Récit de la course : La Nuit des Castors 2014, par leptitmichel

L'auteur : leptitmichel

La course : La Nuit des Castors

Date : 1/2/2014

Lieu : Cernay La Ville (Yvelines)

Affichage : 384 vues

Distance : 10km

Objectif : Se dépenser

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

4 autres récits :

La nuit du Castor 2014

 

La Nuit du Castor est une course d'orientation "au score" de nuit, c'est à dire que sur la base d'une carte sur laquelle sera placée une trentaine de balises, il faudra en rapporter un maximum dans un temps défini.

Il y a 2 courses. Une de 3 heures et une de 1h30. 15 jours après le Bures28, j'ai préféré m'aligner sur le circuit court, d'autant que ce sera un bon test pour voir si je ne suis pas trop rouillé sur de l'orientation "classique" la nuit apportant une difficulté supplémentaire qui oblige parfois à être encore plus précis.

Vous pouvez retrouver la définition des postes, la carte globale du parcours, un zoom sur la carte de mon parcoursavec mon tracé, ainsi que mon résultat et le classement


Le CR de l'épreuve

La Nuit du Castor fait partie des épreuves du challenge des "nuits franciliennes de l'orientation", il était donc logique qu'après la Noctorientation, je vienne jouer au chasseur de balises, d'autant que j'ai également prévu d'aller à l'Orientoise début mars, ce qui fera 3 épreuves sur les 4 proposées.

La Nuit du Castor est une course d'orientation au score, c'est à dire qu'il va falloir rapporter un maximum de balises dans un temps imposé, l'ordre de ramassage des balises étant libre. C'est donc aux coureurs de définir le tracé le plus efficace pour enchainer les balises. Il y a 2 courses. La première se fait sur une durée de 3 heures et la seconde sur une durée de 1h30. Pour ma part je suis sur la courte.

En effet je me suis inscrit il y a un petit moment déjà, et à cette époque j'étais encore blessé. Si on ajoute à ça que la course se fait 15 jours après le Bures28, course dont je ne savais pas dans quel état de forme j'allais rentrer, j'ai au final préféré jouer la prudence. Finalement, même si l'état de forme est mieux que prévu, je pense que le retour à la CO par le circuit court était plutôt une bonne idée.

Il faut savoir que nous allons courir sur la carte qui sert de seconde partie de parcours au circuit long (avant d'utiliser cette carte ils avaient un bout de circuit sur une autre carte), sauf que le nombre de balises a été calculé pour eux, sachant qu'ils ont démarré la seconde carte environ 30 à 45mn avant nous... Ce sera donc dur de vouloir tout faire, d'autant qu'il ne faut pas se laisser tromper par l'échelle de la carte qui est au 1/15000, donc des distances plus grandes qu'à l'habitude au 1/10000.

J'arrive sur place avec un peu d'avance, et je retrouve les gens de mon club (le GO78) où j'ai repris ma licence cette année après un break en 2013 pour cause d'objectifs de courses longues et pas de CO. Je récupère mon dossard et je vais me changer à la voiture. Au passage je retrouve Jay qui continue sa progression en CO, avec ce soir sa première vraie course d'orientation nocturne en solo, mais bon, il a toutes les bases nécessaires, reste juste à apprendre à les mettre en pratique.

Côté tenue, il fait frais (7° au départ, 3° à l'arrivée) et le temps est sec (mais pas le sol !) Du coup je pars en collant long + sur-pantalon de CO, chaussures trail Xodus, un maillot long fin + un maillot épais (pas de coupe vent , ce ne sera pas nécessaire) buff (pour le cou) et bonnet fin. En matériel spécifique CO, les guêtres, la frontale (Spark ST6 avec accus de rechange) boussole plaque, doigt électronique et porte définition.

Je n'avais pas prévu de prendre de sac mais comme le règlement prévoit le tél portable et la couverture de survie, je prends mon camelbag 2L sans la poche à eau juste pour mettre le matos + une seconde boussole au cas ou. De toutes façons ça ne pèse rien.

18h30 on se rend au départ avec Jay... Pas de chance c'est retardé de 15mn car il ne fait pas assez nuit. Ca nous laisse le temps de faire une ch'tite phot tant qu'on est encore souriant.

18h45, le départ est donné...

On se lance depuis le départ dans un chemin en descente pour rejoindre un pont sur un cours d'eau (le triangle rouge sur la carte) où vont nous être remises les cartes. Comme d'habitude, je prends le temps de tracer mon circuit théorique pour ne plus avoir à me poser de questions par la suite.

Cette fois je vais avoir une bonne idée mais que je ne vais malheureusement pas pousser assez loin. Comme je me doute que je ne pourrai pas faire toutes les balises je décide d'en zapper une d'entrée de jeu. C'est bien mais j'aurais tout de suite du en zapper une ou deux autres. pas grave, ça me laisse un point d'amélioration pour la suite.

Avec la carte "vierge" je décide de tracer de la façon suivante. Je commence par la boucle en nord-ouest, puis je partirai prendre ce que je peux vers l'est sachant que vue la configuration de la carte, le retour risque de provoquer de longues sections de course.

Je décide donc de tracer 127, de zapper la 124 qui m'aurait obligé à prendre de la pente trop raide, 123, 119, 118, 116, 117, 120, 121, 122, 126, 129. A partir de là j'attaque la partie est composée d'un aller/retour, et même si j'ai tout tracé, je sais que je ne pourrais probablement pas aller au bout. Je continue donc avec 130, 133, 132, 134, 138, 139, 140, 141, 143, 142, 147, 148, 145, 144, puis sur le retour 136, 135, abandonnant finalement l'idée d'aller chercher 137 et 131.

Balise 127 : Arbre limite de végétation - 7'38

Pas d'inquiétude. Le temps est celui depuis le départ, y compris le trajet jusqu'aux cartes + le temps de reporter. Depuis le pont je trouve rapidement le sentier qui monte dans la pente. Je contrôle par deux fois ma progression avec la carte par peur de la boulette de départ. Ca me ralenti un peu mais ça me sécurise. Je trouve facilement les sentiers à prendre et en haut quand je vois la zone grillagée, je rentre dans la végétation basse (des fougères) jusqu'à ce que je vois l'arbre et la balise. Bon début qui met en confiance.

Balise 123 : Souche - 3'54

Petite précision, pour le chrono je décide de ne pas regarder ma montre. Je le ferai plus tard pour voir où j'en suis mais pour le moment je ne m'occupe que de courir.
Je sors de la 127 par le nord-ouest pour rejoindre la zone grillagée et là j'enfile rapidement le chemin qui remonte le long du grillage en nord-est. Vers la fin je trouve le sentier qui part légèrement sur ma gauche et qui me fait arriver sur la piste cyclable au niveau du coude. Cette jonction me sert de point d'attaque. Je fais 50m sur la piste cyclable et j'attaque le poste au cap. Pile dessus.

Balise 119 : Souche - 3'30

Sortie plein nord pour aller chercher le large chemin que je vais remonter en nord-ouest jusqu'à ce que je trouve la zone dégagée. Là je prends le début du chemin qui passe à l'est de la balise et un peu avant d'être à la hauteur de la balise je rentre dans le bois au cap. Nickel.
Ce bon début de course, même si je l'ai sécurisé, me met en confiance.

Balise 118 : Mare - 3'07

Je sors du poste en nord-est en longeant le fossé humide. Je passe le chemin et je continue à longer le fossé. La forêt est assez claire pour que je décide de ne pas contourner, et puis je préfère jouer en travaillant mes cap et mes azimuts. En continuant à longer ce fossé je trouve le second chemin. La mare est juste derrière et la balise aussi.

Balise 116 : Souche - 4'06

Je commence ma progression en passant de l'autre côté du large fossé et en le longeant un peu vers le nord. Ensuite j'appuie mon cap plus au nord sachant que la balise est sur un fossé qui forme une ligne d'arrêt, sauf qu'ici des fossés il y en a plein. Je remonte tranquillement et je vois pas mal de lampes qui jardinent. Sur la fin de la remontée je suis pris d'un doute d'avoir passé le fossé sans le voir. J'hésite mais je décide de continuer quand même, j'ai de toutes façons un sentier en ligne d'arrêt suivante, puis la limite de la forêt avec la route... Je dépasse la zone des jardineurs et je vois les phares d'une voiture sur la route. Vue la distance je ne dois pas être si mal que ça. Je continue à avancer doucement quand je vois la balise. Yes. J'éteins la frontale pour ne pas attirer tout le monde et je file poinçonner.

Balise 117 : Petite dépression - 5'20

Toujours dans l'idée de ne pas attirer tout le monde, je quitte le poste plein nord frontale éteinte. Une fois sur le chemin je la rallume et je cale mon itinéraire. En fait je trouve le fossé pile en parrallèle de la limite de végétation. Lorsque j'arrive à la fin du fossé, je termine en faisant un azimut direct sur la balise.

Balise 120 : jonction de fossés - 3'48

Pas beaucoup de points d'appuis au départ. Je sors donc au cap pour aller me caler sur la mare au sud-est de la 117. De là je prends un nouveau cap qui va me faire arriver finalement à la première intersection de fossés. Là je vois une équipe partir à gauche comme si on était déjà sur le bon fossé, mais pour moi on y est pas encore. Je reste sur mon idée et je continue ma progression, plein ouest, jusqu'au fossé suivant. Là il me suffit de descendre en sud-ouest le long du fossé pour arriver sur la balise. J'avais raison on était pas sur le bon fossé !

Balise 121 : Jonction de fossés - 4'26

Sortie au cap en sud-est pour trouver le premier chemin, puis je coupe pour aller chercher le second chemin. Là j'arrive à la hauteur de la mare. Un petit coup d'azimut me permet d'arriver pratiquement sur la balise.

Balise 122 : Mangeoire - 3'26

Sur ce poste là je manque clairement de points d'appuis. Du coup je me décide à le faire directement à l'azimut, en progressant de façon sécurisée pour ne pas trop dévier. Je trouve bien les fossés que je dois croiser et au final ma progression sera assez juste, me permettant d'arriver droit sur le poste.

Balise 126 : Jonction fossés ruisseau - 4'59

Je sors de la 122 en sud ouest pour aller trouver la piste cyclable. De là j'avais prévu de prendre le chemin droit puis de prendre la mare comme point d'appui, mais je ne le vois pas et du coup je vais un peu trop loin. Quand j'arrive au coude de la piste cyclable, je décide de rentrer dans le bois pour essayer de trouver le sentier qui longe le mouvement de terrain. Je le trouve effectivement et je le remonte avec le rentrant sur ma droite ce qui sécurise ma progression. Finalement je trouve le fossé profond qui descend dans le rentrant. Je le suis et j'arrive pile sur la balise, bien cachée à la jonction.

Balise 130 : Trou - 7'57

Deux choses sur ce poste. D'abord, je décide d'aller directement sur la 130 au lieu de la 129 pour rester au plus près de ma zone de chasse. Je repasserai éventuellement par la 129 au retour ou bien je la zapperai. La seconde chose est le temps que j'ai mis. J'ai eu un gros doute en milieu de progression qui m'a fait m'arrêter plusieurs fois pour me recaler, mais je n'étais absolument pas certain de savoir avec précision où j'étais. Du coup j'ai du grenouiller un peu, et en plus je me suis pris un gadin mémorable, ce qui m'a fait perdre encore un peu de temps.
Je sors donc de la 126 en remontant le ruisseau, puis en suivant son axe pour sortir du rentrant. Une fois en haut je prends un cap et c'est là que ça merdouille. J'ai mal évalué ma distance et je pense avoir passé le premier sentier sans le voir. Du coup je cherche un point d'appui sans en trouver jusqu'à ce que j'arrive sur le sentier et par chance, juste au niveau de la petite boucle faite par le sentier. Ca me permet au moins de me recaler. De là je reprends un cap et je me paye un joli gadin dont il me faut une grosse minute pour récupérer... pffuuiiii... allez, je reprends mon cap en espérant que la boussole ne se soit pas déréglée. Non finalement ça va aller, et je vais bien arriver sur le poste.

Balise 133 : Dépression - 4'50

Comme je n'ai pas envie de jouer dans le mouvement de terrain je contourne vaguement par le nord. Un cap pour rejoindre le grand chemin et là une fois de l'autre côté, je tombe sur le sentier qui va m'amener pratiquement sur la balise. Bon choix finalement.

Balise 132 : Souche - 3'24

Toute la progression va se faire au cap. pas simple car ce n'est pas super facile à traverser, mais ça passe quand même. Je m'appuie sur la première mare puis je tombe sur l'ancienne clôture dont il ne reste que les poteaux. Une fois de l'autre côté je trouve pile la balise.

Balise 134 : Souche - 7'31

Pour la première fois je regarde ma montre et ça fait plus d'une heure que je suis parti et il va bientôt falloir penser au retour.
Sur cette balise en plus je vais commettre une petite erreur. Je sors de la 132 par le nord pour reprendre le chemin, puis je file au sud-ouest. Je passe le premier sentier (avec un large chemin venant de ma droite) puis je rentre dans le bois par ce que je pense être le chemin où doit se trouver la balise, mais en fouillant je ne trouve rien. 2 autres coureurs cherchent aussi. Pas bon. Je ressors, me recale et tente une deuxième passe toujours sans résultats. Bon tant pis je laisse tomber. Du coup je me dis que je vais aller chercher la 138 avant de rentrer.
Je repars en prenant le chemin et là quelques dizaines de mètres plus loin une autre entrée dans le bois. J'essaye quand même et bingo je trouve la balise.

Balise 138 : Angle de clôture - 3'03

Comme j'avais la 134, j'aurais du rentrer direct... et peut être viser la 129 au retour, mais comme je suis joueur, je décide d'aller quand même prendre la 138 avant. Je reviens sur le chemin, et un peu avant la limite du champ, je trouve le bon sentier. je descends en sud-ouest jusqu'à la fin de la zone clôturée et là je fais un A/R pour aller prendre la balise.

Le retour - 21'08

Bon je suis assez loin de l'arrivée donc je me dis qu'il faut y aller. Il me reste assez de temps. Je continue le chemin pour essayer d'aller prendre la piste cyclable, mais je me retrouve dans la zone vert3 puis dans de la végétation que j'ai un mal fous à traverser. Je perds plusieurs minutes là dedans avant d'arriver sur la piste. Là plus trop le choix je dois rentrer. Je prends donc la piste vers l'ouest visant le moment où elle fera un coude à droite et où un chemin partira droit devant.
J'arrive à l'embranchement, je prends le chemin, passe au dessus de la 135, mais le chrono sera trop juste pour me permettre d'aller la chercher. Je continue donc et au bout je prends le chemin en sud-est, puis le sentier qui longe le mouvement de terrain jusqu'à la descente qui me fera revenir au pont où ont été distribuées les cartes. Je termine par la remontée vers l'arrivée que j'arrive à faire en courant jusqu'au pointage d'arrivée. Yes ...

Direction la GEC où je vide mon doigt électronique. Bilan 15 postes sur 30... Pas formidable mais quand même ça me place à la sixième place... sauf que, je termine officiellement en 1h32'07, et que j'ai donc dépassé de 2'07'' le temps maxi. Résultat, 3 balises (une par minute entamée) de pénalité qui me font chuter à la 13ème place sur une cinquantaine de concurrents. Dur dur, mais c'est la règle. J'ai voulu jouer et j'ai été un peu limite sur ce coup là.

Jay est déjà arrivé et même pratiquement reparti. Il termine avec 12 balises et pas de pénalité ce qui le fait monter à la 11ème place du classement... Pas mal pour une première !

Le temps de discuter quelques minutes avec les copains et direction la voiture. Il ne fait que 3° et je commence à me refroidir.

Au final, une excellente sortie. Le physique n'est toujours pas au niveau, mais j'ai été beaucoup plus à l'aise qu'au Bures28. Si ça continue à remonter comme ça, ça devrait être bon pour l'Orient'Oise. Côté technique, je suis plutôt satisfait de ma gestion de course. Même dans mes périodes de doutes j'ai réussi à rester concentré et je me suis aperçu qu'en général mon idée première était la bonne.

Après on peut discuter des choix des itinéraires. il y a tellement de variantes possibles. Pour info, le premier du circuit court (Antoine, le seul à avoir fait les 30 postes) à fait le même début de parcours que moi, intégrant la 124 entre 123 et 119, prenant la 129 comme je l'avais prévue au départ, comme quoi mon choix était assez judicieux...

Un grand merci à l'équipe d'organisation qui nous a fait un super tracé avec finalement assez peu de chemins. Tout ce qu'on aime en CO.

Michel

2 commentaires

Commentaire de caro.s91 posté le 03-02-2014 à 17:50:51

Bon, la forme commence à revenir !!! :)

Commentaire de Jay posté le 13-02-2014 à 16:45:20

très intéressant ton trajet :-) , optimum sur la partie OUEST , ta version Omega contre mon M donne -15% de trajet ;-)
et dommage que ton retour n'est pas été plus prolifique car l’enchaînement 126/130/133/132 était le bon et rondement mené :-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !