Récit de la course : Trail d'Ecouché - 28 km 2008, par breizhman14

L'auteur : breizhman14

La course : Trail d'Ecouché - 28 km

Date : 21/9/2008

Lieu : Ecouche (Orne)

Affichage : 1695 vues

Distance : 28km

Objectif : Pas d'objectif

10 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

9 autres récits :

Trail Ecouché

Un soleil éclatant et une température plutôt fraiche, rien que des bonnes conditions pour s'élancer sur cette nouvelle édition du trail d'Ecouché. Dès le début d'après-midi les ruelles se sont vidées, laissant place au trail. A traverser ces ruelles vides on imagine mal l'animation des 2 derniers jours lors de la foire angevine (ancienne foire aux melons). Sur le champ de foire, nous sommes plus de 200 à nous rassembler pour le départ des deux épreuves. Bousculade. J'écrasse maladroitement le pied d'un concurrent!! Oups!! Plates excuses!! Pardon mon bon monsieur!! Et éclats de rires: c'est Massia qui est là aussi, et que j'ai failli envoyer à l'infirmerie avant même le départ!! (keski faut pas faire pour éliminer la concurrence...). Juste le temps d'échanger 2 / 3 mots et c'est le départ. On ne se reverra plus, il part pour le 14, moi le 28 km.

 

Départ tonitruant d'ailleurs, les concurrents du 14 partent pleine bourre, et je me fais à moitié piéger à partir trop vite aussi. Le bourg d'écouché est vite avalé et on arrive aussitôt dans un premier herbage où comme l'an dernier, un troupeau de chevaux nous accompagne au grand galop. Passage de haies et changement de décor: c'est la traversée du parc du château de Sérans, avec mégalithes momumentaux, les oeuvres du sculpteur Balias, spectaculaires compositions de granit, bois, acier dont l'aspect contemporain tranche étrangement dans ce lieu à la Maupassant.

Transition rapide vers la ferme du Vallas et c'est le premier coup de cul, qui nous amène rapidement à travers un champ fraîchement hersé dans le bois de la Lande. Bien content de trouver l'abri des arbres, on est protégé de ce p.tain de vent de nordé qu'est du genre à pincer. Traversée rapide du bois, le rythme ne mollit pas. On sent toujours l'influence des courreurs du 14. On entame la descente vers Mesnil Glaise , c'est ici que les deux parcours se séparent.

Je bifurque à gauche, traverse l'Orne et me précipite au pied de la falaise qui grimpe jusqu'au château. A mi-hauteur, juste après la chapelle St Roch, Surprise! Kikélà avec son ??? Le Mustang himself!! Juste le temps de placer un "bonjour" entre 2 halètements et je me propulse en haut de la falaise.

 

Récup dans le faux plat qui mène au bois de Cuigny, je sais que ça continue de grimper tranquille encore un petit moment, puis c'est la redescente vers Mesnil Jean et le 1er ravito.

 

 

Arrêt rapide au stand et je m'élance à nouveau, traverse l'orne pour la 3ème fois, nouvelle montée sèche à flanc de colline, on récupère le GR 36, passage en plein champ devant une antique fourgonette des postes en grande partie rouillée, vestige d'une époque où le facteur s'arrêtait boire un café avec un coup de gnôle dans chaque ferme...

 

On est à peu près à mi-course, le GR est plat, il longe un méandre de la rivière qui se veut paresseuse... Je devrais être en totale aisance mais avec ce départ rapide c'est pas si simple, ma foulée est plus saccadée que fluide...

Finalement on laisse la rivière de côté pour attaquer la difficulté du jour: la côte de la Baronnie, pour moi c'est un tiers course, un tiers marche, un tiers course. On quitte maintenant le GR pour monter dans le Bois Court. Comme son nom l'indique on y passe pas beaucoup de temps et un petit bout de liaison nous amène à longer le bois de Pincelu. Ca faisait un moment qu'on était pas descendu, ça fait du bien!

Nouvelle liaison pour changer encore de bois, ç'est celui de Vaux le Bardoult dont l'entrée se fait juste après l'ancienne carrière de pierres par une montée plutôt raide sur un chemin bien caillouteux. La plupart la prendront en marchant, mais je sais qu'après le 1er virage à gauche la pente s'adouçit subitement, je n'hésite pas un instant et monte en courant. Arrivés au somment du bois, bifurcation à droite et c'est la grande descente, la plus belle du parcours qui amène pleine ligne droite au 2ème ravito. 20km, 1h40.

 

Le stand est installé à la fraiche au bord du ruisseau de Vloger, nouvel arrêt rapide et ça repart pour une portion que je connais les yeux fermés. Les organisateurs ont bien fait de nous amener par là cette année!! On longe le ruisseau pendant près d'1 km avant de faire un grand bond par dessus le bois de Mongaroult. Depuis un petit moment déjà nous sommes un petit groupe de 4 / 5 à rester à peu près au contact et ça fait du bien car je sens que j'approche de la rupture.

 

Dès la sortie du bois on plonge dans la plaine pour redescendre vers écouché, passage dans le chemin de la hermanière où Mustang se prend toujours pour le Robert Doisneau du trail

 

et on reprend en sens inverse le trajet du départ. La 1ère féminine (on l'aperçoit sur la photo) ne tarde pas à me dépasser, honneur aux dames!

Le petit groupe qu'on formait explose totalement et j'en fais les frais, je suis obligé de me piéauculter pour ne pas marcher dans les derniers herbages. La fin s'aproche mais c'est long, c'est long...

On franchit une dernière fois l'orne sur une passerelle installée pour la circonstance et c'est le retour dans les ruelles toujours aussi tranquilles. Je me retourne, la 2ème féminine est tout près! Ah non! J'ai été galant une fois, pas deux!! Je jette ce qu'il me reste de forces, elle ne reviendra pas! Fin du parcours sur le champ de foire, en 2h26 et toujours autant de plaisir à courir ici. Il y a comme ça des coins simples où revenir est une obligation. 2010, je serai là, c'est sur.

 

10 commentaires

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 23-09-2008 à 20:45:00

Ben, j'étais pas là, dommage... On se verra plus tard. Merci d'être venu courir dans notre pays !

Commentaire de Mustang posté le 23-09-2008 à 21:05:00

superbe course dans un décor magnifique!! les boucles de l'Orne!!! très heureux de t'avoir aperçu!!! Tu as réalisé une bien belle perf!! Bravo!!! Pour le Doisneau du trail, tu repasseras!! j'ai eu de gros problèmes de lumière! Un comble, il faisait trop beau!! au plaisir pour la prochaine fois de courir avec toi!!

Commentaire de francois 91410 posté le 24-09-2008 à 08:04:00

Merci pour ce récit et pour la visite détaillée de ce coin de Normandie que je connaissais, mais pas sous cet angle ...

Commentaire de hellaumax posté le 24-09-2008 à 08:21:00

Merci pour ce récit où j'ai retrouvé les noms des communes où j'ai usé, ado, les pneus de mes vélos, et que je parcours maintenant de temps en temps au gré des week-end chez mes parents.
Très belle course et une nouvelle preuve qu'il fait beau en Normandie!

Commentaire de Massia posté le 24-09-2008 à 09:05:00

Ah d'accord, tu voulais m'éliminer ...
Bien sympa ton récit, vous avez eu un beau parcours sur le 28. Sur le 14, un peu trop d'herbages à mon goût mais la partie en sous bois était cool. Un peu déçu de ne pas avoir de photos souvenirs !
Au plaisir de se recroiser ...
++

Commentaire de la panthère posté le 24-09-2008 à 10:16:00

super récit!!!!!!!
j'ai reconnu la 1ère féminine, c'était Claudia!!!!
ça donne envie de recourir sur les sentiers, keske je fais à préparer un marathon.......vive le trail!!!!

Commentaire de robin posté le 24-09-2008 à 10:17:00

Bonjour,

Tu me donnes des idées là. Ecouché cela ne doit pas être loin du Mans ! Je vais regarder cela !

Merci pour le CR

Commentaire de co14 posté le 24-09-2008 à 17:38:00

ah revoici le temps des récits ! et récit fort sympathique...bien dommage de ne pas y avoir participé, peut-être l'an prochain. En attendant bravo à toi pour ce trail...au plaisir de te relire...

Commentaire de agnès78 posté le 26-09-2008 à 09:07:00

un super récit qui donne envie de venir courir par ici :D Merci de nous avoir fait partagé cette belle course et BRAVO!
bises
agnès

Commentaire de titi61 posté le 22-10-2008 à 23:27:00

beau recit.belle perf.au plaisir de te voir sur un prochain trail.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !