Récit de la course : Neuville - Châtillon 2006, par NoNo l'esc@rgot

L'auteur : NoNo l'esc@rgot

La course : Neuville - Châtillon

Date : 10/9/2006

Lieu : Neuville Les Dames (Ain)

Affichage : 2892 vues

Distance : 12km

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

7 autres récits :

Un escargot au pays des grenouilles

Pour la course du jour, c'est en Dombes que nous nous retrouvons, partis de bonne heure ce matin, après avoir chargé le VTT de Philippe, mon homme. En repos encore quelques jours suite à ses problèmes de cheville/genou, aujourd'hui il m'accompagnera à vélo. Après m'avoir déposée à Neuville les Dames, il doit encore aller jusqu'à Châtillon s/Chalaronne, parquer la voiture et revenir en vélo jusqu'à Neuville.
Car aujourd'hui, c'est une course en ligne : départ de Neuville les Dames. direction Châtillon sur Chalaronne, via les petites routes de la Dombes, 12 km. Au même moment, départ du 22 km, à Vonnas pour rallier aussi Châtillon s/Ch. en empruntant le même parcours que nous, à partir de Neuville.
Outre le fait que c'est mon 1° 12 km , mon 1° souci est de taille : ne pas me faire rattraper par le 1° coureur du 22 km… 2° souci : le parcours. Christelle me stresse depuis des jours en me parlant de la "Montée des poubelles" – quel joli nom ! – qui, paraît-il, vaut son pesant de cacahuètes, en plus de toutes les petites montées et divers faux-plats… Ah ! je sens que je vais encore bien en baver aujourd'hui. Vous me direz, normal pour un escargot !!!

Sur le départ du 12 km : ma pomme, Christelle, Franck, Phil B., Pierre, J-Claude et Norbert. Sur le départ du 22 km : Flo, Isa, Kinou, Manu, Henri, Marco2 et Joël. Sans oublier Philippe, qui s'est déjà tapé 12 km à vélo pour revenir de Châtillon et qui me confirme les "petites montées" sympa…
Echauffement tranquille, juste ce qu'il faut, surtout qu'il fait chaud et il est à peine 9h, petits aller-retours, quelques étirements, petits aller-retours… Je cogite un peu, j'avais dit que je ne me fixais pas d'objectif aujourd'hui, mais j'en ai un peu besoin pour avancer !… Bon, voyons, 6'20 au km, ça nous fait… #µ¤}&§X£… je pose 4 et je retiens 1… 1h16 ?… mais ça c'est dans le meilleur des cas, alors je me dis qu'en dessous d' 1h20, ça sera bien… On commence à se regrouper sur la ligne de départ. Philippe part devant en vélo pour se poster à la 1° côte. Comme d'habitude, je suis sur l'arrière avec Christelle, je commence à lui dire que … Eh ? c'est parti !
Tu parles d'un départ, pas de coup de feu, pas de sifflet, trompette ni canon, c'est juste parti ! Bon, ben traînons pas !
Dés les premiers 50 m, on vire dans un chemin de sable plutôt étroit et ça bouchonne déjà. J'ai le temps de continuer à cogiter et voilà comment je vois la course : départ tranquille, bien gérer les côtes sans vouloir forcément garder l'allure, profiter des descentes pour allonger la foulée (conseil de Christelle), et surtout, pro-fi-ter (conseil de moi ! ) Bien ! Facile à dire, yapluka !… On continue par une petite route en léger faux-plat, doit y avoir 6 bipèdes derrière moi. Je garde une cadence bien régulière sur les 2 premiers km, en 13'. Je double ma 1° cliente sans forcer, et mine de rien, c'est agréable !. J'aperçois Philippe qui m'attend assis dans un virage.


PhilB


Christelle, mon coach, avec qui je progresse, de
mois en mois ! et accessoirement, ma belle-soeur !!!
Merci - Merci - Merci - Merci


No

Il remonte sur le VTT et fait un bout de chemin avec moi. Je suis bien, ça monte à peine, j'arrive même à échanger quelques mots (j'ai dit des mots, pas des phrases…!) Le parcours est plutôt ombragé et je suis à l'aise. J'avance bien. Je rattrape le grand type devant moi et le suis quelques dizaines de mètres mais il tape des pieds et ça me sâoule, je préfère le dépasser doucement. Cool, 2° client négocié ! On attaque un tronçon avec vent de face, pô facile mais raffraichissant. Le 1° ravito est spartiate : Une table, une caisse remplie d'eau et… et c'est tout ! Wow, pas d'éponge, pas de verre, pas même un organisateur ! Ah ! les compressions de personnel… Je plonge la main dans le bac sans m'arrêter et tente de m'asperger la nuque. Je réussis presque...! Je continue, toujours bien, toujours dans le rythme. 5° km, 32'30. J'ai bien passé le faux-plat et on attaque la 1° côte à proprement parler. Je continue en petites foulées économiques et je survis ! Phil m'attend un peu plus loin sur le parcours. Il me fait des signes bizarres que j'interprète genre "passe du côté droit"… Ben pourquoi ? Arrivée à sa hauteur il me dit –" Ne me demande pas pourquoi, mais dans 20 m, accélère au maximum". Hein ? Qu'est-ce qui m' fait ? Je fais non de la tête, je sors d'une côte !!! Et là il me dit –"bon, ne panique pas : mais y'a un nid de guêpes, plein de coureurs se sont faits piquer " et là je panique !!! Alors, côte ou pas côte, je pique (!) un sprint sur 50 m !
Ouf ! 'M'ont pas eue ! J'apprendrai plus tard qu'en fait ce sont des frelons ! Franck aura droit à 3 piqûres sur le crâne… Un coureur, piqué lui aussi a abandonné au ravitaillement suivant, ne voulant pas prendre de risque. Un autre, encore plus paniqué que moi, a même fait demi-tour !!! C'est vraiment trop risquée la vie de sportif…
Après ce moment d'émoi, je reprends mon rythme, sur le plat maintenant. Phil, qui s'était avancé jusqu'au 8°, ne va plus me quitter. Je profite de la descente pour accélérer un peu. Je sens que j'ai une bonne allure et Phil me le fait remarquer aussi. Je double mon 3° client, oui bon, un vétéran12 … !
Allez, c'est reparti en faux-plat, je lève un peu le pied, mais pas trop ! 10° km : 1h03, pas si mal ! Et je me dis qu'être en dessous de 1h20 est largement jouable. Je continue sur ma lancée, Phil m'encourage tous les 50 m. Je commence à ressentir un peu la fatigue mais c'est encore supportable. La portion sur le petit chemin de gravier est très agréable et me fait du bien. Phil me rappelle d'un coup que le 1° coureur du 22 ne m'a toujours pas doublée ! Eh ! Eh ! c'est vrai ! J'y pensais plus ! Manquerait plus qu'il arrive ! Pas le moment de se relâcher !
Le joli petit chemin de gravier s'arrête, il faut retourner sur la route via une crapahute sur le talus, et là…là, la voilà, dressée devant moi, j'ai nommée : "la montée des poubelles" !!! Y'a pas que le nom qui est poétique, le pourcentage l'est encore plus… Ma parole, faut un piolet et des crampons ! Oui, bon, j'suis un peu excessive là, mais je viens de faire 11 bornes ! J'essaie de l'attaquer en trottinant mais c'est peine perdue. Je préfère marcher rapidement, finalement je vais aussi vite (ou aussi lentement, oui…) mais au moins je récupère. L'arrivée au sommet est une vraie délivrance et je me jette dans la descente. Phil me répète pour la 3° fois que c'est l'arrivée. Oui, mais quand ? Là, allez encore 200 m… Et je vois la place, ça y est, j'y suis presque. Je vois Phil B et Pierre qui me font signe, mon fils Tanguy , Marine, Virginie, Nath… quelques foulées encore, et on annonce mon dossard. Cette fois, je suis arrivée, vraiment arrivée. Je m'appuie sur les barrières, et j'oublie d'arrêter mon chrono . Mais j'ai terminé, et en un peu plus de 1h16. Mes 2 objectifs sont atteints : moins de 1h20 et le 1° du 22 ne m'a pas doublée !
Youpla Boom !
Je suis un peu fatiguée, mais pas du tout défaite, juste fatiguée, et ça c'est un peu nouveau pour moi. Jusqu'à maintenant, j'arrivais toujours sur la ligne complétement vidée et "destroy". Là en 2 minutes je suis de nouveau bien et je crois que ma joie se lit sur mon visage…
Je rejoins mes petits camarades de bitume et constate les dégats des frelons sur Franck : 3 énormes piqûres, et les secouristes n'ont même pas une pommade, 'sont venus pour faire joli ? GRRRRR…
Environs 10 minutes derrière moi arrive le 1° du 22 (Eh oui ! moi, je suis déjà là, tralala …) qui sprint… après 22 km, comment on fait ?!!!
Pour changer un peu, Pierre finit 1° junior, PhilB 1° V1 et J-Claude 1° V3… et même Kinou et Flo s'y mettent !…


Kinou


Isa & Manu


Flo


des courageux !


PhilB en compagnie du 1° du 12 km Sébastien Charnay

Eh ! Je viens de jeter un œil sur la feuille de résultats : mine de rien, je suis 5° V1F, qui l'eut cru ? (apparemmnent, les temps affichés sont erronés, 1h15'20. Il faut rajouter 1'30... )
Après la remise de récompense et la douche, on perpétue la tradition : un bon repas bien arrosé. Merci à J-Claude et Simone qui nous recevaient tous aujourd'hui, dans un cadre magnifique.








Les voisins ne sont pas là !


Chateau de Cesseins


Les enfants ont donc un immense terrain de jeu


Manu, arrête de manger !...

Vivement la prochaine…
Merci de m'avoir lue et bon run à tous

9 commentaires

Commentaire de béné38 posté le 11-09-2006 à 14:08:00

Bravo Nono !
Continues comme ça et Marseille-Cassis c'est du tout cuit !!
Merci pour ce récit plein d'aventures et pour les belles photos.
Bizaplus
Béné

Commentaire de zakkarri posté le 11-09-2006 à 14:14:00

Super nono tu as décroché la coquille dans les descentes !c'est bien...! Zak.

Commentaire de L'Castor Junior posté le 11-09-2006 à 14:34:00

Que de podiums !!!
En tout cas, après la montée des poubelles, celle des pompiers ne te fera pas peur ! ;-)
Merci pour les photos et le récit, très chouettes, et on pense à toi pour Marseille-Cassis !!!
A+
Cédric

Commentaire de lechamois posté le 11-09-2006 à 18:44:00

Bravo pour ta course et ta progression continue.
Les frelons ??? Je les ai pas vus mais en effet ils ont visiblement fait du dégat sur pas mal de coureurs ==> Ils ont tellement piqué les coureurs du 12 kms que pour le passage de ceux qui faisaient plus long ils se reposaient !!!!

Mais tu es pas cool, pour la photo finale ou je mange alors que tous les autres ont terminé...je t'avais demandé de pas le dire ;-) Mais il était tellement bon ce flan que je pouvais pas ne pas terminer le plat :-O

A bientôt

Manu_le_chamois

Commentaire de totote01 posté le 11-09-2006 à 22:38:00

dis donc, moins la galère ce 12 km.
Marseille Cassis ça va être les "antennes dans la coquille"...heu pardon... doigts dans le nez...
bravo!!
A+ michèle

Commentaire de raideur69 posté le 12-09-2006 à 02:58:00

Bravo NoNo,encore un CR sympa et plein de photos super!!!!d'escargot tu es entrain de muter en gazelle du bitum ???continu comme cela et MAR/CASSIS c'est rigolade/facile pour toi.
A+ sur une course

Commentaire de Kiki14 posté le 12-09-2006 à 08:51:00

oui un grand bravo pour ta course et un grand merci pour ton récit et les photos bien sympathiques......mais quand même a bien y regarder.....t'as du etre malheureuse....même pas une petite feuille de salade dans les n'assiettes................

Commentaire de espace_marathon88 posté le 12-09-2006 à 19:52:00

encore un trés beau récit...continue ainsi c'est un plaisir de lire des récits comme les tiens a+

Commentaire de totoche58 posté le 15-09-2006 à 06:45:00

Va vraiment falloir changer de pseudo dis donc !!!! Superbe course et apparement que des bonnes sensations alors surtout ne change rien et félicitations à la coach ( faut dire qu'avec une telle élève c'est facile ...) Bravo encore et on attend la suite et ce Marseille Cassis..

A plus NoNo.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !