Récit de la course : Sierre - Zinal 2013, par yoshi

L'auteur : yoshi

La course : Sierre - Zinal

Date : 11/8/2013

Lieu : Sierre (Suisse)

Affichage : 580 vues

Distance : 31km

Matos : Sac Trail avec poche à eau Source
Mizuno Cabrakan 4

Objectif : Terminer

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

12 autres récits :

la montagne ça vous gagne ... sauf dans les descentes

Après 3 ans de CAP dont 2 sur bitume exclusivement (4 marathons, dont un meilleur en 3H44, et semi en 1H44), 2013 sera l'année de mes début en trail.

Eco trail de paris 50km 6H34 : j'apprend que le trail c'est pas le marathon en plus long même avec un dénivelé sois disant faible. Dur psychologiquement pour un début mais satisfait de terminer, car proche de l'abandon

Trail de la grimace en Belgique (55km, 1500mD+) : j'apprend que la Belgique c'est pas si plat et qu'en plus le bain de boue, c'est peut être bon pour la peau mais ca colle, résultat : 8H08 de galère, mais je termine ouf, et j'ai pris du plaisir à le faire

Prochaine étape, trail des vosges, l'Infernal Trail de 72km 3000mD+, avec en préparation Sierre Zinal, pour découvrir un trail de montagne et quelle découverte ! , j'aurais quasiment du faire le précédent pour préparer celui ci Rigolant

Après une préparation plus que faible en distance, j'avais quand même pris soin de m'entrainer en cote deux fois par semaine, plus du vélo. Mon manque de kilométrage sera effectivement un facteur important par la suite.

Mon objectif, me frotter à une course de montagne digne de ce nom, et finir entre 4H30 et 5H00 vu mon niveau de préparation et la plongée dans l'inconnu du trail de montagne.

Après un départ en douceur, la montée vers chandolin bien que difficile et interminable pour un novice se passe plutôt bien et je me surprend à dépasser du monde alors que je maintiens un rythme régulier, je comprendrai ensuite qu'il se résertvait pour la suite. Arrivé sur Chandolin en 2H20, je suis sur les bases de 4H45, puis la montée sur Weisshorn se passe pas trop mal non plus mais avec une sérieuse alerte de crampes sur le mollet droit qui m'oblige à marcher alors que d'autres cours. J'arrive en 3H38,  donc les moins de 5H00 tiennent je pensais à ce moment là, erreur car sans m'en rendre compte. En effet, dans la descente en zigzag vers Zinal, je vois tous le monde courir, et je me dis cool, je vais faire pareil. Disillusion, tous ceux que j'avais doublé dans les montées me rattrapent  dans les descentes, surtout celle qui sont techniques où je me rend compte de mon amateurisme le plus total !! Comme je marche plus qu'autre chose, je continue à admirer le superbe paysage comme je le fais depuis début, et rien que ça c'est le top..

Ma montre GPS tombe en rade vers 4H10 comme si c'était le signe que c'était même plus la peine d'espérer les moins de 5h00.

La suite de la course fut une longue suite de coureur qui me dépasse et cela me sape le morale, d'autant que le passage dans les partie technique sont vraiment ch..... à négocier pour un novice. Voyant 3km restant avant zinal, je me met à recourir régulièrement mais la descente infernal du dernier km aura raison de mon optmimisme, je n'étais pas préparé à descendre des murs dans l'autre sens. Puis à 400m du goudron, ouf je cours comme un lapin comme lors de l'arrivée d"un marathon, mais trop tard, l'horloge affiche 5H36, mais content de finir et donc d'être classé, d'avoir appris qu'il n'y a pas que la montée dans la vie du trail et que mes 72km de Septembre ca va être chaud. En tous cas j'ai passé une super journée malgré ma (petite) déception mais c'est encore une leçon d'humilité que j'ai appris mà devant la montagne, superbe mais implacable.

2 commentaires

Commentaire de TomTrailRunner posté le 13-08-2013 à 08:03:21

Belle leçon d'apprentissage...
La description de la file de fou-furieux doublant dans la descente me rappelle mes premiers trails de montagne

Commentaire de yoshi posté le 10-09-2013 à 14:15:22

Bon je reviens sur mon propre récit car ayant ensuite fait ce week end l'infernal trail 72km (plutôt 75km en fait), ce "petit" trail m'a bien été utile pour l'expérience, et du coup cette fois ci j'ai arrêté d'être dépassé dans les descentes, c'est plutôt moi qui dépassait vers la fin. Cela dit, la descente vers sierre me traumatise encore, et je n'ai pas fini de progresser. D'autre je confirme que la montée vers Chandolin c'est vraiment chaud à posteriori, même les multiples bosses de l'infernal trail (+3000mD) m'ont semblé moins pénible ... Il me reste à améliorer mon endurance qui reste juste pour ces distances.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !