Récit de la course : Grand Raid 6666 2016, par poucet

L'auteur : poucet

La course : Grand Raid 6666

Date : 11/6/2016

Lieu : Vailhan (Hérault)

Affichage : 919 vues

Distance : 114km

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

GR 6666 : la balade à Antoine

 



 



 



 
 
 
le parcours 
 
 
 
" Finisher du Grand Raid 6666, vous pouvez être fiers d'avoir bouclé cet incroyable voyage.Ce n'est pas fini pour autant, un bon repas vous attend, minestrone, buffet, fondant au chocolat, autour duquel vous raconterez vos exploits.En route pour l'UMNT, ses valeurs et ses saveurs."

J'avais bien lu et relu les commentaires et conseils d'Antoine, je m'étais préparé en conséquence, je m'attendais à en baver .... Ce GR 6666 est dantesque. La similitude avec la Diagonale des Fous est une réalité que j'ai pu mesurer au plus profond dans ma chaire et de tout mon être. Physiquement je suis allé au bout de ce que je pouvais donner, il a fallu piocher profond dans les ressources mentales. Je l'ai fait, j'ai terminé au forceps, bien loin de ce que j'espérais mais fier d'être finisher d'une épreuve aussi redoutable, aussi relevée. On comprend pourquoi Antoine se montre si régulier et performant sur le terrain de La Réunion.


 
Petit matin à Roquebrun, j'ai dormi comme un loir à quelques kilomètres de là dans un B&B tranquille et tout confort. Il fait beau, doux, tous les voyants sont au vert. Antoine et Ludo sur le pont ......



Les gladiateurs dans l'arène ....



Deux kilométres de mise en route et on attaque le premier single .... Pffff, on est tout de suite dans l'ambiance, rocailleux, technique, raide ....



Mais nous sommes encore dans du trail "normal", on trouve de belles sections à courir, c'est beau .... 



J'ai bien noté qu'il fallait en garder jusqu'à Lamalou, j'y vais donc tranquille .... Premier ravito à Cabrerolles ....



Le joli château à la sortie du ravito ....



"N'oubliez pas de vous retourner " nous avait dit Antoine : la belle vue sur la plaine du bitterois ...







30 kilomètres dans les canes et tout va bien lorsque j'arrive à Lamalou, je suis dans le timing idéal .... 



Des supporters vosgiens me rapportent les manchettes que j'avais semées à l'entrée du ravito ... Merci ....



C'est là qu'on rentre dans le fameux massif du Caroux et je sors mes bâtons ... 







A la sortie de Colombrières je croise des coureurs en sens inverse ... Nous avons loupés une bifurcation à l'entrée des gorges. Certes le balisage est bien serré, mais la rubalise n'est pas toujours placée dans le champ de vision sur certain croisements. De plus la rubalise orange utilisée n'est vraiment pas terrible et peu visible. Ça me vaudra trois jardinages durant la course ...







La remontée des gorges est magnifique mais j'ai déjà un gros coup de mou. Je ne me sens pas trés efficaces avec ces bâtons qui ripent sans cesse dans la rocaille. Je me décide à ranger ces trucs qui m'encombrent plutôt qu'autre chose ... 

On respire le Caroux ...





 




Ravito d'Andabre, nous avons passé la mi course et certain sont déjà mal en point. Je prends tout mon temps pour me refaire la cerise. Je suis toujours dans mon timing et je repars avec un moral gonflé à bloc ...





Mais je laisserai pas mal de plumes (de poulet ... c'est codé Aurore) dans la terrible montée de St Eutrope qui suit ... 









Le joli hameau de Douch, avec un ravito bienvenu ...





On est au cœur du Caroux, au cœur du trail non aseptisé cher à Antoine .....





Les descentes sont vertigineuses, hyper techniques et mes cuissots rendent l'âme, mes orteils me font souffrir .... Et pour le coup je descend comme un playmobile, tout le contraire de se que nous disait le boss. Mais bon, pas possible de faire mieux, même si j'arrive toujours a assurer un petit tempo dans les rares sections courables. 

Je pointe à la base vie de Mons tout juste à la tombée de la nuit avec la carcasse en piteux état. Une gentille podologue me sauvera la mise au niveau des pieds et je pourrai repartir avec de jolis pansements, une bonne couche de Nok, des chaussettes propres et la paire de Hoka de secours .... Je profiterai également largement de la table de ravitaillement avant de repartir dans la nuit avec la grosse Ferei vissée sur la tête, la batterie dans la poche ...

On repars pour 4 km sur une piste cyclable annoncée toute plate sur laquelle j'arrive à dérouler piano piano ... J'ai pourtant l'impression que ça monte, la fatigue se fait sentir et il faudra que je m’arrête quelques minutes pour me remettre la tête dans le bons sens avant d’entamer la montée qui suit. C'est roulant et je retrouve un semblant d’énergie pour y trottiner ... 

Malheureusement je perdrai pas mal de temps en loupant une bifurcation pourtant bien évidente (le balisage est bien plus visible la nuit) alors que j'étais en train de bricoler les fixations de mes foutus bâtons qui faisaient gling gling sur le sac !!! 
C'est épisode regrettable m'aura mis un petit coup au moral ....

La fin de parcours pourtant réputée "facile" m'aura paru vraiment interminable, la moindre descente mettant mes quadris détruits au supplice. Je terminerai donc ce périple cahin caha en essayant de retrouver un soupçon de souplesse pour profiter de la superbe dégringolade finale sur Roquebrun ....





Poucet finischer en 25h, classé 95ème

SCRATCH
 
Les champions étaient venus en nombre sur les terres d'Antoine pour la première épreuve bonus du Challenge UMNT. La bagarre en tête de la course a été superbe tant chez les filles que chez les hommes .... 

Top 10 des filles ....



Le podium : Gilberte LIBEL, Irina MALEJONOCK (7' à l'arrivée entre les deux championnes) et Sabrina CACHARD ...



Top 10 masculin ...



Le podium : Sylvain COUCHAUD vainqueur en 14h37'29" devant Cédric CHAVET à 20' et Lionel TRIVEL à 40'



Bravo les champions ...



Ce GR 6666 me semble être une épreuve plus taillée pour l'élite des baroudeurs tous terrains que pour le commun des trailers. Ma perf est bien loin de ce que j'imaginais. D'évidence je ne suis pas à l'aise sur ces terrains hyper techniques, parfois plus proche de l'escalade que de la course à pied ... Mais bon, ce sont toujours des challenges qui font rêver et j'ai toujours cette envie d'aller explorer le bout de moi même. Je retiendrai de cette aventure la découverte d'une face cachée de l’Hérault, une très jolie région, rude et sauvage ... 



9 commentaires

Commentaire de PhilKiKou posté le 26-06-2016 à 09:53:59

Quel parcours magnifique, sacrés dents de scie le profil et une sacrée variété de terrain...
Chapeau l'artiste belle forme et bon moral pour tenir le coup dans les périodes coup de mou

et le commentaire "à plus" c'était pour moi le mardi soir à St Félicien avant ton départ pour 4 jours d'Ardéchoise avec tes potes du CC Kingersheim !!! enchainement à priori bien passé !!! Bonne continuation

Commentaire de poucet posté le 28-06-2016 à 20:13:56

Oui, parcours extraordinaire tracé par un connaisseur !!!
L'Ardéchoise en mode touriste après ça c'était juste royal. Quel pied !!!
Par contre je ne m'attarderai pas sur le retour au bureau le Lundi suivant ....
@+++++

Commentaire de eddievedder posté le 27-06-2016 à 16:01:51

on attend toujours tes CR avec impatience. Celui-ci nous donne encore envie d'y participer... Une belle course gérée avec maestria comme d'habitude...bonne continuation.

Commentaire de poucet posté le 28-06-2016 à 20:16:45

T'es gentil !!! Avec maestria, euh .... ???
M'enfin je suis allé au bout et c'est un sacré pavé a ranger dans l'armoire à souvenirs !!!
@++++++

Commentaire de PatriciaB69 posté le 29-06-2016 à 20:53:24

Ah de bien belles photos, et nombreuses avec ça - bref comme d'hab, ton reportage photo est au top. Et un texte qui va bien, et qui brille par son honnêteté. Tu m'étonnes que tu peux être content d'avoir bouclé cet ultra trail malgré tout ce qui aurait dû te pousser à lâcher l'affaire. Mais tu es Poucet donc.......Bon l'histoire de ta confrontation avec les bâtons me semble pointer vers : ne pas m'en servir trop souvent ! Ils semblent t'avoir gêné plus qu'autre chose, et ont occasionné une grosse erreur de parcours - bref je sens qu'ils t'agacent !! En tous les cas le terrain propice au trail style escalade me fait rêver - tu sais que les combes dijonnaises pourraient te fournir un terrain d'entrainement ? Pour conclure : une salve d'applaudissements devant ce défi que tu as une fois encore relevé avec la force mentale et tranquille qui te caractérise tant ! Lots of kisses.....

Commentaire de PatriciaB69 posté le 29-06-2016 à 21:16:48

Ah de bien belles photos, et nombreuses avec ça - bref comme d'hab, ton reportage photo est au top. Et un texte qui va bien, et qui brille par son honnêteté. Tu m'étonnes que tu peux être content d'avoir bouclé cet ultra trail malgré tout ce qui aurait dû te pousser à lâcher l'affaire. Mais tu es Poucet donc.......Bon l'histoire de ta confrontation avec les bâtons me semble pointer vers : ne pas m'en servir trop souvent ! Ils semblent t'avoir gêné plus qu'autre chose, et ont occasionné une grosse erreur de parcours - bref je sens qu'ils t'agacent !! En tous les cas le terrain propice au trail style escalade me fait rêver - tu sais que les combes dijonnaises pourraient te fournir un terrain d'entrainement ? Pour conclure : une salve d'applaudissements devant ce défi que tu as une fois encore relevé avec la force mentale et tranquille qui te caractérise tant ! Lots of kisses.....

Commentaire de poucet posté le 30-06-2016 à 06:34:37

Merci Pat.
Oui, il faudra que j'arrive à me caser l'ultra Côtes d'Or un de ces jours, une organisation qui a l'air bien sympa et un parcours probablement plus dans mes cordes ...
Sur le Caroux c'est clair que j'ai regretté d'avoir embarqué ces foutus bâtons ... Mais je dois reconnaître qu'ils m'ont pourtant été utiles sur certaines épreuves par le passé (Belfortrail, Humanitrail ...) Je suis donc encore une fois dans l'expectative en pensant déjà à l'Infernal 200 qui devrait être plus "courable", mais plus long aussi !!! De quoi cogiter dans la douceur (attendue impatiemment) des longues soirées d'été !!!
Biz

Commentaire de TomTrailRunner posté le 27-05-2017 à 21:47:37

3ème ou 4ème lecture pour m'inspirer à 1semaine de tester le truc : j'éspère pouvoir faire d'aussi belles photos

Commentaire de poucet posté le 30-05-2017 à 21:47:37

Hello TomTrailRunner ... Ça approche effectivement. Je te souhaite le meilleur sur cette très belle mais redoutable épreuve ... Gardes en sous la semelle pour la fin !!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.22 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !