Récit de la course : La Val'Lyonnaise - 26 km 2013, par Timthacel

L'auteur : Timthacel

La course : La Val'Lyonnaise - 26 km

Date : 27/10/2013

Lieu : Vaugneray (Rhône)

Affichage : 490 vues

Distance : 26km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le groupe des coureurs balais

Je me lance dans mon récit de cette course préparatoire pour la Saintexpress 2013.

Objectif

Finir ce 26 km a priori en 3 heures ou moins (alors que je n'ai jamais dépassé 21km) avec mes 2 futurs compaires de la Saintexpress

- je vais pouvoir voir leur état de forme (ils courent peu),

- tester mes manchons de compression (1ère fois)

-  tester mon alimentation : vu que je ne supporte pas les gels je me suis préparé une boisson maison (1l-30g de sucre +30g de malto)

Départ

Mes doutes sont confirmés, un de mes potes n'a pas le temps de s'entrainer et fume comme un pompier... ai ai ai. On va allez doucement c'est sur. Le deuxième s'entraine un peu plus sérieusement. Et puis on rencontre un 4ème laron qui va faire le début de course avec nous.

Je croise une collègue de boulot qui finie toujours 1ère féminine, et là elle finira que seconde ??? en 1 heure de moins que moi Rigolant. Malheureusement pas croisé l'équipe des kikourous.

On rejoins tardivement la ligne d'arrivée on est déjà au fond du peloton.

 

Coureurs balais

c'est parti ! on piétine pas mal vu qu'on est dernier, et d'entrée c'est une côte. On cours à l'allure du plus lent, et du coup d'entrée nous sommes dans les coureurs balais : quasi personne derrière nous.. Elle part très mal cette course, enfin disons que mes craintes sont justifiées.... De plus, devant ça semble courir assez vite puisque le peloton s'étire rapidement.

Je profite des premières descentes pour me laisser un peu aller avec mon compère de descente. Mais pas mon autre pote... Je papotte un peu avec le 4ème laron qui fini par nous dire, bon désolé les gars mais j'y vais : il accélère on ne le verra plus....

Bref premiers arrêts pour attendre tout le monde. Cela va durer jusqu'au premier ravitaillement. On attends plusieurs minutes l'arrivée de notre pote (je m'inquiètes). Il nous dit d'y aller tous les 2 : comme on l'avait fait au trail de St Martin en haut.

5 minutes de perdues à être complètement à l'arrêt...En pleurs

La vrai course commence

Nous partons donc à 2 , notre vrai course commence, et on part réellement du fond du classement...

Nous sommes encore en pleine ascension qui va durer jusqu'au 8ème kilomètre. On arrive  à l'alpe d'Huez, un secteur de virages en montée où l'on voit un serpent de coureurs jusqu'au sommet. Je maudis le fait de ne pas pouvoir se téléporter pour rattraper du retard. c'est la montée : on marche donc à allure soutenue, ce qui nous permet de recoller et de doubler quelques personnes.

Arrivée au sommet et au km 8 en 1h00. Je m'attendais à pire.

Maintenant de belles descentes : on se fait vraiment plaisir: on court enfin à notre rythme de croisière 11km/h (parfois plus suivant les descentes), on croise pleins de VTT qu'on salue à chaque fois ! On recolle de plus en plus à d'autres coureurs qu'on commence enfin à doubler. ça fait du bien au moral.

La course est parfaite au niveau des sensations : mon entrainement paie car aucune sensation de fatigue, pas de jambes lourdes: bref une sortie longue du WE...

Pour l'alimentation : ma boisson me parait un peu trop sucrée: j'ai un peu soif. par contre pas faim du tout: ça tombe bien car je ne trouve pas que l'on ai beaucoup de choix aux ravitaillements...

 

Puis course en solo

A partir du 15 ème kilomètre, mon compère commence à fatiguer : il me répond de moins en moins. on diminue la cadence... 16ème km: le chrono est de 1h45  il me dit vas-y. Je réponds non c'est bon on finit ensemble...

Ensuite je réfléchis : punaise je me sens bien il reste 10 km, j'ai l'impression de pouvoir accélérer et de faire un 10 km classique, et peut être approcher les 2h30-40 ... Mais ça redevient dure pour lui, il s'arrête pour une vidange...

Je l'attends pendant 1 minute :on se refait doubler par une 10ène de coureur. Je râle intérieurement, c'est rageant de ce faire doubler par tout ce monde... Le panneau 17 km est là, il me redit d'y aller si je veux : cette fois j'accepte, je lui dit courage et qu'on se retrouve à l'arrivée.

Il me reste 9km à faire !!! Ma course commence, j'accélère la cadence je me sens très bien. Mais arrive immédiatement une belle côte. On est à 2 heures de course et finalement mes jambes sont un peu plus dures : je ne ferai peut être pas ces derniers kilomètres de folies... les 2 heures de courses commencent à peser dans mes jambes.

Mais je continue sur un rythme de 10km/h (mon rythme de croisière sur ce genre de course), je double de plus en plus de monde : ça fait plaisir !!!

Le finish

Je rattrape un coureur avec un camel back de la Saintélyon, je me dis tiens qu'est ce qu'il fait là celui là ? quelques secondes plus tard j'entends mon nom ! Bin mince une connaissance :  je savais qu'il faisait la course mais je ne pensais pas le doubler, il me dit qu'il ne va pas très bien mais de ne pas m'arrêter : je continue.

Arrive le passage du ruisseau avec un véritable mur derrière : quelle montée de malade : celle là va faire très mal aux jambes... Je distance le groupe de coureur dans lequel j'étais, mais arrivé en haut j'ai peur de ne pas pouvoir relancer.. heuresuement c'est une légère descente ensuite, je relance.

Arrive les derniers kilomètres interminables...J'ai mal partout, et je sais qu'un faux plat doit venir mais il n'arrive pas... Je ne comprends plus rien aux panneaux, je ne vois pas le km25 , il n'arrive pas et un mec me dit il reste 1km500, c'est pas possible je pensais moins de 1km...

Arg je pensais me rapprocher de 2h40, ça ne sera pas possible... Pas mal de coureurs devant moi et juste derrière, il ne faut pas lâcher.. J'arrive à doubler une bonne 10ène de coureurs... Me voici dans un petit parcours de santé et j'entends le speaker de l'arrivée au loin : je garde l'allure et termine en 2h45'14''... A défaut d'avoir accéléré sur ce dernier 10km j'aurai gardé mon allure.

Course bizarre car si j'enlève mes temps de véritable arrêt pour attendre les autres , j'aurai pu terminer en 2h39. J'aurai donc été mal classé de toute façon : cette course est vraiment très rapide !!!

Mon compère n°2 arrive 7 minutes après, mon compère n°3 22 mn après.. je les félicites !

 

Mon bilan :

- manchons de compressions géniaux !

- boisson trop sucrée : par contre aucun coup de pompe : génial !

- Finalement je termine satisfait car j'ai bien tenu, mon entrainement paie.. Si je ne me crame pas en allant trop vite je devrai vraiment pouvoir terminer la Saintexpress !!!

Cette course a été utile car j'ai pu constater que l'on ne pourra pas courir ensemble tout le long de la Saintexpress. Je vais donc vraiment pouvoir courir à mon rythme dans 1 mois !!! Mon entrainement va vraiment servir !

 

 

4 commentaires

Commentaire de Arclusaz posté le 29-10-2013 à 09:39:38

Une course effectivement pleine d'enseignements :
- ton entrainement paye, tu finis pas trop mal alors que cette course est dure car très roulante
- à ta place, je ne mettrais pas de sucre dans ta boisson (la malto suffit mais tu peux en mettre plus, jusqu'à 80g/l mais plutôt 60) mais une pincée de sel (à tester)
- courir avec des amis, c'est génial.... à l'entrainement. En course, ce peut être frustrant si les niveaux sont disparates. Votre décision de vous séparer pour la Saint Express est la bonne
- les manchons de compression semblent te réussir. Personnellement, je n'y crois pas en théorie mais ça marche sur moi, alors j'en mets !
- tu ne nous a pas vu, c'est donc qu'on ne fait pas assez de bruit ! nous étions moins nombreux que l'année dernière. Faut qu'on se peigne en rouge la prochaine fois.

Bravo en tout cas : dans ces circontances, ton temps est tout à fait honorable : tu vas très très vite remonter de manière spectaculaire dans les classements (même si ce n'est pas le plus important, ça fait quand même plaisir de voir qu'on progresse).
A bientôt.

Commentaire de Timthacel posté le 29-10-2013 à 10:32:58

* Boisson : j'avais testé sucre seul et ça allait. La malto c'est vraiment en vu de la STL pour ne pas prendre de gels. C'est vrai que la malto doit être moins sucrée du coup je peux mettre que ça effectivement (60g feront très bien l'affaire). je suis assez tenté de prendre 2 camel back (un autre qu'avec de l'eau).
* On avait dit qu'on ferai les 45km ensemble vu que l'objectif est juste de terminer... c'est quand même plus sympa.. Mais la différence est trop importante : je vais finir frustré c'est sur... Rien n'est complètement décidé mais au moins cette val'lyonnaise aura permis à tout le monde de prendre conscience de ce qui nous attends dans 1 mois.
Mais je m'entraine sérieusement et je sens que je peux faire mieux que juste finir...

Commentaire de Arclusaz posté le 29-10-2013 à 13:35:29

attention, sans me prendre pour un spécialiste de la nutrition (je carbure au saucisson et au fromage !), j'ai appris deux ou trois trucs ici. Le sucre et la malto n'ont pas la même fonction.
le sucre, c'est du court terme, la malto c'est du carburant pour les épreuves de plus de 3 heures (sucre lent).

Donc, tu as bien fait de tester la malto dans l'optique de la Saintexpress mais elle ne 'a probablement pas servi à grand chose dimanche. A compléter avec des sucres rapides (pâte de fruits, fruits secs, gels, ...) si tu en as besoin pour la Saintexpress.

Commentaire de Timthacel posté le 29-10-2013 à 13:41:41

Oui oui j'ai bien intégré ça, j'avais juste testé la malto ça avant la Saintexpress c'était clairement inutile pour cette course.
Et honnêtement je m'en passerai bien. Mais vu ma très faible attirance pour les produits sucrées (encore plus pendant la course), je me dis que cet apport glucidique est sans doute la bonne solution pour une épreuve aussi longue.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !