Récit de la course : La Ronde des Sapins - 10 km 2014, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : La Ronde des Sapins - 10 km

Date : 31/8/2014

Lieu : La Feclaz (Savoie)

Affichage : 772 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

15 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

5 autres récits :

Une course labellisée saucisson !!!


La Ronde des Sapins à la Féclaz (73)

 



 

3 semaines sans dossard. 3 SEMAINES !!! Il était temps d’y remédier !

 

2 courses au calendrier ce dimanche : le Tour du Lac de Paladru et la Ronde des Sapins. Ma préférence va à cette dernière, pas trop envie de bitume ni de faire trop de kilomètres ! Et à un tarif de 8 €uros, c’est déjà une première étoile au label « course à saucisson » pour cette course, la 30ème de l’année !

 

Bien que jouant à domicile, je retrouve peu, voire très peu de têtes connues aujourd’hui. Parmi les coureurs « lambda » je reconnais Antoine Jannin et Martin Kuashev. Et parmi les amis on retrouve l’ignoble et Nath, la Chenille, le Manak et la Mouette (et la Corne en baby-sitter).

 

Peu d’hésitation sur le choix du parcours, ce ne sera pas le 21 kms mais le 10 kms en mode pépère, n’ayant pas chaussé les baskets depuis plus de 10 jours ! Stratégie bouk-esque : partir dernier/dernier/dernier, puis remonter successivement la Mouette, Nathalie et la Chenille. Mais premier « HIC », la Chenille et la Mouette courent en duo ! Pauvre petit bouk

 

Malgré l'absence du Dude la course est maintenue



Peu importe, notre départ est donné, et c’est bon, je suis dernier !!! Premières foulées dans un champ de patates, et on s’éloigne de la station de la Féclaz… Pour rejoindre les pistes de ski de fond. Et première surprise, la piste de ski de fond est… bitumée !!! Surprise totale du Bouk, et l’explication est simple, c’est adapté pour les rollers et autres ski-roues !

 

Je commence doucement ma remontée… Un groupe de handballeuses rigolotes… Une coureuse avec le t-shirt finisher ASPARUN-Meylan… et… Beaucoup de nana ! C’est bien l’avantage du jour ! Et quitte à être déjà bien ridicule, je commence mes beuglements, « BOUUUUUUUUK », car oui, la chouette et la mouette sont en vue !

 

Et… le contact se fait, alors que nous quittons le bitume pour les chemins forestiers. Le parcours est finalement plus bosselé qu’autre chose, avec « seulement » 150m de D+ en cumulé à ma montre, avec beaucoup de faux-plats montants et descendants, bref, un parcours digne du Vercors !

 

C’est parti pour le show ! A accélérer d’un coup, à s’arrêter sur le bas-côté pour récupérer, à simuler l’asphyxie, à sortir des « marcher c’est mourir », à tracer tout droit dans les mares de boue « le Trail c’est la boue », à respirer très fort, à tenter de dépasser dans les singles en prévenant « place ! je fais du trail ! », bref, la honte du sport dans toute sa splendeur…


Km3, déposé par Nathalie qui me balance un compliment ("je n'avais jamais remarqué combien tes jambes étaient arquées"), épuisé par ce one-man-show d’une débilité affligeante, et écœuré par ces coureurs du 5 kms qui nous déposent, je cherche un endroit discret pour un arrêt technique… et repars a minima 120 secondes plus tard. ALLEZ il faut aller les chercher !

 

Je déroule et dépasse des coureurs plus sympas les uns que les autres, félicite une traileuse qui a eu la gentillesse d’attendre son compagnon qui refait ses lacets, et enfin reviens sur la Mouette, esseulée ! Quoi quoi quoi ? Et oui, Km4, la Chenille a eu un bon de sortie !

 

Le stress me guette, bordel, et si je ne rattrapais pas la chenille ? Si elle est partie au début de mon arrêt technique, c’est peut-être un écart déjà conséquent ? Hop, mode Bouk, j’essaie d’envoyer, de prendre les « virages » à la corde, de maximiser mes descentes, bref…


Michael Douglas-Bouk à la poursuite de la Chenille

 

Sauf que toutes les traileuses du jour (et c’est tant mieux…) sont en rose ! Quand, enfin, c’est la Chenille au loin ! « BOUUUUUUK » ! Bon, elle n’a donc pas encore repris Nathalie donc, laquelle Nathalie, n’est en fait pas si loin devant ! Après 2-3 mots avec la Chenille et ses stratégies décalées (pas de petit déj’, bras en l’air), je rejoins Nathalie qui m’avoue manquer de sommeil. Bon, il va y avoir match !!!

 

Je fonce finalement car l’odeur de ravito m’appelle ! Km6, il est situé à une cabane où j’avais fait une pause lors d’une mémorable (et quasi unique) séance de ski de fond !



Miam-miam !

 

Un peu de banane, un peu de chocolat, eau, jus de fruit. Je regarde Nathalie passer, puis la Chenille, et finalement repars pour a priori non pas 4 kms mais 2-3 selon les deux bénévoles sympas du ravito !


A la poursuite de la Chenille qui snobe les ravitos

 

Encore quelques montagnes russes et autres sentiers un poil techniques, et l’on déboule dans le dernier kilomètre, retour sur le bitume de début de course ! Et enfin la jonction entre les deux athlètes se fait ! Mais… On ne file pas vers l’arrivée, on fait un « U » avec un mur à franchir ! Ouch !


 Notre V2H qui va être témoin d'un combat tout en loyauté


Et… On assiste à une bataille saucissonesque, avec les deux pink girls et un V2H au milieu ! Wahou ! Tout ça pour terminer en… 1’00’’45 pour cette ronde menée tambour battant !

 

A peine arrivé (et avec le jeu des 365h en tête), je file chercher la Mouette pour faire le final avec elle et ses copines du jour !

 

A l’arrivée, de la bonne humeur, une course victime de son succès du jour qui empêchera d’avoir le classement dans la seconde, et un bon sandwich merguez en guise de récup’ !


Bref, une course toute simple dans les Bauges, référencée officiellement saucissonesque, c’est ce qu’il nous fallait en ce 31 août 2014 !

 

 

 

15 commentaires

Commentaire de Corne de chamois posté le 31-08-2014 à 19:28:13

Bravo bouk par contre we prochain c est pas la même !!!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 31-08-2014 à 23:39:49

Pas faux !!!

Commentaire de le_kéké posté le 31-08-2014 à 20:12:32

Bon j'espérais lire un récit d'une magnifique épopée dans les montagnes avec nuit à la frontale et polaire finisher, et je tombe sur le bouk à la Féclaz sur 10 bornes, bon on peut pas gagner à tous les coups. En plus il fait ça en mode touriste, dénigrant le noble art du saucisson qui demande un départ turbo et une lutte à la mort pour gagner une place. Bon on va dire que c'est la rentrée ou que tu as définitivement abandonné l'idée de battre qq (à part peut être albacor) et que maintenant c'est la tournée d'adieu. Sinon RDV samedi dans le Vercors où moi en tout cas je serais pas là pour cueillir les champignons !!!!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 31-08-2014 à 23:40:26

Merde, je suis désolé cher kéké, pour m'excuser, accepte donc ce câble de frein à main tout neuf...

Commentaire de le_kéké posté le 01-09-2014 à 12:45:51

Ah le coup bas ... normalement ce qui se passe en Chartreuse reste en Chartreuse, mais Albacor ne respecte rien.

Commentaire de Albacor38 posté le 31-08-2014 à 22:19:33

Et pendant ce temps là il y en avait qui portaient haut les couleurs de la Saucisson's Cup à Paladru ! Mais bon si tu préfères jardiner ... :)

Mention spéciale pour le "Malgré l'absence du Dude la course est maintenue" qui m'a beaucoup fait rire :)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 31-08-2014 à 23:40:53

Malgré l'absence du Dude... et du Kenyan Blanc !

Commentaire de loiseau posté le 01-09-2014 à 15:32:48

MDR !!
J'ai failli rater un CR du Bouk, il y a trop de courses en ce moment !
On se voit alors en Vercors, où je ferais le relais 4 mais tu vas te faire bouffer par la première F de l'Asparun (et elle est encore plus forte en trail :-) ) !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 01-09-2014 à 17:56:31

Vous avez Claire B. dans votre équipe ???
Non mais il n'y a que des cadors à cet UTV !
Je devrai être sur le relais 3...! A samedi !

Commentaire de loiseau posté le 01-09-2014 à 18:39:09

Nooon, la première du 5km...
J'espère d'être parti de St Nizier avant que tu n'arrives, alors... :-)

Commentaire de le_kéké posté le 01-09-2014 à 18:52:45

LE Relai 3 s'annonce saignant, faudra pas s'étonner de perdre des coureurs dans les lapiaz ...

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 01-09-2014 à 15:55:00

Jouissif le remontage de concurrents ! Ça me plaisait bien quand j'en avais les moyens ;-)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 01-09-2014 à 17:56:47

Tu veux dire "il y a 6 mois" ?
Merci ô Lutin !

Commentaire de the dude posté le 01-09-2014 à 17:03:12

Encore une belle performance et un bon récit du Bouk qui entretient la légende de la HDS.
Comme Albacor le "Malgré l'absence du Dude la course est maintenue" m'a bien fait marrer :), désolé j'avais un autre rendez-vous, depuis le temps que les Poletti me harcèlent pour que j'aille faire le tour de leur colline il fallait bien que j’accepte un jour.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 01-09-2014 à 18:02:12

J'ai lu dans "courir et savoir-vivre" du mois de septembre 2014 que :
- si l'on fréquente le Dude, on a 8 points UTMB d'emblée (je précise donc que je t'aime)
- il y a un portfolio du Dude à poil revêtu uniquement de la veste finisher UTMB (on annonce déjà le magazine en rupture de stock dans certaines régions)
- que les Poletti avaient annoncé que les inscriptions à l'édition 2015 ne démarreraient qu'une fois la participation du Dude confirmée par l'intéressé
- que Pamela Anderson s'était exprimée sur la performance du Dude, je cite "this guy is amazing, I want to kiss him, as soon as possible, i'm fond of this guy"
- que les tarifs inscriptions 2015 devraient dépasser la barre des 1'400 €uros (ça coûte cher, un Dude)

Je laisse la suite à la Conserve et au kéké qui sont capable de dire d'encore plus belles conneries que moi...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !