Récit de la course : Les En Trails du Fort du Mont Vaudois 2016, par freddo90

L'auteur : freddo90

La course : Les En Trails du Fort du Mont Vaudois

Date : 10/4/2016

Lieu : Hericourt (Haute-Saône)

Affichage : 813 vues

Distance : 11km

Matos : Saucony Xodus

Objectif : Se dépenser

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

4 autres récits :

Les En'trail du Fort...

L’envie !

 

Ça faisait longtemps… mais là voici un trail qui me fait envie, où je ne vais pas juste pour faire une course, nan, je veux voir comment les organisateurs vont utiliser le potentiel du lieu !

Déjà parce que c’est à côté de chez moi, ce Mont Vaudois est mon terrain de jeux en VTT, un peu moins en course à pied où je pars plus en forêt.

Ensuite, parce que le Fort au sommet vaut vraiment le coup : http://www.hericourt.com/telechargement/Presentation_Fort_du_Mont_Vaudois.pdf.

Et c’est pas évident, parce que des forts, autour de Belfort, c’est pas ça qui manque, il y en a une sur chaque colline ! http://www.fortiffsere.fr/belfort/


Mais celui-ci a particulièrement été bien restaurée, avec un pont levis remis en marche, idem pour les fours à pain, et la possibilité de découvrir les citernes d’eau de pluie avec leurs bassins de décantation, telle qu’elles servaient il y a deux siècles pour les soldats. Bref après avoir visité ce fort quelques fois, j’ai hâte de voir ce que je vais découvrir en plus puisque le trail passera dans les « En’trail » du Fort !

 

 

Tranquille ou presque

 

Pas de bol, pour avoir trop trainé à discuter après ma dernière sortie Urban Training, j’ai choppé un coup de froid, et j’ai eu droit au summum dans la nuit, l’impression de ne plus pouvoir respirer avec le nez pris, de la toux L Je compte sur ces 11km pour dégager tout ça… ou me mettre définitivement K.O. J

J’ai même pas 5 min de route, limite s’il n’y avait pas le retour j’aurais pu y aller en courant pour m’échauffer, j’ai retiré mon dossard la veille, et en plus les bénévoles me trouve une place de parking à côté du départ, le top !

Au retrait, on m’a dit qu’une partie du parcours avait été bien défoncée par les engins forestiers, alors je ressors les Saucony Xodus et leurs gros crampons.

C’est parti pour 15 min d’échauffement, je découvre que nous allons grimper direct, et qu’au retour nous aurons une grande ligne droite sur route.

Je me place près, vers le 5-6ème rang, nous sommes 500 au départ et je veux pouvoir partir à mon rythme sans trop slalomer.

 

La montée

 

Go c’est parti, on sort du stade du collège, on serpente un coup dans un lotissement, puis sortie de la ville avec le pont au-dessus de la voie rapide, même pas 500m de fait que la montée sur route commence. Je gère, ne veux pas perdre trop de place avant d’attaquer les chemins.

Après cette première grimpette, on coupe dans un champ, et c’est parti pour le chemin sensé être défoncé. Bon ok il n’est pas top, on passe par les côtés, et les crampons font bien leur office, mais je m’attendais à pire. C’est plat, il faut juste faire gaffe aux racines et pierres.

 

Au bout de 2km, on attaque les choses sérieuses avec une bonne montée un peu glissante. Je me force à courir, jusqu’à me dire que j’irai presque aussi vite à pied, un coup de mode marche rapide, ça se termine et je relance, ça redescend un peu.

 

On retrouve ensuite le chemin qui me sert en VTT pour grimper au sommet, bien large, facile, ça se court même si ça tire un peu. On le quitte rapidement puis on pique sur du single, j’adore, ça envoie bien, je suis dans un bon rythme et j’ai mes repères, je réalise que le principal de la montée est fait. J’ai devant moi une féminine, vais-je refaire comme il y a 15 jours à la Ronde du Bosmont ? Elle demande, on l’annonce 3ème, argh ça va être dur de remonter !

 

Le Fort

 

Arrivé au sommet, je passe le pont levis, et c’est parti pour les tournicoti-tournicota dans le fort, nous allons finalement faire le tour complet, mélangeant les galeries que je connais déjà car accessible pour les journées portes ouvertes et d’autres habituellement fermées ! Tout le monde adore ce décort entre les murs fortifiés. Par contre il y a quelques volées d’escaliers à descendre… suivie à chaque fois de bon coup de cul dans le noir des galeries, ça rajoute encore à cette ambiance spéciale.


On distingue à peine la casquette Kikourou...


Nous continuons à faire le tour des chemins de ronde, un passage au ravito, je prends le temps de marcher quelques mètres pour boire mon verre, parce que je sens que ça commence à fatiguer…

C’est reparti pour les contours du Fort, et nous ressortons en croisant le reste du peloton, toujours sympa.


La descente


5km de fait sur les 11 prévus en quittant le Fort, normalement que de la descente, je me dis que ça va être bon. On repart par un petit single un peu chaud techniquement, ça me plaît, le rythme est toujours très bon, c’est vraiment l’avantage de se forcer à partir vite au départ, même si ensuite il faut gérer un poil.


On retrouve le grand chemin qui sert de voie d’accès au Fort, ça descend bien… mais on part à droite pour remonter, aïe. Allez ça passe, on se force, et on retrouve un bout de plat, je regarde un peu sur les côtés, il me semble apercevoir un chevreuil, mais pas le temps de le détailler.


C’est parti ensuite pour une bonne descente, j’essaie de bien envoyer, avant ma fracture de la jambe c’était un de mes points forts… mais maintenant je m’aperçois que j’ai du mal à me lâcher, j’essaie d’assurer un minimum, du coup même si je suis globalement dans le rythme je me fais tout de même dépasser par 2-3 coureurs, argh !


En bas, on se reprend une petite montée sur route, resserrage de dents, puis ça redevient plat, les positions sont un peu figées. Arrive ensuite un bout de descente… et le coup de poignard, un petit coup de cul pour remonter sur le chemin d’accès, argh !! Je marche un coup pour soulager et pouvoir relancer ensuite, la 4ème féminine me double alors, zut vraiment aucune chance de faire le podium, j’ai déjà perdu de vue la 3ème… :-)


Sur le grand chemin, ça resdescend bien, j’essaie de reprendre quelques places. Je reviens au niveau de la 4ème quand nous attaquons cette grande ligne droite sur la route. C’est quasi plat voir en légère descente, j’ai encore du jus, j’envoie, repasse ma féminine avant de reprendre quelques concurrents, allez maintenant faut tout donner il reste moins d’un km.


Nous arrivons au pont de la voie rapide, il reste 500m pour retraverser le lotissement, je continue à doubler, yes ! L’entrée du stade approche, encore un concurrent de doubler, et devant moi une dernière cible potentielle !


Le souci, c’est qu’il s’agit d’un gamin à qui je donne peut être à peine 20 ans, je suis proche de mes 40, j’ai pas l’avantage. On entre dans le stade du collège, un demi-tour de piste à faire, le gamine me calcule et lance le sprint. J’embraye, on verra bien. Pendant le virage, j’ai l’impression de ne rien lui reprendre, pas bon !

On arrive sur les 100 derniers mètres, je reviens un peu mais c’est toujours pas gagné. Puis je le vois se retourner, yes ! Je me dis que c’est bon, je sprint tout ce que je peux, il commence à lâcher, et je réussi à passer la ligne 50cm devant lui !! Bon c’est couillon comme truc hein, mais ça fait toujours plaisir ce genre de finish. On se félicite, il voit que j’ai la montre et en profite pour me demander notre temps.




Après avoir repris ma respiration, je traîne un peu au ravito, tellement claqué que je délaisse les tranches de saucisse de Montbéliard pour du sucré et des quartiers d’orange. Je fais un peu de débriefing avec les connaissances, le vainqueur est un collègue qui faisait régulièrement des podiums, ce doit être sa première victoire, bravo à lui !


Voilà, une bien belle course, pour une première édition les organisateurs m’ont paru au top, merci pour cette nouvelle visite du Fort !


A+.

Fred

 


5 commentaires

Commentaire de Runningaddict63 posté le 11-04-2016 à 19:18:10

Bravo pour ta course et ton finish d'enfer ;)

Commentaire de freddo90 posté le 14-04-2016 à 16:24:36

Merci ! Punaise je suis dégoûté, il y avait un photographe de l'organisatio à l'arrivée, il y a 80% des participants... mais pas moi et mon sprint de la mort ! :-)

Commentaire de Runningaddict63 posté le 14-04-2016 à 19:04:27

Tu es passé trop vite c'est pour ça!! ;)

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 14-04-2016 à 22:33:32

Beau finish. Encore un trail original. C'est une région que je connaissais bien au siècle dernier (j'ai habité à Montbéliard entre 1966 et 1969), c'est un très beau coin mais je me souviens que ça caillait dur ! C'est là que j'ai connu les -20 degrés en hiver...

Commentaire de freddo90 posté le 19-04-2016 à 10:41:58

Merci le Lutin ! Pour le climat, maintenant c'est fini, ça se réchauffe de partout :-(

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.14 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !