Récit de la course : La Corrida Challenge Maurice Violand 2012, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : La Corrida Challenge Maurice Violand

Date : 6/7/2012

Lieu : Bourg En Bresse (Ain)

Affichage : 641 vues

Distance : 6.9km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

2 autres récits :

Corrida de Bourg ça presse

Corrida de Bourg ça presse


1° corrida de Bourg en Bresse.

Cela se passe en soirée à 21h00 et il y a 3 trois tours de 2,3 kilomètres à effectuer donc 6,9 au total. C'est organisé par le Grand Fond Bressan déjà auteurs d'un semi et du tour de l'Ain.

 

Près du marché couvert, je retrouve Sylvain01. Je savais par le biais de kikourou qu'il venait.

Xavier 18 et Nico01, les deux de mon club, sont là aussi.

Autre kikou que je ne verrai qu'à l'arrivée ; Hérisson.

A l'ordi aux inscriptions, il y a Girlay. Ca fait un bail que je ne l'ai vu.

Il y a aussi Domid qui rentre des données sur un ordi.

 

Je fais un tour de reco avec Nico et Xavier.

On va vite mais c'est cela que je recherche afin d'être sur la ligne de départ fin chaud.

Le circuit est pas mal en plein centre ville parmi les terrasses de café bien remplies.

 

Le départ est imminent. Nous sommes un bon paquet sur la ligne et la chaleur est encore demeurant.

Les gars de l'EAB sont là : Sylvain, Cédric, Gérard, etc.

J'ai vu aussi Yannick au loin.

Sur le trottoir Anne et Gilles sont là en supporters, Pierrot est près à nous tirer le portrait.

 



 

Le coup de départ est donné.

 

Cela démarre fort et de suite c'est un virage à droite : bousculade.

 

Je n'ai pas parlé des handisport. Très bien pour Pierre Chave qui démarre du virage avec son fauteuil, mais que dire de ces trois filles qui se sont mises devant le peloton et en plein centre en plus et qui se sont fait surement écrasés par la meute de la corrida. Vraiment pas sympa.

 

Elles nous ont gênés.






Photos : Ambérieu Marathon et Nadine Perrot Charnay



 

Nous faisons un droite gauche et remontons secos.

 

En deux fois nous gravissons ce bon faut plat.

 

Virage à fond à 180 degrés sur la gauche.

 

Gérard, que j'avais en repère, est loin devant.

 

Cédric m'a rejoint. Il n'est pas parti vite comme d'hab car il fait ça cool, me dit-il.

 

Bon pas si cool que ça.

 

En tête du peloton, l'allure doit être soutenue avec Sébastien Charnay, Nico, Ribeiro, Larue, Martin, Chaume et les autres.

 

 

 

Nous virons à droite puis de nouveau au frein à main à gauche.

 

Il y a un orchestre qui s'en donne à tue tête, génial.

 

A droite, petit tape cul, des gens sont debout sur la terrasse avec les verres et nous encouragent.

 

 

 

A droite cela redescend, on est près de la préfecture.

 

Nous dévalons et traversons avant de tomber plus bas encore avec un passage devant un bistrot dont les habitués sont sur des tabourets au bord du trottoir. On les rase et l'envie de boire une bière en passant m'envahit.

 

 

 

Nous sommes dans les rues piétonnes.

 

Bernard agite un drapeau pour nous faire comprendre qu'il y a un danger comme sur le tour de France.

 

On évite ce petit rétrécissement sans l'avoir salué et taillons sur la suite de l'espace piétons devant les magasins.

 

Au loin nous apercevons Pierrot qui nous photographie.





Virage à gauche et c'est la dernière ligne droite du parcours avec la passage devant le magasin de sport Rhône Alpes où il y a un ravito.

 

 Le retour sur la place Carriat termine le premier tour effectué à 17 à l'heure en 8'05.

Je laisse Cédric filé car je trouve le train trop rapide.

 

La deuxième boucle s'effectue toujours avec nervosité avec ce super parcours et ces spectateurs.

La montée est déjà plus raide que la première répétition. Je relance bien ensuite m'accrochant aux gars autours de moi. Olivier est toujours au balisage.

Je profite un max de cette corrida m'imprégnant du parcours et en pensant à tirer sur les bras après chaque virage, un peu comme dans un cross. Cela s'y apparente d'ailleurs.

 

Je repasse devant Bernard puis le ravito, hop un verre d'eau et termine le 2° tour 17'02.

Toujours dans un bon tempo.

 

Le troisième et dernier tour est là avec toujours la chaleur malgré l'heure.

Un petit coucou à Rachel.

 

Le virage précédant la montée et occupé par des spectateurs qui nous photographient et nous encouragent. Pas le temps de regarder à la terrasse, il faut déjà souffler pour monter en haut.

Le cirage à gauche.

Jean Luc me rattrape. Ce n'est plus de nos âges lui dis-je.

Il s'accroche derrière moi et je le sème sans le faire exprès.

Le dernier tour est là dans ma tête et cela sent déjà l'écurie.

La fanfare est là, les bistrotmen aussi.

Toujours l'envie de prendre une mousse au passage.

Les rues piétonnes, Bernard qui veut me donné un coup de pancarte en me disant que là c'est sens interdit.

Devant je vois Cédric qui a dû ralentir ou bien c'est moi…

Le virage à gauche précédant le final.

J'appuie à fond et rattrape Cédric en même temps que Sylvain et Yassine.

Je les passe à fond. Au bout on rentre sur le parking et l'arrivée est face au marché couvert.

 

Je franchis la ligne en 25'33 à plus de 16 à l'heure à la 68° place.

C'est vraiment super ce genre d'épreuve.

 






Nico a terminé 2° derrière Sébastien. Ludovic de mon club a lutté pour terminer devant la 1° féminine 20° au scratch svp. Sa copine Désirée d'Ambérieu Marathon aussi, finit 2° femme.

Je verrai plus tard dans les classements que Jean Marc était là, 17 secondes derrière…

Michel met 28'. On est souvent sur les mêmes courses ces derniers temps.

D'ailleurs la prochaine, encore commune, est la magie du confluent à Loyettes samedi après.

 


Je taille me changer et vient boire une mousse (enfin) avec Pierrot et Nico.

Un petit coucou à Sylvain et Jacques, les kikous présents et à LULU.

Beaucoup de monde reste sous ce marché couvert pour attendre les résu et boire un coup.

 

Vraiment top cette corrida. Cela manquait au calendrier.

Longue vie, donc, à ce parcours urbain où on s'arrache les tripes.

 

1 commentaire

Commentaire de lulu posté le 23-07-2012 à 09:12:56

En effet une course bien sympa où j'espere enfin quitter ma tenue de supporter en 2013 !!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.14 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !