard que ma FC est super haute. Mes sensations m’ont trompé. L’ambiance devient étrange, on est quasiment les seuls à courir encore. On double des files de zombies qui grimpent en marchant. La fin risque d’être très longue pour eux.

En discutant, j’ai tellement perdu en vigilance que j’arrive au ravitaillement du 30ème km sans être prêt, tellement perturbé que je suis obligé de faire un petit demi-tour car j’ai oublié de remplir mon bidon. Cette erreur aurait pu me coûter très cher. Du coup, j’ai perdu de vue le coureur qui m’accompagnait jusque là et je repars. Ma FC monte en flèche, je décide de marcher dans les côtes sinon je risque l’explosion et j’attends impatiemment la descente du 32ème.

 

Mais à ce moment là, tout se détraque. Moralement, je commence à être usé et je sens une légère douleur dans ma cuisse gauche qui ne me quittera pas jusqu’à la fin. La descente est finalement douloureuse et je ne vais pas plus vite. A partir du 35ème km, c’est l’entrée dans Rennes. Là, ça devient très dur. Je m’aperçois que le vent de face me rafraîchissait. Maintenant qu’il a disparu, c’est la fournaise!!! Je n’en peux plus, je marche… Trop fatigué…

Je décide de relancer mais j’ai du mal à courir plus de 500m. J’entends les encouragements des spectateurs, ça me fait du bien mais je n’y arrive plus. Je continue à alterner ce rythme marche / course jusqu’à un km de la fin. A ce moment là, je repars. La foule est de plus en plus nombreuse et j’oublie tout. Le  dernier km est passé à toute vitesse, sans douleur. Juste avant le virage allant vers l’arrivée, je vois ma femme et mes enfants. Je leur fais signe que tout va bien et je passe la ligne d’arrivée, heureux !

 

 

arrivee.jpg

 

Bilan :

Premier marathon fini en 4h27 et 51 s.

L’objectif est réalisé et je reste persuadé que j’aurais pu faire 4h15 si la température avait été plus basse.

Mon coup de mou de la fin est certainement du à un début de déshydratation. J’ai bu au moins 4,5L mais je pense que ce n’était pas assez vu la chaleur.

Avec le recul, je suis content de mon temps vu les conditions : 31°c sur la fin, 195m de D+ et un vent contraire sur la moitié du parcours.

Pour finir, je tiens à féliciter l’organisation. C’est mon premier marathon mais j’ai trouvé que l’organisation était parfaite.

En tout cas, je suis prêt à me refrotter à la distance dès l’année prochaine mais certainement à une date différente.

 

PS: un grand merci à Papy pour ses conseils concernant l'hydratation même si j'aurais pu faire mieux et à Bruno HEUBI pour sa disponibilité sur le forum.

3 commentaires

Commentaire de totoro posté le 30-06-2011 à 14:03:00

Toutes mes félicitations ! Quel courage pour avoir fait un premier marathon sous une telle chaleur, bravo à toi : tu es marathonien !

Commentaire de benoitb posté le 30-06-2011 à 14:35:00

Bravo, j'étais meneur 3h15', et je peux témoigner que ceux qui n'ont pas tenu compte des conditions spéciales de ce jour là ont fini par exploser...
Tu peux maintenant te dire que tu as vu les conditions les plus difficiles qui soient sur marathon, le prochain te paraîtra facile ;-)

Commentaire de Ben64 posté le 30-06-2011 à 21:23:00

Premier marathon sous une chaleur de plomb avec un bon temps, t'as bien géré ta course! Après, on peut toujours faire mieux, c'est pour ça qu'on continue à courir, pour aller plus loin et plus vite ;-)

Bonne récup!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.3 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !