Récit de la course : Trail des Forges - 11 km 2008, par CLG

L'auteur : CLG

La course : Trail des Forges - 11 km

Date : 1/6/2008

Lieu : La Bazoge (Sarthe)

Affichage : 1994 vues

Distance : 11km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

4 autres récits :

Le récit

dompacap.jpg

 Trail des Forges - 1er juin 2008

Bon bon bon : je résumerai par ces mots : quel délice de se plonger dans un nectar naturel de boue ! Tout juste magnifique, oncteux… hmmmm, génial !

 
Et oui, il flotte à gogo très régulièrement ces derniers temps (pas chez vous ?), trombes d’eau (pas besoin de se doucher en intérieur) et voilà les conséquences : trail humide, champs englués de boue, forêt archi-"bouillasseuse"…

 

Nous avions 11 km (mais nos GPS respectifs - donc pas de risques d’erreur - ont précisé 11,500 km) dont 8 km en nature et 3 km de bitume… pour ce qui était de la partie nature, c’était de la nature !



En période ensoleillée, le trail aurait été rapide, sympathique mais là, avec un temps d’orage et trombes d’eau répétitives, il est facile d’imaginer l’état des sols forestiers terreux (une marre de boue voire sables mouvants de boue…), des champs (ha c’était chouette les champs de nos enfances avec ces grandes bottes en caoutchouc… là, on avait pas de bottes en caoutchouc…) , ces ruelles forestières engluées qui transforment vos si belles chaussures à 160 euros en deux blocs de ciments « cacaotés » délicieusement aromatisés sachant que tous les égouts ont débordé : en résumé…. de la boue gluante jusqu’aux chevilles, aspirant vos pompes très régulièrement (mes pauvres ASICS !!! snif), cela a été INDIANA JONES IV !!!!

C’était sympa cependant car pas de concentration et stress du chrono : que de la concentration pour tenir, courir par petites foulées afin d'éviter de s’engluer dans ces sables mouvants de la jungle sarthoise, désengluer les chaussures quand ça coinçait, essayer de monter les côtes hyper glissantes et gluantes de boue (arrivée à la moitié de la plus grosse côte, je m’accrochais aux branches disponibles pour éviter de dévaler la pente en sens inverse tellement tout était glissant, pâteux, englué : j‘ai vu des coureurs aux empreintes de descentes impitoyables : dos, fesses joyeusement colorisés !!), faire attention en forêt car il y avait de nombreuses racines, petits chemins très étroits avec arbres en travers… !
Bien sincèrement et malgré ce que cela semblait, on a bien ri aussi car nous étions en groupe avec des dames : à la fin, nous étions toutes très… sexys avec nos crèmes de thalasso sur tout le corps !


Une sortie sympathique avec même un chrono : 1 h 22  pour 11,5 km (avec un dénivelé correspondant plus à du 200 m + et - que 400 cependant) au lieu des 1 h 30 (11 km) d’il y a deux ans (en terrain sec et avec un soleil radieux, facteurs inconnus ici jusqu‘à présent…).

La boue vous freine : je vous le confirme et la pluie n’aide pas pour autant !
Mais on y a pris plaisir, je suis arrivée en forme, pas de courbatures et contente du challenge car là, au moins, je me suis éclatée !!!

De retour à la maison, ça a été décrassage au karcher mais aussi une drôle sensation de bien-être : est-ce due à la boue ? est-ce dû au fait que je me suis bien rendue compte de l‘évolution de mon niveau en endurance (courez dans ce genre de boue 1 h 20 : ça ressemble à courir dans de la neige !?)  mais cela confirme bien ma grand attirance pour le trail !!!
trail_bazoges_2008_11_km_003.jpg
Merci à DOMDOM pour avoir couru avec moi à cette course !!!!

3 commentaires

Commentaire de domdom g posté le 03-06-2008 à 19:01:00

bravo a toi pour ce trail car tu a bien gerer, et ca ne m'a pas retarder j'etais a une vitesse entrainement .donc les progres avance cool.
encore bravo prochain record le semi.

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 03-06-2008 à 23:49:00

J'ai bien aimé ce trail les autres années mais il a été déplacé au week-end du trail d'Ecouves ... Dommage ! Bravo pour ta course dans la boue. En Ecouves, nous avions aussi la boue, pas la pluie.

Commentaire de Hay-David posté le 27-06-2008 à 15:49:00

Ah les joies du trail sous la flotte, que de plaisirs!

Bravo à toi ne serait-ce que pour avoir tenu debout et ainsi que pour les progrès sur la même distance avec une météo, comment dire... différente!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !