Récit de la course : Trail d'Ecouché - 28 km 2009, par robin

L'auteur : robin

La course : Trail d'Ecouché - 28 km

Date : 20/9/2009

Lieu : Ecouche (Orne)

Affichage : 1084 vues

Distance : 28km

Matos : ceinture-porte bidon et un robin modèle 1965

Objectif : Terminer

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

9 autres récits :

Made in Normany

D'abord c'est pas de ma faute !

 

Je m'en fous, je balance :

 

Il y a eu les comptes rendus du Trail de la Vallée de la Vere  faits par Le lutin, Breizhman, Vetchar,  Mustang  .. Hum ! A priori il y a des choses forts intéressantes au-delà des frontières sarthoises.

Mustang en m'envoyant insidieusement le calendrier Trail de la Basse Normandie ébranle les derniers remparts, le coup de grâce étant donné par le blog de la mouette..

 

Voyons voir ce calendrier, département 14,76,61 rien que des "estrangers" bon on va y aller progressivement ! Commençons par le département voisin :le 61

 

N'ayant rien de prévu pour le 2eme semestre 2009, j'opte pour le 28km du trail d'Ecouché. Pas trop loin des bases, distance moyenne après la parenthèse estivale cela devrait le faire.

Un peu de VMA, deux 10 bornes pour reprendre de la vitesse. Une ou deux sorties longues pour tenir la distance me voilà fin prêt pour Ecouché !

 

Voyage sans histoire, un peu surpris du paysage autour d'Ecouché ! J'ai bifurqué via une départementale et je me retrouve avec de vastes étendues de champ à pertes de vues. Ben il est passé où le boccage normand ?

Sur place, je retrouve avec plaisir Breizhman en charmante compagnie de  Vetchar . Direction la remis des dossards où ma garde robe s'enrichit  d'un beau maillot manches longues. L'automne approche, cela va devenir d'actualité. Retournant à mon véhicule, je retrouve Breizhman, Vectchar et un camarade de club en compagnie  du célébrissime équidé, maitre kikoureur, Mustang himself !  Manquait plus que Loulou pour reformer le quinté des Pèlerins !

 

Retour au véhicule pour peaufiner les derniers préparatifs et c'est parti pour une visite non guidée d'Ecouché en terme d'échauffement.

 

Je rejoins près de la ligne de départ le clan alençonnais-normand-kikourien et assimilé. Nous y retrouvons titi61 dont je fais la connaissance. Après les recommandations de l'organisateur, nous nous rangeons sur les ordres du starter en l'occurrence Monsieur le Maire.

 

Particularité de cette course : le 14 et le 28 partent ensemble. Et cela part vite ! Pas facile de savoir si le voisin est aligné sur le 14 ou le 28 ! Les dossards ne sont pas les mêmes mais vus de dos, pas facile à identifier ! Bon tant pis on maintient la poignée des gaz et on verra bien à la séparation des parcours !

Sortie rapide d'Ecouché, tout à gauche dans les champs ! Faut mieux avoir échauffé les chevilles ! Très vite nous nous retrouvons dans le parc du château de Sérans. Je reconnais. La semaine passée, j'ai lu les C.R. des uns et des autres. D'ailleurs il me semble me souvenir qu'une des photos du calendrier a été prise dans ce coin..

 

Sortie du château, un peu de route, du chemin et première belle montée. Traversée du bois de la Lande !Côté balisage :  parfait ! Des grandes bandes de tissus aux couleurs des parcours : jaune pour le 28,  bleu pour le 14 !

 

Après une descente plein champ ( bien bosselé le champ, ma cheville droite a un peu couiné sur ce coup-là ), arrive la séparation des deux parcours. Un endroit fort joli qui aurait mérité de s'attarder ! Mais aujourd'hui  ce n'est pas l'entrainement mais le jour du poutrage des normands si vous me permettez cette expression lutinesque ! Le 28 c'est à gauche via la passerelle et puis tout droit ! Tout droit c'est vite dit car devant moi il y a un mur ! Heureusement un bénévole indique le chemin permettant de se hisser en haut de la falaise ! Waouh cela grimpe bien !Court mais intense  Envolé les doutes du plat pays !

 

Un brin de récupération en haut et cela redescend via un chemin plutôt cabossé! Bon un léger sentiment de solitude m'envahit. Personne devant , personne derrière ! Bon continuons sur le même rythme !

 

J'avoue que mes petits neurones ont du mal à se rappeler du circuit dans sa globalité. Même en regardant le plan du parcours, j'ai du mal à faire coïncider  les images mises en mémoire et la carte. Je me rappelle de petits sentiers en forêt plein de cailloux, des descentes puis des montées.  Ah puis une spécialité d'Ecouché : les arbres couchés en plein milieu du chemin !

 

De temps en temps j'aperçois deux coureurs devant moi dont un en orange. Cela me fait sourire car le jux-box interne a déjà lancé la version trail de " ça m'énerve " version trail.  J'ai l'impression de regagner du terrain mais ce n'est pas flagrant !

1ere ravitaillement vers le 10eme il me semble. On remplit le bidon, un verre de coca et c'est reparti.  A priori il y a 8-9 coureurs devant moi. Malgré un ravito plutôt rapide, j'ai perdu du terrain sur le binôme. Je ne les vois plus . Ca m'énerve ! Enervant aussi les gobelets sur le chemin deux cents mètres après le ravito ! La tête de course est pressée !

 

Retraversée de l'Orne ! et puis tape-cul pour reprendre de la hauteur ! Sympa également le coin !Redescente pour emprunter le GR36 qui longe l'Orne ! C'est plat , roulant, j'ai envie de dire reposant mais bon il faut maintenir le rythme. Aie, je sens un petit truc dans la chaussure droite ! C'est comme la barbe du Capitaine Hadock ! en dessous ou en dessous de la couverture ! Là c'est plutôt je m'arrête ou je continue en espérant que le problème se résout de lui-même ! Ben non,  c'est toujours là.

Stoppez les machines ! Sous l'œil admiratif de jeunes normandes dépannage rapide au niveau des pneumatiques, un petit coup d'œil derrière ! Rien ! Salut les filles! Et je laisse mes vaches normandes continuer à paître !  

  

Autre souvenir remontant à la surface, la fameuse camionnette des PTT décrite par Breizhman et Mustang. Par contre pas moyen de la situer sur le parcours ! La suite est également plus confuse. Je me rappelle de longer une ancienne carrière au pied d'une falaise tout en me demandant : on va y aller ou pas tout en haut ? Non finalement nous la longeons sans velléité d'escalade !

Petite frayeur dans un virage, j'évite la chute après avoir buté sur un cailloux ! Ils auraient pu faire le ménage pour la venue de Sir Robin ! Dans le même moment je m'aperçois qu'il y a du monde sur le porte-bagages. Surgi de nul part , non pas au milieu de la nuit mais de l'entrée du bois, un coureur est à quelques mètres, prêts à poutrer le Robin.

 

Damned ! On remet les gaz mais bon cela répond déjà moins. D'un autre côté, j'ai également en ligne de mire les deux coureurs aperçus au début. Cela motive.  Poutrer ou se faire poutrer là est la question !

Deuxième ravito et dernier ! enfin si vous survivez à la descente du talus sans finir empalé sur les arbres d'en face. Perso c'est ravito express parce que :

1°) j'espère que mon suiveur dégouté de la vision vue arrière d'un Robin noie son désespoir dans le coca

2°) Ne disposant pas de somnifère ou de mort au rat, je ne peux lui verser dans son verre ! Ayons l'esprit trail quand même

3°) mes deux prédécesseurs se sont déjà envolés Cela m'énerve !

 

Bon filons vers les derniers kilomètres , retour vers Ecouché ! Face à cette situation de crise, je me débarrasse du superflu c'est à dire pour respecter l'esprit trail, je jette mes derniers neurones. C'est surement pour cela qu'aujourd'hui ma mémoire défaille.

Question : c'est encore loin ? depuis un moment nous avons retrouvé un balisage bleu et jaune commun aux deux distances, puis nous retrouvons sur notre chemin les randonneurs partis sur le parcours du 14.  Cela sent bon l'écurie !

 Je remonte sur le gars en orange ( je l'ai baptisé Helmut) et sur son compagnon . Nous avons de nouveau droit à un champ cette fois ci cultivé. C'est à ce moment là que mon suiveur me rejoint et devient mon prédécesseur. Heu là, j'en vois deux -trois qui décroche ! Courage, la fin approche !

  

Helmut résiste un peu, mais un talus plus une accélération le fait décrocher mais question décrochage, le robin devient membre à part entière du club. Je coince  et devant cela file. On débouche sur une route. Un coup d'œil sur la gauche et je reconnais le clocher d'Ecouché.  Cela me rebooste et conjugé à l'effet bitume je regagne du terrain. Je vois bien que le gars devant s'inquiète. Il s'est retourné. Youyou je suis là. !

 

Passage à proximité du Château de Serans mais cette fois la visite des jardins n'est pas comprise dans le forfait ! Plus que 20 mètres et je me le poutre.  19,18 le compte à rebours est enclenché, le mode postcombustion est enclenché et m…., visite d'un champ et là début de crampe, le moteur tousse et mon gars devant reprend du terrain. C'est cuit, je lâche. Ita missa est !

La fameuse passerelle made in Pompiers d'Ecouché. Arrivée dans le bourg, dernier baroud d'honneur avant de rallier l'arrivée. Un chrono de 2h07 et 15 secondes d'écart avec mon prédécesseur. Je l'aurai , je l'aurai un jour.

 

Passsage au ravito ! Cela fait du bien de l'eau à bulles. Discussion avec mon poutreur du jour.

Sous le soleil, j'assiste aux arrivées des kikoureurs. Il fait bon, on est bien. On taille la bavette. On assiste à la remise des prix. Nous avons le plaisir de voir Vetchar recevoir une coupe.

 

Bilan de la journée : Content !

 

Beau parcours, distance raisonnable, balisage impeccable ravitos nickels, bénévoles au top, des kikous et en plus la forme était là .

 

Je m'en reprendrai bien une tranche moi !

 

Kenavo

Ps: Tout augmentant ma pov'dame, le 28 passera à 30 l'année prochaine avec un parcours remanié, si j'ai tout bien compris

 

6 commentaires

Commentaire de hellaumax posté le 24-09-2009 à 17:07:00

Super récit, très enlevé, à l'image de ta course apparemment!

Commentaire de Dom 61 posté le 24-09-2009 à 18:04:00

Bravo, 2h07 : excellente perf.
C'est vrai qu'il y avait pas mal d'arbres couchés à passer.
Un beau parcours comme je l'ai aime si ce n'est les traversées de champs avec pas mal de trous (pas bon pour les chevilles).

Commentaire de Mustang posté le 24-09-2009 à 21:43:00

10e Bravo Robin!!!!avec ton prédécesseur, tu étais à Hue et à dia!!!*

* comprenne qui pourra sauf en lisant son nom sur la feuille de résultats!!


Alors, à bientôt en terres normandes!!

Mustang-30-bonnes-minutes-derrière-toi!!!-une-paille!

Commentaire de titi61 posté le 25-09-2009 à 08:11:00

super recit et quel perf!!.ravi de te connaitre .a + sur une prochaine course.

Commentaire de francois 91410 posté le 25-09-2009 à 09:12:00

Bravo pour ton récit kikouresque ! (et ta perf ...) ça donne envie de venir goûter à ce trail un de ces jours ...

MDR !!

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 25-09-2009 à 19:54:00

Voilà un récit jouissif ! j'ai adoré, ça poutre !
Bravo pour ta perf !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !