Récit de la course : Cross International Hérouville K (Veterans H) 2008, par Mustang

L'auteur : Mustang

La course : Cross International Hérouville K (Veterans H)

Date : 20/1/2008

Lieu : Herouville St Clair (Calvados)

Affichage : 2543 vues

Distance : 8.95km

Objectif : Pas d'objectif

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

6 autres récits :

Le récit

Vers midi, je grimpe dans  la voiture de Thierry avec Anita et Marie-France  pour  Hérouville. Non pas Thierry  le Lutin, mais  un autre Thierry, papa d’un excellent  jeune coureur benjamin. Bon, je vais courir  le cross d’Hérouville non pour  la  perf, j’en ai pas  les  moyens mais  pour participer  à une bonne sortie de qualité. Les  mois de  janvier se suivent et se ressemblent. Ce n’est pas vraiment  le top, jeudi, à  la Plaine des Sports, je  me suis traîné sur le circuit. De plus, mes charmants  élèves  m’ont fait  partager  leurs virus ! Je suis un peu inquiet vu  les échéances qui  m’attendent. Enfin, Beauregard est  un endroit sympa que  j’ai fréquenté dans  un meilleur état Nous serons  une dizaine de coureurs  de  l’A3 à défendre  les couleurs du club, l’A3. 

 

 

 


A l’arrivée, dans  le parc, un speaker avec toute une  portée de chats dans  la gorge  fait  l’animation sur le  podium. Comme  à  l’habitude, on va  installer  la tente au  même endroit  près d’une statue. Bien sûr, c’est toujours un grand  moment de rigolade pour  monter l’affaire. On n’est pas trop de six  pour la dresser !

 

 

Ensuite, je pars avec les seniors pour  faire  la reconnaissance du circuit. Surprise,  le terrain est sec ! Tout juste humide  là où il est détrempé d’habitude. Le temps est excellent. Ce sont de superbes conditions de course.  J’aurai  à parcourir une  moyenne  boucle et trois grandes boucles.

Je repars seul sur  le circuit  pour faire  mon échauffement. Mon genou gauche tire  un peu derrière. Sans entraînement sérieux, je  n’ai rien à attendre. De retour sur la zone de  départ, je me fais interpeller. C’est Vetchar qui  m’a reconnu grâce  à ma casquette de Kikou. Elle est en compagnie d’autres  kikous dont Mao14. C’est l’occasion de faire connaissance pendant que  les filles s’élancent. Tout en discutant, nous allons nous  poster sous  le château pour  les voir passer. Elle s’est donné comme challenge une participation au défi de l’Oisan. Ce sera sa  première course  à étapes en montagne ! Je la quitte  pour aller  me changer rapidement. Je gagne  la  ligne de départ en compagnie de Bruno, un V1 du club. Nous faisons quelques  lignes droites. Je regarde autour de  moi. Qu’est-ce que je fais là ? Ce  ne sont que des  jeunes V1 !!  Ça va  pas  être triste. Du club, il y a aussi Gil, un excellent coureur !

Je me  place aux arrières.  C’est parti ! Je  m’élance à la suite des  autres. C’est un bon  peloton de 145 coureurs vétérans dont  un peu  moins d’un tiers de V2. Nous sommes sur  la  petite  boucle qui  mène au bord du canal de  l’Orne pour remonter sec, contourner quelques arbres et passer devant  le château. Bon ça  va, mais le rythme n’est pas éblouissant.  Déjà, j’arrive sur  la zone de départ  pour entamer  la première  grande boucle. Il s’agit de filer  vers  un long chemin un peu encaissé qui descend doucement. Il  permet de se refaire  une petite santé ! Mais  il faut revenir en  montant  le  long du stand de tir  à l’arc pour  plonger vers  le canal. J’essaie de  me fixer des repères par rapport  à des concurrents qui  me  précèdent.  Je remonte  pour  redescendre dans  le  petit  pré devant le château. La remontée est rude. Devant  le château, Vetchar va essayer d’immortaliser  ma foulée. Je cours en compagnie de quelques solides gaillards qui arborent des  maillots Citroën. Pendant tout le second tour, je vais essayer de  les contenir !! Bon, ça donne un enjeu !! A un moment, un coureur avec  une  longue queue de cheval se  porte  à ma  hauteur. On se fait des  politesses dans  les passages délicats. J’ai vu son maillot. C’est un belge. Sa  présence avec quelques autres justifie le label international à ce cross. J’engage  la conversation. Je lui indique que  je vais aller le  mois  prochain courir chez  lui, en Belgique, en Wallonie, au sud de  Liège. Pas de réponse ! C’est la gaffe ! C’est  un Flamand !

 

 
photo: Jérôme Lagunegrand 

 

Le troisième tour se  profile. Les  gars de Citroën  ont  pris  le  large. Peu  importe, je  me retrouve à me « battre » avec deux autres. C’est marrant,  on se fait  là aussi des  politesses. Vas-y passe, je ne peux pas, mais  si ! Dans  le  petit  près  à l’écart, le gars qui m’accompagne m’invite  même à rattraper  un gars au maillot orange devant  moi ! C’est vrai, c’est la fin, je vais pousser  un peu la  machine et  je  vais le passer. Sur  ma lancée, dans  l’avant-dernière  ligne droite, je remonte sur  mon prédécesseur. Je  me mets à souffler comme Le  lutin aime  à m’entendre. C’est un bon  moment que ces dernières centaines de  mètres !! Dans  les  barrières, ce sont des  poignées de  mains à mes compagnons de course.

Voilà  je viens d’en terminer avec  mon 7e cross de  la saison. Vraiment  pas  le  plus glorieux ! Gil a  fini 7e et Bruno a  une belle 56e  place ! Quant  à  moi qui avait peur de fermer  la marche, il y en quand même une trentaine derrière  moi !

Je file  m’habiller pour aller encourager  les seniors. En tête, Olivier Gallon avec sa superbe  foulée devance tout le monde. Mickaël (19e), Reynald (20e)et Bruno (23e) vont faire  une vraie course d’équipe. Franck qui est en reprise après  un accident s’est défoncé et en termine  à la 36e place sur 104. Thierry complète  l’équipe à la 80e  place. Ils finiront 3e  par équipe.

 

 
Mickaël, Reynald et Bruno 
 

 

Tout  le  monde  est heureux ! Voilà, c’est tout simple. J’accompagne  les seniors  pour  le tour de décrassage. Cela  permet d’échanger. Mickaël est tout  heureux, c’est vrai qu’après son stage, il est en bonne forme et a acquis de  la confiance en lui. De plus ce  petit  tour nous évite  le démontage de  la tente !

Le  parc de Beauregard est déserté. Je traîne  un peu la  jambe en regagnant  la voiture Peu  importe, vivons  le  moment  présent.

8 commentaires

Commentaire de zakkarri posté le 22-01-2008 à 06:21:00

Belle gnake que tu as, bravo !
Ton cr est vraiment sympa avec les photos, merci Mustang !
Repose maintenent un peu la machine ...

@+

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 22-01-2008 à 07:51:00

T'avais tes bottes ou quoi ? Bon, tu en gardes pour le RTT, sinon je vais m'ennuyer !

Commentaire de Kiki14 posté le 22-01-2008 à 08:58:00

merci Mustang pour ce vivant récit qui est bien imagé et nous fais vivre et revivre ces délicieux moments qu'on ne peut trouver que sur ces courses si haletantes...A +

Commentaire de espace_marathon88 posté le 22-01-2008 à 18:23:00

salut,

Bravo pour ce 7eme cross de la saison. A force de galoper dans l'herbe et la boue, tu va etre en parfaite conditions pour la magnetoise.

Encore un gros morceau en vue. Mon ami martin comptait la faire mais aprés avoir couru le trefle a quatre feuille (42km) ce week-end dernier, 23km de plus lui semble un peu difficile.

En tout cas d'ores et dejà bon courage pour cette prochaine aventure, je viendrai consulter ton ressenti sur cette epreuve que je ferais peut etre dans quelques années.

a+

Commentaire de gdraid posté le 23-01-2008 à 08:27:00

Tu sembles, Mustang, plus préoccupé d'échapper honorablement à la dernière place, que de te faire les Citroën, par exemple, voire l'antipathique belge flamand, à queue de cheval et non de mustang... !
Comme dit Le Luron, la prochaine fois, retires tes bottes...et fais parler la cavalerie !
JC

Commentaire de la panthère posté le 23-01-2008 à 16:52:00

bravo pour ce cross, le niveau était relevé!!!et, pas facile la bosse à chaque tour.....heureusement que tu n'as pas vu la barquette de frites que te tendait le fils de co14 à chaque tour......on aurait dû en proposer au coureur à la queue de cheval, (un mustang flamand???)t'aurais gagné une place, en tous cas, 7 cross déjà, chapeau!!! quel courage!!!le spectacle était beau, t'as raté le duel laurent Julien, / stéphane Digeon, laurent a joué au chat et à la souris, pour le déposer dans le dernier tour, et déclarer au micro qu'il n'avait pas eu d'opposition....(savoureux quand on les connaît un peu...tout dans l'intox!)bien la casquette!!

Commentaire de JLW posté le 23-01-2008 à 21:29:00

C'est sur qu'en discutant avec tes voisins ...
Bravo pour ce récit qui me replonge dans mes ressentis perso. Je n'en ai fait que 3 cette année et je le regrette d'autant plus à te lire.

Commentaire de runner14 posté le 27-01-2008 à 13:09:00

Salut MUSTANG!Oui un tracé toutefois sélectif que ce Cross de Beauregard International de surcroit pas facile de se faire une place avec des athlètes de haut vol mais le plaisir est toujours présent et c'est surtout cela l'essentiel dans cet univers d'effort intense !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !