Récit de la course : La Montée de la Bastille 2007, par béné38

L'auteur : béné38

La course : La Montée de la Bastille

Date : 6/10/2007

Lieu : St Martin D'Heres (Isère)

Affichage : 2346 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

16 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

15 autres récits :

Ma montée de la Bastille

Je décide de faire cette montée de la Bastille que je connais par coeur maintenant (au moins 4 fois en entraînement) avec pour objectif de faire mieux que l'année dernière.

Lolo qui prépare la Saintélyon décide de m'accompagner pour atteindre l'objectif de 1 h (en 2006 j'avais mis 1 h 04).

Bon voilà on se retrouve à quelques 300 coureurs sur le campus de Saint Martin d’Hères. Nous arborons fièrement nos casquettes et buff. J’ai choisi buff parce que le temps est mitigé (certain diront un temps pour faire un chrono !) J’hésite à partir en long ou pas sur les bras.

Et cela permet à Vizcacha de nous repérer et nous pouvons tranquillement taper la discute en attendant le départ. Lolo me glisse " il va certainement gagner ". OUI, mais il ne le sait pas encore.

Une ‘tite photo pendant que je suis encore un peu fraîche.

Julien nous ravie par son humilité, et son approche facile, le gars qui ne se prend pas la tête quoi !

Il y a aussi Gabelou qui nous interpelle et tout en s’échauffant on fait connaissance. Et puis nous rencontrons aussi Pussa (pardon si j’écorche ton pseudo), une jeune femme déjà rencontrée sur la Ronde du Furon, et Tendon Agile qui fait des gamineries en sautant dans les flaques pour nous faire râler . Raté !

A 15 h presque pile, nous partons sur un coup de sifflet pour cette 15ème édition. Finalement je laisse le manche longue au vestaire pour l'arrivée. Maintenant il fait presque lourd.

Le parcours est toujours le même, ils n’ont pas aplati la grosse bosse. 6 km de plat à fond, et 3 km de montée (300 m D+) encore plus à fond !

Je pars tranquille mais Lolo m’indique que pour faire 1h je dois impérativement courir en moins de 6’ au kilo. Pour l’instant ça va, Lolo m’annonce mes allures kilomètre par kilomètre : 1er kil en 5’09, puis 2ème en 4’50, puis 3ème aux alentours de 5’01, et là je suis bien, nous doublons un groupe, Pussa nous rejoint avant de traverser l’Isère, puis finalement nous lâche au ravitaillement. Lolo s’arrête au ravito, tandis que je continue, équipée de mes topettes.

Enfin les choses sérieuses commencent, nous attaquons la montée, la fameuse montée de la Bastille. Là ça rigole plus, je me mets à mon rythme pas trop lent ni trop rapide, mais c’est dur. Les mollets sont bétons, encore engourdis par la montée faite en entraînement jeudi midi . Je mettrai environ 28’ à faire cette montée, presque autant que Julien pour faire tout le parcours. Et là je sais que les premiers arrivent. Il y a du monde sur le bord du chemin pour encourager les coureurs, et les femmes sont très à l’honneur je trouve car très applaudies.

Contrairement à l’année dernière, j’essaye d’élargir mes virages pour prendre la ligne droite la moins pentue possible, pour ne pas encaisser trop de dénivelé d’un coup. Au début ça marche plutôt bien, puis vers la fin ça ne paye plus. Mais j’ai progressé car je ne marche plus (seulement 2 pas), je cours tout le long de cette montée, sauf dans les escaliers. En plus avec la luminosité, lorsqu’on entre dans ces escaliers taillés dans la montage et tout humides, d’un coup on y voit plus rien.

Lolo me dit qu’elle part devant pour ne pas s’arrêter dans les escaliers, et qu’elle m’attend en haut. Faut dire que cette montée elle la fait en entraînement. Une fois sur la première terrasse, elle m'annonce que pour finir en moins d’une heure je dois me bouger les fesses. Eh oh ! j’ai jamais dit que je voulais faire moins d’une heure ! Une heure me suffira ! Pfff ! ! ! Qu’elle est difficile cette montée, et heureusement je sais qu’après le dernier virage c’est l’arrivée sous les bulles. Mais ce n’est pas fini, non, non, non. Lolo propose de partir devant chercher l’appareil pour me prendre en photo à l’arrivée. J’essaye donc de coller au gars devant moi qui a l’air lui aussi d’avoir du mal . Et tandis que je donne tout ce qu’il me reste pour terminer au plus vite, les coureurs redescendent en faisant leur récup. Ils ont dû terminer depuis un moment. Peu m’importe, je dois accélérer coûte que coûte. Ouai, ben ça coûte pas bien cher, parce que les jambes ne répondent pas, là ou la tête aimerait bien.

Je termine au sprint en 1h02 soit 2’ de moins que l’année dernière. Mais mon GPS a merdu et je ne connais pas encore mon temps. J’ai quand même dans l’idée que c’est mieux.

Evidemment Julien a gagné, bravo à toi. Et Lolo n’a pas eu le temps de faire une photo, et elle termine en 1h01. Qu’à cela ne tienne elle appelle au micro les kikoureurs présents pour une petite photo finale.

de gauche à droite : Pussa, Moicélolo, Vizcacha, Béné38, Tendon Agile (le retour)

Pressées par nos obligations Lolo et moi ne pouvons rester pour la remise des récompenses, excuses nous Julien. Il faut dire que la remise des prix a été un peu longue, et qu’il faisait froid là-haut. Nous redescendons en courant nous aussi jusqu’à Porte de France où nous avions laissé une voiture, après avoir récupéré un petit souvenir : un batik car cette course est organisée au profit d'un projet dans le village de OULA au BURKINA FASO, en collaboration avec le Club BAOBAB

Et voilà, je ne suis pas mécontente et l’année prochaine cette fois OUI je viserai en dessous de l’heure.

 

16 commentaires

Commentaire de LtBlueb posté le 08-10-2007 à 23:52:00

Bravo Béné ! Sur que les 1h sont dans la poche pour l'an prochain :) Jolies photos ou l'on voit un Julien très bien entouré :))

A+
L'Blueb

Commentaire de Say posté le 08-10-2007 à 23:56:00

Tu ne pouvais pas le dire que tu courais toi aussi ce week end? Je t'aurais aussi noyée de SMS ;-) C'est vrai que les casquettes et les buffs aident bien à nous retrouver maintenant. L'année prochaine tu nous claques un 56' si tu arrives à alléger ta dernière semaine. Bizzzz

Commentaire de titifb posté le 09-10-2007 à 07:41:00

Moins d'une heure l'an prochain ??? Une simple formalité. D'ailleurs en 2008, tu te diras : COMMENT ai-je pu mettre PLUS d'une heure l'an dernier ? J'ai dû m'arrêter pour changer une roue !
Bravo à l'équipe de Kikous pour cette prise de la Bstille !

Commentaire de le_kéké posté le 09-10-2007 à 09:21:00

Bravo Béné toujours sympa cette montée de la Bastille. Je me suis aussi toujours demandé si il faut couper les virages ou pas, c'est sur que si on a les jambes autant couper ça fait moins long !!!
En tout cas bravo ne pas marcher c'est déjà très bien, moi ma première Bastille j'ai marché 80% de la montée.

A bientôt, Philippe

Commentaire de laurent05 posté le 09-10-2007 à 09:26:00

bravo béné pour cette belle perf
les 1h c'est pour l'année prochaine sans problème
bises
à bientôt
laurent

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 09-10-2007 à 12:35:00

Bravo ma Béné ! 300 m sur 3 km, c'est une sacrée grimpette !
Et tu l'as bien négociée, félicitations !
Faudrait que je m'y colle l'an prochain pour voir où je vais
rester plantée dans la pente... et rencontrer THE star Vizcacha !!!
A bientôt sur Jogg'îles, tu m'attendras, dis...?

Bises - L'esc@rgot

Commentaire de Olycos posté le 09-10-2007 à 14:05:00

Bravo béné...
C'est une course qui m'aurait bien plu ca !

A bientot
Oly

Commentaire de Lolarun posté le 09-10-2007 à 15:31:00

Bravo à toi comme à tes compagnes et compagnons de montée, belle perf ce temps car la Bastille pour ceux qui ne connaissent pas c'est pas une prise facile!!! et puis le défi de l'an prochain est déjà tout trouvé, allez, encore deux min de moins!!

Commentaire de maï74 posté le 09-10-2007 à 17:10:00

Bravo Béné, tu l'as eue, cette Bastille ! Comme les com' précédents : moins d'1h l'an prochain, c'est sûr !!! Biz

Commentaire de Moicélolo posté le 09-10-2007 à 22:23:00

C'est bien ma soeurette, elle est dure cette bastille et j'étais très contente de toi sur le plat... faudrait que tu fasses un 10 pour te tester. Maintenant faudra fractionner en côte.
Dommage pour la photo, j'me rappelais plus que c'était si raide la dernière partie et j'ai pas pris asez de temps pour aller chercher l'appareil.
Bisous. Lolo

Commentaire de nicnic38 posté le 09-10-2007 à 23:40:00

Bravo!

L'année prochaine, tu fais moins de 1 heure!!

Commentaire de l'ourson posté le 09-10-2007 à 23:46:00

Bravo Béné ! il ne te reste plus ka revenir en vacances en juillet 2008 du côté d'Espelette et t'inscrire à la Course des Crêtes pour parfaire ton entraînement dans la montée du Mondarain pour faire péter les 60 minutes ;-)) L'Ourson_ki_t'entend_enkore_l'enkourager_:-)

Commentaire de taz28 posté le 10-10-2007 à 13:16:00

Béné,
Encore une belle brochette de kikourouxxxxx, vous étiez aussi bien entourées Lolo et toi ;-))
En tous cas, belle course, tu promets aussi dans tes futurs chronos.....

Plein de bisous

Taz

Commentaire de Khanardô posté le 10-10-2007 à 17:13:00

Une jolie course, un bon récit (qui donne envie, donc...), des kikous dont le vainqueur, et puis un bon chrono !
Merci por ce récit, et bravo, l'an prochain tu feras moins de l'heure car en 2008, cette fois, tu pourras courir en Ardèche !
Biz

Alain

Commentaire de eric41 posté le 11-10-2007 à 14:20:00

Bravo Béné.
Très beau weekend sportif.
Deux courses enchaînées de main de maître.
Bises.
Eric

Commentaire de Vizcacha posté le 12-10-2007 à 08:58:00

Merci pour ce CR et les photos.
Bravo pour ta course.
Il y a un an je ne connaissais personne qui faisait de la cap ; aujourd'hui en grande parti grâce à kikourou à chaque course je rencontre de nouvelles personnes toutes plus agréables. Le petit monde de la cap est vraiment sympa et vive kikourou

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.21 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !