Récit de la course : Off - Intégrale de la Côte Basque 2011, par vinch64

L'auteur : vinch64

La course : Off - Intégrale de la Côte Basque

Date : 2/11/2011

Lieu : Anglet (Pyrénées-Atlantiques)

Affichage : 1036 vues

Distance : 40.5km

Objectif : Pas d'objectif

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

De l'Adour à la Bidassoa en courant (ou presque)

 

Bon pour commencer, je voulais m'excuser pour les photos qui ne font pas honneur à la Côte Basque. Je ne voulais pas trop me charger et j'ai utilisé mon téléphone portable. Du coup, les photos sont ratés au début avec la faible luminosité et à la fin à cause de la buée sur l'objectif. Je peux maintenant passer au compte-rendu de ma petite balade.


Fraîchement arrivé à Biarritz chez mes parents, je décidais d'avancer mon périple d'une journée malgré la fatigue du voyage, la fenêtre météo du mercredi étant bien plus favorable que celle du lendemain. Je prépare donc mon sac avec 2L d'eau glucosée et de quoi faire le plein. J'y ai rajouté une serviette, une polaire fine et un t-shirt sec pour éviter le coup de froid à l'arrivée. Côté alimentation, j'avais quelques pâtes de fruit et des doses de poudre pour ajouter à l'eau lors du ravitaillement. Enfin pour finir, je mets le fameux téléphone portable/appareil photo de merde.

Je m'aperçois à ce moment là que le tout est très lourd et que je n'ai jamais couru avec autant de poids sur le dos (un peu plus de 3,5kg...). De toute façon, c'est trop tard et je prends ma voiture direction la plage de la Barre à Anglet.

J'arrive à 7h du matin et je vois déjà le jour qui commence à se lever exactement comme je l'avais prévu. Par contre, le vent est beaucoup plus fort que les prévisions météo de la veille. On doit avoir du 30km/h en continue avec des rafales très fréquentes que j'estime à 60km/h. La direction est sud, donc pile dans mon nez. Je suis là de toute façon, donc faut y aller.

Et c'est parti, je pars sur un rythme cool autour de 9km/h comme prévu. Le plan de course est simple : je cours sur léger faux plat, plat et descente puis je fais les grosses montées en marchant.

La mer est bien démontée à Anglet et du coup je décide de ne plus passer sur la plage de Bidart comme prévu, l'option route me semble plus raisonnable.

Les 4 kms de plage d'Anglet passent très vite et arrive la première montée qui m'amène en surplomb de la plage du VVF. Je me sens bien donc je décide de la passer en courant.

Fini Anglet, voici Biarritz. Je passe devant le cap Saint-Martin où se trouve le phare de Biarritz et je descends vers l'hôtel du Palais. Je fais le circuit touristique classique : Grande Plage, port des pêcheurs, Rocher de la Vierge, Port Vieux et je monte (encore en courant...) vers les hauteurs de Biarritz au dessus de la plage de la Côte des Basques.

 

 

02112011261.jpg

02112011263.jpg

02112011266.jpg

Je redescends ensuite vers la Milady et je commence la partie pas terrible du trajet. Je longe donc la route car il n'y a pas de passage en bord de mer pour atteindre les 2 prochaines plages et la mer est trop haute et agitée pour passer par le sable (option que je conseille si possible). Je rate donc les plages d'Ilbarritz (avec l'immonde bâtiment de la Cité de l'Océan à l'entrée) et du Pavillon Royal.

 

02112011268.jpg

Pour passer plus rapidement ce passage peu amusant de 2km environ, je grimpe la portion encore en courant...

Et me voilà enfin dans les hauteurs de la plage d'Erretegia à Bidart.

02112011269.jpg

C'est le point de départ du sentier littoral qui m'amènera jusqu'à Hendaye.

 

02112011270.jpg

Après une forte descente, j'arrive sur un descriptif du trajet et c'est parti pour la plus grosse grimpette de la promenade. Ce sont pleins de marches assez raides et pour la première fois, je me mets à marcher jusqu'à un petit belvédère qui me permet d'avoir un beau panorama de Biarritz à Hendaye.

02112011271.jpg

Ensuite, je redescends vers la plage du Centre pour laquelle je ne trouve pas le prolongement du sentier littoral. Mon gps m'indique le chemin vers une montée clôturée avec un panneau « défense d'entrer ». Bizarre... Peut être qu'ily a eu des éboulements sur ce tronçon. Du coup, je suis obligé de faire quelque chose que je déteste : rebrousser chemin ! Vu que je connais le coin, je retrouve facilement une route pour rejoindre la plage de l'Ouhabia.

02112011272.jpg

Ensuite c'est reparti pour une petite grimpette qui me fait arriver dans les hauteurs de Guethary. Puis ça descend vers Parlementia et mon point de ravitaillement comme prévu au km 18. Et là,c'est la boulette de débutant. Je remplis à ras bord ma poche à eau, je mets la poudre et je ferme en mélangeant très peu. Du coup, le tuyau bouche et quand j'arrive à aspirer quelque chose c'est ultra concentré...

02112011275.jpg

02112011276.jpg

 

Je passe donc le port de Guethary en maudissant mon erreur et file vers les Alcyons. Là je me sens en jambe et je ne sais pas ce qu'il m'a pris mais j'ai remonté le sentier à fond en faisant des bonds de cabri sur toutes les marches tel un Killian Jornet que je ne suis pas. Evidemment, je me suis cramé en 2mn et je regretterai cette montée lors des derniers kms du parcours.

A partir de là, je constate des problèmes de balisage (flèches en fer marquées sentier littoral) . A la base il est très bien fait mais quelques abrutis se sont amusés à les tordre, casser voire même changer de direction . A mon avis, il n'y aura jamais rien de mieux que le marquage peinture si il est bien entretenu. La suite du sentier est un peu moins joli : dans un premier temps on longe la voie ferrée puis ensuite on redescend vers différentes entrées de plage. Finalement, sur cette portion, on voit assez peu la côte. Je m'arrête quand même quelques secondes en haut de la plage de Lafitenia pour regarder quelques surfeurs prendre des vagues pas terribles (la marée est trop haute).

Après quelques côtes et descentes supplémentaires, je peux admirer les formations rocheuses caractéristiques du coin en strates complètement déformées.

02112011280.jpg

Puis vient le moment de retourner dans la civilisation avec la rade de Saint-Jean-de-Luz. Je fais une pose de quelques secondes pour admirer le paysage de la pointe Sainte-Barbe puis je repars me faire quelques kms de plat.

02112011281.jpg

02112011283.jpg

02112011285.jpg

 

 

Ca fait pas de mal mais je sens que je suis déjà fatigué. La fin risque d'être longue. Le sentier passe ensuite par le joli port de pêche de Saint-Jean-de-Luz avant d'arriver sur Ciboure de l'autre côté de la rade. Ce tronçon est plutôt agréable même si le petit détour vers Socoa est très dispensable à mon avis.

J'arrive enfin sur la corniche dernière partie de mon périple (il reste quand même 10km à faire) mais dès le premier faux plat,sur lequel j'essaie de relancer, je sens mes quadriceps qui se durcissent dangereusement. Sur le plat et la descente, ça passe tranquille mais sur la moindre montée, je risque la crampe. Donc pas de risques, je marche même sur le plus petit faux plat. Cette partie est très monotone, on longe la route quasiment tout le temps et les quelques écarts ne servent pas à grand chose (pas de belle vue).

02112011289.jpg

02112011290.jpg

 

Le seul point intéressant sont les anciens viviers que je commence à apercevoir dans une belle descente. Mais alors que je regarde les bassins, je ne vois pas un gros caillou sur le chemin. Je manque de tomber et je m'éclate surtout mon gros orteil gauche (c'est le seul moment où j'ai regretté de ne pas avoir pris mes chaussures de trail). Sur le coup, ça allait mais je sais aujourd'hui que l'ongle va sauter...

02112011292.jpg

En plus ça ne servait pas à grand chose de regarder les viviers de loin puisque que le sentier passe juste devant au final.

La suite du trajet me permettra d'avoir de belles vues sur la montagne de la Rhune qui sera certainement le sujet de ma prochaine course Off dans le Pays Basque.

02112011278.jpg

Me voilà enfin arrivé sur le domaine d'Abbadia. Dommage, le sentier ne passe ps près du château mais ces landes de bord de mer sont très agréables pour courir. Je vois enfin le bout du parcours et du coup, je suis moins vigileant. Je tombe sur un vieux balisage du sentier et prend un mauvais chemin. Celui ci m'amène dans des sortes d'éboulis en bord de plage d'Hendaye. Je suis trop fatigué pour faire marche arrière et je descends prudemment jusqu'au sable. Il est trop mou et du coup je sens que musculairement ça ne va pas faire si je cours. Donc je marche jusqu'à retrouver la promenade bordant la belle plage d'Hendaye. Heureusement que ça se termine car les crampes arrivent même sur le plat. Elles m'obligeront même à marcher sur une centaine de mètres. Je vois enfin la Bidassoa, signe de la fin de ma belle promenade. Je suis heureux d'avoir fini même si j'espérais m'arrêter dans un bien meilleur état que ça.

02112011297.jpg


Le bilan chiffré est le suivant : 40,5km et 800m de D+ en 5h01.L'ensemble de mes arrêts (ravitaillement, photos, …) est de 8mn environ.


Vu les quelques erreurs que j'ai faites sur le parcours (surtout pour les éboulis d'Hendaye), je ne mets pas de lien direct sur le gpx de mon parcours. Par contre, aucun problème pour le filer par mp pour ceux que ça intéresse.

8 commentaires

Commentaire de peon runner posté le 11-11-2011 à 19:14:38

Salut,

Super ce off, je projettes de mon côté faire une Hendaye Sare par le GR10. A bientôt pour de nouvelles aventures

Commentaire de Ben64 posté le 12-11-2011 à 12:24:34

Salut Vinch,
Super ta balade, ça donne envie! Je pense que c'est un parcours que je ferai dans les années qui viennent. En tout cas, tu as bien géré sur ces 40 bornes flanquées de belles côtes!
Bonne récup et à bientôt au Pays basque

Commentaire de Jay posté le 12-11-2011 à 17:27:04

bravo pour ton défi perso, jolie balade ... j'en connais déjà pas mal de sentiers, mais l'idée de le faire en long sera à l'honneur en 2012...
idem pour la balade vers la Rhune ..
Bonne récup et merci pour le récit bien imagé ;-)
Jay

Commentaire de laulau posté le 12-11-2011 à 21:31:12

Jolie balade qui aurait mérité une meilleure météo mais le vent et les vagues, sacré spectacle aussi ! merci pour ce récit.

Commentaire de Mustang posté le 12-11-2011 à 22:38:35

belle balade sous un vrai temps basque!!!

Commentaire de jack91290 posté le 13-11-2011 à 12:08:45

haaa la cote basque, j'en ai des frissons, de belles photos et un beau récit pour ce 40 km; bravo!!!

j'ai eu la même réflexion que toi pour le balisage du sentier du littoral, pas assez entretenu, et rien de vaut que le balisage peinture au sol.

pour ce qui est du gr10, c'est vraiment a faire.

Commentaire de JCDUSS posté le 14-11-2011 à 14:18:10

jolie balade, il faut que je me la fasse la prochaine fois que je descends.

Commentaire de Arclusaz posté le 24-01-2015 à 21:24:43

Bon, ben je sais où je vais aller courir cet été moi !!!

Le sentier du littoral démarre tout près du camping où nous avons loué à Bidart. J'espère que le balisage aura été amélioré d'ici là !!!!et j'essaierai de faire quelque photos ..... avec le soleil j'espère !
merci encore pour tes précieux conseils.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !