Récit de la course : Trail givré de Montanay - 21 km 2012, par Maëlwenn

L'auteur : Maëlwenn

La course : Trail givré de Montanay - 21 km

Date : 5/2/2012

Lieu : Montanay (Rhône)

Affichage : 865 vues

Distance : 21km

Matos : Bonnet Sainté,Couche 1 Craft, Veste Odlo Windproof. Corsaire Odlo, Booster et Quad. Chaussures Speedcross. Porte bidon.

Objectif : Pas d'objectif

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

26 autres récits :

Fallait pas y aller!!

Cette année j'ai décidé de ne pas m'inscrire au dernier moment ! Avantage(s) on s'évite le stress (y'a plus de places ? )

Bien m'en a pris, les Coursières affichaient complet, il en sera de même pour le cross du Montanay. SAUF QUE

 

J'aime pas le froid. Et pour ma 2e course de l'année je suis gâté (-5° à St Martin il y a 3 semaines), le thermomètre affichait -11° ce matin!!

 Si je n'étais pas inscrit y serais-je allé?? Pas sûr . Je serai sans doute resté au chaud et puis j'ai lu qq part que se reposer s'est aussi s'entrainer!

 

Enfin bon, puisque j'étais inscrit ..... J'arrive donc à Montanay à 8h30, qq foulées pour se rechauffer et je récupère mon dossard. 

 J'ai vu que le relief présentait un premier tier de course assez descendant alors je force un peu l'échauffement pour être prêt pour un départ rapide.

 

Il est 9h15 l'organisation nous épargne une longue attente sur la ligne, au coup de feu nous sommes 1050 à s'élancer à vive allure. Le froid y est aussi pour qq chose. Mal placé au départ je remonte la file sur le bas côté en surveillant la fc pour ne pas me mettre dans le rouge. Bon je sens tout de suite que je ne suis pas dans un grand jour. Je ne vais pas faire un miracle, j'avais pour objectif de faire 1h40/1h45 ce sera déjà bien de le réaliser. Evidement les chemins sont givrés et le sol rend du tonnerre je fais juste attention de ne pas me tordre une cheville. Autre point positif : on a la chance de ne pas avoir de vent car sur ces chemins il y aurait eu du dégât. 

 L'air de rien on est toujours entre 14 et 15kmh sur cette première partie très roulante. Il y a bien quelques petits coup de cul pour casser l'allure mais rien de méchant. La première grosse descente arrive au 9ekm, je la fais à bloc (c'est à dire à vitesse normal pour les autres), je me rapproche d'un petit groupe devant, on pousuit ensuite par une belle petite bosse que j'arrive à monter en courant. Le Berger me rattrape, nous montont ensemble, mais j'ai dû me mettre en sur régime dans la première descente et je ne peux pas le suivre. A l'heure de course j'ai fait 13,5km, je suis dans les temps pour passer la ligne sous les 1h45 surtout que je ne semble pas faiblir. Tant mieux car j'ai noté qu'il y avait 2 grosses bosses sur la 2 partie du parcours. 

 J'arrive au 2e ravito et je m'arrete un instant pour prendre deux verre de jus de pomme, mon bidon ayant gelé je n'ai rien bu jusqu'à présent. S'enchaine ensuite plusieurs petites montées suivies immédiatement par des descentes assez abruptes sur ce sol gelé et caillouteux, là je reprends une vitesse normale en descente (lente donc) je le vois devant ils creusent l'écart et j'entends les pas d'un petit groupe derrière. Je suis sauvé par une montée sur bitume où je suis plus à l'aise. Nous retrouvons le plateau et je regarde ma montre car mine de rien on ne devrait plus être trop loin de l'arrivée maintenant. . Celà fait maintenant 1h25 que nous sommes partis, je reconnait les chemins que nous avons déjà pris et regarde, ceux, loin devant pour estimer la distance restante. 

J'estime à 1/4h / 20' le temps restant (comme ça, au pif) et j'appuie un peu, je pense pouvoir tenir cette cadence. Arrive ensuite un (dernier) faux plat, je gagne qq places. Je me dis soudain que si le parcours offre une nouvelle bosse je vais exploser, mais non je reconnait le dernier km que j'ai fait à l'échauffement.  Je gagne encore une place, et sprinte pour ne pas me faire doubler par un concurrent à bloc lui aussi.

Ca y est j'ai fini, en 1h42'08". Je reste près de la ligne pour voir les suivants, mais au bout de 3' je commence à greloter et repars en courant à ma voiture pour me changer. Je retrouve Le berger arrivé 1' avant moi..

 

Une fois changé je retourne dans la salle couverte pour déguster ma SingleTrack bien mérité, je consulte le classement (134e) si ma mémoire est bonne.

 

Un grand merci aux bénévoles de cette très belle course, ils ont dû avoir encore plus froid que moi, quel courage de rester debout pendant des heures!

 

Ma prochaine course aura lieu les 10 et 11 mars au Trail des 3 châteaux, j'aimerai bien qu'il fasse +0°, je suis un peu frileux!

8 commentaires

Commentaire de lalan posté le 05-02-2012 à 15:35:18

Bonne maîtrise de ta course pour un jour pas évident à gerer,félicitations.Pour la t°,jamais 2 sans 3 pour le moi de mars.

Commentaire de tidgi posté le 05-02-2012 à 17:09:07

Bravo pour ta course. Sympa le parcours hein ?
On n'a pas réussi à se voir (j'avais un buff kikourou et faisait de la pub pour la course du club - "la nuit des cabornes", tu as du en voir car nous étions nombreux).

Au plaisir...

Commentaire de Arclusaz posté le 05-02-2012 à 22:40:28

tu vas finir par y prendre goût aux températures négatives : en tous cas, ça ne t'empêche pas d'aller vite. Bravo !

Commentaire de Jean-Phi posté le 06-02-2012 à 09:17:21

Bien joué, la température d'hier était un handicap important, tu l'as bien géré. Personnellement, je suis resté bien au chaud après m'être psoé la question la veille si je venais ou pas. L'appel de la couette et 40° de température m'ont convaincu de la douceur de mon lit !
Récupère bien surtout ! Et à bientôt pour un off.

Commentaire de le berger posté le 06-02-2012 à 15:42:47

Bravo, compagnon de route!
Tu as bien fait d'y aller..what doesn't kill you makes you stronger. ;-)
A bientôt!

Commentaire de Maëlwenn posté le 06-02-2012 à 21:53:03

Merci à vous tous pour vos commentaires, rendez vous bientôt sur un Off.

Commentaire de totoro posté le 08-02-2012 à 14:18:01

Quel courage d'avoir été affronté un tel froid un dimanche matin ! Joli chrono et belle course !

Commentaire de sebmelalix posté le 10-02-2012 à 20:13:00

C'est vrai, qu'on était bien sous la couette, fallait se motiver... pour aller braver le froid... en tous cas belle perf... bravo, j'ai pas pu vous suivre avec Le Berger!!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !