Récit de la course : Trail de Mirmande - 26 km 2014, par Corne de chamois

L'auteur : Corne de chamois

La course : Trail de Mirmande - 26 km

Date : 30/3/2014

Lieu : Mirmande (Drôme)

Affichage : 1390 vues

Distance : 26km

Matos : Salomon SLab

Objectif : Pas d'objectif

12 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

20 autres récits :

Un bien beau weekend

Je ne sais pas combien de temps ce récit restera sur les murs stalinien de kikourou, mais bon, j'essaye encore...

Ce We, gros programme :

- Les bobos parisiens sont à l'Economique et Ecologique Trail de Paris, à l'image de leur mairie élue qui est une des seule ville à conforter la politique des pinpins en place, mais bon, on les comprend, ils n'ont pas de montagnes

- Les écolos grenoblois sont à Champ à niais pour un cross isérois empreint comme à chaque fois de bcp de ridiculisme, il n'y a qu'à grenoble qu'ont voit cela, d'ailleurs il n'y a qu'à grenoble que les écolos vont pouvoir se faire plez avec la mairie

- Et enfin, pour les gens normaux, les gens sensés, il y a la vraie fête du trail, au coeur de la drôme à Mirmande avec toute la troupe du team new balance et une belle brochette de pointures. 12 k / 700 le samedi et 25 k / 1400 le dimanche ou 46 k / 2400

Samedi midi, nous partons de chambéry pour rejoindre ce joli coin de la Drôme. On arrive sur Mirmande et direct on monte à la chapelle, haut lieu du sport en 2013, merci manak. Sauf que la chapelle est vide et qu'il n'y a pas un chat, je regarde vite fait le site de la course et me rend compte que le lieu de course a changé : ce sera donc le camping de la poche.

Le temps de passer à l'hotel de mirmande (qui est top au passage avec le sosie de francois damiens à l'accueil) nous arrivons alors tout juste 30 minutes avant le départ, à ce super camping au milieu de la garigue ou l'arche new balance trone au mileiu, juste le temps de prendre un dossard pour la chenille et oui c'est la reprise après 1 an d'absence : 12 k / 700 ca parait un peu fort avec seulement 2 entrainement boukien, mais bon ca passe en 1 h 40, après avoir bien craqué sur la dernière bosse. Le 1er en 53 minutes est julien navarro (2eme au champ de france de kv) suivi de mickael passero. Chez les filles c'est amandine ferrato team NB, un extra terreste qui termine 10ème au scratch en 1 h.

On reste pas à la pasta party, si on avait su que le départ avait eu lieu au camping on aurait pris la caravane, mais bon l'hotel est sympa et en plus il nous a réservè une table à la très bonne adresse du restaurant margot ou nous festoyons la reprise de la chenille par de jolis oeufs meurettes, une bon filet de taureau, du picodon et un financier au nougat le tout accompagné d'une belle bouteille de viognier.

On file se coucher et le lendemain j'ai le privilege de mettre le reveil à 8 h et d'arriver à 8 h 55 sur la ligne, je retrouve mon manak pour la revanche de 2013 et surprise au micro c'est le commentateur habituel de l'utmb, sympa !!!

Le départ est donné sous l'habituel musique de pirates des caraibes, ca part fort devant, les Passeros, Desplanches partent à balle et pourtant ca démarre direct par un mur, la 1ère bosse se fait sans encombre acoompagné de manak et de la sympathique Francesca Canepa (recente vainqueur du tor des géants et 1 semaine plus tot 2nde à l'utmb), on redescend puis on traverse une rivière et direct ca remonte, c'est plus long, manak part devant et je reste avec francesca on rejoint un chemin qui redescend puis qui se transforme en single et qui déboule comme une balle la jeune Amandine Ferrato qui me dépose dans cette descente bien technique en sous bois.

On rejoint alors le bas du village de mirmande et on empreunte 500 m de bitume (ca sera la seule partie en bitume par ailleurs) puis on attaque la remontée du village à travers ses rues pavées, francesca a filé sur le bitume et c'est sebastien buffard du team NB qui me dépose aussi dans la remontée du village, la chenille et le cornillon sont là pour me soutenir, la chenille m'indique manak 1 minute devant (en 5 km) et on rejoint l'aire de départ de l'an passé, on rejoint ensuite rapidement la fôret au dessus de mirmande, ca monte légèrement on peut courir, mais je me fait déposer cette fois ci par sandrine baron récent podium au trail du ventoux, puis on arrive à une intersection et près d'une vingtaine de coureurs dont mon manak se sont plantés : "tu as de la chance la corne", mais c'est roulant donc le manak envoi et je la vois vite s'echapper on arrive de nouveau à une intersection et avec un groupe de 4/5 coureurs on file tout droit sauf qu'on loupe le virage sur la droite, on fait donc demi tour et on attaque cette belle descente bien caillouteuse sur les hauteurs de saulce où on voit au loin les reacteurs de la centrale nucléaire de Cruas et du 1er ravito ou je ne m'arrete pas.

Puis direct c'est une longue remontée, je suis pas mal, je double quelques coureurs et revient au contact de sandrine baron (iso bouk 2014), puis on arrive sur la crete ou le chemin passe sous 2 immenses poteaux électriques (image sympa) et on attaque la longue descente bien tapante sur le petit village de marsanne, j'envoi, car les mecs avec moi envoient, puis on arrive sur marsanne au km 15 pour le 2nd ravito et on remonte le village en pierre et direct je ne sens plus mes jambes, ca continue sur un long single en faux plat ou je marche affligeant, et là ca commence à doubler, on rejoint vite le sommet où direct dans la descente j'essaye de limiter la casse, mais les jambes chauffent.

On arrive à une intersection, on traverse la route et on attaque un joli mur, 2 bénévoles nous annoncent le mur final, sauf qu'on est déjà à 23 km et je pensais qu'il n'y en avait que 25. Là c'est dur ca monte sec on longe les éoliennes (on aurait pu rebaptiser ce trail par "la course de l'énergie propre"), j'en chie, je me fais doubler, on rejoint vite le sommet, mais un long plat sur la crete suit, j'ai mal de partout, j'en peux plus et j'ai plus d'eau. Puis arrive l'ultime descente, ultra technique avec un gros d- et pleins de cailloux, j'ai les pieds qui brulent, je me fais déposer. La sono se fait sentir de plus en plus proche, j'arrive, je me fais doubler une dernière fois et j'en termine en 3 h 12 pour 27,5 k et 1500 d+ à la montre, je termine 71ème sur un peu plus de 220 participants.

Manak et la chenille sont là, ils me felicitent, le manak a pris sa revanche 35ème en 2 h 59 devant sandrine baron tout de même.

Je croise aussi le v1 qui m'avait déposé à la pierre sanglante. Cf. mon récit : Ah mais non les modos poutinien me l'on censurés !!!

Sinon sur le 25, auvray fait 1 en 2 h 20 devant passero en 2 h 21 et chez les filles c'est amandine ferrato en 2 h 45 qui fait doublé et derrière sandrine baron en 3 h 01

Sur le 45 c'est fred desplanches qui fait 1 en 4 h 15 devant seb buffard en 4 h 20 et chez les filles, francesca canepa l'emporte en 4 h 30 en faisant par ailleurs 5ème au scratch 

Puis on se dirige vers le ravito qui est bien garni, puis c'est la paela + la bière sous les tonelles dans un cadre magnifique. On ne veut plus partir, en même temps, le manak ne retrouve plus ses clés, annonces au micro, on refait le trail, mais rien, on appelle alors l'assistance, mais c'est mort le quasquai dormira a mirmande ce soir. On ramène manak, en allant à la voiture, on croise des savoyards, les boebions, père et fils qui étaient ensemble sur le 45 : Ah team epine 73, c'est vous le off chambéry ???

On reprend la route, on ramene notre manak sur gerbaix, on fait rapidement un coucou à la mouette et au manakouette et on rentre vite fait sur chambé après ce très bon WE, mais un peu fatiguant.

En tout cas, mirmande est une superbe course qu'on refera sans nul doute

12 commentaires

Commentaire de Albacor38 posté le 31-03-2014 à 09:38:27

Forcément à 27,5km et 1500D+ on est loin du sympathique courseton de Champagnier :)

Restent 1 question lancinante à la lecture de ton récit: "Mais où sont passées les clés du Manak ?"

PS: A 2/3 mots près à reformuler je ne vois vraiment rien dans ton récit qui puisse susciter le "kouroudekikourou"... ;)

Commentaire de Corne de chamois posté le 31-03-2014 à 11:35:48

Le nouveau chant des supporters du gf38 : il n y a qu a Grenoble il n y a qu a Grenoble il n y a qu Grenoble qu on a une mairie verte

Commentaire de Jean-Phi posté le 31-03-2014 à 13:40:03

moi je l'aime bien ce cr sauf quand tu dis que tu es revenu au contact de Sandrine Baron, là je suis jaloux !!
Belle perf n'empêche.

Commentaire de mazbert posté le 31-03-2014 à 14:23:25

Belle perf et belle course. Il faudra qu'on en fasse une ensemble un de ces 4. Gros problème dans ton CR et là je trouve cela inadmissible : PAS DE PHOTOS. Avec moi ça passerai pas !!!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 31-03-2014 à 14:36:51

Je suis d'accord avec jean-phi et mazbert...
Où est la photo de Sandrine Baron ??

Commentaire de Corne de chamois posté le 31-03-2014 à 15:24:44

Mieux que Sandrine baron, Amandine Ferrato en shorty et brassière NB. La 3ème sur le 26 est pas mal non plus, j'ai pu la suivre un petit moment dans le mur final, c'est ce qui m'a permis par ailleurs de ne pas abandonner...
C'est vrai que sur le 26 de mirmande, on avait un podium de haute voltige chez les filles

Commentaire de bubulle posté le 01-04-2014 à 08:47:30

C'est dingue, je l'ai lu quand même ce CR...;-). Pourtant, c'est pas faute de penser que les remarques reloues n'ajoutent pas grand chose au récit. C'est sûrement parce que, quand même, je trouve qu'il montre bien que y'a sûrement quelques valeurs partagées et, du coup, je l'aime bien ton récit (bon ça manque un peu de précision IGNesque que j'aime, et il n'y a pas le mot "saucisson", mais je laisserai passer pour cette fois).

Je note donc dans mon petit calepin mental de réserver une binouze à partager avec ces drôles de bizarres montagnards burinés, doit sûrement y avoir quelque chose à en tirer. A un de ces quatre, Maître Cornu, et à la prochaine vanne pointue que nous ne manquerons pas de nous envoyer..;-)

Commentaire de Albacor38 posté le 01-04-2014 à 11:30:45

Pour les fréquenter un peu ils sont un peu comme les patous tout ces garçons. Tu sais ces chiens de bergers grandes gueules pour garder leurs montagnes / leurs troupeaux / leur gamelle mais au fond très attachants. (Très poilus aussi mais ça c'est surtout vrai pour la Corne). Accessoirement ils ne sont pas manchots baskets aux pieds (c'est peu de le dire) et ... clavier aux doigts. Dommage qu'ils mettent, pour certain, tout leur talent à se faire bannir de Kikourou. Du coup on passe parfois à côté de récits d'anthologie..

Commentaire de phoon posté le 01-04-2014 à 11:20:47

bravo pour ta course. j'ai beaucoup aimé le tracé cette année, encore plus technique que les années précédentes. le départ du camping est plus sympa que le départ du village à mon sens (avec comme seul bémol le goulet d'étranglement dés le départ et le franchissement du ruisseau assez rapidement qui ont occasionné un petit bouchon toujours un peu c... dés le début)

Commentaire de Corne de chamois posté le 01-04-2014 à 15:06:07

Pour bubulle, ca file plein ouest direction saulce via mirmande par 4 bosses bien sèches de 2 km pour 150 d+/150d-, soit au bout de 8 km 600 d+ et d- et ca termine depuis saulce en revenant par le sud ouest via marsanne par 3 bosses de 6 km pour 300 d+/300d- soit une 2ème partie plus roulante avec 18 km et 900d+. Au final à la montre du manak ca fait 27.5 k et 1500d+

Commentaire de Corne de chamois posté le 01-04-2014 à 15:07:11

Pour phoon, tu as été meilleur cette année ou c'est moi qui me dégrade

Commentaire de phoon posté le 01-04-2014 à 17:38:49

j'étais complètement à la rue l'année dernière (limite d'abandonner ... grosse chouille la veille). Cette année j'étais en reprise (après vulcain), j'étais pas mal.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !