Récit de la course : Trail de Mirmande - 46 km 2014, par Rudyan

L'auteur : Rudyan

La course : Trail de Mirmande - 46 km

Date : 30/3/2014

Lieu : Mirmande (Drôme)

Affichage : 970 vues

Distance : 45km

Objectif : Pas d'objectif

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

20 autres récits :

Mirmande : une histoire de bosses

 

Aujourd'hui, c'est le récit du trail de Mirmande.

45kms pour 2000m de D+ nous attendent au coeur de la Drôme provençale. Un beau programme pour moi qui n'est pas fait une telle distance depuis...avril 2013! 

Je sors d'un mois de mars plutôt sérieux puisque je pulvérise mes records de kms et D+. Bon après, un mois de prépa pour une course de 45kms, c'est peu! Mais les sensation de dernière semaine sont bonnes alors ça devrait le faire!

 

Après un coup d'oeil sur les résultats des années précédentes je suis surpris par le niveau moyen des coureurs...ça semble très relevé! Perso je vise 6h30, ce qui l'an dernier m'aurait placé autour de 74ième...sur 77! Certes la course était plus courte, mais tout de même! Je me prépare donc mentalement pour assumer un classement très en retrait. Je me concentre sur mon chrono, rien d'autre.

Et puis l'objectif est aussi de terminer pas trop usé, en vue du reste du programme 2014...

 

 

Cette course, je la fais comme souvent avec Christophe. On part la veille et passons la nuit chez mon père qui habite à moins de 30' du lieu de départ. Pratique! Après avoir évité le piège de l'apéro, nous passons une bonne nuit et partons pour Mirmande.

Le lieu de départ (et d'arrivée) est le camping du coin. C'est très "nature", au milieu de plein de petits monts arrondis.

 

 

Avec Chris, on va essayer de faire un maximum de kms ensemble car le 45kms ne compte qu'une centaine de partants!

On se fait un échauffement rapide et c'est parti pour le départ! Et là, un reocrd : le 1er bouchon arrive après...150m! On a fait le choix de partir très en arrière et c'est une grosse erreur...On reste bloqués de longues minutes...Dans la descente qui suit, Chris prend un peu le large.

Puis au km 1, 2ième bouchon! La passage d'un ruisseau crée un gros embouteillage. Bon nombre de coureur décident de couper, dont Chris. Perso je préfère suivre la trace, après tout c'est le jeu! On aura fait un km ensemble, c'est déjà bien! Mais je le regrette vite car des dizaines de coureurs nous doublent par une autre passage un peu plus à droite. Même si la course sera longue, c'est toujours rageant.

 

Après ce passage, on entame une première montée. Il y a encore bcp de monde alors ça grimpe au train, tranquille. Même si le ciel est voilé, il fait déjà assez chaud. Tant mieux, moi j'aime bien.

Après ça on enchaine 2 petites bosses. Ce sera le profil type de cette course, une succession incessante de montées courtes. C'est un peu le même genre qu'à Manosque ou Glanum, mes 2 derniers trails.

 

 

On arrive alors dans le village de Mirmande, c'est magnifique. A ce moment là, les jambes tournent bien alors j'envoie! Je double de nombreux coureurs, principalement l'arrière du peloton du 26kms.

 

Au km 9, je vois Chris arrêté sur le côté qui m'attends. Je suis doublement surpris. Tout d'abord, je pensais qu'il allait filer. Mais non, il préfère m'attendre pour qu'on continu un peu ensemble, et c'est cool! Et puis si je pensais le revoir, c'était au ravito...mais c'est le 1er ravito! Il est 2 bons kms plus tôt que prévu. EN tout cas, c'est cool de repartir avec Chris...

 

Derrière, ce sont 2kms de côte. On dépasse constament du monde. Là encore Chris prend un peu d'avance mais je le garde à vue! Et quand on rebascule dans une longue descente, je me rapproche un peu histoire garder le contact. Mais le bougre me semble facile aujourd'hui. Je l'invite même à prendre le large s'il le souhaite mais il préfère rester.

 

 

Au km 15, c'est la bifurquation! Et là la course change. Les coureurs du 26 disparraissent et on se retrouve immédiatement seuls. A ce moment là, pas vraiment d'idée sur notre position. Mais à priori, on est tout proches des derniers...(certainement proches des 10 derniers)

On est entré sur un petit monotrace en forêt qui est très agréable. On peut vraiement envoyer sur ce genre de passage. Au bout de celui-ci, une site remonte légèrement...mais longtemps! Environ 2.5kms avec une vue dégagée qui nous permet d'apercevoir qqun devant! ça nous motive et on presse un peu le pas pour revenir sur un coureur. Quelques silhouettes apparraissent au loin...On reprend un coureur puis un groupe de 2 coureurs. Puis une féminine suivie par son coach. Un peu après, ce sont 2 coureurs revenus de l'arrière qui nous dépassent...et nous évite un peu de jardinage! Ben ouais, j'avais laissé Chris faire le GPS, alors forcément on a failli de perdre...

 

Après qqs kms presque plats, on attaque une belle descente en sous bois. Il y aura beaucoup portions de ce genre. Moi j'adore! On rattrappe une féminine qui manque de se perdre. Puis sur un sentier un peu plus large toujours sous les arbres, on rattrappe un coureur puis on recolle sur un groupe de 3. On tourne bien quand on arrive au raito 2, kms 24, en un peu plus de 3h.

 

 

Là Chris est un peu moins bien alors on prend notre temps. On se ravitaille bien, on remplit les sacs et repart tranquillement.

Nous sommes au pied du village de Marsanne. Les ruelles sont pittoresques...mais raides. J'en profite pour faire qqs clichés de Chris à la campagne! Rigolant

 

 

A ce moment, on profite à fond. On plaisante et on récupère un peu. Le cadre est superbe alors on remettra les gaz après.

Et puis c'est le photographe officiel qui nous attend à la sortie du village...en pleine montée d'escalier.

 

 

A la sortie de Marsanne, on récupère une route sur quelques mètres avant de traverser une aire de repos. Et là, je le vois. Il trône tel le Saint Graal au milieu de qqs admirateurs joyeux, 2 chiffres d'or sur le torse : 51! Bordel mais qu'est ce qu'on fout là!? Y'a pas moyen de finir l'apéro avec eux et de se faire redescendre au camping en voiture?

 

Oui...mais non! On est pas venu ici pour ça. Alors je quitte les lieux le coeur lourd...

 

Cerise sur le gâteau, derrière ça on entame une bosse en forêt qui n'en finit pas! Près de 3 bornes où on est tous les 2 pas au mieux. C'est pas facile mais on sert les dents.

 

Viennent ensuite qqs sentiers en descente entrecoupés de petits raidillons. On retrouve du rythme à cet endroit. Un bourdonnement se fait entendre sans que je puisse déceler sa provenance. Soudain, je comprends. Nous sommes au pied d'immenses éoliennes. Sur ce petit sentier en balcon, tout se passe plutôt bien. Mais derrière on entame un bosse sur piste. Là Chris reprend les devants et s'éloigne. Je coince un peu. Rien de grave mais je suis incapable de le suivre. Il m'attend pour que l'on reprenne le chemin ensemble.

Je suis content quand on retrouve une petite descente caillouteuse. Sur cette portion on reprend un coureur qui semble dans le dure. Je l'encourage un peu et il m'annonce que la course ne fait que 42kms, ils ont enlevé une boucle. Mouais...on se méfie et on table sur 45 bornes, au cas où...

 

Une nouvelle bosse mais remet dans le dure puis c'est une longue descente, km 35 et toujours pas le ravito en vue, celui du km 32 Langue tirée.... Dans une épingle des bénévoles sont là et nous anoncent le ravito en bas de la piste. Bon...on dévale et traverse un petit hameau quand il apparait enfin! Le ravito au km...37! Bayeu! Fallait pas être juste en eau! 2 coureurs repartent à notre arrivée. Les bénévoles nous confirment qu'il ne reste que 6kms. On prend un peu de salé mais pas remplissage d'eau, pour 6 bornes...Au chrono, 5h tout rond! Depuis un petit moment, Chris et moi tablons sur un possible 6h à l'arrivée et on se dit à ce moment que c'est encore jouable...mais ça c'est sans compter sur la fin de parcours!

 

 

On repart avec 1.5kms de montée très dure, l'une des plus difficiles depuis le début de la course. Alors forcément après 37kms, c'est pas simple.

Derrière, une piste plate qui passe même chez des habitants. C'est là que l'on rejoint les 2 coureurs aperçus au ravito. On les invite à courir avec nous mais ils lachent rapidement.

 

Arpès une descente raide qui tape bien où nous les distançons, arrive la dernière difficulté. Et quelle difficulté! 3 kms de côte franchement raide. A ce moment là de la course, c'est pas cool...Bizarrement j'ai plutôt de bonnes jambes. Je vois que Chris lâche un peu mais je reste sur mon rythme pour ne pas me couper. On rattrappe un coureur totalement dans le rouge. Un autre est en vue...mais je ne le rejoins pas. Pas vraiment de coup de moins bien dans cette montée, alors arrivée au dessus, je m'arrête pour attendre Chris.

 

Il a eu une montée difficile...peut-être un début d'hypo(potame?)... Il prend qqs minutes pour s'allonger histoire de repnredre ses esprits. Je le force à prenre un truc avant de repartir. Les 2 coureurs du ravito nous repassent, tranquilles.

 

 

Une fois remis, je l'aide à se relever. Bordel qu'il est lourd! Et puis on repart tranquillou sur des sentiers assez plats. A ce moment, on se rend compte qu'il y aura bien 45 bornes! J'ai un tendon d'achille un peu douloureux et je boite qqs secondes, puis ça passe.

 

On attaque une dernière descente pendant 1km. C'est encore très raide et les cuisses sont dures! Pas simple cette fin de parcours! Même si la fatigue vient tromper nos sensations, je pense tout de même que les dernières montées et surtout descentes étaient les plus difficiles.

 

 

Encore quelques centaines de mètres sur de petits sentiers forestiers et on arrive sur l'aire d'arrivée. Le speeker est excellent et nous encourage.

 

 

 

On en termine en 6h20. Côté chrono c'est donc un peu mieux que ce que j'avais prévu. Pour le classement...on se place 81ième sur 101 rentrants. Là je crois qu'on jamais fait pire! Ceci étant, on est parti de très loin ce qui nous a pas mal pénalisé. Pendant la course on a beaucoup doublé ce qui prouve qu'on était pas franchement à notre place sur la première moitié.

Ceci étant, ce résultat ne m'autorise pas encore a m'aligner sur les Ecrins, il faudra que je prouve autre chose.

 

Le point positif c'est que sur la fin de course je me suis senti pas trop mal. Je n'ai pas eu de gros coup de mou. Même si le soir j'étais bien cassé, ça va déjà bien mieux ce matin. Avec un peu plus d'entrainement je devrais pouvoir monter un peu mon niveau global.

 

Et puis une course faite presque de bout en bout avec un pote, y compris le passage de la ligne d'arrivée, c'est le top! Merci Chris pour ta course, je pense qu'on se sera bien aidés!

 

Pour finir félicitations à l'orga qui nous a offert une superbe course! Très bonne ambiance et de supers bénévoles!

 

Maintenant un peu de repos...

 

 

7 commentaires

Commentaire de Pieromarseille posté le 31-03-2014 à 16:27:02

Très chouette ce récit Yannick ! Bravo à vous deux pour avoir tenu la distance et à chaque fois privilégié le plaisir de rester ensemble à celui de la perf individuelle, qu'illustre si bien la photo d'arrivée ;-) ! Belle perf collective au final !

Commentaire de Rafouille posté le 31-03-2014 à 17:20:09

félicitations les gars! et avec le mariage pour tous, vous pourrez même peut être m'adopter un jour!!! bon repos à tous les deux et j'espere bien vous croiser dimanche....
Rafouille

Commentaire de Aleitheia posté le 31-03-2014 à 17:55:04

Félicitations!! J'avais vu cette course en 2011 pour accompagner et effectivement l'organisation semblait très bien, heureuse que ça vous ait plu! :)
Bonne récup et hâte au prochain récit!

Commentaire de riri51 posté le 31-03-2014 à 19:02:08

Félicitations mon yannick! sortir un 45km et 2000 de D+ avec seulement un mois d'entraînement c'est pas mal du tout!!! pour le 80 des écrins, il te reste encore 3 mois, c'est encore largement jouable! Bonne récup et à bientôt mon poto!

Commentaire de kkris posté le 31-03-2014 à 19:22:32

bravo Yannick, un récit express, comme notre course(enfin, presque...).
Sympas les photos, sympa cette journée, heureusement qu'on a couru ensemble, car on était un peu tous seuls par moments...et ça nous a servi pour nous encourager l'un l'autre.Bien cool.
Quand même , un classement et un chrono de m...,c'était plutôt mode rando!

Commentaire de chanthy posté le 31-03-2014 à 21:19:26

bravo les potos
et tu m'adoptes pour les Ecrins? :)

Commentaire de patmar13 posté le 31-03-2014 à 21:25:29

Merci pour ce beau récit Yannick! Belle course d'équipe :) Bonne récupération .

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !