Récit de la course : Aquathlon d'Aix les Bains - M 2016, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : Aquathlon d'Aix les Bains - M

Date : 14/7/2016

Lieu : Aix Les Bains (Savoie)

Affichage : 680 vues

Distance : 12km

Objectif : Pas d'objectif

18 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

3 autres récits :

Vaincu par la Lotte !!!

 

 


AQUATHLON D'AIX LES BAINS 2016

 

 

 

 

 

14 Juillet 2016, un an après me voici à la seconde édition de l’Aquathlon d’Aix-les-Bains.

 

 

Au départ, ce n’était pas tellement au programme, vu comment est positionné le 14 Juillet cette année, et en plus je présume qu’il faut s’inscrire looooooongtemps à l’avance. Sauf que… Pami (La Lotte) envisage sérieusement de venir la faire, ni une ni deux je la motive et hop on est inscrit, ça c’est fait !

 


 

Enfin entretemps j’ai droit à moults messages d’inquiétude de la Lotte (important pour la suite du récit) :

-       Je vais me noyer

-       J’ai peur

-       Je vais faire pipi 10 fois

-       Je sais pas si je vais y arriver

-       Et BLAAAAAAAAA

 

 

Jour J !

Le réveil à 6h, ça pique.

Surtout que, contrairement à l’an passé, non on ne va pas crever de chaud mais se les mêler…


 


 

Je passe prendre la Lotte qui en plus avait gentiment pris mon dossard la veille, direction Aix-les-Bains où nous nous garons facilement, puis direction le Parc à Baskets, enfin deux fois même puisque j’oublie mon chausse-pied dans la voiture. Et sinon ce que j’ai (vraiment) oublié, ce sont les tongues… Bref

 

 

Briefing bien sympa et même convivial. C’est ça qui est bien sur cet Aquathlon, la mentalité « triathlète » est là mais pas trop !!

 

 

Allez hop direction le bus, je ne perds pas de temps car j’ai un problème à régler : malgré ma tentative la veille et le matin, rien n’est venu, mais là, faut qu’j’y passe, AUX TOILETTES ! Et arrivé au Port, cool, je fais partie des 3 derniers (sur 150) athlètes à monter dans le + grand des 5 bateaux, surtout le même que l’an passé, surtout celui où je sais qu’il y a un chiotte.

 


 

J’y fonce d’ailleurs ! Mais face au cabinet, et à son petit trou, bah non, je bloque. Grrrrr, direction donc le ponton (même si j’ai froid il y a moins de monde qu’à l’intérieur) avec Boblastar et le Tapir. Bien entendu, on ne parle que de c**…

 


 

CECI ETANT

Contrairement à l’an passé on a droit au commentaire pour touriste dans les haut-parleurs, c’est bien sympa !!!

 

 

Arrivé au lieu du départ, tiens, on est plus proche du bord que l’an passé.

120m de fond quand même !

Le bateau est positionné P 2/5, allez il faut se jeter à l’eau… mais NON, je vais tenter une dernière tentative au cabinet, et ça passe !

 

 


Mais je vais payer cette victoire bien cher…

Le bateau dérivant trop, il a remis les gaz pour mieux se positionner (je crois).

Du coup les mises à l’eau ont cessé, puis reprennent, zou un peu d’eau sur la nuque et PLOUF

 

Je sors la tête de l’eau et commence à nagouiller quand on entend la corne de brume !

Est-ce pour rameuter le monde ?

NON

On voit tout le monde là-bas partir, le départ a été donné !!!!!!!!!

(On apprendra plus tard que l’orga n’a pas vu que le bateau avait encore des coureurs, et le voyant bouger ont conclu logiquement qu’il rentrait !)

 

 

Hop, on active la montre, je n’aurai pas retrouver la Lotte, c’est partiiiiii

 

 

Au moins, pas de machine à laver !

 

 

Et tout de suite (et ça restera un leitmotiv), j’essaye de m’orienter et prend l’option « nord » de la meute.

 



6 minutes, je regarde ma montre, me retourne, pfff le château de Bourdeaux est toujours aussi près

12 minutes, arrêt pipi

18 minutes, putain que ça passe lentement, en plus j’ai des hallucinations sonores ( !!!), j’entends mon tél sonner !!

24 minutes, j’ai mal dans le pied, comme si une crampe n’était pas loin, hum

30 minutes, un nageur me passe devant, à angle 90°, LOL

36 minutes, tiens, mais il est où le « radeau ravitaillement », je vais encore le louper ?

42 minutes, bon, tu vas arrêter de la regarder cette p**** de montre ?

48 minutes, un canoë me dit de tirer plus vers le sud, bon, il doit avoir raison mais bof

54 minutes, quand même, il y a bien plus de vagues que l’an passé, et on dérive facilement, je comprends mieux les inquiétudes de la Lotte

60 minutes, je distingue bien l’esplanade, et du coup me repère bien et le dis à ma coéquipière du moment qui, elle, semble paumée

66 minutes, tiens, encore un nageur EN COMBINAISON, qui me dépasse sans battre des pieds l’enc****

69 minutes, et merde, c’était mon chrono de l’an passé, mais c’était moins difficile et je sais que j’avais envoyé le mode torpille à la fin

74 minutes, on distingue le fond, on distingue bien la plage juste là, j’entends les BOUUUUK et j’en termine de ces 3 kms (ou 2.8 ?) de traversée du Lac !

 

 

Un p’tit coup d’œil derrière mais il ne semble pas y avoir grand monde…

Je distingue tout en titubant la corne et campingou « où est la Lotte », pas de réponse ou pas entendu, je file au parc à Baskets

 

 

Une gorgée de pompote, la ceinture porte-dossard, les lunettes Polnareff, chaussettes chausse-pieds baskets et je file.

 



 

Sortie du parc la corne est là je réitère ma question, et là le couperet : « Pam est sortie en 56’ »

 


 

O-K

Ou plutôt K-O

Moi qui étais prêt à l’attendre, mais pour qui je me prends ?

Un rapide calcul, elle a donc 19 minutes d’avance… 19 minutes !!! Allez, disons quasiment la moitié du parcours CAP.

La messe est dite !

 


 

Bon

Essayons au moins d’avoir un objectif personnel, le même que l’an passé : ne pas me faire remonter !

 

 

Et pour ça ça va, puisque je ne fais que remonter.

 

 

Km1 & 2

Je croise Anne-Sophie et Christophe sur le retour.

J’entends aussi des « Allez GUC » que je prends pour des « Allez BOUK »

 

 

Km3 on arrive au Lido, merde ça serait con de croiser la Lotte à ce moment et de se louper mais ouf, c’est juste après que je la croise avec deux autres nanas, souriante « Tu m’as mis cher !!!!!!! », oui, elle rentre dans le club des fumeurs et fumeuses de Bouk !!

 

 

Km4 on arrive au demi-tour, l’occasion de voir les prochains à reprendre et de faire un point sur l’arrière, mais je n’ai eu qu’une vague menace au début vite écartée.

 

 

Km5

Ah ben je crois pas si bien dire, une fusée du nom de Jean-Yves (avec une belle moustache) me transperce, et merde première fois qu’on me remonte sur cet Aquathlon mais en même temps quel physique il a lui !!! Chapeau

 

 

Km6-7-8

A remonter des coureurs tout en m’inquiétant d’un coureur (ou plutôt) coureuse en orange qui me remonte sans faire la jonction, j’en termine de cet Aquathlon en 1h55 et 33sec, loin du 1h48 de 2015 !

 

 

Ce qu’il faut retenir

  • Oui j’ai été biaisé par le départ, il était même possible d’aller porter réclamation mais je vais pas faire le pénible pour 2 minutes sur 1h56 !!!
  • Oui je n’avais pas de combinaison et c’est vraiment, clairement, un handicap… Du coup je vais investir (et racheter celle de Boblastar dit le Mugabe novalaisien !?!?)
  • Oui en sortant du parc entendre l’écart avec la Lotte m’a cisaillé les jambes, mais écart ou pas écart j’ai tout donné !!

 

 

D’ailleurs

On apprendra par la suite que Pam a pris son temps dans le Parc, ce qui fait que, retraité, notre temps à la Course à Pied est vraiment kiff-kiff, elle a donc bien mené sa barque dans cette épreuve atypique, toutes mes félicitations, quelle belle dynamique après le podium de Piegras !!

 

 

 

 

Enfin j’en terminerai avec des sincères remerciements aux organisateurs et particulièrement leur chef : imaginer cet Aquathlon et l’organiser de main de maître pour que nous fassions mumuse un 14 Juillet, nous leur sommes redevables, un grand merci !!!



18 commentaires

Commentaire de Namtar posté le 15-07-2016 à 07:31:55

Félicitations le Bouk d'avoir bravé les puces de canard !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 15-07-2016 à 23:25:53

Toi tu te mets à troller ??

Commentaire de Arclusaz posté le 15-07-2016 à 11:54:13

les puces de canard au Bourget, c'est une légende urbaine ! à Annecy oui, mais pas dans le plus beau lac de France (du monde ?).
Bravo Bouk !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 15-07-2016 à 23:26:17

On est bien d'accord
Les puces de canard, c'est à Paladru, Annecy et Genève !!!

Commentaire de ejouvin posté le 15-07-2016 à 13:37:31

Bah mince, le Bouk a du mal à chier ?

Belle diversité dans ton activité en tout cas.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 15-07-2016 à 23:26:39

A défaut d'être bon je fais dans la diversité !!!

Commentaire de samontetro posté le 15-07-2016 à 17:27:26

Et pourtant fumer, même du Bouk, nuit gravement à la santé!
T'a quand même nagé 3 bornes! Moi j'ai jamais atteint 1km sans manquer de me noyer alors respect Monsieur pour cet ultra nautique précédant la course à pied!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 15-07-2016 à 23:27:20

Meuh non, tout le monde s'en fait une montagne (ah ah) mais c'est pas si terrible !
A vendredi pour la forêt noire, qui sait, avec la Coccinelle !!!

Commentaire de L'Dingo posté le 16-07-2016 à 07:00:07

le bouk à la dérive:
saucisson, marathon, aquathlon, triathlon, relais Sainté-Lyon.... et bientot du LONG !! :-)))) [genre chouette en solo]

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 16-07-2016 à 22:20:15

Je suis bien trop jeune pour l'ultra !!!
Encore que... J'avais bien dit que jamais on ne me verrait au Trail des Passerelles...

Commentaire de Albacor38 posté le 16-07-2016 à 11:44:07

Voila une épreuve qui me tentait drôlement !
Mais bon finalement j'ai préféré aller faire le tapas-thlon de Barcelone :)
A noter le déséquilibre étonnant entre l'épreuve de natation : (3km c'est tout de même du sérieux) et les pauvres 9 bornes de CaP. La lotte tu avais 0% de chance de revenir dessus.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 16-07-2016 à 22:22:10

A la base la course à pied devait faire 10-11 kil, mais je crois qu'il y a eu une histoire d'autorisation refusée... Mais même avec 10-11 le déséquilibre aurait été là. Pour une fois qu'on avantage les nageurs, parce que que ce soit les Tri S ou M, la nage est plus là pour se rafraîchir qu'autre chose !

(et la Lotte a couru je pense à la même vitesse que moi, attendu qu'elle a passé au moins 2 minutes de plus dans le parc !)

Commentaire de Trixou posté le 19-07-2016 à 09:49:07

A te lire on s’aperçoit enfin que les CR qui paraissent les plus précis et détaillés font en fait l'impasse sur un sujet sensible et parfois douloureux.
En combien de temps, à quelle fréquence cardiaque, avec quel matériel, le sujet n'a jamais vraiment été fouillé en profondeur !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 19-07-2016 à 11:22:09

Je te répond poliment ? ON S'EN BRANLE lol !!!

Allez, si, je t'annonce que pour la profondeur du lac ils ont dit que ça descendait à 147 mètres je crois !! Et pour le matos : ma b*** et mon couteau !!!


love

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 20-07-2016 à 14:21:33

Tant va le Bouk à l'eau qu'à la fin il se classe.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 21-07-2016 à 22:51:03

Merci Benman !

Commentaire de elnumaa[X] posté le 21-07-2016 à 08:34:14

bien oueJ le bouk !
jsuis vert , j'ai raté ce evenement oh combien ludique puisqu'aquatique ..
en gros fan de swimrun ( av la mytiqueo till o ) que je suis sans pour autant n'avoir jamais nagé plus de 350 metres !!!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 21-07-2016 à 22:51:41

350m, ça passe !!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !