Récit de la course : 100 km de Saint-Nazaire-les-Eymes 2004, par mmi

L'auteur : mmi

La course : 100 km de Saint-Nazaire-les-Eymes

Date : 13/3/2004

Lieu : St Nazaire Les Eymes (Isère)

Affichage : 2206 vues

Distance : 100km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

21 autres récits :

St-Nazaire ou le CR décalé d’un barjot dévoilé

Bon, beh moi aussi je le fais mon Céair (orthographe corse !),

Voici :
Que dire après tous ces beaux témoignages de gladiateurs modernes ? Que les combats furent épiques, dantesques, que le spectacle dans l’arène de St-Nazaire fut grandiose !!!!!!!!! Eh bien oui, on peut le dire, il fut à la hauteur de tous ces « Petits Coureurs » qui prirent le départ pour défendre le DRAPEAU FOU du seigneur Fredou symbole de la terre à conquérir ! Mais qu’est-elle cette terre pour susciter tant d’envie, d’effroi, de convoitise, de respect ??? Dans les légendes il est écrit qu’elle s’appelle « Absolu des Ultrafondus »

Récit :
Quoi ! qu’est-ce ! que me dites-vous , très cher ?
Pas plus large qu’un ruban noir …., mais comment ! sont-ce des gens anormaux !!! Est-ce possible de se battre pour si peu, combien me dites-vous , 6km, 4km ! AH, Qu’ouis-je de votre bouche ? 100 km ! Ah oui pour le premier ces 100km reviendront et profiteront, ceci me réconforte cher ami !
Non ! pas du tout dites-vous! Mais qu’est-ce encore, quelle potion vous a-t-on fait ingurgiter, je ne vous reconnais plus, ces gens vous auraient-ils ensorcellés ?
Pourquoi livrer sa chair à ces misères sans connaître son devenir ? pour quelques parcelles que les premiers s’attacheront à s’arracher, quid des autres ? J’exige une explication, je suis inquiet de votre état, ou sinon croyez-vous que je devienne gateux après mon 501° royaume conquis au point de me raconter quelques sottises aussi saugrenues!
Quoi encore ! ils auront tous une terre de 100 km de long et de 4 m de large, mais vous êtes devenus oufs mon ami, ne savez-vous plus compter ? si vous me dites qu’ils sont 153 comment pourraient-ils avoir chacun leur 100 km ? Ce n’est pas partageable !!!
j’attends votre explication, je vous écoute:

« Avant de vous livrer quelconques explications Sir Giro, quelques à propos doivent se poser, il est important de vous préciser que vous devez ne convenir d’aucun raisonnement mathématique ou logique traditionnelle. C’est bien d’irréel qu’il s’agit !
Comme à la bonne époque où pour vous même des conquêtes de 100 km se comptaient encore sur vos doigts. D’état parlez-vous ! mais n’est-ce point vous qui nanti de votre facilité avez oublié ce que veut dire le nombre 100 pour ces mortels ? je vous conte sur le champ le récit des habitants de la rive d’Isère qui virent cette longue procession se dérouler, même les vaches furent étonnées…elles murmurèrent avoir vu des chevaliers allant et courrant, des heures durant, au point de finir par ne voir plus qu’un long phil arrondi comme un cercle ou un anneau de fumée s’élevant dans les nuages.
Ceci étant dit, je pus, de ces témoignages secrets, obtenir des informations sur ces150 là, quelques-uns par peur prirent dès le départ une avance non négligeable, la raison qui m’en fut donnée de source sûre et avertie prétend qu’ils voulurent arriver avant Dame Nuit car de 7h à 8h leurs périples furent les plus courts. On raconte aussi d’eux qu’ils s’amusaient à croiser les autres 9h, 10h,11h,12H, 13H pour les prévenir des dangers guettant les téméraires mais aussi les trainards. Alors quelques imprudents pensant pouvoir éviter la Dame Nocturne se mirent à penser qu’à galop rapide dès debut, écurie proche. Que d’erreurs, car rapide n’est pas qualité donnée à tout le monde, ils l’apprirent à leur dépens………

C’est ainsi que Sir Michel et sa Dame,hôtes des terres st-nazairiennes ainsi que les habitants des lieux et leurs enfants, n’eurent de cesse d’accueillir jusqu’à tard dans la nuit après moults supenses nombre de ces individus aux mœurs étranges, tantôt pleurs, tantôt joie, recroquevillés ou gesticulant, ils réconfortèrent par gîtes et couverts la plupart d’entre eux.»

Voilà très cher maître comment fut née la légende des 100 bornés 2004 que les enfants se plaisent à raconter dans les cours de récré et à l’heure où je vous parle on chucotte que beaucoup sont aperçus et rôdent aux alentours du Royaume de ST-FONS.

The End d'un grand début

--
mmi_décidément_irrécupérable

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.23 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !