Récit de la course : La Nuit des Castors 2012, par leptitmichel

L'auteur : leptitmichel

La course : La Nuit des Castors

Date : 4/2/2012

Lieu : Marly Le Roi (Yvelines)

Affichage : 434 vues

Distance : 0km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

4 autres récits :

La nuit du Castor 2012

3ème étape des nuits franciliennes de l'Orientation organisée par mon club (le GO78), cette épreuve propose 2 parcours. 1h30 (et 23 balises) ou 3h00 (et 33 balises)

15 jours après le Raid 28, je décide de rester sage et d'opter pour le circuit court, d'autant que la densité de balises y est plus importante.


Vous pouvez retrouver la
définition des postes la carte avec mon tracé, ainsi que mon résultat détaillé
J+15 après le Raid 28.

Ce soir direction Feucherolles où va se dérouler la Nuit du Castor, 3ème étape du challenge des nuits franciliennes de l'orientation.

Excellente idée que ce challenge qui permet d'enchainer des CO nocturnes, généralement en format "course au score", c'est à dire des courses avec une durée définie et un objectif : rapporter un maximum de balise dans ce temps.

Ayant décidé d'axer ma saison 2012 sur la CO, j'ai pour le moment zappé de mon planning les courses classiques pour privilégier tout ce qui touche à la chasse aux balises. Donc là, après le raid 28, on est pile poil dedans.

Il fautsavoir que la course se déroule exactement sur la même carte que celle où nous avons fait une CO de nuit pendant le Raid 28. Bien sur les deux courses n'ont rien à voir mais bon, on était là il n'y a pas si longtemps.

Pire que ça, dimanche dernier avec Ouster, pour dérouiller les papattes, on est venu refaire cette CO du Raid 28 mais de jour (pour voir à quoi ressemblait la forêt. Et par le plus grand des hasards, on a même trouvé quelques pré-balisages de la course de ce soir (de façon totalement involontaire...)

Bref ça fait 3 fois en 15 jours que je viens courir ici... Etonnant non ?

17h, j'arrive sur place. inscription rapide, puis retour dans la voiture. il faut dire que ce soir ça va faire froid. Ciel totalement dégagé, pas de vent, mais températures négatives (-2, -3°) dès à présent. Qu'est-ce que ça va donner quand le soleil sera couché ?

Je retrouve Ouster qui lui va se lancer sur le circuit long et qui lui aussi a décidé de rester au chaud dans la voiture en attendant le départ.

Côté tenu j'ai fait dans le simple... Collant hivers + sur pantalon de CO, 1ère couche Craft, + maillot épais DK + maillot de club, cagoule de VTT + Buff, gants, frontale, chaussures de trail INOV8.

J'ai choisi les Inov8 et non pas les Silva car la foret est intégralement gelée. Là où il y a 15 jours on s'enfonçait jusqu'aux chevilles, il n'y a plus qu'un terrain très dur et surtout super dangereux pour les chevilles. J'ai donc privilégié les chaussures résistantes.

Côté éclairage j'ai pris la Spark, celle du Raid 28. En puissance max, j'ai normalement 1h30 d'autonomie, mais là avec le froid ça risque de baisser un peu. Du coup j'emporte un second accu au cas ou (de toutes façons, les 18650 ne pèsent pas très lourd.

18h00 on se regroupe pour le briefing. Je retrouve au passage Damodile et le Kloug dans leurs jolies tenues du COPS91 ;-))

18h10 Top départ, c'est parti pour 1h30 (et surtout pas plus...)

Départ - Poste 1 (123) – Butte

Depuis le lieu du briefing où est donné le départ il y a environ 300m à faire pour récupérer les cartes (triangle rouge sur la carte). Arrivé sur place je prend la carte et je décide de prendre une minute tranquillement pour préparer mon cirduit.

Il faut savoir que ce n'est absolument pas du temps perdu. Sur une CO classique on ne se pose pas de question, car l'ordre est imposé. Ici il faut, en plus de trouver les balises, construire un itinéraire cohérent (et c'est parfois loin d'être simple)

Pour cette course j'ai deux options possibles. Soit je joue le résultat, et dans ce cas je zappe les balises les plus éloignées pour privilégier la densité, soit je joue la course, et dans ce cas je trace un circuit comme si je devais aller tout prendre. C'est ce second choix que je vais faire.

Donc je trace mon circuit comme si j'allais tout prendre, ce qui est un peu osé, vu qu'au final seuls les 2 premier rapporteront les 23 postes dans le délais de 1h30... mais ça me permettra de voir si ma technique d'enchainement des postes est valable ou pas.

Donc, retour au triangle de départ. Mon premier poste sera la balise 123.

Inter poste : Un sentier en sud est, première intersection, pour revenir en sud ouest cette fois ci, puis à l'intersection suivante, je descend presque plein nord. Visiblement beaucoup de coureurs ont fait d'autres choix mais à ce moment là on est quand même quelques uns ensembles. La balise est sur le bord du chemin.

Poste 2 (103) – Souche

Sortie de poste : Par le même sentier que celui par lequel je suis arrivé

Inter poste : A l'intersection, chemin plein est jusqu'à la grande étoile.

Attaque du poste : De là j'attaque directement à l'azimut. Le principal problème est que la forêt n'est vraiment pas propre et en plus elle est truffée de larges zones de ronces. L'azimut se passe moyen. J'ai pris ma boussole pouce, et autant avec la plaque je tombe toujours pile poil, autant avec la Pouce, je ne suis jamais très juste. Et je n'ai toujours pas trouvé d'explication. Là je trouve le poste, un peu aidé par les frontales d'autres coureurs... c'est vrai !

Poste 3 (112) – Objet particulier

Sortie de poste : Azimut sud est dans le bois pour retrouver le chemin

Inter poste : Chemin sud est jusqu'à la première intersection, puis chemin en sud ouest jusqu'à un grand carrefour. Là un large chemin m'approche de la zone de la balise

Attaque du poste : Dès la fin du relief, j'attaque un azimut. Celui ci se passe pas trop mal et je devine le poste. Voyant des frontales un peu plus loin j'éteins la mienne. Je vais poinçonner et repars tous feux éteints... non mais !

Poste 4 (118) – Rentrant

Sortie de poste : Azimut nord est dans le bois pour retrouver le chemin

Inter poste : Long interposte. Je prend le chemin vers le sud est et à la seconde intersection je file au sud pour aller chercher le sentier qui longe le mur. Je reste sur ce sentier jusqu'à la fourche juste avant le poste

Attaque du poste : De la fourche je prend le sentier au nord, puis 50m plus loin j'attaque mon azimut pour viser le rentrant. Pas de soucis il est bien visible sur le terrain

Poste 5 (117) – Souche

Sortie de poste : Azimut plein est pour retrouver le chemin

Inter poste : Remontée par le large chemin jusqu'à la route forestière. De là je prend à droite sur la route jusqu'à l'amorce d'un petit sentier

Attaque du poste : Un peu après le sentier, je rentre dans le bois à l'azimut. pas trop de soucis pour trouver la balise.

Poste 6 (122) – Dépression

Sortie de poste : Azimut plein ouest pour retrouver la route forestière

Inter poste : Remontée de la route forestière. Arrivé au coude de la route je décide de ne pas couper dans le bois. La pistouille ne semble pas roulante et la fin se fera en plein bois. Je privilégie le petit détours par la route + chemin. C'est un peu plus long mais probablement plus rapide. Je remonte jusqu'au grand carrefour suivant.

Attaque du poste : De là je prend le chemin en direction sud ouest qui me mène pratiquement sur la balise.La stratégie était bonne puisque deux coureurs qui avaient décidé de couper par le sentier n'arriveront que lorsque je quitterai la balise. .

Poste 7 (120) – Souche

Sortie de poste : Retour vers la route forestière

Inter poste : De là un chemin part vers la balise suivante au nord ouest.

Attaque du poste : Je prend comme point d'attaque une pistouille perpendiculaire au chemin. De là je continue 70m puis je rentre dans le bois à l'azimut. Ca fonctionne mais mon azimut était encore une fois décalé...

Poste 8 (119) – Souche

Sortie de poste : Azimut direct vers la balise suivante

Inter poste : Je remonte dans le bois jusqu'à la traversée du chemin, puis je repars toujours à l'azimut..

Attaque du poste : Mon soucis est l'absence de point d'attaque fiable. Avec mon azimut aléatoire, et les zones de ronces assez denses, je vais patauger un (trop) long moment ici. Je tourne en rond mais rien de rien. Bon je décide d'abréger, c'est une course au score et ça ne sert à rien de s'entêter. Je zappe et passe sur la suivante

Poste 9 (121) – Souche

Sortie de poste : Azimut nord ouest pour retrouver le sentier

Inter poste : De là je retrouve l'intersection au nord de la 119. j'éhésite un peu à y retourner mais j'estime y avoir déjà passé assez de temps. Je prend donc le sentier en direction nord est.

Attaque du poste : Je remonte le sentier puis 50m plus loin j'entre dans le bois. Balise facile.

Poste 10 (101) – Construction

Sortie de poste : Retour sur le sentier à quelques mètres de là.

Inter poste : Vu la foret je préfère ne pas tenter de couper. Je contourne donc par les sentiers.

Attaque du poste : J'arrive sur les ruines du chateau de Retz où nous avions une balise il y a 15 jours, mais située aiileur. Je passe le large fossé, remonte jusqu'à la balise sans trop de soucis.

Poste 11 (113) – Souche

Sortie de poste : Sortie par une petite sente qui me fait revenir sur le chemin utilisé à l'aller.

Inter poste : Sentier en sud ouest jusqu'à l'intersection suivante.

Attaque du poste : De l'intersection, je fais un azimut direct. Je prend le temps de bien le controler. Fastidieu avec cette boussole, mais j'arrive finalement pas loin de la balise.

Poste 12 (115) – Souche

Sortie de poste : Sortie au nord ouest pour prendre le sentier.

Inter poste : Je suis le sentier, puis à l'intersection je remonte au nord.

Attaque du poste : Je surveille sur ma gauche les 3 petites buttes comme point d'attaque. par chance elles sont bien visibles. De là je fais un azimut sur le poste..

Poste 13 (104) – Rocher

Sortie de poste : Azimut sud ouest .

Inter poste : J'essaie de tracer un peu plus court. Je croise bien le premier sentier, mais je ne trouve pas le second... Au bout d'un moment je trouve un truc qui ressemble à une piste dans la bonne direction (sud ouest) puis je trouve un sentier qui remonte plein ouest. C'est bon je pense être calé. Je remonte plein ouest à la recherche de la sente qui doit me servir de ligne d'arrêt, mais rien. Le temps de me rendre compte que je suis trop loin et je vois pratiquement al route... Zut de zut, je suis déjà au niveau de la balise de départ. Tant pis pour la 104 ! A ce moment là je regarde ma montre... Ca fait déjà plus de 1h20 que je tourne... M.... je n'ai pas vu le temps passer. Il va faloir abréger maintenant !

Poste 13 (114) – Petite dépression

Inter poste : Du départ, je remonte le large chemin au nord jusqu'à la première intersection.

Attaque du poste : De l'intersection, je rentre directement dans le bois, facile.

Poste 14 (105) – Petite dépression

Sortie de poste : J'hésite un instant... Encore une ou non. il me reste un peu moins de 6mn... Allez je suis là pour jouer alors je tente une dernière. De la 114, je sors vers le nord ouest pour trouver le sentier

Inter poste : Je remonte jusqu'à l'intersection, puis je prend le sentier partant au nord ouest.

Attaque du poste : 50m plus loin j'entre dans le bois, prenant un azimut. J'approche de la balise quand d'un seul coup... Noir complet. Et re-m.... Ma batterie est à plat. Il me faut une petite minute pour la changer (heureusement que sur la spark c'est rapide, mais ce n'est vraiment pas le bon moment. Je remplace la batterie, rallume et voirt la balise 20m devant moi.

Arrivée

Sortie de poste : Il me reste 2mn pour rejoindre l'arrivée... Ca va être short. Plein ouest pour rejoindre le chemin.

Inter poste : De là je file sur le chemin, puis à l'intersection suivante je me dirige en direct sur l'arrivée. Le chemin gelé est pourri je dois donc ralentir un peu. Ce serait trop bête de se blesser maintenant. Je pousse jusqu'au bout et point la balise d'arrivée.

Verdict... 13 balises validées et ...1h30'53''... Ces 53 secondes me coutent -1 balise à l'arrivée. Le temps de changer l'accu de la frontale !

Quel bilan en tirer ? Si on raisonne résultat pur, c'est clair que 13 balises ce n'est pas extraordinaire... et si j'avais pris l'option optimisation, j'en rapportais probablement 17 sans trop de soucis. Oui mais, j'avais choisi l'autre option

Et là il m'a fallu attendre aujourd'hui pour savoir si j'avias fait le bon choix.

La solution est très simple. Comparer mon choix d'enchainement de balises à celui du premier.Et le résultat est assez surprenant.

Regardez donc
cette carte tracée. Assez surprenant. En rouge vous avez l'enchainement des balises du premier, et en bleu, ce que j'ai réalisé. Et bien sur les 11 premières balises (jusqu'à la 113) on fait exactement les mêmes choix. Ensuite je fais 115-104-114 alors qu'il opte pour 104-114-115. Ensuite les circuits divergent puisque moi je coupe, mais je trouve plutot rassurant d'avoir fais ces choix là.

Si j'avais du faire le choix de l'optimisation, j'aurais probablement zappé simplement tout ce qui est au sud de la route forestière (sauf probablement la 103 et peut être la 122 mais sur cette dernière j'ai un doute. pas certain d'aller la chercher)

Voilà, c'est donc, pour une sortie de reprise, une bonne ballade bien plaisante... un peu fraiche puisque la température descendra jusqu'à -7°, mais bon, ça oblige à se bouger finalement.

Ouster sur le 3h rapportera 23 des 33 balises (pas mal!) juste devant le Kloug (21 balises) Voilà. Rendez vous pour une prochaine chasse aux balise



Michel

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !