Récit de la course : Trail de Douvres - 13 km 2018, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : Trail de Douvres - 13 km

Date : 6/5/2018

Lieu : Douvres (Ain)

Affichage : 599 vues

Distance : 13km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

11 autres récits :

Les balèzes de Douvres

Les balèzes de Douvres


La côte est là et me fait mal.

J’ai eu beau calmer le jeu depuis le départ, rien n’y fait, je souffre.

Elle n’est pas si terrible que ça mais moins on a d’entrainement plus les côtes sont pentues.

Photo Audrey

 

L’itinéraire redevient plat et j’allonge un peu plus la foulée pour rattraper la fille devant moi.

Nous arrivons à la cabane du chasseur et traversons la route.

C’est à droite après la route. Nous rentrons dans un chemin en sous bois.

 

L’allure est soutenue et j’ai retrouvé la forme que je sentais avoir au départ.

Dans ce bois de Fayat, je tire sur les bras.

Nous évitons les plaques de boue à droite à gauche.

 

Nous remontons sur l’ancien parcours du trail de St Jean.

Je fais le malin en indiquant le parcours à la fille qui est toujours avec moi.

Nous doublons des coureurs et aussi des marcheurs.

 

Dans la longue descente suivante, Gilles et Patrice nous dépassent.

Nous les suivons avant un single technique.

Nous remontons en longeant la roche fendue.

 

La fille ralentit un peu et je la laisse.

Je rejoins le groupe de devant avant d’entrer dans les buis.

Devant une fille mène l’allure avec Patrice. Nous sommes six.

 

Un beau peloton, nous dit un marcheur.

J’adore cet itinéraire qui serpente.

Nous sommes en hauteur avec un beau panorama.

 

Nous traversons la route entre Merlan et Salaport.

Dans 400 mètres le ravito, nous dit-on.

Ce n’est pas la grande lessive avec Grégory Peck, mais le peloton s’éclate.

 

Un verre d’eau et c’est tout droit dans la grande descente, sans Yves Montant.

Nous ne sommes plus que deux, Patrice et moi.

Il a dix, vingt mètres d’avance.

 

A part de petites remontées, c’est 3,5 kilomètres de descente.

C’est long, long et il faut éteindre le cerveau et allonger la cadence.

Un coup a droite du chemin, un coup à gauche. C’est du pilotage.

 

Pierrot est presque tout en bas pour la photo.

Je vois Sylvain devant là bas.

Cédric aussi nous encourage aussi.

 

C’est la fin (de la course) et j’ai rattrapé celui de devant.

J’essaye de le passer (j’ai faim) dans le virage à gauche.

Il accélère, me laissant sur place.

 

Nous finissons à donf cette interminable descente.

Douvres est là et sa ligne d’arrivée.

Manu arrête mon chrono, il est beau.

 

Finalement, j’avais la patate,

J’avais la pêche,

J’ai la banane.


Photos orga Trail de Douvres


5 commentaires

Commentaire de Arclusaz posté le 22-05-2018 à 20:17:44

Bravo Gilbert !!!!! et on est bien de la même génération, ça m'a fait bien sourire d'entendre 40 ans après les titres de film avec Peck et Montand

Commentaire de Gibus posté le 25-05-2018 à 21:54:22

Oui Laurent, la route est fermée avec Alain Barrière.

Commentaire de Arclusaz posté le 25-05-2018 à 22:07:34

je crois qu'il y avait aussi "la voiture" avec Sophie Desmarets

Commentaire de Philippe8474 posté le 31-05-2018 à 16:51:56

Pas un commentaire à chaque récit, mais toujours un plaisir à les lire... et voir l’enchaînement de courses!!!

Commentaire de Gibus posté le 05-06-2018 à 20:07:41

Merci Philippe. Je vois que tu cours toujours autant également.
Nous sommes des durs à cuire!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !