Récit de la course : Grand Brassac Hivernal Extreme Trail 2007, par BENIBENI

L'auteur : BENIBENI

La course : Grand Brassac Hivernal Extreme Trail

Date : 10/2/2007

Lieu : Grand Brassac (Dordogne)

Affichage : 2109 vues

Distance : 46km

Matos : 2 paires de pompes : X apro D et gel Trabucco
Ravitos : gel ett barre au meil DKT

Objectif : Terminer

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

3 autres récits :

extréme trail aie aie

Bon voilà, le grand jour est arrivée !
la veille j'ai soigneusement préparé mes affaires pour 2 jours de trail (qui s'averera par la suite une redoutable épreuve!)
Je charge la bagnol et je décolle seul (mon collègue qui devait venir ma laché), direction GRAN BRASSAC et son célébre Hivernal trail !
Aprés 4h00 de route je trouve le patelin (ausii paumé que Marly-Gaumont), je me gare et cherche du monde . Je trouve des organisateurs et 3 coureurs en train de bouffer, du coup je suis invité à manger la saucisse (de porc) avec eux et un coup de rouge, plutôt sympa les locaux. Après je vais glander 3h00 (je suis arrivé un peu tôt) avant que ça s'agite.
Retrait de dossard , visite du dortoir et installation de ma couche, tout d'un coup un bus arrive et là c'est une armada de 60 Breton qui deferle dans la salle et s'installe en clan dans le dortoir avec méthode et savoir vivre. En fin de compte c'est l'armée des coureurs de chez Yanoo.net qui débarque.
La chambre à coucher collective se rempli petit à petit : Le monde du trail est là, de la tête d'affiche (Benoit LAVAL) au militaire spécialiste du bivouac en passant par l'amateur de nature et le jeune fougueux qui veut péter un chrono (ce sera pas ce soir ni demain d'ailleur...).
Bref, l'esprit trail est présent avant le départ!
Il est 18h30 et le départ pour l'épreuve de nuit (18km 800 D+) va bientôt étre donné et malheureusement il flotte à grosse goute !
19h00 avec une ambiance musical digne des Templiers le départ est lancé.
Tout commence par une ronde dans le vilage (qui est magnifique) pour étirer le peloton et ensuite on part au charbon...
Le calvaire commence ! On atterit dans des chemins boueux ou plein de flotte où les appuis sont fuyant et les chutes nombreuses mais sa ce complique quand ses chemins deviennent des "bosses" assez longues ou des descentes bien grasses . On doit étre constament les yeux fixé sur nos pieds éclarés par la frontale , je m'hydrate toutes le 20 min mais boire à la gourde avec une frontale c'est bien chiant car à chaques gorgées on va nada .
Aprés environs 10 bornes de glissade et de patauge , on arrive au ravitos en eau et rapidement ensuite, on atterit dans la portion "GIGN" qui se résume par des descentes à l'aide de corde (qui se terminent fréquement sur le cul et des montées aussi en corde (bien sûr avec toujours du terrain bien gras) et là il ya une super ambiance, des jeunes se sont déguisé en Cro-magon et se sont nichés dans des grottes dans les parois que nous escaladons, superbe !
On passe dans un moulin à eau, un pont de singe glissant et un tunel (attention au claustro !) .
La suite du parcours empreinte le trajet de l'aller (il pleut toujours et on repasse dans la gadoue qu'on a bien lissé à l'aller).
Je commence à être bien nase et la boue m'enerve mais je gère , les 3 derniers Kilo seront les plus long de ma vie (enfin à ce moment là...)
La suite : Ravitos, douche froide (c'est bon pour la récup' et y a surtout pas le choix) , on bouffe et on dort avec une symphonie de ronfleur et surtout des odeurs de pommade d'au moins 50 marques différentes !
6h00 reveille ! Aprés une bonne nuit (d'au moins... 2 h00) , debout ensuite petit dej' . Tout les bénévoles sont déjà sur le pied de guerre (mille merci à eux!) J'ai une sale douleur au mollet droit qui m'emmerde depuis un moment et bien cette douleur est devenu une horreur et je me demande comment je vais terminer les 28 Km (et 1000 D+) qui m'attende , l'epreuve de nuit à fait des ravages : Abandons, bléssure...
10h00 paf ! départ ! avec la même ambiance et on rattaque la boue, les glissades , les flauqes d'eau...
à 15 Km surprise , on attaque un franchissement de ravin à l'aide d'un filet (style péche) à l'horizontale comme aux acro branches et 5Km plus loin c'est le retour du parcour "GIGN" dans la seconde descente d'ailleur je bas le records de vitesse en descente... sur le cul et à voir le postérieure des coureurs et coureuses devant moi , je ne suis pas le seul (il n'y avait de gastro ce jour là !) , j'ai mal à mon mollet, je commence sérieusement à étre crevé mais la solidarité et la sympathie des coureurs me booste et enfin j'aperçois au loin Grand Brassac , la fin de toutes mes souffrance et c'est les jambes lourdes mais l'esprit légér que je me ravitaille , je serre la main de traileurs , parle à droite , à gauche, on refait la course, bref à la fin de ce week end je suis heureux ! Et cerise sur le gateux , lorsque je reviend chez moi aprés 3h30 de route , ma fille n'est pas au lit, je peux donc profité de ses sourirs , je raconte mon aventure à ma femme qui m'informe qu'elle a vu un chevreuil dans le jardin ce matin.
Il est 0h09 dimanche 11/02/2007 je vais me couché la tête pleine de souvenir du Grand Brassac et qui sait peut étre à l'année prochaine...

7 commentaires

Commentaire de agnès78 posté le 12-02-2007 à 08:19:00

Merci pour ce CR... et BRAVO pour ta course qui a vraiment l'air d'avoir été une épreuve du combattant avec toute cette boue!
Félicitations!
Bises
agnès

Commentaire de l'ourson posté le 12-02-2007 à 10:32:00

Merci pour ce CR qui donne bien envie d'y aller pour en découdre.. mais qui montre sutout qu'il ne s'agit pas d'un X-Trail à la portée de toutes et tous AMHA. Bonne récup à toi qui vient de transformer en " Grand-Guerrier-Apprenti-GIGN";-))
Et au plaisir de te croiser sur une course de la région.

Commentaire de CLG posté le 12-02-2007 à 13:09:00

Ha voilà un gros truc de fait et sous la flotte ! Après rendez-vous au Raid du morbihan ! Si le mollet va mieux !

Commentaire de domdom g posté le 12-02-2007 à 14:09:00

beau cr et bravo pour la course,revenue avec des douleurs mais aussi avec un souvenir qui restera longtemps

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 12-02-2007 à 19:28:00

Wow...! Ce genre de truc, c'est pô pour les petits joueurs... Bravo !
Quelle course magnifique, où tu as excellé dans toutes les épreuves.

NoNo_l'escargot_admirative !

Commentaire de sylvain61 posté le 12-02-2007 à 20:45:00

et bé le tatoué, tu m'a donné envie d'y faire un tour à ce Grand hivernal ! bravo pour le CR.

Commentaire de eric87 posté le 17-04-2007 à 02:17:00

super ton cr. Il y avait aussi au moulin de Rochereuil le pont de singe et le passage en rampant dans l'eau etc... Faut être prêt pour l'aventure physiquement mais ça vaut vraiment le coup de découvrir. Pour ma part c'était ma 3 eme édition et la plus intense de toutes ( pas d'appuis sur 46 km). Peut-être rdv l'année prochaine. Petit conseil pour être en forme le lendemain prend un hébergement chez l'habitant ils sont sympa.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !