Récit de la course : La Ronde des Vignes 2008, par RogerRunner13

L'auteur : RogerRunner13

La course : La Ronde des Vignes

Date : 2/11/2008

Lieu : Roquefort La Bedoule (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 786 vues

Distance : 14km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

DIMANCHE 02 NOVEMBRE 2008 ROQUEFORT LA BEDOULE

 

Cette édition fût marquée par un temps plus que maussade et la météo des jours précédents laissée craindre beaucoup de pluie, mais il n'en fût rien. Une température agréable de 18 °, pas mal, de vent mais pas trop gênant malgré tout. Cette course est toujours un grand moment de plaisir, car elle combine un parcours somptueux, dans un cadre enchanteur, une distance 14 km la rend abordable au plus grand nombre, une organisation sans faille, une ambiance festive. Un peu moins de participantsd cette année, sans doute à cause du temps. Avant le départ nous retrouvons plusieurs Kikous et posons pour la photo souvenir.

 

LE PARCOURS

Difficile de se placer sur la ligne départ, car la route est bordée de chaque côté d'une haie de fusain et impossible de se faufiler. Pendant 1k500 c'est d'abord plat puis en faux plat descendant jusqu'à la coopérative, ensuite ça monte par paliers jusqu'au village de Roquefort et à nouveau plat jusqu'au troisième km et nous quittons la route pour une première montée qui casse bien les muscles. Ensuite c'est plutôt vallonné, mais sans grosses difficultés. Le tracé ménage de belles échappées sur la Sainte Baume. Et vers le huitième km un raidillon, suivi d'un faux plat montant, la fatigue commençant à se faire sentir, c'est un passage pas évident à négocier et qui laisse des traces et la relance en devient un peu difficile. Ensuite nous abordons la descente rapide avec un virage à droite très serré et puis tout droit dans la pente, on lâche tout . Une légère remontée et ça descend encore de plus belle, un veritable tobogand, encore un bon bout droit de descente et nous retrouvons la route, il reste 4 km. Faux plat descendant, puis descente un peu plus franche. Enfin nous abordons la côte de la coopérative, pas très difficile, mais qui peu être un juge de paix pour ceux qui sont parti trop fort. Ouf! c'est le sommet plus qu'un km et demi en léger faux plat montant pour rejoindre la Bédoule et dernière ligne droite avant de tourner à gauche et descendre vers l'arrivée.

La carte détaillée du parcours : ici

 

LA COURSE

Avec Le Solitaire et Kéké013 nous sommes bien mal placés  parmi les 1400 concurrents. Un peu devant nous Nico73 et Joe14. Départ calamiteux pour moi, je piétine pendant environ 500 m, alors que Jean Louis trouve une ouverture et se faufile, j'essaie de lui emboîter le pas mais un concurrent me lance un regard noir qui en veut dire long « oups ». Bon enfin la voix est libre mais que d'energie perdue et j'adopte un rythme élevé (trop)? Je n'ai pas de bonnes sensations et passe en 13:46 au 3ème km, malgré ce départ laborieux et une route qui s'élève rapidement après 1k500 de course.


Aujourd'hui, j'ai décidé de la jouer guerrier et de ne pas m'arrêter aux ravitaillements, je me dis tu boira à l'arrivée, et ce, malgré la tentation des tables de dégustation de vins locaux proposés par les viticulteurs du coin.

La première bosse sur la portion non goudronnée me cloue sur place, j'ai les jambes lourdes et la relance est difficile, je paie ce départ chaotique.

Je finis par prendre mon rythme de croisière et je commence à être mieux et passe bien les différentes difficultés. Malgré les pluies de ces jours-ci la piste n'est trop boueuse, ni trop glissante. J'arrive au "mur" du huitième km, toujours aussi difficile, j'aperçois Jean Louis qui butte un peu lui aussi sur l'obstacle. Relance difficile sur le faux plat qui suit et c'est la descente, je me libère totalement. Il reste 4 km, plus question de se poser des questions.

Je m'étais fixé 1h01, un peu présomptueusement, il aurait fallu que je passe au 10ème km en 43mn, j'en suis à 45mn, bon tant pis. Arrive la dernière difficulté, je suis de mieux en mieux, devant moi Jean Louis marche un peu. Il reste 2 km avant l'arrivée, je jette tout ce que j'ai, au diable le cardio, d'ailleurs je ne l'ai pas regarder de toute la course. Dernier virage et dernier sprint, je termine à 13s de mon copain Jean Louis et améliore mon temps de 45s, en 01h02,45. Après la course nous retrouvons quelques Kikous, certains sont déjà partis, obligations familiales oblige ou éloignement. Je retrouve aussi avec plaisir quelques copains du Vélo Club la Pomme. Enfin voilà encore une bien belle matinée de sport, et d'amitié.

 

5 commentaires

Commentaire de xav04 posté le 04-11-2008 à 21:47:00

Merci pour ce cr qui me rappelle en tout point ma course, même départ difficile en slalomant...
Et à la prochaine pour encore partager nos experiences!
xavier

Commentaire de CROCS-MAN posté le 05-11-2008 à 11:09:00

Bravo Rger, elle était pas facile et nous avons donné le meilleur de nous pour un classement très honorable.A très bientôt.

Commentaire de NICO73 posté le 05-11-2008 à 13:55:00

Très belle course, tu maintiens un niveau malgré l'enchainement des courses. Ton récit donne bien une idée des difficultés. A bientôt

Commentaire de agnès78 posté le 06-11-2008 à 01:32:00

ouh que cela donne envie! J'adore cette course!
merci pour le récit et bravo pour la course! Quel enchainement! entre le solitaire et toi, bonne mère, vous mettez la dragée haute dans le sud peuchers! ;-)
bisesssssss
agnès

Commentaire de riri51 posté le 06-11-2008 à 20:31:00

félicitations Roger, nouveau record! maintenant récup...car le 23 novembre je compte sur toi pour mettre le feu sur le sentier imoucha!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.14 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !